Economie

Pierrefonds: "Il faut arrêter l’hémorragie maintenant"

Le conflit ouvert entre André Thien Ah Koon et Didier Robert sur le développement de Pierrefonds agrémente la réflexion du collectif mené par Krishna Damour pour le développement du Sud. Une nouvelle fois, il met sur la table sa vision pour Pierrefonds.


Pierrefonds: "Il faut arrêter l’hémorragie maintenant"
Le collectif pour le développement de la micro région Sud ne pouvait rester silencieux face à l'actualité foisonnante relative à la zone de Pierrefonds. Au cours d'un point presse ce matin à Saint-Pierre, il s'est d'abord félicité de voir que ses innombrables signaux d'alerte envoyés depuis des mois finissent par être portés dans le débat public suite aux déclarations d'André Thien Ah Koon.

"En novembre dernier, nous avions dénoncé le fait que les fonds du Feder issus du protocole de Matignon 2, risquaient d’être réaffectés vers la réalisation du Boulevard Nord sous la pression d'un certain lobbying du chef-lieu. Et pour marquer notre crainte, nous avions fait passer une motion au conseil municipal de la ville de Saint-Pierre pour le maintien de ces fonds au profit de l’aéroport", rappelle Krishna Damour, le porte-parole du collectif. 100 millions d'euros étaient dans la balance, rappelle-t-il

Il se dit "ravi que la Région, sous la pression du maire de Tampon, ait réagi hier" en réaffirmant que "des dotations sont budgétisées et disponibles pour Pierrefonds". Il retient aussi que le président du Conseil régional a insisté sur le fait "qu’il ne pouvait injecter de l’argent sans qu’il y ait de projet réel assurant la viabilité économique de Pierrefonds".

Le collectif prend au vol le discours de Didier Robert en exhortant les élus du Sud, ceux du conseil Régional mais aussi le représentant de l’Etat, à "mener ce projet de concert".

Une solution pour "faire redécoller l'aéroport" existe et "elle fait l'unanimité" : il s’agit du prolongement de la piste pour permettre de multiplier les possibilités de vols. Un souhait réitéré par le sénateur-maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine, et par le député maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, rappelle Krishna Damour. "Mais pour passer du stade de projet à l’acte, le projet doit être partagé avec l’exécutif régional", conclut le porte-parole.

"Arrêter l’hémorragie maintenant" passe aussi par la spécialisation de Pierrefonds sur les vols moyen-courriers ou encore dans le transport cargo. Par ailleurs, le nombre de vols vers Mayotte doit s'accroître selon lui. Aussi, la ligne directe Chenaï-Bangkok doit être transférée dans le Sud.

"Injecter de l’argent" n'est pas la panacée selon lui. Il demande à ce que des "avantages concurrentiels", en lien avec les stratégies commerciales des compagnies aériennes, réactivent l'intérêt d'un tel outil dans le Sud. La mise à disposition de navettes par exemple, qui proposeraient de ramener les passagers de l’Ouest, serait aussi une piste à creuser.

L’attractivité de l’aéroport ne sera réaffirmée que par la "mise en place d'horaires appropriés" qui puissent "favoriser la fréquentation du site" et sur ce plan, la "réinstallation d’un restaurant digne de ce nom s’avère nécessaire, ainsi qu’une zone de duty free beaucoup plus dense".
Vendredi 11 Juillet 2014 - 16:28
Lu 2053 fois




1.Posté par ALEXANDRA le 11/07/2014 19:05
PIERREFONDS c'est le poumon du SUD

2.Posté par L’INDÉPENDANT le 11/07/2014 20:13
Quel département de moins d'un million d'habitants, dispose de DEUX aéroports internationaux ?
Caprice d'élus démagogues et source de planque pour militants méritants...

3.Posté par Ti boug encore.... le 11/07/2014 20:25
Alors mon ami tu bouges encore....

4.Posté par Sudiste le 11/07/2014 20:59
Post 2 : Les départements de Haute-Corse et de Corse-du-Sud possèdent chacun deux aéroports, et ils avaient respectivement 168 640 et 145 846 habitants en 2011.

5.Posté par Zbob le 11/07/2014 21:10
On n'a pas forcément besoin d'un deuxième aéroport , ce qui est certain c'est qu'il faut débarrasser la Réunion de ces deux crétins qui se haïssent tellement qu'ils sont prêts à sacrifier encore un peu plus notre économie pour s'entretuer!

6.Posté par dionysien le 11/07/2014 21:25
Post 2 : D'autant plus qu'avec la NRL le sud sera à 1h de saint-denis !
Cet aéroport devrait trouver une autre vocation : vols de loisirs ...

7.Posté par L’INDÉPENDANT le 12/07/2014 00:20
@ post 4 sudiste
A titre info, FIGARI n'est pas un aéroport international !
A titre info, la Corse est 3,5 fois plus grande que notre île (8680 contre 2512 km2)
A titre info, la Corse ne dispose pas de quatre voies permettant de rallier le nord au sud en moins d'une heure comme chez nous...
Traverser la corse du nord au sud demande près de quatre heures de route, le quadruple par rapport à chez nous !
Deux aéroports internationaux à une heure l'un de l'autre pour si peu d'habitants chez nous !
AJACCIO / BASTIA, 2h30 de route...
CALVI / AJJACCIO, plus de 2h30...
BASTIA / CALVI, près de 2h...
J'ajouterai qu'il n'est un secret pour personne, que la CORSE a toujours été très gâté par le "continent"...

8.Posté par anonymous974 le 12/07/2014 01:45
Comme elle sont belles, ces idées lumineuses pour sauver l'aéroport du sud !
Belles, mais pas neuves...
Pour la plupart, déjà maintes fois présentées aux gouvernants.

Par qui ?
Mais par ceux qui y travaillent chaque jours !

Ceux que le post 2 qualifie de militants méritants !
Pauvre ignorant qui se déclare indépendant et dont le discours stéréotypé traduit une certaine faiblesse rhétorique.

Ceux dont le post 6 pense qu'ils seront inutiles quand St-Denis aura renforcé son rayonnement et sa main mise sur le Sud grâce à sa sacro-sainte artère routière orgueilleuse et dispendieuse.

S'ils sont méritants, c'est d'avoir supporté l'immobilisme irresponsable d'un Président élu (donc candidat) qui a passé le plus clair de son mandat à dénigrer l'outil qu'il aurait dû défendre.

S'ils sont méritants, c'est d'avoir résisté à l'humiliation de ce même Président (donc chef d'entreprise) qui les a ignorés pendant de si longs mois, laissant les employés aux prises avec leurs questions et leurs angoisses quant à l'avenir de leurs familles.

S'ils sont méritants, c'est d'avoir continué le travail en faisant confiance aux quelques cadres livrés à eux mêmes sans pouvoir de décision devant des dossiers qui s'amoncellent dans l'attente de la divine signature du seigneur dédaigneux qui ne leur répondait même pas au téléphone.

Et s'ils sont militants, c'est pour la sauvegarde de cet outil qui, quoi qu'on en pense, ne se résume pas à une formidable opportunité de transport public pour le désenclavement du Sud; mais qui propose déjà et depuis de longues années, une indispensable plateforme pour le travail aérien, le tourisme aérien, la sécurité civile, l'activité militaire, la logistique sanitaire d'urgence, la géo-ingénierie, la formation professionnelle, et bien d'autres choses insoupçonnables par celui qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez...

Toutefois, vous devez être remercié, Monsieur Damour, pour l'écho que vous donnez à ces belles idées. Même si, vous le savez, l'écho n'est qu'une répétition d'un signal initial...

9.Posté par Sudiste le 12/07/2014 02:12
@ Post 7 : je m'attendais à votre réponse. Je suis au courant pour ces chiffres.
A titre d'info, la Corse n'est pas dans une zone tropicale telle que la Réunion où en été on peut avoir un défilé de cyclones.
A titre d'info, les aéroports low-costs de Figari et de Calvi n'ont pas certes de liaison internationale, mais ils relient la Corse à des villes européennes (d'ailleurs, c'est aussi le cas pour Ajaccio et Bastia, pas de liaison internationale ou très rarement)
A titre d'info, Ajaccio compte près de 70 000 habitants, Bastia plus de 43 000, et le sud de l'île de la Réunion près de 290 000 habitants !
A titre d'info, la Réunion est une île isolée loin de la France métropolitaine.

Il y a deux paramètres que votre raisonnement n’intègre pas :
1. le flux de voyageurs que peut absorber l'aéroport de Gillot (il suffit d'avoir un cyclone pour retarder des vols et c'est le bazar à Gillot !),
2. la sécurisation du transport et de l'ouverture de la Réunion : en cas de gros problèmes sur un aéroport (dégâts sur l'un des aéroports suite à un cyclone par exemple), le deuxième pourrait être utilisé !

10.Posté par Raasimanda le 12/07/2014 08:38
Je suis d'accord avec post 5, commençons par le plus vieux.

11.Posté par Frigidaire le 12/07/2014 09:55
post 4 le sudiste : As tu au moins entendu les paroles de tous les élus et les administratifs qui gèrent l'aéroport de Pierrefond ? NON car toutes les personnes s'accordent à dire ce n'est pas rentable car pas assez de passagers. pour être rentable sans entrer dans le débat Corse un aéroport "international" au minimum pour payer les employés nécessaires et suffisant pour la sécurité et les douanes doit accueillir 200 000 passagers (et non 120 000, 120 000 c'est avec des pompiers qui font bagagistes, avitailleur, sécurité dans l'aérogare et bientôt PAF) au plus bas des chiffres. Pour info la Corse est subventionnée par l'argent de tes et mes impôts.
Autre point un jour prends l'avion départ Pierrefond pour Maurice (Plaisance) aller retour et chronomètres. Puis prends le même type d'avion et fis de même de Gillot et tu comprendras sûrement que les passagers de Gillot subventionne déjà Pierrefond par le biais du billet d'avion AA ou Air Mauritius. La seule chose et des études existent chez AA, à Gillot, dans les Ministères des DOM et des Transports, Pierrefond doit être un Aéroport de "deuxième zone" avec uniquement des charters et des petits avions ou des hélicoptères pour balader les touristes.
Pour ton argument cyclonique, il est rappeler qu'en temps cyclonique les avions sont déjà partis car pas de hangar ni à Gillot ni à Pierrefond pour les accueillir, deuxième chose le bazar à Gillot est 3,2 accompagnants pour 1 passager alors que dans un aéroport normal c'est 0,7 à 0,8 accompagnant pour 1 passager. Lorsque le Réunionnais (le zoreil compris) comprendra que le passager peut prendre l'avion tout seul et ce n'est pas nécessaire d'être plus d'accompagnants que de voyageurs la Réunion gagnera et les prix des billets baisseront Pour exemple, à Maurice il n'y a pas d'accompagnants dans l'aérogare ou très peu.
Enfin, peux tu demander aux petits commerces dans l'aérogare qui les font vivre ? Demandes les comptes de résultat de l'aéroport de Pierrefond et ceux de Gillot et regardes tous les différences.
Il faut surtout que le tous les passagers de Gillot arrêtent de payer l'absurdité politique de Pierrefond.

12.Posté par Monique le 12/07/2014 10:44
Krishna Damour est-ce celui que j'ai vu danser à Saint-André le soir de la victoire de Jean-Paul Virapoullé aux dernières municipales ? rien d'autre à dire sur ce looser.

13.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 12/07/2014 10:55
@11
absolument d'accord avec toi, je précise que je suis saint pierrois et sudiste.( voir mon pseudo)
Que la construction/réhabilitation de cet aéroport voulu pour l'égo de TAK avec la complicité de E Hoarau ( Bidépartementalisation) presque sans étude, juste pour barrer la piste à la CCIR, qui c'est lancé dans l'étude en vue de reprendre l' exploitation de ZSE pour plus tard juste pour une ligne (pierrefond-plaisance)
Que le chiffres parlent d'elle même, depuis l'ouverture cet aéroport n'a jamais été rentable, pourtant il existait quelques liaisons avec Mayotte et Madagascar, même que UU (Air Austral) avait basé un ATR sur place et la RT n'existait pas encore.
Pour la Corse je met un lien : 3 MILLIONS de touristes en 2012
http://www.corse.fr/Chiffres-du-tourisme_a457.html
je rappelle que la Corse se trouve à environ 1H de vol du continent et nous à part Maurice et Madagascar ???
Malheureusement nos politiques du sud font une fixation sur Pierrefond, à croire que sans cet aéroport, le Sud ne se développera pas.

14.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 12/07/2014 10:59
@12
Damour Krisnah, danse à Saint André pour Vira, et fait voter Michel Fontaine en missouk à Saint Pierre, alors qu'il est sur la liste Vally.
C'est un gigolo ce type.

15.Posté par CON tribu able excédé le 12/07/2014 11:12
CITEZ UN SEUL DEPARTEMENT DE METROPOLE ET D'OUTRE-MER EN DEHORS DE LA REUNION

où on gaspille autant d'argent public pour satisfaire l' ego d'élu-e-s démagogique en voulant absolument mettre en concurrence 2 aéroports distants d' à peine d'une heure de route ??

C'est ça la fierté Réunionnaise de dilapider l'argent de nos impôts alors qu'il y a tant de chômeurs et de miséreux parmi nos gramounes ???

16.Posté par pascal974 le 12/07/2014 12:55
On ne peut pas comparer la Corse et la Réunion.
La Corse se trouve dans une zone géographique très peuplée: l'Europe compte 700 000 000 d'habitants, sans compter les 90 000 000 du Maghreb!!
Dans notre région, la zone compte 2 millions d'habitants seulement avec l'île Maurice!!

17.Posté par DENIS le 12/07/2014 13:20
Je partage en partie l'idée que deux aéroports pourrait être interprétée comme un caprice de certains élus surtout du SUD qui à l'époque de la propagande de la Bi-Départementalisation souhaitaient un équilibre de développement NORD - SUD et que pour répondre à certaines exigences de la population du SUD au vu de la main mise du NORD sur le destin de la Réunion toute entière. Il se trouve qu'à ce jour cet outil existe et il serait dommageable pour les contribuables réunionnais de se séparer de cet aéroport compte tenu de tout l'argent déjà investi. Une alternative existe bel et bien à cet aéroport à vocation régionale.
Il me semble qu'une personne (une employée) de cet aéroport à eu une idée géniale de faire de cet aéroport un outil pour que nos jeunes réunionnais puissent se former aux métiers de l'aéronautique, notamment tout ce qui touche aux passage, agents de piste etc..
Je connais des jeunes qui se sont formés et qui travaillent maintenant dans les aéroports parisiens et tout ça grâce à cette idée extraordinaire. Il me semble qu'à ce jour tout cela est en stand by car la Région aurait tout simplement décidé d'axer ces efforts vers R.GARROS et surtout apporter son soutient à l'île MAURICE qui vient de créer un centre de formation aux métiers de l'aéronautique.
Pourquoi ne pas soutenir Pierrefonds dans cette démarche, grâce à cette employée, plus d'une centaine de jeunes réunionnais sont aujourd'hui recrutés et s'épanouissent dans leurs nouvelles vies et combien leurs familles sont rassurées.

A méditer messieurs et mesdames les décideurs, les bonnes idées ne viennent pas toujours de là ou on les attend.

18.Posté par Sudiste le 12/07/2014 14:41
@Post 11 :

1. J'ai simplement répondu à la question de post 2 (également pour post 16, etc.).
2. Pour attirer les passagers que faut - il faire ? Développer les deux aéroports, attirer les compagnies aériennes, développer la concurrence, etc.
3. Vos chiffres sur les accompagnants et les passagers sont intéressants. Pourquoi dans un "aéroport normal" le nombre d'accompagnants est inférieur au nombre de passagers ? Parce que pour se déplacer vers ou depuis ces aéroports, il y a des transports en commun. Imaginez vous un seul instant un Réunionnais du sud aller prendre le bus pour se rendre à Gillot ? Ca va être la galère !! Sinon, où va - il mettre sa voiture pour la durée de son séjour ??
4. Lorsque vous comprendrez que vous ne pourrez pas changer ni la personnalité des gens, ni la culture de toute une île, vous aurez fait un grand pas dans la vie. Le réunionnais a la richesse d'avoir l'esprit de famille et de solidarité, conservons cette richesse qui est rare ailleurs ! Laissons le papi, la mami, les parents, amis, etc. accompagner leurs proches à l'aéroport !

@Post 13 : Dans ces 3 millions, beaucoup utilisent le ferry pour venir en Corse, et viennent en voiture ! Ils ont intérêt car c'est la galère pour se déplacer sur une île où le transport en commun n'est pas très développé.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales