Société

Plaine des Palmistes : Des parents d'élèves manifestent contre la réforme des rythmes scolaires


Plaine des Palmistes : Des parents d'élèves manifestent contre la réforme des rythmes scolaires
Une manifestation de parents d'élève se tient actuellement devant la mairie de la Plaine des Palmistes, contre la réforme des rythmes scolaires.

Ils attendent que le maire de la commune, Jean-Luc Saint-Lambert, revienne cette réforme, appliqué depuis la rentrée.

L'édile de la commune de l'Est recevra les protestataires dans les locaux de la mairie cet après-midi à 15 heures.
Mercredi 13 Novembre 2013 - 09:47
.
Lu 554 fois




1.Posté par nrj2013 le 13/11/2013 13:47
Des incompréhensions sans plus ...
Il semble qu'il y ait en ce moment plus de 73% d'enfants qui sont inscrits dans les activités proposées par la mairie ...les fameux TAP (temps d'activités périscolaires) ...
Donc cela suppose que les 3/4 des parents sont pour ces activités proposées après les cours de l'après-midi .
Quelques supposés mécontents n'ont pas envoyé leur enfant à l'école ce matin ....ou bien des parents ont confondu la grève des enseignants de demain et la supposée grève des parents d'aujourd'hui !
On sait très bien qu'il vaut mieux que les enfants soient en classe les mercredis que rester à la maison assis devant la télé !!!!
Ces actions comme les TAP...Elles doivent favoriser le développement personnel de l’enfant, de sa sensibilité et de ses aptitudes intellectuelles et physiques, son épanouissement et son implication dans la vie en collectivité. Elles ne doivent pas se limiter à des activités dites d’éveil, mais prendre en
compte l’enfant dans toutes ses dimensions et dans son environnement. Elles doivent rechercher
la cohérence et la complémentarité entre elles et avec le projet d’école.

On voit aussi que les Municipales sont à l'horizon !

2.Posté par nrj2013 le 13/11/2013 13:52
Suite...
Il y a aussi les APC (activités pédagogiques complémentaires) ...qui sont proposées :
Leur volume sera de 36h/an au lieu de 60, soit 1h par semaine. Ces APC organisées en groupes restreints d’élèves pourront prendre trois formes :
- une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans les apprentissages
- une aide au travail personnel
- une activité prévue par le projet d’école le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial L’organisation générale de ces APC est arrêtée par l’IEN, sur proposition du conseil des maîtres. Les propositions retenues à ce titre sont inscrites dans le projet d’école. L’enseignant doit recueillir l’accord des parents des élèves qui bénéficient des APC.

Les APC rendent possible ce qui ne l’était pas dans le cadre étroit de l’aide personnalisée, c’est-à-dire la proposition d’activités pédagogiques et éducatives ouvertes à tous, la seule limite étant la cohérence des activités avec le projet d’école. Ce qui devient possible, c’est notamment ce qui a été mis en oeuvre par certains enseignants peu ou pas convaincus par le principe de l’AP, mise en place au moment où Darcos supprimait massivement les RASED. Rien n’empêche de mettre en place des APC concernant à tour de rôle tous les élèves de l’école ou tous les élèves d’un cycle ou d’un niveau.

Tout doit être mis en œuvre pour la réussite des enfants !

3.Posté par Laurent le 13/11/2013 14:20 (depuis mobile)
Des parents qui ont compris que cette réforme est le contraire de ce qu il fallait faire. Les élèves n en sortiront que plus fatigués. Félicitation et Rdv demain a la préfecture a 10 h.

4.Posté par L'Ardéchoise le 13/11/2013 15:16
1/2 : joli discours, mais alors pas convaincant du tout ! Du bla-bla d'intello.
Cette réforme va accentuer les différences entre les enfants des villes et les enfants des champs, entre les enfants d'ouvriers et ceux de parents "friqués", entre les régions, les départements...

Ce n'est, une fois de plus, qu'une réforme électoraliste, de la poudre au yeux pour essayer de faire baisser le chômage en créant des emplois fantômes, au détriment des enfants, qui non seulement seront fatigués, mais également pour beaucoup déboussolés par le "binz" et la désorganisation totale de ce projet !
...

5.Posté par piment bouc le 13/11/2013 15:48
Le maire de la Plaine des Palmistes et quelques autres ont des c.... . Ils pensent à l'avenir des enfants des leurs administrés ..Les enfants ont besoin de plus d'heures d'école ...De nos jours , nous remarquons qu'il y a à la Réunion plus de 160 000 illettrés qui vivent d'aides diverses comme des mendiants ! ils sont obligés d'aller se pointer aux Pôles Emplois ...
Ces parents qui sont mécontents ou mal renseignés ou qui se sont laissés berner par quelques beaux parleurs , vont regretter cette action ridicule "ne pas envoyer leurs enfants à l'école" ...
M. Saint Lambert est un excellent maire ...il l'a souvent prouvé ... belles constructions , écoles au top et bien rénovées ... ville qui va de l'avant ...
Les causeurs se ridiculisent aujourd'hui en racontant du n'importe quoi pour passer sur Freedom !

6.Posté par noe le 13/11/2013 16:17
Une énième réforme et pourquoi faire ?
On parle de rythmes sans savoir c'est quoi !
Cependant, il apparaît que les principaux acteurs concernés par cette mesure, les enseignants et les parents, n'ont pas été entendus pour la mise en place des nouveaux rythmes.
Les parents demandent à être rassurés ... Ils ont peur de l'avenir qu'on propose à leurs enfants ...Il n'y a pas de boulots ... trop de chômage ...la France semble couler comme le Titanic et pourtant il n'y a pas d'iceberg ...
"Le malheur des autres nous sont indifférents, à moins qu'ils nous fassent plaisir." (Jules Renard)

7.Posté par ?? le 13/11/2013 20:35
Je pense surtout que les parents qui se plaignent, sont ceux qui ne travaillent pas... Bandes d'assistés pleurnicheurs

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales