Economie

Pierrefonds: La construction d'un nouveau casier d’un million de m3 de déchets en projet

Mercredi 14 Décembre 2016 - 10:37

Le centre de traitement et de valorisation des déchets (CTVD) de Pierrefonds arrivera à saturation dès le premier semestre 2018. Ileva, syndicat mixte de traitement des déchets des microrégions sud et ouest, projette en attendant la construction d’un nouvel outil multifilière d’étendre ce CTVD. Le nouveau casier et les équipements liés à son exploitation s’étaleront sur une surface de 13,3 ha au sud de celui existant.

Depuis le 21 novembre et jusqu’au 21 décembre 2016, une enquête publique est lancée, relative à la déclaration de projet d’intérêt général qui entraîne une mise en comptabilité du Plan local d’urbanisme (PLU) de Saint-Pierre.
 
De 2019 à 2023, un million de mètres cube de déchets pourraient être enfouis dans ce nouveau casier pour une capacité annuelle de traitement équivalente à l'installation de stockage des déchets non dangereux (ISDND) actuelle soit 240 000 tonnes de déchets en moyenne.  

Plusieurs exploitations agricoles concernées par le projet

Une importante capacité de stockage impossible à réaliser en rehaussant le "mont artificiel" actuel en raison de la limitation de hauteur liée à l’activité de l’aéroport de Pierrefonds se situant à proximité, indique Ileva dans son dossier de présentation du projet. 

Si aucune habitation n’est directement concernée par l’extension, sur les 13,3ha, celle-ci impacterait plusieurs parcelles agricoles (plantations de bananes, palmistes et foin), ainsi qu’une carrière exploitée par la SCPR. "Quelques habitations isolées à proximité immédiates pourront faire l’objet de négociation, en vue d’une acquisition".

Pour le syndicat, il apparait comme "impossible d’éviter la consommation de terres agricoles pour poursuivre l’élimination des déchets"  face à "l’urgence de la réalisation de cette opération d’intérêt général( qui) n’est plus à démontrer".
 
Concernant l’impact sur l’environnement et le paysage, celui-ci sera précisément évalué lors d’une prochaine étude. D’ores et déjà, Ileva a estimé que l’extension du CTVD devra prendre en compte les contraintes exercées sur les espaces agricoles existants mais aussi la préservation de la ressource en eau,  des nappes souterraines présentes à proximité de la futur extension en projet. 
PB
Lu 2271 fois



1.Posté par GIRONDIN le 14/12/2016 11:34

J'attends avec impatience la réaction de mr VINCENT DEFAUD. Qu'il intervienne comme écologiste ou employé de mr fontaine ?

UN CRIME ENVIRONNEMENTAL AVEC PRÉMÉDITATION

Et la nappe souterraine ?

MiLikE zérodéfo

2.Posté par SITARANE le 14/12/2016 13:18

On pourrait combler la future carrière de Bois Blanc avec les déchets ............................

3.Posté par JPP le 14/12/2016 14:20

Vous oubliez juste de dire que le terrain est destiné à l'installation d'une usine d'incinération. Elle a été entérinée en comité lundi matin. Prix de la blague: 200 millions d'euros + quelques dioxine cancérigènes.

4.Posté par Zarin le 14/12/2016 14:28

houblon.net - La mauvaise gestion des déchets menace les iles paradisiaques

De nombreuses petites îles paradisiaques "suffoquent " sous les ordures et les déchets, affirme le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), et une aide internationale d’urgence est nécessaire pour les aider à gérer cette situation inquiétante.

Différentes études montrent en effet que, aux côtés de la montée du niveau des océans, de la pêche intensive, de la pénurie d’eau potable, et de l’inefficacité des services d’hygiène, le niveau des déchets est en train de devenir un problème alarmant pour ces îles.

http://www.houblon.net/spip.php?article939

5.Posté par Ikki le 14/12/2016 15:26 (depuis mobile)

La 1ère solution à adopter c'est polluer/jeter moins.

6.Posté par Francky le 14/12/2016 17:18 (depuis mobile)

Jusqu''à quand on va enfouir les déchets.Il faut arrêter les conneries, un jour où l''autre on finira par polluer une nappe phréatique et ce sera trop tard. Il existe de nos jours des incinérateurs nouvelle gėnération. Bordeaux va se doter bientôt.

7.Posté par ali le kafhir le 14/12/2016 20:29

moi depuis que la poubelle jaune passe tous les 15j je mets plus de produits recyclables dans la poubelle verte qui elle passe ttes les semaines
pas le choix

8.Posté par Jojo le 14/12/2016 20:52

Pour information, l'incinérateur n'est pas la solution facile que beaucoup de politiques promettent. Beaucoup de déchets ne peuvent déjà pas être incinérés, et dans tout les cas, il reste toujours un déchet résiduel après incinération (que l'on appelle le mâchefer), qui va dans tout les cas finir dans la terre à la Réunion.

Comme dit plus haut, la seule solution fonctionnelle à 100% pour améliorer la gestion des déchets, c'est déjà d'en produire moins. La fin des sacs plastiques au 1er janvier 2017, c'est déjà un très bon début, mais il ne faut pas s'arrêter là.

9.Posté par SITARANE le 14/12/2016 21:50

Moins de déchets=moins d'importation=mieux consommer..........!!!!!!!!!!!!!!

10.Posté par Louis Pariot le 15/12/2016 00:33

yaka être moins bann koshon et moin fainéant : aller à la déchetterie, trier, respecter les jours de collecte et totocher si aou voit un boug koshon ki jette à la ravine

11.Posté par Bonne idée le 15/12/2016 06:12

Nos déchet, on pourrait les envoyer à Madagascar en échange de cailloux !
(toutes mes excuses à nos amis malgaches)

12.Posté par babar 97421 le 15/12/2016 07:53

Belle vue pour les touristes arrivant a la Reunion! Là ils pourront se dire qu' ils se posent dans la m....de

13.Posté par Tanguy le 15/12/2016 11:31

tous ces déchets seront stockés combien d'années ??????

14.Posté par Merde alors ! le 15/12/2016 11:47

Mais ce n'est pas possible ! Encore les odeurs pour Saint Louis ? Allez allons bloquer, zot va voir

15.Posté par pipoteur le 15/12/2016 15:20

Les yaka fokon sont de sortie mais remplissent leurs poubelles toutes les semaines!
La seule solution dans cette île est l'incinération accompagnée d'une centre d'enfouissement pour les déchets ultimes... Tout le reste n'est qu'utopie (écologistes) ou manipulations (politiques)...*
La réduction des déchets c'est une belle idée mais à quelle échéance?

16.Posté par bleu outre mer le 15/12/2016 15:47

Moins de passage de la jaune et déjà moins de tri comme mentionné plus haut. déchet vert en mélange avec encombrant. Qui maintenant reste une dizaine de jour. Vu que changement de calendrier mais pas de changement de comportement. Est ce que vous avez regardé certains emballages même pour les soi disant bio. Noël arrive et le nombre d'emballage... Pour l'incinérateur se sera comme pour bois blanc certains ne le voudrons pas chez eux et râleront que les autres n'en veulent pas. Pas de projet d'avenir l'exemple de la politique du tout voiture et du tout béton alors l'amélioration du tri le passage des poubelles en est un exemple. Il faut aborder les choses avec une politique participative et non attendre de nos élus. Qui à part leurs sièges et l'argent qui peuvent se faire. "Demain " est un excellent film afin de se responsabiliser et de se prendre en main.

17.Posté par Question bete le 15/12/2016 17:30 (depuis mobile)

Pourquoi ne pas combler le trou de la carrière de bois blanc pour la nrl? Ah oui je suis bête..du boulot en moins pour HCe...suis je bête..

18.Posté par polo974 le 15/12/2016 17:59

Et pourquoi pas après la route en mer, la décharge en mer ? ? ?

Autant déconner jusqu'au bout . . .

19.Posté par Forgreenserve le 12/04/2017 08:04 (depuis mobile)

Un défaut d ouvrage sur l existant en fond de casier affecte la nappe. La protection de la nappe n est apparemment pas le premier souci de nos élus....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter