Economie

Plaidoyer pour la reprise d'Air Madagascar par Ethiopan Airways plutôt que par Air Austral

Jeudi 9 Février 2017 - 13:48

Air Austral et Ethiopian Airways sont actuellement en concurrence pour le rachat de 49% du capital d'Air Madagascar. Difficile de se faire une opinion sur les deux projets pour le commun des mortels, les propositions des deux compagnies étant par définition secrètes.
La page Facebook "Madagascar Aviation", créée manifestement par des passionnés de l'aviation, ont écrit un article comparant les deux compagnies, ce qui nous permet de nous faire une meilleure opinion sur le dossier.
A lire, même si l'avis des auteurs de l'article ne penche vraiment pas en faveur d'Air Austral...


Photo Madagascar Aviation
Photo Madagascar Aviation
Autant le dire, le projet de Ethiopian Airlines dans le cadre du rachat des 49% de Air Madagascar paraît le plus enthousiasmant.

Pour des raisons de cohérences économiques, de la complémentarité des réseaux, et également lié au savoir faire de Ethiopian Airlines concernant le succès de sa filiale au Togo 🇹🇬 "Asky", de ses 73 ans d'histoire, de son expansion actuelle, etc..

Vouloir comparer Ethiopian Airlines et Air Austral n'est pas aisé, tant les 2 compagnies ne boxent pas dans la même catégorie.

L'expérience de Ethiopian Airlines dans la création de compagnie aérienne à l'étranger avec ASKY (je vous invite à faire une recherche Google) est véritablement un succès.

Et un défi pour Ethiopian dans un environnement très concurrentiel en Afrique de l'Ouest.


Ethiopian Airlines c'est un réseau de :
✔130 destinations (dont les USA, le Brésil, pratiquement toute l'Afrique, pratiquement toute les grandes villes d'Europe etc )

Air Austral🇫🇷 :
✔12 destinations dont 80% sur la France ( Mayotte ou la métropole)


La flotte, là encore, aucune comparaison n'est possible tant les différences sont flagrantes.
Ethiopian Airlines 🇪🇹 :
✔73 Avions (+27 en commande). Une flotte parmi les plus récente d'Afrique des A350 avion qu'elle a participé à lancer, une flopée de B787 (19 au total) des B777-300ER, etc

Air Austral 🇫🇷:
✔10 avions (0 en commande) dont 2 ATR 72-500, 2 Boeing 787-8 (les fameux avec 50 % de réduction) et 3 B777-300ER et 2 B737-800


Les effectifs :
Air Austral 🇫🇷 : 900 personnes
Ethiopian Airlines 🇪🇹: 8000 personnes


Le chiffre d'affaire :
Air Austral 🇫🇷: 345 millions €
Ethiopian Airlines 🇪🇹: 2,7 milliards €


D'un point de vue concurrentiel quid des vols entre Madagascar (TNR) et la Réunion sont actuellement opérés à 100% par ces 2 compagnies, avec les tarifs exorbitants que l'on connaît tous. Dans l'aérien, la concurrence c'est la clef du développement. Autoriser le rachat d'Air Madagascar par Air Austral c'est rester dans la situation actuelle où il n'y a pas de concurrence, pas de choix pour le consommateur. Qui ne souhaite pas avoir le choix en 3 ou 4 opérateurs sur ces lignes ?

Ethiopian c'est également une compagnie cargo performante avec une flotte dédiée souvent affrété à La Réunion pour le transport de fruits sur la France (via Liège HUB cargo de Ethiopian)

C'est également l'opportunité pour Air Madagascar d'avoir une flotte long courrier performante, avec pourquoi pas des 777, A350 ou B787.

Ethiopian Airlines est une Major, connue dans le monde entier, dont l'objectif est d'atteindre 150 avions en 2025.

Une école de pilotage à la pointe : Inauguré en 1964, plus de 1 300 étudiants, de 49 nationalités différentes, ont fréquenté ses bancs en 2015. Ils devraient être trois fois plus nombreux en 2020. L’école de pilotage est la seule sur le continent à disposer du simulateur de vol pour Boeing 787 Dreamliner. Ce serait une merveilleuse occasion pour les étudiants Malagasy que ce soient en maintenance ou pilotage.

Air Austral ne possède ni simulateur ni école de pilotage et l'obtention des visas pour les Malagasy est un véritable problème.

C'est l'occasion unique pour Air Madagascar de s'ouvrir sur le monde , de s'allier à une compagnie sérieuse , reconnue, qui l'aidera à se développer.
Pierrot Dupuy
Lu 3823 fois



1.Posté par Ma sonnerie le 09/02/2017 14:22

air austral ne serait pas une compagnie sérieuse..ils en pensent quoi les récents grévistes, obligés d'aller pleurer à la Préf et auprès des députés..(pitoyable attitude au passage).

2.Posté par Payet le 09/02/2017 14:33

Bravo!

3.Posté par DOGOUNET le 09/02/2017 14:44

100 % d'accord avec tous vos arguments Mr Dupuy MAIS il y a un gros lézard non économico-technique: Air Austral, c'est un droit d'entrée quasi inaliénable sur la France...et l'Europe ! Le fait que le mastodonte et lilliput soient encore concurrents à ce stade doit en effet interpeller...

4.Posté par Vérolia le 09/02/2017 15:09

Et en plus :

www.toiquiviensdethiopie.com/?p=19508

http://www.air-journal.fr/2016-07-04-ethopian-airlines-premiere-compagnie-aerienne-africaine-5165575.html

etc etc

5.Posté par ZembroKaf le 09/02/2017 15:23

Ya pas photo "Ethiopian" EST la meilleure solution pour "Air Mad" !!!

6.Posté par maroco le 09/02/2017 15:27

Il manque un point :
Si air austral retenue arrosage permanent avec l'argent du contribuable ...

7.Posté par rougail974 le 09/02/2017 12:31

Je viens d'aller à Addis Abeba en Ethiopie et franchement Ethiopian Airlines c'est top
Contrairement à Air Austral , qui a un personnel qui fait grève à Noel, qui est completement désorganisé dès qu'un avion est en révision oú bien en panne, (7:00 de retard pour Johannesburg il y a quelques mois)
C'est la grosse compagnie africaine , moderne et ouverte sur le monde entier
En ce qui me concerne , si j'étais la compagnie malgache , je n'hésiterais pas

8.Posté par rougail974 le 09/02/2017 12:33

Il faut savoir que air mauritius s'est retiré parce qu'ils considèrent qu'avec 49% ils n'auraient pas ete décisionnaires

9.Posté par Pamphlétaire le 09/02/2017 17:12

Il vaut mieux que cela soit Ethiopian Airlines qui est le marché. Si c'est Air Austral, les citoyens français vont encore être mis à contribution....

10.Posté par klod le 09/02/2017 17:34

Ethiopia ..............................

11.Posté par Henri Golo le 09/02/2017 17:36

On peut penser, à la lecture de cet article sérieux et documenté, que si Air-Madagascar tombe dans la poche de Air-Austral, ce sera suite à des enveloppes occultes ou à un parti-pris suicidaire des décisionnaires malgaches, dans le but final de brader au privé francais la totalité de la compagnie.

N'oublions pas que la France est le véritable gouverneur occulte de ce pays, depuis la prétendue "indépendance" et que ces gens là ont le bras long et l'escarcelle bien remplie pour arroser les dirigeants de Madagascar (et idem pour la quinzaine de pays de la zone françafricaine) et les faire manger dans leur main.

La même attitude envers la Jirama est observée, on laisse pourrir tout afin de dévaloriser l'outil national pour ensuite le brader au privé pour quatre sous.

Ce sont les sales directives de l'OMC et du FMI qui poussent les dirigeants à cette braderie au privé euro-américain.

12.Posté par justedubonsens le 09/02/2017 17:40

Mais en plus avec quel pognon Air Austral entend-t-il acquérir les 49% de Air Mad. Alors que quelques jours de grève la met dans le rouge comment pourrait-elle assurer un tel investissement (même si on n'en connait pas le montant). Par ailleurs il semble que la flotte de Air Mad soit techniquement limite, veut-on encore nous faire cracher au bassinet ? Il faut arrêter les gros zozos à l'ego surdimensionné. Surtout que Air Austral doit compter ses jours de survie si Air Corsair obtient ses autorisations pour assurer son développement dans l'océan Indien

13.Posté par Pour devenir gros le 09/02/2017 17:41

Pour devenir gros, il faut commencer petit...

14.Posté par eric le 09/02/2017 15:30

C'est clair il n'y a pas photo. UU ne joue pas dans la même cour. En plus je suis d'accord sur le fait que si UU reprends les parts on va se retrouver Comme avec Maurice des prix de billets gonflés Enfin vu les impôts que je paye c'est non

15.Posté par Albert le 09/02/2017 18:43 (depuis mobile)

Juste pour mettre l''ambiance. Vol uu109 retardé au départ de Maurice car l''avion est pas arrivé...

16.Posté par GIRONDIN le 09/02/2017 18:52

Vous avez bu et ou fumé ?

17.Posté par Creole le 09/02/2017 19:53 (depuis mobile)

Erreur d''orthographe dans ethiopian Airlines et alors c''est quoi le problème si cette compagnie aérienne travaille bien je suis content pour la création demp

18.Posté par Maverick le 09/02/2017 20:38 (depuis mobile)

Une chose important est que UU ne s'est pas positionné sur l'appel d'offre au début.. Cest la banque mondiale qui offre du rachet d'air Mad qui a demandé à Uu de se positionner sur l'appel d'offre.

19.Posté par Jo le 09/02/2017 21:00 (depuis mobile)

Vous avez tous raison, Air Mad devrait aller se faire bouffer toute crue par Ethiopian. Et continuons tous notre Air Austral bashing. C''est très cool pour ceux qui se donnent un mal fou à faire tourner cette boite péi.

20.Posté par poupounne le 10/02/2017 05:22

Choisir toujours le moins cher ... Tant pis pour la sécurité de passagers .Madagascar fait toujours les mauvais choix .

21.Posté par zanatany le 10/02/2017 09:55

Ils ont raison !
Laissez air Austral vivre des subventions et continuité territoriale avec des gros zozos qui voyagent tout le temps !

22.Posté par La vérité vraie... le 10/02/2017 10:28

Je soutiens Ethiopian airlines. Le rachat par Air austral, avec son célèbre management, provoquera la destruction de centaines d'emplois (malgré ce qu'ils peuvent dire, on les connaît). Donc non, tout mon soutien à Air madagascar et à Ethiopian airlines.

23.Posté par polo974 le 11/02/2017 12:14

Et vendre air austral à air ethiopian ? ? ?

24.Posté par Henri Golo le 12/02/2017 08:38

Pour ceux qui doutent de son existence ou se marrent lorsqu'on parle de néo-colonialisme et que la France soit depuis la prétendue indépendance le véritable gouverneur de Madagascar et de ses 15 pays africains inféodés, voici comment la cession désavantageuse à Air Austral se prépare dans la presse malgache par des journalistes missionnés :

Air Madagascar – Le vol vers Guanghzou affiche complet


10.02.2017 | Express de Madagascar

La compagnie aérienne nationale revient sur la ligne vers la Chine, ce dimanche. D’ores et déjà son quota de sièges est rempli.

La reprise de la liaison vers Guanghzou en pleine préparation. À quelques jours du vol inaugural, Air Madagascar annonce son satisfecit sur le taux de remplissage. « Les réservations enregistrées en ce moment dépassent le quota de sièges de la compagnie pour ce vol », indique une source proche de la société. Le vol inaugural de cette liaison aérienne est prévu ce dimanche.
Pour réaliser cette reprise des vols vers la Chine, la compagnie nationale s’est associée à Air Austral pour un partage de code. Deux vols hebdomadaires, dimanche et mercredi, sont ainsi programmés dans le cadre de cet accord. Le vol s’opérera avec un Airbus A340-300, appareil d’une capacité totale de 275 sièges dont 30 en classe affaires, 21 en classe confort et 224 en classe économique, la moitié étant mise à la disposition des passagers d’Air Madagascar.
Le vol MD18 quittera l’aéroport d’Ivato dimanche matin à 10h45 pour rejoindre La Réunion puis Guangzhou. L’appareil devra atterrir à l’aéroport international de Baiyun à Guangzhou à 5h30 heure locale le lendemain. De Guanghzou à Antananarivo, les départs auront lieu chaque lundi et chaque jeudi, à 9h10, heure de Guangzhou, pour une arrivée à Ivato à 17h50. Il fera une escale à l’aéroport de Roland Garros à La Réunion.
Pour marquer son retour dans l’Empire du milieu, Air Madagascar a concocté des offres promotionnelles. À part la proposition des tarifs promotionnels pour cette destination, elle suggère aussi à ses clients la possibilité d’embarquer une troisième pièce de bagages de 23 kilos en soute à condition qu’ils fassent une réservation dans ce sens.

Opportunité
La suspension de cette ligne a été motivée par des raisons économiques. La compagnie devait subir une restructuration. Selon les explications obtenues à l’époque, « la ligne Guangzhou était non rentable. Elle occasionnait une perte de 7 millions de dollars par année à la compagnie nationale ».
Ses dirigeants ont dû revoir ses stratégies marketing avant de reprendre la route vers la Chine. C’est pourquoi Air Madagascar a conclu un partenariat avec Air Austral pour desservir la destination. La reprise du vol vers Guangzhou est un signal très fort pour la société qui est aujourd’hui en plein redressement. D’autant plus que la compagnie réunionnaise figure parmi les finalistes dans la « privatisation » de la compagnie malgache.
Avec Ethiopian Airlines, elle est désignée par le conseil d’administration d’Air Madagascar comme étant la soumissionnaire la mieux placée pour la reprise des 49% du capital de la compagnie nationale aérienne. Les deux compagnies devraient entrer ainsi en négociation avec le gouvernement malgache et les dirigeants d’Air Madagascar dans les prochains jours. Dans ce sens, ce partenariat serait –il une prémices à un éventuel choix porté à Air Austral La réponse devrait être connue avant le 31 mars.
Ce processus de sélection du partenaire stratégique permettra de relancer la compagnie sur les rails de la croissance et de l’équilibre financier, pour le plus grand bénéfice de l’économie malgache et du tourisme. A son actif, d’après son site internet, la compagnie nationale aérienne dessert actuellement 7 desti­nations dont Moroni (Comores), Marseille
(France), Paris (France), Dzaoudzi (Mayotte), Saint Denis (La Réunion), Port Louis (Maurice), et Mahé (Seychelles). La ville de Guangzhou vient de renforcer sa liaison aérienne.
Actuellement, la Chine est un marché très convoité. Les touristes venant de ce pays ont dépensé en 2014, 140 milliards de dollars dans le monde dont plus de la moitié en achats d’objets de souvenir. L’ouverture de cette ligne offrira une opportunité à la Grande Île de grignoter une part sur ce marché très important.

Lova Rafidiarisoa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter