Société

Plaidoyer pour l'installation de défibrillateurs dans les espaces publics


Plaidoyer pour l'installation de défibrillateurs dans les espaces publics
Et vous, savez-vous utiliser un défibrillateur ? Ou effectuer les premiers gestes de secours ? Frédéric Gaudin, gérant d'une société qui vend des défibrillateurs, interpelle les institutions publiques et les professionnels du privé.

2.000 décès par mort subite sont constatés chaque année dans notre département. Si une partie se produit au domicile de la victime, il n'est pas rare que ces accidents de la vie se déroulent dans un espace public ou dans une enceinte qui réceptionne du public.

"Il n'y a aujourd'hui aucune obligation pour les ERP, c'est-à-dire les établissements recevant du public, d'installer des défibrillateurs", livre Frédéric Gaudin, "mais cela me met hors de moi de savoir que des vies peuvent être sauvées". Sans vouloir comparer les causes des accidents, le revendeur fait le parallèle entre les "40 morts de la route annuel" et les milliers de personnes victimes d'un arrêt cardio-respiratoire.

"Les toutes premières minutes sont primordiales. Or, les chiffres que publie le Samu de la Réunion (2011, ndlr) montrent que le délai de l'intervention est d'environ 15 minutes à la Réunion", explique-t-il.

Plaidoyer pour l'installation de défibrillateurs dans les espaces publics
Son état des lieux est peu encourageant. "Les acteurs publics représentent la plus grande partie de notre clientèle mais ils sont loin de montrer l'exemple comme cela est communément admis. En l'absence d'obligation légale, la question du côut des appareils est immédiatement présentée comme un frein", témoigne Frédéric Gaudin.

Du côté des privés, la démarche d'équipement des locaux en défribrillateurs est le plus souvent remise à demain. "Convaincre un chef d'entreprise d'acheter un appareil dont on peut espérer qu'il ne servira peut-être pas est difficile à appréhender", explique-t-il. Quand les grandes surfaces sont équipées, c'est la localisation du défibrillateur qui pose question. L'avoir, c'est une garantie, mais savoir s'en saisir et s'en servir c'est autre chose. La société de Frédéric Gaudin répond à ce volet en incluant une formation de base destinée au personnel des entreprises qui acquièrent le défibrillateur.

La France à la traîne

"Parlez-en autour de vous", invite Frédéric Gaudin. Les défibrillateurs d'entrée de gamme démarrent à 1.600 euros chez ce professionnel. Lui, en tous cas, souhaite vivement que le législateur... légifère. "Tout le monde peut s'improviser vendeur de défibrillateur", assure-t-il. Mais selon lui, le caractère de santé publique de cet appareil mérite que le milieu soit mieux encadré.

Malheureusement, et encore trop souvent, les entreprises et autres administrations qui s'équipent sont celles qui viennent de connaître un drame dans leurs murs. "Ce sont les syndicats ou les représentants du CHSCT qui montent au créneau pour réclamer un équipement de la sorte à leur direction", précise-t-il.

En métropole, chaque année, 40 à 50.000 personnes décèdent d'un arrêt cardio-respiratoire. Le taux d'équipement en défibrillateur de la France est de 5%, contre 30 à 40% dans les pays anglo-saxons...

-------
Une application smartphone pour géolocaliser les défibrillateurs accessibles dans un rayon immédiat est disponible. Son nom : "arrêt cardiaque", tout simplement. Smartphone en main, Frédéric Gaudin teste le logiciel sur le front de mer de Saint-Paul: "Voyez : le lycée Payen dispose d'un défibrillateur". Pas étonnant, l'établissement a perdu un de ses élèves il y a quelques mois. Le lycéen s'est effondré sur un terrain de sport.
Mardi 28 Mai 2013 - 17:40
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1106 fois




1.Posté par noe le 28/05/2013 18:57
C'est très utile et ça peut redémarrer un cœur défaillant à coup de décharges électriques bien placées !

J'adhère (mais ça coûte encore cher) !

2.Posté par ticolon le 28/05/2013 20:07
Oui, Monsieur Gaudin, voila une bonne idée. J'approuve a 500%.
Mais, mon cher monsieur, renseignez-vous, il y a des communes ou cet appareil existe depuis plusieurs années. Et en plus ils ont des secouristes comme des pompiers avec de l'oxygène. Les bougres sont forts.
Pour Noé, le prix moyen d'un défibrilateur automatique ou semi automatique c'est environ 1500 euros.
Enfin cet appareil est simple d'utilisation et vous dit ce qu'il faut faire. mais c'est vrai que pour les insufflations et les deux massages, mieux vaut avoi appris avant. Bien fait ils peuvent sauver la vie, mal fait, ils sont inutiles et peuvent entraîner des fractures de côtes.
J'ai la chance de l'enseigner gratuitement mais c'est mon entreprise qui me paye.

3.Posté par Thihi le 29/05/2013 06:13
Il est plus répandue qu'on le pense. Ma boite en possede 2.

Pas

4.Posté par HERMANN le 29/05/2013 09:51
Bonjour,

Nous vendons des défibrillateurs à la réunion depuis 2004 et ce Monsieur à parfaitement raison d' attirer l' attention de la population sauf qu' il arrive un peu tard sur ce marché et surtout avec un appareil italien dont la fiabilité est de loin douteuse. Pour notre part nous ne vendons jamais un défibrillateur sans faire une formation. Nous avons passé nos brevets de secouriste et sommes plusieurs à faire ces formations. Nous assurons également une visite annuelle pour s' assurer que les appareils fonctionnent et suivont les dates de péremption des piles électrodes. Savez qu' à la Réunion nous avons vendus plus de 2 000 Défibrillateurs? Ce monsieur par contre semble bien seul j' aimerai connaitre quelle structure il a et en outre nous n' avons jamais entendu parlé de ce Monsieur;

5.Posté par ti colon le 29/05/2013 15:33
Oui post 4
je ne connais pas cet individu.
Pour en avoir acheté , je n'ai pas souvenir d'avoir vu sur la place cet individu.
1600 euros d'entrée de gamme, mon cher monsieur renseignez vous un peu.
Un prestataire de la place le propose à 800 euros avec une maintenance de 5 ans à 700 euros soit 1500 pour 5 ans de maintenance et l'achat. Et en plus la formation est incluse dans ce prix pour dix personnes.
Et puis enfin, il y a des défibrillateurs qui sont très peu fiables et qui demandent de la maintenance bisannuelle notamment des électrodes et des batteries.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales