Société

Pierrefonds: L'association Tara doit encore placer une vingtaine de chiens


Angeline Teston se félicite des premiers placements en FA mais à long terme, la situation reste tendue sans un foncier raisonnablement éloigné de tout voisinage
Angeline Teston se félicite des premiers placements en FA mais à long terme, la situation reste tendue sans un foncier raisonnablement éloigné de tout voisinage
Depuis 48 heures, la situation de la cinquantaine de chiens de l'association Tara reste critique même si des notes d'espoir arrivent au compte-gouttes. Les bénévoles de l'association Tara "pour les coeurs sans chaîne de La Réunion" sont toujours mobilisés. Ils peuvent compter sur la solidarité de la population et d'un sursis de la mairie de Saint-Pierre.

Dimanche après-midi, l'association Tara a décidé d'utiliser le site à l'abandon du refuge de l'Oasis à Pierrefonds, dans l'attente de construction de son propre refuge pédagogique à la Plaine des Cafres, l'association restant bloquée par une pétition lancée par le gérant du Relais du Volcan. Le maire du Tampon doit trancher "mais nous n'avons eu aucun retour de la mairie depuis", fait savoir Angeline Teston, présidente de Tara.

Le dialogue est plus abouti du côté de la ville de Saint-Pierre. Cette dernière avait posé un ultimatum lundi soir, puis mardi, pour que l'occupation illégale de l'Oasis cesse.

Une solution à long terme envisagée par la mairie ?

Mais, concertation aidant, ce couperet est repoussé à 11h ce mercredi 4 juin. "Nous avons pu placer 25 chiens en famille d'accueil dans la journée d'hier, huit à neuf sont en cours de l'être depuis ce matin. Ça part", se réjouit la bénévole. "Mme Lionnet (Danielle Lionnet, adjointe au maire de Saint-Pierre en charge de l'environnement, ndlr), que j'ai eue hier soir au téléphone, m'a dit que si les chiens quittaient le refuge avant 11h, il y aurait la possibilité de négocier pour les "loulous" à Saint-Pierre." Angeline Teston ne s'avance pas plus sur la forme que pourrait prendre cet engagement. Contactée pour confirmer cette promesse verbale, nous attendons le retour de l'adjointe sur ce volet.

A l'heure actuelle, il reste entre 15 et 20 chiens sur site, explique la présidente. Mais la situation demeure fragile car ces chiens ne sont pour l'instant qu'en famille d'accueil temporaire. Angeline Teston compte aussi renouveler ses sollicitations vis-à-vis de la CaSud, une intercommunalité qui semble plus ouverte sur la question de l'errance animale puisqu'"elle a voté des budgets en hausse pour la stérilisation", évoque la présidente.

------
Association Tara :

0692 31 20 44 ou 0692 09 90 49
Mercredi 4 Juin 2014 - 10:56
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1022 fois




1.Posté par noe le 04/06/2014 13:47
C'est super ...
J'aurais adopté quelques-uns mais j'en ai déjà 3 molosses qui veillent sur moi !

2.Posté par Votre confirmation Mme LIORET ??? le 04/06/2014 14:50
A quand une confirmation écrite de cette dame.....????
Les paroles s'en vont les écrits restent

3.Posté par Aux maires et autre élus le 04/06/2014 15:50
Je vous préviens, si jamais vous ne trouvez pas de solution, et si des animaux sont euthanasiés, je vous promets une campagne en métropole et dans le monde comme jamais vous n'en avez eu !

4.Posté par SEVERIN le 04/06/2014 16:48
Merci@3 une idée dans l'air,par l'intermédiaire de zinfos974 en tremplin de pub pour récolter les fonds nécessaires pour un nouveau refuge.Des appelles aux dons peut-être ouvert,les gens donnent ce qu'ils peuvent.Une petite cagnotte qui pourrait mettre le beurre dans les épinards.In yab des Yvelines

5.Posté par DR ANONYME le 04/06/2014 17:21
Moi, j'en ai besoin de ces chiens abandonnés (quelques femelles jeunes que je rendrais à leurs propriétaires ou que je donnerais intactes à des adoptants, des mâles âgés au moins 200 que je rendrais dans les mêmes conditions), pour une expérimentation animale (prises de sang indolores, analyses post-mortem après une euthanasie classique reportée de deux mois faute de propriétaires ou d’adoptants).
Tout ceci afin de faire avancer la science médicale. Sans cette expérience sur des chiens je n’ai pas de moyens de débloquer mon projet médical !

6.Posté par iliade974 le 04/06/2014 19:42
@4
Les chiens sont sauvés ......!!!
Mais il ne faut pas relacher la pression et rester vigileant sur les promesses verbales de l'élue locale...

Beaucoup de réunionnais se sont manifestés, et nos toutous vont dormir ce soir dans de vraies maisons ou appartement... j'ai recueilli ma tite mémére MELISSE victime de.......... (attention les ames sensibles) zoophilie.........

7.Posté par Mwa la pa di le 04/06/2014 21:24
Drôle de nom pour cette association, au lycée de Et Denis nous avions un prof que nous avions surnommé Tara le chien......

8.Posté par @ Dr Anonyme, le 05/06/2014 00:21
J'espère que c'est une plaisanterie ? Mais elle n'est pas vraiment de bon goût, bien que proche d'une certaine réalité concernant des éleveurs qui vendent certaines races à des laboratoire. Aux fins de recherches... En attendant, il n'a jamais été prouvé que les expérimentations animales servent à l'homme. Les médecines naturelles ont déjà et font leurs preuves. Si vous ne me croyez pas, testez les. C'est pareil pour les chiens et chats : homéopathie, chlorure de magnésium, argile verte, huiles essentielles, piscine pour la rééducation suite à de graves traumatismes etc... Je suis en tout les cas contente du dénouement que prend cette affaire, et je remercie la Mairie de St Pierre d'oeuvrer dans le bon sens. Si madame Teston n'ameutait pas la population avec ces affaires, personnes ne serait au courant de toute l'énergie qu'elle déploie pour sauver ces loulous. Ne reste plus désormais qu'ils trouvent enfin Leur Vraie Famille, celle qui saura s'occuper d'eux : nourriture, soins, balades en laisse, jeux etc...

9.Posté par !!!! le 05/06/2014 05:11
Mais on avancera jamais en faisant toujours de la récupération des autres, entendez par là, recueillir encore la me......que ces personnes font, il faut allez taper là ou on est sure que cela fasse mal. Tous ces chiens qui trainent, vagabondent dans nos rues, ils ont bien été à un moment ou un autre nourries, non? on vie encore à la Réunion comme dans les années 60, c'est comme les enfants on les "lâche" dans la cours "c'est tout petits, mignons" et après on s'en occupe plus, allez je m'arrête à là car je vais dire des choses regrettables....et ce depuis qu'on as entendus "nous lé pas plus, nous lé pas moins" et voila le résultat, pauvre de nous.....

10.Posté par Et si on s''''occupait plutôt des enfants abandonnés ? ? ? le 05/06/2014 06:48
"... Je vous préviens, si jamais vous ne trouvez pas de solution, et si des animaux sont euthanasiés, je vous promets une campagne en métropole et dans le monde comme jamais vous n'en avez eu !..."

Mon dieu, j'ai peur ! ! !

11.Posté par iliade974 le 05/06/2014 10:41
@10
Sans en aller jusque la.... force est de constater que les soutiens sont venus du monde entier via les réseaux sociaux.....
Et la pub véhiculée par facebook à eu un certain impact....

12.Posté par DR ANONYME le 05/06/2014 11:08
@J'espère que c'est une plaisanterie ?

Vous affirmez du haut de vos convictions issues dont on ne sait quelle faculté de médecine : « qu’il n'a jamais été prouvé que les expérimentations animales servent à l'homme. »

Chère Madame, lisez donc Claude BERNARD son ‘Introduction à l’étude de la médecine expérimentale », qui affirme dès 1865. Rééd. Champs, Flammarion, (ISBN 2080811371) l’intérêt immense et inchangé des expériences sur les animaux. J’ai moi-même fait ma thèse de chirurgien sur la transplantation intestinale chez le chien. Sans travaux sur les chiens, les chirurgiens ont beaucoup plus de mal à apprendre à bien opérer.

Chère Madame, lisez donc LE PARADIGME de Charles HUGGINS et apprenez que sans une expérience sur les chiens, un très grand nombre de cancers ne pourrait pas être opérés ni même soignés. Pourquoi croyez-vous qu’il existe des services de chirurgie de 14 variétés dans 32 CHU en France, et en oubliant tous les services de chirurgie qui existent encore en plus chez nous et ailleurs ?

Tous les cancéreux utilisent des médecines naturelles, en plus du traitement qui leur a été délivré dans les services de cancérologie. Pourquoi croyez-vous que les services de cancérologie n’ont pas encore fermé leurs portes comme l’ont fait les sanatoriums avec la découverte des traitements de la tuberculose ? Quelle est la médecine naturelle qui a réussi un tel exploit ?

Vous affirmez : « Les médecines naturelles ont déjà et font leurs preuves. Si vous ne me croyez pas, testez-les.»

C’est là une affaire bien ancienne. Vous avez parfaitement raison d’affirmer que les médecines naturelles ont fait leurs preuves. Vous oubliez, simplement, d’ajouter qu’elles n’ont fait leurs preuves que pour les malaises, que pour les maladies psychosomatiques, que pour les malades imaginaires.

C'est pareil pour les chiens et chats : homéopathie, chlorure de magnésium, argile verte, huiles essentielles, piscine pour la rééducation suite à de graves traumatismes etc... Tout ce qui guérit tout seul peut être l’occasion à administrer ces médicaments bon marché pour faire des économies.

En effet, il n’existe aucune publication scientifique ni dans les congrès médicaux, ni dans les livres de médecine, qui approuve vos affirmations cette fois sur les maladies qui ne guérissent pas tout seul.

En dehors des situations précitées, les médications que vous citez n’ont jamais été essayées, versus placebo, en double aveugle.

Cependant, il existe des pays où les guérisseurs et leurs prescriptions sont remboursés par les assurances sociales. Pourquoi et sous quelles conditions ? C’est que voilà une très bonne mesure qui divise par cinq les dépenses occasionnées par les personnes qui ont des problèmes de santé spontanément réversibles.

A ce propos, lisez donc « Placebos et placebo thérapie » des Professeurs KISSEL et BARRUCAND chez MASSON qui devrait être distribué à tous les professionnels de santé.

Je suis, par conséquent favorable au remboursement des médecines parallèles et des produits dont vous vantez l’usage. Mais à la condition que ces praticiens de santé aient fait des études d’au moins trois ans, afin de bien discerner les maladies qui guérissent toutes seules et les affections qui nécessiteront une médecine allopathique ou une chirurgie inévitable.

Revenons aux chiens qui sont, chaque année, euthanasiés ici ou là sur l’ile. Le chiffre en est impressionnant à la Réunion spécialement. La protection des animaux n’a pas de prix. Mais elle a un coût économique. Qui doit se montrer solidaire pour assurer le coût des services de SPA et même des euthanasies ?

On ne peut pas le demander aux mairies. Elles ont déjà assez de toutes les allocations diverses et variées qu’elles sont bien obligées de verser des allocations à des familles pour tenter de trouver la paix sociale dans leurs communes.

Non ! Les frais des SPA doivent être financés par une taxe payée par les propriétaires en épargnant ceux qui ont choisi de ne pas être propriétaires. Ceux qui jouissent d’un capital animal capable d’errer doivent assurer par une taxe très élevée, le financement des SPA. Dans presque tous les pays, les taxes imposées aux propriétaires d’animaux domestiques susceptibles de devenir des animaux errants ou sauvages, sont très élevées. Pas chez nous !

Je ne répète pas ma proposition de médecine expérimentale. J’ajoute seulement qu’avant d’euthanasier les chiens errants, je propose que ces pauvres bêtes rendent au moins un service aux médecins qui font de la recherche fondamentale. En l’occurrence mon projet de consiste pas à administrer des nouveaux médicaments pour des firmes. Il consiste essentiellement à essayer de comprendre pourquoi tel ou tel cancer ne survient pas chez le chien, alors qu’il est très répandu chez l’homme.

Y voyez-vous toujours une plaisanterie ?

Moi, j'en ai besoin de ces chiens abandonnés (quelques femelles jeunes que je rendrais intactes à leurs propriétaires ou que je donnerais intactes à des adoptants, des mâles âgés au moins 200 que je rendrais dans les mêmes conditions), pour une expérimentation animale avec des prises de sang indolores, analyses post-mortem après une euthanasie classique reportée de deux mois faute de propriétaires ou d’adoptants.

13.Posté par Isa le 05/06/2014 11:16
Bonjour pour répondre "si on s'occupait plutôt des enfants abandonnés", juste pour vous dire que chacun son combat ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales