Société

Plaine des Palmistes: Manifestation contre la charte du Parc national


Plaine des Palmistes: Manifestation contre la charte du Parc national
Une centaine de manifestants se sont réunis  à La Plaine des Palmistes pour protester contre le projet de charte du parc national, hier, à l'appel du Collectif pour le maintien des activités au coeur de La Réunion (C.mac).

Pour l'occasion, les opposants, qui ont défilé à 14h30, ont déposé un cercueil devant le futur siège du Parc, symbolisant "la mort des traditions et de la culture réunionnaise", explique Antoine Fontaine, président du collectif. "Il y a des hommes et des femmes qui vivent dans ce parc. Il faut que la charte prenne en compte l'humain dans le Parc national" a-t-il ajouté.

Les manifestants revendiquent la mise en place d'un référendum sur la charte du Parc. "Nous réclamons un vrai débat au sein de la société réunionnaise", souligne Antoine Fontaine.
Dimanche 20 Janvier 2013 - 08:19
Lu 1634 fois




1.Posté par noe2013 le 20/01/2013 07:37
On est jamais content !
Le Parc est nécessaire pour la sauvegarge de notre partrimoine , pour nos enfants ... On a trop dilapidé nos ressources ...Maintenant il faut tirer la sonnette d'alarme !
Cette manifestation ? on a choisi de la faire à la Plaine des Palmistes pour embêter le Maire qui est candidat à la présidence de ce Parc ...Une affaire politico-rigolo que les initiés ont compris !
Les manifestants n'étaient là que pour la parade , la promenade ...faire de la figuration !
On ne peut plus laisser faire du n'importe quoi dans n'importe quel endroit de notre belle île ...Il faut mettre des interdictions :
-faire du feu pour le carri (qu'on fasse cuire chez soi)
-élever des boeufs en liberté (non et non ! ça chie partout ! ça bouffe tout ! ça pollue l'eau !)
-Grand Raid (non et non ! courir sur un circuit ... les raideurs polluent à outrance les abords des sentiers par leurs déjections puantes , les déchets de papier ...gastro garantie pour les gens qui habitent sur les côtes)
-voleurs de palmistes (pattes cabris) , de truites , de chevrettes , d'anguilles , de tangues... doivent être mieux punis!
-chiens errants doivent être éliminés ainsi que les humains errants ...

ça suffit cette liberté de tout faire !

2.Posté par martinebonbois le 20/01/2013 09:18
Noe 2012 a raison ça suffit cette liberté de tout faire. Et je préconise pour mieux protéger la Réunion d'évacuer immédiatement les 850 000 cochons qui vivent ici par exemple dans la Creuse, comme l'avait fait le Bumidom dans les 60. J'en appelle instamment au parc national de faire cette demande auprès du gouvernement afin de préserver pour l'humanité ce joyau. Polluons et détruisons ailleurs mais pas La Réunion de grâce.

3.Posté par Boa Bill le 20/01/2013 09:20
Pourquoi n'avons-nous pas eu pas la présence des 2500 jeunes facilement mobilisables via un réseau social pour "faire la fête", ce matin devant les bureaux des technocrates qui oublient que le parc - minuscule de rigueur - se fera avec les Réunionnais !

"Il y a des hommes et des femmes qui vivent dans ce parc. Il faut que la charte prenne en compte l'humain dans le Parc national" !... dit le Monsieur et il a pleinement raison !

Bertel de Vacoa

4.Posté par TEGO le 20/01/2013 09:27
TEGO essaie de comprendre l'appel du Collectif pour le maintien des activités au coeur de La Réunion (C.mac) mais la communication reste inaudible , il faudrait s'y prendre autrement parce qu'il y a à boire et à manger dans ce projet de charte du parc national !
TEGO relève une faute de frappe à acitvités au lieu d'écrire A C T I V I T E S

5.Posté par jaco le 20/01/2013 09:35
noe tel que lui même!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
-chiens errants doivent être éliminés ainsi que les humains errants ...
je ne parle pas du reste!!!!!!!!!!!!!!!!
seul le respect des lois est recevable dans son message:
-voleurs de palmistes (pattes cabris) , de truites , de chevrettes , d'anguilles , de tangues... doivent être mieux punis!
trop trop ............. le noe!!!!!!!!!

6.Posté par Boa Bill le 20/01/2013 11:37

4.Posté par TEGO le 20/01/2013 09:27

tégo est un abruti numérique ! Il devait épouser l'autre choupette et ne plus produire autant de malades numériques !

Bertel de Vacoa

7.Posté par c.mac974@laposte.net le 20/01/2013 11:53
« Protéger sans interdire »
Le Parc national : une occasion manquée!
Alors que l’enquête publique sur la charte du parc se termine, nous avons voulu en déposant cette pierre tombale devant le siège du parc national marquer les esprits. Celui des Réunionnais d’abord, des pouvoirs publics ensuite et des médias enfin. Pour que chacun prenne conscience que ce projet de charte ne correspond en rien aux besoins pourtant criant d’une île en pleine crise. Crise environnementale, crise économique, crise sociale, crise sociétale, crise identitaire.
Ce projet de charte aurait pu être une occasion de fonder un nouveau modèle de développement pour notre île, basé sur les valeurs tant vantées ici et ailleurs, d’une île solidaire, d'une ile mullticulturelle, qui a fait du respect des différences une valeur centrale. Il n’est qu’un projet sans âme, reflet d’une époque qui a fait de la consommation à outrance et du profit les seuls moteurs.

La charte du parc est en train d'effacer des pans entiers de l'Histoire des Hauts dans l'indifférence généralisée. Non seulement il stigmatise les personnes qui exercent encore des activités traditionnelles, mais ne porte aucune vision pour La Réunion de demain. Il est une régression en matière de liberté puisqu'il pose un grand principe général d'interdiction et impose des autorisations pour tout et n'importe quoi (tournoi de foot ou kermesse d'école à Mafate).

La population de l'île n'a jamais été directement associée à l'élaboration de la charte, puisque le parc national a toujours refusé de mettre en place son conseil économique, social et culturel, instance pourtant obligatoire et prévue dans le code de l'environnement dans chaque parc national.

La préservation de notre patrimoine écologique, paysager et culturel est et doit demeurer l’affaire de tous, dans les zones rurales comme dans les zones urbaines. Mais cette volonté politique doit reposer sur une volonté de responsabiliser l’ensemble de nos concitoyens dans le sens d’une gestion du territoire en tant que bien commun. Certes, la démarche est plus complexe qu’une décision autoritaire et radicale souvent fondée sur la stigmatisation de pratiques ou d’activités. Mais cette volonté doit nous amener à repenser l’aménagement, l’entretien et l’utilisation du territoire sous un angle plus consensuel, plus respectueux et surtout plus responsable. Pour cette raison nous demandons la mise en place d'un référendum d'initiative locale dans chaque commune.

Nous croyons profondément à la notion de développement durable et à ce juste équilibre dans lequel l’homme occupe une place prépondérante. Le territoire dans lequel nous vivons a été façonné par la main de nos ancêtres. Ses richesses économiques, sociales, culturelles et environnementales en sont les fruits et c’est pour cela qu’aujourd’hui ce sont des territoires vivants.

Vouloir les protéger en les mettant sous cloche est un acte de conservatisme radical aux effets dévastateurs, tant d’un point de vue humain qu’en termes de biodiversité.

Avec toutes nos associations, nous ne laisserons pas croire que la seule ambition pour La Réunion serait de devenir un vulgaire zone verte labellisées avant d’être éventuellement privatisées avec, parfois, le soutien des capitaux des multinationales ( Rio+20).

Notre île est bien plus que cela : elle est notre lieux de vie et celui de nos enfants.

8.Posté par Thierry le 20/01/2013 12:53
Ce qui créera le déséquilibre dans la gestion et la vie au sein du parce sera un monde à 2 vitesses. Le p'ti gars la kour" aura le droit d'être exproprié tandis que les camarades des responsables du parc aura des passes-droit ... tout acquis... pour y faire ce qu'il veut... et gagner du fric.

Un monde à 2 vitesses ... mais reconnaissons que la cause et le fond sont bons ... sauf que le caractère extrémiste en devient douteux...

9.Posté par Marie410 le 20/01/2013 15:26
Et pourquoi ne dit on pas clairement que le président du CMac et un ancien agent du parc licencié à cause de ses agissements plus que douteux!!! Qu il est le bras droit de TAK, celui la même qui a déja été condamné pour des manipulations et mitages des terrains dans le hauts!!! Celui la même qui souhaitait mettre en place un parc d attractions à la plaine des sables!!!! Alors oui y'a probablement en jeu de très gros sous , mais bon qui dit vrai???pourquoi ces gens des médias ne mènent ils pas une bonne fois pour toute la VRAIE enquête au lieu de polluer la place publique de ces manifestations anti parc totalement montées et tirées par des ficelles???? Ah oui au fait , arrête aussi de faire avoir à zot en écoutant les interventions de personnes sur une radio qui touchent comme vous l imaginez bien de beaux sous pour appeler tous les jours afin de diffuser des ladilafé et occulter la simple vérité et aussi pour aller mettre des avis négatifs dans l enquête publique, avis rédigé avec l aide des tireurs de ficelle !!!....le parc n'a sûrement et largement la place pour s améliorer et toute la population doit être vigilante et critique c'est essentiel mais attention aux requins les amis!!!!!

10.Posté par Le parc est une bonne chose !! le 20/01/2013 16:30
J'apporte tout mon soutien aux agents du parc national des hauts pour la protection de notre environnement.

Y en a marre des gens qui s'approprient l'espace public seulement pour des raison de pur profit.

Les charolais, les limousins, notre patrimoine? allé marché don !!

Boeuf moka, boeuf pano, ... là oui...

11.Posté par Boa Bill le 20/01/2013 17:11
10.Posté par Le parc est une bonne chose !! le 20/01/2013 16:30

Salut au gunéen ! lol

Bertel de Vacoa

12.Posté par Objectif 7 - Partager la connaissance du patrimoine culturel et en faire un enjeu sociétal le 20/01/2013 17:20
Le patrimoine culturel des Hauts est facteur d’identité et de cohésion sociale. Pour garantir sa pérennité, cet héritage doit se transmettre intact aux générations futures. Mais la préservation de son authenticité est devenu un enjeu majeur, face à la standardisation de la société actuelle. Pour favoriser une appropriation collective, il convient de diffuser les connaissances relatives au patrimoine culturel en adaptant les supports de communication et de diffusion aux attentes des publics : vulgarisations scientifiques, médias et nouvelles technologie, animations ludiques, mise en scène du patrimoine... L’objectif étant de rendre la population actrice de la protection et de la valorisation de son patrimoine. La population du coeur habité a développé un mode de vie atypique dans un milieu naturel parfois hostile. Cette particularité du coeur habité retient l’attention tant à l’échelle locale qu’internationale. Des actions de coopération visant à valoriser ces hommes et les aider à répondre aux préoccupations du quotidien pourraient s’envisager avec des parcs nationaux ou bassins de vie confrontés aux mêmes problématiques.

13.Posté par Mesure 7.1 - Favoriser la transmission des métiers, de l’art de vivre dans les Hauts, des savoirs et des savoir-faire le 20/01/2013 17:29

Rôle de l’établissement public du parc national
• Encourager la mise en place de formations aux métiers traditionnels ,bardeautier, couvreur, menuisier.... et aux pratiques artisanales
• Encourager, soutenir et coordonner l’émergence de filières patrimoniales (artisanat, architecture/batiment, art, tisanerie, …)
• Encourager et participer aux formations en faveur du patrimoine culturel, notamment à destination des acteurs du développement local et du tourisme
• Favoriser le partage des spécificités de l’art de vivre dans les hauts ainsi que des savoirs et savoir-faire

Rôle des communes
• Favoriser et faciliter la mise en place de formations
• Favoriser les rencontres avec la population
• Favoriser le développement de petites entreprises valorisant les filières patrimoniales
• Organiser des événements ou des circuits de visite favorisant ces savoir-faire

14.Posté par PAT JAUN le 20/01/2013 18:14
Une centaine de manifestants contre la charte du Parc National ." y fait pitié" !!!!
Les Réunionnais ont compris la grosse manipulation de quelques individus qui pour certais d'entre eux se sont appropriés l'espace public et d'un Député en mal d'organisation de son parti politique !
Sur Freedom par contre c'est l'occupation de la radio en permanence par 2 ou 3 personnes pour déverser leur bile contre le Parc.
"N'a peu etre enkor kréol vilain mais la pu kréol couyons" !
Arrêtons de nous faire manipuler.

15.Posté par Boa Bill le 20/01/2013 18:38
"N'a peu etre enkor kréol vilain mais la pu kréol couyons" !

Visiblement il en reste ! Des vilains et couyons en même temps ! Lol

12, 13, 14... dans le même panier ! MDR

... pas encore compris ce qu'est un PSEUDO... l'illuminé, grand correcteur !

Bertel de Vacoa

16.Posté par noe le 20/01/2013 18:39
Vive le Parc !
J'adhère !

17.Posté par parc national, un doublon inutile le 20/01/2013 18:55
le parc national est une couche inutile de mille feuille. L'ONF a fait ses preuves depuis 40 ans. On a pas les moyens de payer 2 fois.

18.Posté par tuit-tuit le 20/01/2013 19:49
A Mafate pour fêter la fête Kaf, il faut une autorisation de la directrice. VRAI

http://www.reunion-parcnational.fr/RAA/IMG/pdf/DIR-I-2011-073-organisation_manif_20_desamb_mafate_-_ASSOCIATION_LO_SON.pdf

A Mafate (La Nouvelle) pour organiser une kermesse pour les marmailles de l'école il faut une autorisation de la directrice. VRAI

http://www.reunion-parcnational.fr/RAA/IMG/pdf/DIR-I-2011-089_-_organisation_kermes_nout_lekol_14-01-2012_-_Mme_OLIVIERO.pdf

19.Posté par martinebonbois le 20/01/2013 19:58
post 12 et 13

attention on va voir ce que l'on va voir. ce que le parc la pa fé en 5 ans lui va faire aster.

Que des jolies mots vident de sens face aux réalités constatés, le parc menace, le parc met en demeure, le parc fait pression. Jusqu’à quand tous ces fonctionnaires su rémunérés du parc va crase quand les ti créoles ?

20.Posté par ecolo bobo pasteques le 20/01/2013 20:19
- dans le parc de la vanoise 26 sur 29 communes ont rejeté la charte
- dans les cevennes 7 sur 12 (1 seule favorable) ...

il faut le faire savoir aux communes de la reunion qui hesitent encore

21.Posté par Marie411 le 21/01/2013 06:12
9.Posté par Marie410 le 20/01/2013 15:26 | Alerter

C'est quoi le rapport avec TAK. Parce que cette personne a travaillé pour TAK il est manipulé. Si on suit votre raisonnement comme Didier Robert a aussi travaillé pour TAK avec d'être président de la CAsud, qui a donné un avis négatif, lui aussi est manipulé par TAK ?

TAK est complétement out de la scène politique, il ne manipule guère plus que le brassage d'air le pauv'boug.

22.Posté par zoizoblanc le 21/01/2013 12:56
Zoizoblanc à Tuit-tuit...

1°Déjà... change nom iva pa ou...
2°Poufé in manifestation de plus de 50 personnes, déjà, ifo une autorisation préfectorale, municipale, du propriétaire du lieu... et ceci quelque soit l'endroit sur le territoire...
3°Le Parc ensuite émet un avis consultatif ....
Si néna pu le Parc, néna pu Tuit-Tuit... ban gros RATS va mange aou.

Assez croire comérages

23.Posté par ecolo bobo pasteque le 21/01/2013 15:20
le marcoeur 40 est croustillant puisqu'il prevoit la privatisation marchande du domaine public et la distribution de passe droit comme on connait depuis l’époque coloniale et le fonctionnement en reseau et mafia:

les usagers sont interdit de circuler à pied, ...mais le directeur peut autoriser des structures a vocation commerciale ou associative".

24.Posté par Soleil cherche futur le 21/01/2013 15:35
Eh ecolo bobo pasteque !! Où est-ce que tu vois que c'est interdit de circuler à pied dans le parc? Faut pas halluciner, arrête les champignons !!

Le seul endroit où la circulation des personnes est interdite est sur le territoire de l'ex-réserve de Mare longue et c'est le cas depuis la création de cette réserve par l'ONF dans les années 80, bien avant la création du parc !!!

25.Posté par Soleil cherche futur le 21/01/2013 15:40
V. Sauf réglementation contraire du directeur, l’accès, la circulation et le stationnement des personnes sont interdits au sein :
1° du territoire de l’ancienne réserve naturelle de Saint-Philippe-Mare-Longue, à l’exception de la route forestière de Mare-Longue et des sentiers ouverts au public ou inscrits au PDIPR.
2° des « espaces de naturalité préservée » figurant à la carte des vocations, à l’exception de l’accès vers les canyons situés en dehors des « espaces de naturalité préservée »,
3° du territoire anciennement classé en Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) Pétrel de Barau
4° du territoire classé en Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) Pétrel Noir à l’exception de l’accès pédestre à Grand Bassin par les sentiers Piton Bleu/Grand Bassin (dit sentier Mollaret) et Bois-Court/Grand Bassin par le Grand et Petit Coteau
La réglementation du directeur peut préciser les conditions d’accès, de stationnement et de circulation des personnes.

VII. Par dérogation au V l’accès, la circulation et le stationnement des personnes sont soumis à autorisation du directeur dans les cas suivants :
a) pour la réalisation de missions scientifiques ou de conservation
b) pour les activités de découverte touristique ou pédagogique encadrées par des structures à vocation commerciale ou associative
c) pour les courses d’arête sur les itinéraires et dans les conditions définis par le Conseil d’administration, qui prend notamment en compte la fragilité des milieux.
La demande d’autorisation précise les objectifs et le programme des opérations projetées.
L’autorisation précise notamment les modalités d’exécution, les périodes et les lieux.

26.Posté par $tructure a vocation commerciale le 21/01/2013 16:56
Nous on est tres content d'avoir la clef de la pi$te du Piton de l'eau. On se fait des couille$ en or. Si vou$ $ouhaitez venir photographier les etoiles on peut vous faire un tarif pas cher pour porter le trepied dans notre gros ekofourgon. Ca serait sympa d'interdire aussi la concurence deloyale des VTT qui pollue avec les graine$ d'ajonc collée$ dans leur$ roue$.

Bientot nous aurons de nouveaux territoire a vendre pour les randonneur$ chercheur$ de valorisation ecotouristikes:

les « espaces de naturalité préservée » figurant à la carte des vocations. Marre de ces gens qui veulent utiliser gratuitement le domaine public.

27.Posté par jaco le 21/01/2013 17:19
pourquoi la route forestière du piton de l'eau est fermée depuis sa rénovation?????????????????
QUE L'ONF ET LE PARC DONNENT UNE EXPLICATION!!!!!!!!!!

28.Posté par zoizoblanc le 21/01/2013 18:09
A JACO

Pou réponde a out question... la route Piton de l'eau que lé à l'origine une piste d'exploitation fermé à la circulation publique, la été fermé sur demande des Éleveurs....

I fini aou sa..; allé vérifié avant de causer

29.Posté par $tructure a vocation commerciale le 21/01/2013 18:09
27.Posté par jaco

tu rodes desordre ou quoi? c'est pour la "valorisation ecotouristique" des hauts. Cette valorisation doit passer par notre compte en banque a cause du chomage de la reunion. et puis ya les ajoncs, le tuit tuit et les dechets que ca coute trop cher-patin-couffin

capice?

30.Posté par jaco le 21/01/2013 19:27
à28
je ne cause pas: je pose une question
je n' attendais pas une réponse de zoiso blanc (merci quand même) mais des autorités parc et onf (ils n'ont jamais répondu!!!!!!)
la piste était ouverte avant rénovation et cela depuis longtemps sans gêner à priori les agriculteurs et cela serait très grave POUR LA REUNION si les agriculteurs avaient demandé de fermer!!!!!!!
à quand les réponses officielles ??????? PREFECTURE PARC ONF

31.Posté par contribuable le 21/01/2013 20:02
28.Posté par zoizoblanc

La route Piton de l'eau que lé à l'origine une piste d'exploitation fermé à la circulation publique, la été fermé sur demande des Éleveurs....


une piste financée par le contribuable a coup de centaines de milliers d'euros pour seulement 5 éleveurs?

32.Posté par SIVE: masturbation des apprentis paysagistes de genie mondial le 21/01/2013 20:57
au passage on remarque que le piton de l'eau, site touristique majeur, qui figure sur toutes les cartes postale est fermé parce que le parc veut ramener le gros de la fréquentation sur la route principale.


...et dans le meme temps, les masturbateurs du projet SIVE qui se pretendent des paysagistes de genie mondial avec la hate de mettre du belvedere a tour de bras avec les panneaux "oeuvre d'art" de michel sicre nous racontent que la parc veut diluer le flux touristique en panneautant le cheminement geologique tracé par Philippe Mairine pour les scolaires.

le parc aura tout dit et son contraire.

Ca rappelle la contradiction a vouloir (a juste titre) virer les camions bars de la coulée du tremblet, alors que ce meme parc a prevu de construire un rondavelle pour les spéléologues exotiques de la coulée de lave 2004.

33.Posté par La Charte apparemment pas si mauvaise que ça pour les communes le 22/01/2013 14:31
Bilan de la consultation des communes:

14 communes avis favorables (avec ou sans recommandations ou réserves)
6 communes avis défavorables
1 refuse de se prononcer
3 communes ne se sont pas encore prononcés


34.Posté par informer les communes le 22/01/2013 17:05
il faut informer les communes qu'en metropole les chartes ont ete refusées partout et qu'à la Reunion, rien ne les oblige a signer surtout avant les municipales de 2014.

35.Posté par tuit-tuit le 23/01/2013 06:35
22.Posté par zoizoblanc le 21/01/2013 12:56 | Alerter

Mi choisi le nom mi veut et pou raconte conneries comme ça sur la réglementation ou doit être au moins un moune y travaille au parc et qui connait pas une merde au droit.

Article L211-1 code sécurité intérieur

Sont soumis à l'obligation d'une déclaration préalable tous cortèges, défilés et rassemblements de personnes, et, d'une façon générale, toutes manifestations sur la voie publique.

Article L211-2 code sécurité intérieur

La déclaration est faite à la mairie de la commune ou aux mairies des différentes communes sur le territoire desquelles la manifestation doit avoir lieu, trois jours francs au moins et quinze jours francs au plus avant la date de la manifestation. A Paris, la déclaration est faite à la préfecture de police. Elle est faite au représentant de l'Etat dans le département en ce qui concerne les communes où est instituée la police d'Etat.
La déclaration fait connaître les noms, prénoms et domiciles des organisateurs et est signée par trois d'entre eux faisant élection de domicile dans le département ; elle indique le but de la manifestation, le lieu, la date et l'heure du rassemblement des groupements invités à y prendre part et, s'il y a lieu, l'itinéraire projeté. L'autorité qui reçoit la déclaration en délivre immédiatement un récépissé.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales