Faits-divers

Plaine des Palmistes : L'école Claire Hénou sous très haute tension


Cette affaire fait la une de la presse écrite ce mercredi. Réclamant le déplacement d'une employée de l'école Claire Hénou à la Plaine des Palmistes,  une de ses plus ferventes opposantes, le maire de la commune Marco Boyer a ramené des militants devant l'établissement scolaire.

Mais hier, un cap a été franchi dans ces tensions, puisque des violences ont émaillé cette "manifestation" organisée par la municipalité palmi-plainoise.

Comme l'écrit Le Quotidien, "malgré la présence des gendarmes", ce nouveau rassemblement a dégénéré : deux mères de famille en sont venues aux mains tandis qu'un journaliste du JIR a été "pris à partie et molesté".

Marco Boyer, lui, apporte malgré tout son soutien aux manifestants -employés communaux pour bon nombre d'entre eux-, et met ces débordements sur le compte de la colère des parents. Selon lui, une enquête administrative doit être menée par le Rectorat. L'académie lui a répondu par la négative.
Mercredi 28 Octobre 2015 - 07:31
.
Lu 1586 fois




1.Posté par Les cons ont de beaux jours devant eux! le 28/10/2015 08:08
C'est un scandale . Ce maire est un taré! Après avoir été un prof ( enfin, le terme " prof" est trop fort pour ce garde chiourme incompétent qui faisait dessiner les élèves au lieu de les faire bosser sérieusement car lui même était nul) , le voici bon gros facho ... Enfin, ça ne datas d'hier ...
Pour l'instant le rectorat tient bon , heureusement , il ne manquerait plus qu'un fou manipulateur de ses tarés d'employés communaux analphabètes et aux ordres puisse faire la pluie et le beau temps tout simplement parce que lui , n'a pas été renvoyé en son temps de l'éducation nationale et donc s'imagine qu'il peut faire ce qu'il veut.
Je me pose la question comme beaucoup: que fait la sous préfète ( ou même le préfet ) ce type sème le désordre sur la voie publique en toute impunité , pourquoi.?
..on parie que si quelques jeunes allait manifester à la Plaine des Palmistes , on enverrait vite fait les gendarmes pour rétablir l'ordre ...

2.Posté par titi974 le 28/10/2015 08:32
Une situation pathétique qui montre les abus de pouvoir de certains maires. Depuis quand n 'aurait on pas le droit de travailler dans un endroit ou l 'on est pas pas du même bord politique qui plus est quand on voit les images sur antennes réunion d'un alcoolique excité notoire du village et des interviews de personnes qui savent à peine pourquoi ils sont la, cela ne donne pas une très bonne image de la Plaine des Palmistes......

3.Posté par BlaBlaBla le 28/10/2015 08:41
Des agissements d'un autre temps INTOLÉRABLES!!! Qu’attend la sous préfète de l'est pour mettre fin aux agissements mégalomaniaques dignes du dictateur d'une république bananière????

4.Posté par phil le 28/10/2015 10:28
pierrot j'aimerais connaitre ton avis sur cette affaire. cet acte anti républicain du maire ne mérite t'il pas une révocation

5.Posté par phil le 28/10/2015 10:41
si ce maire obtient gain cause attention a la contagion

6.Posté par Marco Boyer le 28/10/2015 11:04
Les journalistes vous avez surement des archives, ressortez les pour l'affaire de palmistes 1993 à la plaine, où des parents analphabètes ont bloqués le collège ou "enseignait" marco boyer pour exiger du recteur le départ de son opposant qui soit disant faisait de la politique à l'école. Ressortez ses archives et vous saurez à qui vous avez à faire, certaines personnes en 93 étaient déjà présentes...

7.Posté par intel le 28/10/2015 11:16
na poin in pou ratrappe l'autre apres tout si st lambert t in bon maire, marco serait pas revenu.
na que zot petite personne qui compte pou zot.
moune la plaine"tout saac i dit pas rien lé d'accord"(une mandature lé plus courte que zot y croi)!!!!!!

8.Posté par Les cons bougent encore! le 28/10/2015 11:45
Le (modération) de la Plaine des Palmistes passe sur RFO , cette couille molle se défausse sur les parents ...lui, il est innocent, il n'a pas de gros bras , il n'a pas fermé la mairie , elle s'est fermée toute seule , le personnel communal s'est réuni tout seul , lui il n'a rien vu, rien fait...
Bref , il est innocent ...

Mais il attaque toujours cette dame à qui le rectorat fait confiance( il faut le noter car le rectorat est plutôt enclin à ne pas faire de cadeau) , qui a fait ses preuves.
Et les habitants sont tous muets , ils ont la trouille du petit chef!
Beau numéro de faux cul !
Une honte ce mec...
La Plaine des Palmistes deviendrait- elle un endroit infréquentable ....

Le plus rigolo c'est que la classe politique le lâche , alors qu'ils font tous la même chose ...Et la Nassima qui elle aussi se défausse , elle répond à côté comme d'habitude .

9.Posté par directeur le 28/10/2015 14:14
Le directeur est la vitrine de son école, le garant de sa bonne ambiance. Il est parfois le recours de nombreux conflits. Et c'est bien pourquoi il est la première victime des agressions perpétrées en milieu scolaire, qu'elles viennent des parents ou des enseignants. Autrefois premier dans son école -primus inter pares-, l'alpha est devenu l'omega, celui qui prend les coups à la place des autres, celui qui comme il s'interpose reçoit de plein fouet les insultes ou les coups, réels et virtuels.
Comme dernier représentant de l’État dans de nombreuses communes, le directeur d'école est aujourd'hui le réceptacle de la plupart des faillites sociétales, institutionnelles et parentales.
Tampon, exutoire, souffre-douleur... Le prix est cher à payer.

10.Posté par noe le 28/10/2015 16:07
Les incivilités et les violences de toutes sortes, qui sont l’ordinaire et parfois l’extraordinaire de la vie
publique, ne connaissent que deux types de réponses : un traitement pénal, un traitement moral.
Rappeler les sanctions encourues, brandir la menace de poursuites judiciaires, se protéger derrière les
assurances et les cellules juridiques, c’est la première réaction que l’on voit adoptée un peu partout dans l’urgence d’une situation de crise.
Rétablir l’apprentissage de la morale, des valeurs civiques, des règles du vivre ensemble est le second
réf lexe qui rassemble tous ceux qui ne veulent pas baisser les bras et rappellent à tue-tête les grands
principes de la République.

11.Posté par Pierre du Tampon le 28/10/2015 17:28
Marco Boyer est vraiment une honte à la fois en tant qu'individu, mais surtout comme maire. Il devrait être le premier à se battre pour le bien vivre ensemble de l'ensemble de ses administrés. Et bien non, il favorise, et même, est à l'origine d'un lynchage médiatique et politique contre une opposante. Pire, il confit avec un aplomb et une hypocrisie, sur la chaine de télé, qu'il agit dans l'intérêt des familles alors que c'est lui qui a tout manigancé. Le plus dramatique est que la population, une partie, forcement manipulable est tombée dans le panneau et pour faire plaisir au maire devient "NERVIS". Comment un maire digne de ce nom peut il faire une telle abomination ? Monsieur BOYER Marco, vous êtes un irresponsable et un danger pour la démocratie et le bien vivre ensemble. Vous êtes un minable manipulateur avec aucune capacité de mesurer l'étendue de votre stupidité : vous serez , à mes yeux, responsable si des personnes, simplement désignées à la vindicte par vous, devaient être atteint physiquement ou psychologiquement.
Vous ne méritez aucun respect et les pauvres types qui se laissent manipuler par vous afin de faire plaisir au tortionnaire que vous êtes devraient se poser la question : et si demain c'était moi...... Vous n'êtes ni démocrate et encore moins républicain !!! Je ne vous salue pas.

12.Posté par kld le 28/10/2015 19:16
a post 5 , c'est déjà fait "la contagion" , y faut sortir le dimanche ,lol . pour certaines "collectivités " c'est la vie de ts les jours .......... c'est pas nouveau sur not belle ile "démocratique" .vive les formations en "esprit républicain" et sens de la démocratie ....belle intervention de Noé , bravo à lui !

13.Posté par le psy le 28/10/2015 19:35
La question de l’identité tourmente notre époque. Elle hante aussi bien le discours des philosophes, des psychologues et des sociologues que celui des journalistes ou des politiques. Ces discours nous décrivent un individu « post-moderne », caractérisé par une quête incessante de soi ; quête ambivalente où l’affirmation identitaire devient à la fois un objectif exaltant et un fardeau accablant.
Mais l’individu n’est pas seul à poursuivre cette quête. Nombreux sont aussi les groupes sociaux tendus vers la recherche anxieuse ou la défense de leur identité : communautés ethniques ou régionales, mouvements féministes, minorités sexuelles, jeunes issus de l’immigration… Toutes ces manifestations ne sont pas sans lien entre elles. Elles témoignent sans conteste d’une crise qui ébranle les fondements de la socialité à tous les niveaux (de l’individu aux institutions et aux sociétés globales).
L’identité, lorsqu’elle ne se sent pas menacée, n’est l’objet d’aucune interrogation ; elle s’impose avec une évidence tranquille. C’est dans les moments de remise en question, de déni, de rupture, de bouleversement qu’elle devient problématique. L’incertitude et la fragilisation qui l’affectent sont les symptômes d’un « malaise dans la civilisation » qui mine les modèles, les valeurs, les repères traditionnels et les institutions qui les portent. Le couple, la famille, l’école, le monde du travail, la justice accusent des fissures profondes qui laissent l’individu inquiet et démuni…
Tout cela nous donne une idée de la folie de ce 1er magistrat de ce coin des Hauts de notre île !

14.Posté par loranger le 28/10/2015 20:20
Et le gros bras qui était juste derrière lui a la télé et qui a pu s ouvrir un resto juste a coté du boulodrome...c est un parent d élève???? je rigole

15.Posté par kld le 28/10/2015 20:27
une seule bonne nouvelle devant le comportement honteux de certains élus qui entrainent les "suiveurs" avec eux, de droite ou de gauche , mais en l'occurrence " de droite" : la parole se libère et les faux pas sont au vue et au su de tous .......... en espérant que cela fera prendre conscience au suiveur des "élus" indignes" qu'il n'est pas bon de continuer ds le "papa, moman l'élu a toujours raison , c'est lu qui donne à mwin travail" ...... mais c'est une autre histoire , un autre monde révé .

16.Posté par Anathème le 28/10/2015 20:50
Et madame Dindard qui fait semblant de ne rien savoir sur le sujet (au 12h30 d'antenne réunion ce midi) en mode je viens d'arriver sur terre : Quoi ? Comment ?
Les régionales ne peuvent souffrir d'une telle pub, gageons que si ça avait été fait à gauche la dame se serait insurgée immédiatement tchiiip !!!
Ps: Ceux qui attendent une réactions de Mr Dupuy peuvent toujours attendre :'=)

17.Posté par mirigole le 29/10/2015 05:50
Ben si boug là lé su la liste Didier Robert, oublie à moin en décembre, et oublie les 2 autres voix de la case té prêt pou li.. Lé sûr mi vote pas pou zot. Alors' pou qui ça? Ma allé côté lé plus nombreux.

18.Posté par Dignité le 29/10/2015 07:43
Ce marco boyer (en minuscule exprès) a l'état d'esprit fasciste. Il ne tolère pas qu'on puisse s'opposer à lui.
Dans un pays sans droits constitutionnels, un tel personnage basculerait vite dans la tyrannie.

Il est de droite et il est un soutien de Didier ROBERT.

Qui se rassemble , s'assemble. C'est un adage populaire.

19.Posté par intel le 29/10/2015 10:42
les adjoints et les conseillers y soulage zot consciences en disant que zot lé pas d'accord mais que la pas demande zot avis......honte a ces personne. mi veut voir si zot va marche la tete haute quand zot sera plus elus.........? demande l'ancienne equipe....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales