Société

Pistolet répulsif anti-requin : "Les tests se sont avérés concluants"

Pascal Barguirdjian, le PDG de Tecknisolar-Seni, a séjourné dans l'île afin de présenter ses répulsifs anti-requin et de tester son pistolet répulsif à requins, le Dearteck. Revenu depuis dans son fief de Saint-Malô, Pascal Barguirdjian assure que les tests pratiqués en mer cette semaine ont été "concluants" même si son laser anti-requin n'a pas pu être testé sur un requin bouledogue mais sur un requin tigre. L'homme indique être "reparti avec de bonnes nouvelles" et reviendra à la Réunion après le 15 décembre. "Ma priorité c'est d'équiper les vigies", assure-t-il. Il nous livre également ses impressions sur la crise requins. Interview.


Pistolet répulsif anti-requin : "Les tests se sont avérés concluants"
Zinfos974 : Tout d'abord, comment avez-vous perçu la crise requin au cours de votre séjour dans l'île ?

Pascal Barguirdjian:  Moi qui suis quelqu'un de fédérateur, quand je suis arrivé, j'ai été surpris par l'ambiance et par l'ampleur de cette crise. J'ai ressenti beaucoup d'hostilité de la part de certaines associations. J'ai eu l'impression que 50% (des associations, ndlr) étaient avec moi, et 50% contre moi. Et je n'ai pas senti la volonté de trouver une solution. Je suis toutefois reparti avec des bonnes nouvelles. Il y a quand même de l'espoir.

Comment se sont déroulés les tests du Dearteck, que vous avez-conçu  ?

Je suis parti cinq fois en mer (avec Thiery Gazzo et Alexis Gazzo, ndlr) On n'a pas trouvé de bouledogue. Ces requins sont surtout visibles en fin de journée et au petit matin. Pour des raisons de sécurité, nous n'avons pas navigué pendant ces périodes. Ce qui explique sans doute que nous n'en n'ayons pas trouvé. On a trouvé deux requins tigres, un de 5 mètres, l'autre de 2 mètres. Celui de 2 mètres a été pêché avec une palangre puis relâché. Alexis Gazzo a testé le Dearteck une fois que le requin était relâché. Le requin tigre est devenu plus nerveux et est parti en profondeur. Les tests se sont donc avérés concluants même si mon dispositif est conçu pour être utilisé contre des requins en liberté.

Vous avez évoqué avoir reçu de bonnes nouvelles. Quelles sont-elles ?

J'ai le sentiment que le Dearteck a été très bien perçu par les usagers de la mer. Pour moi, mon produit est validé. Cela fait trois ans qu'on a fait des tests et tous les requins sont sensibles aux ondes et aux ultraviolets...

La fédération de surf compte beaucoup sur moi et c'est très important à mes yeux. Et il y a des collectivités locales qui sont intéressées pour utiliser le dispositif pour la protection des zones de baignade et pour sécuriser les spots de surf. Je ne préfère pas les nommer pour l'instant mais c'est assez encourageant. Par ailleurs, les échanges que j'ai pu avoir avec la sous-préfète ont été très constructifs.

Comptez-vous revenir dans un avenir proche à la Réunion ?

Je vais revenir après le 15 décembre, afin d'équiper les surfeurs et les vigies. Ma priorité, c'est les vigies, qui constituent une première mondiale et qu'il faut appuyer. Avec le Dearteck, le vigie aura un appareil qui peut le protéger d'une attaque de requin.

Le but de ma venue était de montrer qu'une solution existe et que l'on peut créer des emplois avec. Mais je dis aux Réunionnais, "dépêchez-vous" car les marchés australien et sud-africain sont très demandeurs. L'Australie et l'Afrique du Sud souhaitent acquérir 5.000 systèmes. Si Tecknisolar fabriquait ses produits depuis la Réunion, ce serait une source d'emplois.

J'ai la solution pour éradiquer la menace sur des endroits bien isolés. C'est une manière de contrôler la zone dans laquelle évolue les requins. Je ne demande pas un sou à l'Etat, j'ai une solution qui fonctionne et qui ne demande plus qu'à être installée.
Samedi 9 Novembre 2013 - 18:21
Lu 10647 fois




1.Posté par L''''INSOUMIS le 09/11/2013 18:49
Les images vues aux infos (avec un requin tigre) ne me paraissaient pas vraiment concluantes,
pourtant en tant qu'ex Surfer (since 1982) j'aimerai TRES sincerement me tromper...

Et pouvoir retourner en famille à 3 Bass...

2.Posté par hurry up le 09/11/2013 19:14
"je dis aux Réunionnais, "dépêchez-vous" car les marchés australien et sud-africain sont très demandeurs. "

Le gars est venu dans un but altruiste ou juste pour vendre son matos ? C'est totalement aberrant ces propos je trouve. y a plein de pêcheurs à la Réunion, qu'on leur file de l'argent pour chaque kilo de requin pêcher. Ca évitera d'en dépenser pour un marché extérieur à l'ile, et ca permettra de rémunérer des ACTEURS LOCAUX !!

3.Posté par "CRUCIFIX" le Gaulois peï le 09/11/2013 19:20
On espère des essais sur un bouledogue en mode "agressif" ce serait l'idéal pour tester le bidule…..

4.Posté par breizhatoll le 09/11/2013 19:31
avec tout le respect que je dois a cet entrepreneur de mon pays, ras le bol des geotrouvetous qui coute un bras pour avoir une chance minime de nager sur une cote vierge d'attaque il y a trois ans.
combien ca coute au bas mot: 500 euros ? 1000 euros ? par personne ?

réautoriser la peche : cela ne couterai rien et redonnerai aux réunionnais du travail et du poisson pas cher !

ah mais non faut maintenir les masses sous le joug des sachants nos scientifiques pays avec l'appui des goyaves vertes du ministere. apres tout ils ont des piscines et s'en foutent que les jeunes couples vivant dans les hauts ne puissent plus profiter des plages avec leurs marmailles.

comme disait Hessel : indignez vous !

5.Posté par jean francois, le samuel mouen du surf le 10/11/2013 06:07
les etudes de l'ifremer sont là pour etre lues:

lorsque la peche au requin etait autorisée, les prises étaient essentiellement du longimamus et du marteau. La peche au bouledogue etait MARGINALE (moins de 2 % des prises de requin)

6.Posté par ange le 10/11/2013 06:28
j'ai déclaré lors du premier article sur ce sujet que je croyais en ce procédé. mais va savoir, mon instinct me dit maintenant que ça pue toute cette histoire. je n'aimes pas la vision des choses de ce monsieur dont j'ai oublié le nom. je vais l'appeler perlimpinpin .

7.Posté par On est pas des couillons le 10/11/2013 07:56
Le discours du gars qui vend à l ancienne: "y en a pas beaucoup, d autre me l acheterons cher, faut faire vite." ca rappelle les vendeurs en porte a porte. Qui nous dit que ca marche en toutes conditions? Le requin si il est en mode chasse fera peut etre le tour, ou sera effraye au debut (peur de l inconnu). Les sons peuvent attirer la dizaine de requin dans la zone qui viendrait par curiosité. Alors avant de pretendre une grande efficacité, faut tester, a long terme sur des cobayes hommes et requins a toutes les heures et aussi au moment de la chasse!!! Ce monsieur Garantie le fonctionement? Si ca deconne on se fait bouffer? Et ce monsieur va au tribunal?
Devrait etre plus discret et au lieu de sur vendre de continuer a experimenter ici HUMBLEMENT. Il n a aucune lecon a donner!!.

8.Posté par jean francois tue le surf le 10/11/2013 08:09
d'accord avec le commentaire n°7.

Pour etre certain, il faut interdire le surf pendant 10 ans le temps de faire des etudes avec certitude certaine du risque zero, comme avec les medicaments. Ya pas marqué AFSSA sur mon front!

9.Posté par N''''importe quoi ! le 10/11/2013 08:16
Donc, pour trouver des requins, ils sont partis en mer à l'heure où il n'y a pas de requin. Logique ! tout ça pour tester sur un exemplaire d'un autre type de requin. Et avec un essai, on tire la conclusion que ça marche ? Ce pied nickelé a tout l'air d'un ... requin financier ! ET si les australiens voulaient acquérir 5000 unités de son système, je suppose qu'il a déjà été testé. Donc pourquoi venir le tester ici ?

10.Posté par nsnf le 10/11/2013 08:50 (depuis mobile)
Vous êtes lamentable, a par vous plaindre et accuser la terre entière d''être reponsable ca vous arrive de faire autre chose.certe il a un discourt de vendeur mais son produit il n''a pas ete teste qu''à la Réunion, il est venu ici pour une présentation

11.Posté par Tatave le 10/11/2013 09:18
Beaucoup de résidents vont donc quitter l'ile aux requins ! Passons vite à l'ile aux dauphins ....

12.Posté par LE CLAN.!! le 10/11/2013 10:39
les chasseurs de prime sont de retour.!!!

13.Posté par Thierry le 10/11/2013 11:38
Que l'on me corrige, un surfeur, ça guette la vague ou le requin ? par contre, le requin ça guette tout ce qui n'est pas vague ... ça fait la différence pour ce faiseur de cow-boy ... plutôt de squale-boy ...

Le dos tourné, et l'attention ailleurs, on ne voit pas le danger ...donc en quoi cela servirait-il aux surfeurs ?

14.Posté par le sanguinaire Robert le simple , les autres Fêlégrav ( MadMarx , Fêlurel ) et Fléollande le sadique le 10/11/2013 11:45
Après la combinaison , le bracelet , répulsif chimique , le filet ( qui emprisonne souvent d'autres poissons ) , le sonar ( qui a déjà prouvé son efficacité aux USA en causant la mort de centaines de baleines ) ...le commis de Mr Bricolage vient nous vendre un pistolet répulsif ... c'est nouveau par rapport aux autres pistolets par nature qui agressifs et offensifs .

15.Posté par polo974 le 10/11/2013 12:34
personne n'a relevé (ou lu) la phrase après " dépêchez-vous...."

"""Si Tecknisolar fabriquait ses produits depuis la Réunion, ce serait une source d'emplois. """

Mais, bon, vu l'accueil fait au bidule, ça ne donne pas envie de le faire assembler ici.
De toute façon, quel serait l'intérêt ? ? ?

16.Posté par morderire le 10/11/2013 13:31
mort de rire !
On avance !?
A la française... Blaise j'te baise !

17.Posté par alain dimitri le 10/11/2013 17:18
et je me marre de la bêtise humaine teste répulsif anti requin et le surfeur ou le nageur du week end vous pensez que le requin va se signalé ou sonner a la porte pour dire qu'il est la, arrêtez vous un peu avec vos conneries( l'homme qui tire plus vite que son hombre c'est une bande dessiné )

18.Posté par noe le 10/11/2013 17:33
De la couillonnisme pour couillons endiablés sans plus !

Comme si didiguer les requins avec un tazer sous marin suffit à les faire oublier la succulente chair humaine bien grasse et appétissante !

19.Posté par Jeff le 10/11/2013 18:20
Ben on avance avec des commentaires pareils. Je ne vois pas pourquoi ne pas tester ce produit, on verra bien.

Bon alle salut les frustrés qui critique sans apporter de véritable solution.

20.Posté par alain dimitri le 10/11/2013 20:53
@jeff en temps normal étant nageur le répulsif bonne idée mais le temps de réaction quand le requin attaque me laisse peu de temps ou même pas du tout a ce moment là.

21.Posté par électrice informée le 11/11/2013 08:51
Ce monsieur déclare:
"Je ne demande pas un sou à l'Etat, j'ai une solution qui fonctionne et qui ne demande plus qu'à être installée."

Justement c'est parce que vous ne demandez rien à l'Etat que vous n'aurez pas le soutien de nos très chers élu-e-s cumulards.... d'abord parce que vous êtes un Zoreil et qu'ils ne pourront pas s'en approprier le mérite si votre solution est retenue par les Australiens et autres,... et surtout qu'ils ne pourront pas placer leurs hommes où femmes de paille aux manettes pour prendre une tite commission au passage en prévision des futures campagnes électorales !!!

22.Posté par didier le 11/11/2013 12:49
cet entrepreneur a tout compris du malaise réunionnais et de la crise requin: le département qui jette le galet à la région, qui le balance au préfet, qui vise la mairie st paul...Et toutes ces associations qui ne veulent PAS trouver de solution sinon elles n'ont plus de raison d'être, plus de mur facebook à charger de haine tous les jours, les autres associations du style abyss qui sont incompétentes dans le domaine mais qui ont eu 70 000 euros pour tester un système qui détecte les requins à proximité des plages mais....ceux tagués!!! Là, il faudra aimer jouer..Si il n'y avait pas tous ces morts, tout ca serait risible.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales