Société

Plaine des Palmistes: Il dort dans la rue malgré le froid


Depuis près de trois semaines, il dort dehors à même le sol non loin de la Sicalait derrière la mairie de la Plaine des Palmistes. S., 54 ans, se trouve dans une situation sociale et familiale compliquée. Une situation qui ne peut plus durer, alerte un riverain qui tente de l’aider. "Il faut agir maintenant avant qu’il ne soit trop tard", prévient-il . 

S. effectue quelques petits travaux "juste assez pour se nourrir mais pas assez d’argent pour se trouver un nouveau toit", précise-t-il.

L’homme a réalisé des démarches pour s’en sortir. Il a demandé de l’aide à plusieurs reprises au CCAS de la Plaine des Palmistes, au Conseil départemental et a appelé le 115, en vain selon ce riverain.  "C’est une personne calme et gentille, un homme qui ne bénéficie d’aucun soutien"

Pourtant la situation du père de famille en conflit avec sa compagne, est bien connue des services sociaux. Il est suivi depuis deux ans déjà et plusieurs solutions d’hébergement dans l’Est lui ont été proposées. Des solutions que le quinquagénaire ne semble pas vouloir accepter préférant rester près de ses enfants. Un dossier de logement social en urgence a été déposé mais peu de T1 ou T2 sont disponibles dans la commune rurale. 

Le quinquagénaire évolue également dans un contexte familial compliqué. Trois informations préoccupantes ont déjà été transmises à la cellule de recueil du Département (CRIP974) et des médiations ont déjà été mises en place.

"Nous lui avions trouvé un logement à Bras Panon ce qui aurait permis à ce monsieur de s’éloigner le temps de faire le point pour mieux revenir mais il a refusé", regrette-t-on au CCAS. 
Lundi 26 Septembre 2016 - 16:54
Lu 2914 fois




1.Posté par noe le 26/09/2016 17:03
Triste d'en arriver à ce stade !
Comment aider ce monsieur qui semble vouloir en finir avec sa vie ?
La maturité commence lorsqu'un individu se sent auteur et responsable de son existence, lorsqu'il ne demande pas aux autres de le rendre heureux, lorsqu'il n'accuse pas systématiquement les autres de ses propres faiblesses et insuffisances.
Est-il "mature" ?

2.Posté par Am"diter le 26/09/2016 20:14
Avec les demeures qu'il y a là-bas, personne même pas un curé n'est capable de lui offrir l'asile momentanément? Eh bé, c'est bien la peine d'aller remplir les églises...

3.Posté par J M H le 26/09/2016 23:19
à post 2 :
c'est dingue je pense exactement la même chose.
que répondront-elles quand on leur demandera ce qu'elles ont fait de leur frère ?
et quand à l'Eglise je me suis toujours demandé comment elle apporte son aide concrètement. je ne vois pas souvent l'eglise se retrousser les manches et aller sortir une personne de sa misère... certes ce n'est pas que son role, nous avons les administrations pour cela mais en urgence l temps que l'administration trouve une solution...

4.Posté par Corinne le 26/09/2016 23:24
IL ne faut juger personne, s'il dort dans la rue c'est parfois par choix car certain refuse d'avoir des responsabilités, payer des factures et même s'occuper d'eux mêmes. Parfois c'est la personne sdf, qui a un comportement exécrable envers les autres. Je connais bien le sujet, pour avoir eu un frère sdf et ses compères. Et de plus je suis sur que l'on lui a tendu la main! C'est comme ça tout le temps avec des personnes qui sont en marge de la société. Ils reviennent petit à petit quand leur santé est en péril. Il ne faut pas juger ! Personne ne peut rien faire, sauf lui ! S'il décide de s'en sortir, il saura qui aller voir. Et les sdf savent sur quelle porte il faut frapper, ils le savent.

5.Posté par Saint-Pierrois le 27/09/2016 09:29
Ce monsieur aurait besoin de repos et de conseils. Pourquoi ne pas le loger
pour quelques jours dans une association qui possède un gîte (je pense à momonpapaléla mais il y en a
d'autres certainement, je n'en sais rien..)
Je pense qu'il aurait besoin d'une aide psychologique (en plus de le sortir de la rue et du froid, c'est inhumain) pour l'aider à surmonter cette séparation et ses difficultés.

Il faudrait qu'il comprenne qu'il n'aide pas ses enfants ainsi. S'il les aiment, il doit penser d'abord à lui (envisager d'accepter rapidement un logement social, le moins cher possible s'il ne dispose que du RSA)
C'est plus que triste...

6.Posté par Grangaga le 27/09/2016 11:40
"Mi di a ou ,mi vé rèss' koté mon bann' z'anfan....CCAS !!!!!!!!!!!
Ou konpran pa z'orèy' koué.....poukoué anvway' a mwin Bra Panon.........
Si mi fé ontt' a zot', foutt' a mwin la zol'.........."

"Kass' a mwin sètt' mizèrr', ke mi gainll' pi siporté".....anvwoll' a li lwin la Plènn' " .
Lo nouvèl' adaz' la Plènn' y sa mètt' si son fanyion........."Toutriss' " ??????

7.Posté par L''''INSOUMIS le 27/09/2016 17:36
Et dire que les migrants en métropole sont logés dans des châteaux ....

Avec les socialos gaucho-bobos, "C'est tout pour les migrants et rien pour les *sans dents...!" ....

Ce gouvernement et ces élus UMPS me font vraiment VOMIR .....

*S.D.F. = Sans Dents Français

8.Posté par kld le 27/09/2016 20:59
post 2 a tout dit ............. entre la parole du Christ roi et ses suiveurs endimanchés , tout cela est si facile ....on me dira , c'est pareil ek les zots religions et ses suiveurs , entre l'amour de l'humanité et les habitués des "10 je vous salue ..........et tout est pardonné après confes".

que fait le ccas de "marco, le triste boyer" , concrètement , lu coupe les "pieds de bwas, de palmistes , devant la mairie , pour faire parler de lui sur un coup de colère" pieds de bwas que la rien demandé en plus .........?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales