Economie

Piton Saint-Leu: Un village solaire "totalement autonome" pour 2015


Un nouveau "village solaire à énergie positive" devrait voir le jour l'année prochaine à Piton Saint-Leu. Fonctionner de façon "totalement autonome", c'est le but du projet d'Homia, promoteur-constructeur, qui souhaite livrer 29 villas autosuffisantes de 105m2 fin 2015. "On a fait un pari, celui de créer un village qui dépend uniquement de son énergie solaire, affirme Patrick Deleurme, gérant du projet. J'ai été élevé à la campagne, j'ai le développement durable ancré en moi".

Plusieurs éléments contribuent à l'autonomie des villas: principalement un panneau solaire et une isolation thermique "par l'extérieur" basée sur des mûrs en polystyrène qui, selon Patrick Deleurme, "maintiennent une température agréable sans l'utilisation de la clim ou du chauffage, avec cinq degrés en moins que dans une maison normale en période d'été". Si l'on ajoute à cela des appareils à faible consommation énergétique et un chauffe-eau solaire, le foyer "devrait n'utiliser que l'énergie qu'il produit".

Pour garder un œil sur leur rapport production/consommation énergétique, les membres du foyer auront un "Autogrid", ou armoire à batteries, qui indique le taux d'énergie stocké et le taux consommé. "Il y a aura souvent un excédent, explique Charly Bell, gérant de Solar Trade, qui fournit les batteries, il sera vendu à EDF par le consommateur et réinjecté dans le réseau énergétique de l'île". En cas d'importante consommation, de mauvais temps ou de cyclone, il est possible que l'énergie du panneau solaire ne suffise pas et que la villa soit obligée de puiser dans l'énergie d'EDF. "La facture ne devrait pas dépasser 10 à 15 euros par mois", précise Patrick Deleurme.

"Ça peut devenir un jeu, affirme Charly Bell, de tout faire pour consommer moins". Car selon lui il serait possible pour un foyer de deux adultes et deux enfants d'être totalement autonome: "Les capteurs du panneau solaire produisent 4.000 kilowatt-heures par an et une famille de quatre personnes n'en consomme que 3.700".

"Ce genre de projets est d'autant plus important que nous avons 8.000 nouveaux foyers chaque année à La Réunion"

C'est grâce à la coopération de la Région et de EDF Réunion que le projet, qui coûte près de 8 millions d'euros, a pu voir le jour. Une convention a été signée entre les trois partis. Si EDF contribue à la pose de l'isolant, la Région a investi 174.000 euros dans l'opération. "Il faut que le Réunionnais soit acteur de sa consommation", affirme Alin Guezello, conseiller régional et PDG de Energies Réunion. Pour Jérôme Salles, directeur du service "maîtrise des dépenses énergétiques" à EDF Réunion, "ce genre de projets est d'autant plus important que nous avons 8.000 nouveaux foyers chaque année à La Réunion".

"C'est grâce a ce soutien que les villas ont pu être vendues à 1.000 euros de moins par m2, précise Patrick Deleurme, car au lieu du prix moyen de 3.416 euros/m2 à Piton Saint-Leu, on est à 2.380 euros/m2".

Sur les 29 villas en pré-commercialisation, trois ont été achetées depuis le mois dernier. Afin de pouvoir commencer les travaux en février, 50% des villas doivent être vendues d'ici la fin de l'année.

Lundi 20 Octobre 2014 - 17:13
SH
Lu 2130 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 20/10/2014 19:21
Oups !
Consorts Robert, Roi Soleil !!

On en reparle dans 10/15 ans !!
MTBF sur le panneau et batterie sèche

Bon Achat !!

l'escroquerie entre Politiques et Gros industriels !
financé par Qui ?

2.Posté par KLD le 20/10/2014 19:57
un village à énergie positive : il faut dire merci , l'énergie positive est dure à trouver par les temps qui courent, foi de nom de diou !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales