Société

Plaine des Cafres : Les automobilistes se soulèvent en fin d'après-midi et libèrent la route


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le barrage du col de Bellevue devient complètement ingérable. Il semblerait néanmoins, selon un agriculteur présent sur place, que le barrage ait été partiellement libéré par les automobilistes qui se sont rebellés pour libérer la route des Plaines. Ils se sont regroupés et ont mis la pression sur les manifestants pour les contraindre à libérer la route.

Une organisation anarchique

Depuis la fin d'après-midi, de plus en plus de personnes s'inquiétaient de savoir comment elles allaient pouvoir regagner leurs domiciles, d'autant que des enfants et des personnes nécessitant des soins étaient complètement bloqués et que certains étaient bloqués depuis le début de la matinée.

Les organisateurs de ce barrage semblaient complètement dépassés par les événements (lire ici). Selon nos informations, il n'y avait d'ailleurs aucun responsable, aucun leader, parmi les personnes qui bloquaient la route des Plaines, d'où une organisation complétement anarchique et des décisions vraisemblablement irresponsables.

Depuis ce matin, au col de Bellevue, les manifestants ne permettaient le passage d'aucun véhicule, contrairement à l'ensemble des barrages filtrants organisés par les transporteurs ou les agriculteurs de la FDSEA. En fin d'après-midi, le ton montait entre les automobilistes et les personnes qui bloquaient la route, jusqu'à la "libération" du passage.
Mardi 14 Février 2012 - 17:54
Lilian Cornu
Lu 3036 fois




1.Posté par shunkers le 14/02/2012 20:18
Mi té coincé depuis 15h00 dans le blocage de la plaine des cafres, Ma fais partis du groupe de révolutionnaire contre band la moucate de jeune agriculteur soi disant. In macro avec in pensement su la tête (li la du tombe su la tête a force de boire la bière) et in not ti macro la monte sur le tracteur pour dire que demain li leve 3 heures pour revenir fé le barrage. ben mi di a li tt le monde i travail languette ton monmon. fé in action avec une logique, zot la point d'organisation et zot pou sot en l'heure comme lo puce. reviens demain mais passe pas devant zot les couillons, aucune intelligence, arrête fé honte la reunion, et surtout quand ou manifeste boire pas bande salope.

2.Posté par Gueule de bois le 14/02/2012 21:33 (depuis mobile)
Ote i fo arrêt dire ban n'a té saoul c parceque la fré i coke zot la boire de coup zot té côné pu kwé zot té po fé le chef té geuele de rack

3.Posté par noe2012 le 14/02/2012 21:55
Il faut que les automobilistes fassent valoir leurs droits par la force !
Quelques obsédés avec des dodo dans le nez doivent être matés par les honnêtes gens qui rentrent de leur boulot !
Force doit être au nombre !

je suis pour la force !!!

4.Posté par Jean Hanvy de Vaumhyr le 14/02/2012 22:45
Qui sont les plus grand irresponsables ? Ces buveurs la rak atteints de crétinisme ? ou le préfet qui n'envoie pas les forces de l'ordre ?
Il serait grand temps de lui payer un billet retour vers Paris et de nous en envoyer un autre un peu plus énergique, courageux et responsable.

5.Posté par David Asmodee le 15/02/2012 02:42
"des personnes nécessitant des soins étaient complètement bloqués et que certains étaient bloqués depuis le début de la matinée. "

Que fait le préfet ? Il attend que quelqu'un crève sur les barrages ? Et si c'est un marmaille qui a besoin d'être hospitalisé ?
Tout ça pour faire plaisir à quelques débiles mentaux à gros bras.

Y'en a qui devraient arrêter de perdre des sommes folles au casino ; ça lui permettrait de compenser la hausse et d'arrêter de nous emmerder avec ses 25 centimes...

6.Posté par almuba le 15/02/2012 05:47
Mais dans quel pays vit-on?
Que font les autorités, où sont les forces de l'ordre?
Plus facile de se planquer derrière un radar!

7.Posté par j ai honte pour la plaine des cafres le 15/02/2012 07:26
j ai honte pour la plaine des cafres c était du n importe quoi hier ont se posé la question si cétait unmouvement anti paulet payet ou didier robert c est dommage que certain en profite pour faire de la recuperation politique et quand ont voit les greviste une bierre a la main sur antenne reunion hier soir alors que des gens attend dans leur voiture pendant 10 heures certain sans eau

8.Posté par Jimi le 15/02/2012 08:11
C'est vrai que cette situation est intolérable. "Libre circulation des biens et des personnes", dit la Constitution. Donc il faut faire régner la loi et l'ordre.
A côté de cela, que dire des 15 ou 20 milliards de bénéfices qu'engrange la société Total ? Ces bénéfices ne cessent de grimper, parallèlement au prix de l'essence. Etrange tout de même, non ? Il faut mettre au pas les agitateurs routiers mais il faut aussi mettre au pas les compagnies pétrolières.

9.Posté par RIV le 15/02/2012 08:49
shunkers -----> excellent! d'accord ek ou! bana lété irresponsables, y avait des gens qui avaient besoin de soins, des enfants, sans eau, sans lait.... et en + quand mi lit bana i veut voir le maire "paulet payet" mi demande a moin quoi bana la compris dans le systeme de la greve! comme ci le maire tampon i gagne faire un naffer sur la hausse du carburant!!!!!!! allé l'ecole bande couillon! tant qu'aux force de l'ordre mi dirait plutot que c'est les force du "desordre" du n'importe quoi, inutiles, incapables, ou sont les vrais???? moin la vu moin la entendu le bande flic té pret pou mette glaciere avec les bloqueurs meme pas reconnu par M. Caroupaye. Ou sa i lé notre liberté? rentre note case a 23h30 zot i trouve sa normal? 7h de temps dans un loto?!!! en quoi a 23h30 i gène les activité economiques, c'est pas ça un blocus!!!! ça c'est de l'anarchie total! en plus etant la premiere voiture du barrage a un moment donné, un soi disant greviste, i assise su mon loto et faut pas mi dis rien!!!! bana la bloqué kwé? et la dis pas rien, bana pret pou saute dans ot cou et la punition etait dite: "bloque 15min de +, et a partir c'est 10 voiture toutes les 40min"!!!! pour finir moin lé pas contre le mouvement mais le mouvement de la plaine des cafres lété vraiment exagéré et stupide!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales