Politique

Pierre Vergès: "NRL et NEO, la douche froide"

Tribune libre de Pierre Vergès sur la Nouvelle route du littoral et la Nouvelle entrée Ouest de Saint-Denis:


Pierre Vergès: "NRL et NEO, la douche froide"
C'était prévisible ! J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'en faire état sur mon blog dans un article en date du 27 juillet 2013 soit il y a plus d'un an.
 
Le JIR, dans un article paru hier mercredi 13 août signé Bruno Graignic, intitulé "Annette brandit le spectre d'un péage", évoque l'impasse dans laquelle se trouverait la problématique de la circulation si la NRL venait à être réalisée sans que soit résolue la question de la fluidification du trafic à la sortie de la nouvelle route du littoral sur Saint-Denis.
 
En fait, la dictature de l'urgence s'impose une nouvelle fois, au détriment d'une logique d'aménagement du territoire. 
 
Si on veut prendre le problème par le bon bout, on réfléchit en priorité à la résolution du problème suivant : peut-on résoudre d’urgence le risque permanent d'un véritable effondrement de falaise, sans pour autant reporter aux calendes grecques la solution définitive consistant à disposer entre Le Port et la région Nord-est d'une liaison économique importante qui ne serait pas rompue par de tels effondrements ?
 
En ce qui me concerne, je persiste et signe : Il faut donner la priorité aux usagers de l'actuelle route du littoral sur le Boulevard Sud, jusqu'au rond-point de la Trinité, pour que les embouteillages, même s’ils restent problématiques, ne soient plus à la fin de l'actuelle route du littoral, où un effondrement de la falaise risque de causer un drame pour des dizaines d'automobilistes. 
 
Quant aux usagers venant des hauts de Saint-Denis qui veulent franchir le Boulevard Sud, j'ai montré que des ouvrages aériens peuvent être installés pour ne pas les pénaliser. 
 
Quel temps perdu depuis le publireportage de la Région, paru en décembre 2009 dans la presse, qui mentionnait déjà que la première des urgences était d'élargir le tronçon U2 avant le pont Vinh San, goulot d'étranglement de la circulation.
 
Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? 
 
La Commission européenne a formulé des observations (CCI 2014FR16RFOP007) sur le Programme Opérationnel de La Réunion pour la période 2014-2020. 
 
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les autorités locales favorables aux projets de nouvelle route du littoral (NRL) et de boulevard nord, administrativement nommé nouvelle entrée ouest (NEO), reçoivent une véritable douche froide.
 
1ère observation "La France est invitée à fournir à la Commission toute information additionnelle utile et, si nécessaire, à revoir le programme opérationnel. 
 
2ème observation : "... les autorités régionales sont invitées à communiquer à la Commission un relevé complet et circonstancié de la prise en compte des observations reprises ci-dessous."
 
De quelles observations s’agit-il ?
 
Intéressons-nous au point 4.7. AXE PRIORITAIRE 6 (OT7), qui concerne les infrastructures lourdes, notamment routières.
 
Il est écrit au point 105, qui concerne grandement le NRL, que "Cet OT est le mieux doté du PO (un quart de l’intervention FEDER). Le diagnostic et l’identification des défis et des enjeux doivent justifier que cette priorité reçoive une telle importance financière. La démonstration de la valeur ajoutée de l’intervention du FEDER doit être accentuée." Ce qui signifie que pour l'heure, ce n'est pas le cas.
 
Au point 106, il est précisé qu'une "masse critique doit être dégagée par projet et le FEDER doit pouvoir financer une part significative des coûts éligibles ; le coût total (et donc la contribution régionale/nationale) de ces investissements doit être connu." Ce qui signifie que pour l'heure, le coût définitif des projets n'est pas "sécurisé".
 
Et la Commission européenne de poser cette question au point 108 : "La valeur intermédiaire de 36 % de transports collectifs en site propre (TCSP) réalisé sur le TEE est-elle réaliste pour 2018?"
 
Et c'est au point 112 que la NRL débouche sur une impasse. En effet, il est précisé ceci : "A l’exception de la nouvelle route du littoral (NRL), aucun projet routier ne pourra être présenté au soutien du FEDER dans cette PI." 
 
Autrement dit, pas question que le projet NEO alias Boulevard Nord, cher au maire de Saint-Denis Gilbert Annette, bénéficie de subvention européenne conséquente.
 
La seule "ouverture" faite par la Commission européenne est la suivante, au point 115 : "La maturité du projet de Nouvelle Entrée Ouest à Saint-Denis est incertaine. L’intervention du FEDER devra porter exclusivement sur la dimension transport collectif du projet plutôt que sur sa composante routière, en mettant en exergue les aspects positifs sur la réduction des émissions de GES par le transport au niveau local. Fermez le ban !
 
A ce sujet, je lis et j'entends que le coût de ce projet NEO serait de 485 millions d'euros. Or, le projet NEO devra se faire en 2 phases : la phase 1 au coût effectif de 485 millions d'euros, la phase 2 au coût de 102 millions d'euros. Il convient donc de parler d'un projet dont les financements sont à mobiliser à hauteur de 587 millions d'euros. A ce niveau d'effort, les finances de la commune de Saint-Denis ne pourraient suffire, même avec l'instauration d'un péage. De plus, la jurisprudence du Conseil d'Etat est claire à ce sujet : l'instauration d'un péage ne se conçoit qu'à la condition d'une alternative offerte aux usagers. Et on retombe sur le Boulevard Sud ! Lequel n'étant pas aménagé à cet effet, sera l'objet d'un gigantesque embouteillage. Quand on vous dit pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! 
 
Mais là où le problème se complique, c'est lorsque la Commission européenne manifeste son souci du financement des politiques de déplacement durable. Ainsi, il est précisé ceci au point 114 : "Un engagement ferme de la région au sujet de la date d’installation future du TCSP guidé devra être inscrit dans la seconde phase du grand projet de la NRL. Cette date devra intervenir avant la clôture de la programmation 2014-2020 (31 décembre 2022). Ce TCSP devra être compatible avec les systèmes de transports en commun en service à chaque extrémité de la NRL afin d’assurer la continuité des moyens de transports."
 
Et voilà : si en 2010, le tout nouveau président de région Didier Robert avait accepté la proposition que j'avais faite qu'il conduise une délégation d'élus, toutes tendances confondues, afin d'obtenir de l'Etat une rallonge financière destinée à abaisser de presque de moitié le coût de la redevance du projet Tram Train, l'alternative à l'automobile aurait été possible sans remettre en cause la NRL sécurisée.
 
En prime, il aurait obtenu les millions de matériaux résultant du creusement des tunnels ferroviaires pour alimenter les ouvrages de la NRL. Laquelle aurait pu faire l'objet d'un aménagement par rapport au projet digue + viaduc, dans un souci de sagesse au plan environnemental, technique et financier. 

Pierre Vergès
Conseiller général
Jeudi 14 Août 2014 - 11:04
Lu 1503 fois




1.Posté par BLUESHARK le 14/08/2014 12:27
Oté Ti Pierre, ou na point rien po faire ??? Ah Ah Ah, tout ça pour dire que vous aviez raison !!! Quenini, tord aveiz-vous !

N’oublions pas que la NRL a pour objectif d’avoir un axe sécurisé, la route en corniche n’est plus sécurisée, la preuve de la semaine dernière !

Concernant l’entrée sur St-Denis pour le moment les choses ne sont pas encore statuées !!!

Votre jeux favoris est toujours d’alarmer le peuple inutilement ! Que dis-je, votre jeux principale n’est autre que de faire peur la population, de la manipuler ! Ah ces cocos, ils ne changeront jamais ! Vous êtes des cas désespérés !!!

2.Posté par Un bd NORD sans aucun intérêt le 14/08/2014 12:28
Monsieur Vergès,

Notre association vous rejoint sur la nécessité absolue de réaménager prioritairement le bd Sud comme le périph extérieur parisien.

En revanche, puisque c'est l'Etat qui a grugé les Réunionnais en se hâtant en 2006 (alors que Paul Vergès était président de Région et a accepté) d'imposer un projet NRL en grande partie en mer (devenu depuis 2010 entièrement maritime) et que ce projet se révèle irréaliste financièrement, mettons fin à la NRL.

Diverses associations sont unanimes pour conseiller au président Robert de dire stop au projet NRL qui n'est pas un chantier comme l'a faussement affirmé le ministre des Dom.

Il existe au moins trois alternatives terrestres beaucoup plus crédibles et beaucoup moins coûteuses que la NRL.

Courage, M. Robert, il faut faire place au bon sens !

Armand GUNET

3.Posté par johan le 14/08/2014 12:50
On en a le parfait exemple avec la route des tamarins que vous avez piloté (la Région) à l'époque. Éternel embouteillage à Saint-Paul.

4.Posté par pere Plexe le 14/08/2014 13:32
post 1
va pecher tes rekins

tu racontes des conneries COMME D HAB plus grosses que la sardine qui a bouché le port de Marseille

va voir ton DR bien aimé on connait tes opinions

la RL actuelle est parfaitement securisée
les eboulis tombent ds des zones securisées
et moins de 50 morts en cinquante ans !! moins de 1 par an !! c est HYPER securisant !

5.Posté par lol le 14/08/2014 13:39
vous avez avec papa voter en faveur à l'époque de cette route mais à 4 voix et aujourd'hui vous etes contre quand vous êtes dans l'opposition.Dire que vous ne saurez jamais plus élu après 2015

6.Posté par jean-jacques le 14/08/2014 14:33
Comment peut-on oser poster un charabia aussi navrant de débilité que ce qu'a pondu poissonbleu ?
On peut être d'accord ou pas avec le texte de PV ( personnellement j'ai toujours pensé que le tram-train
n'aurait rien réglé car les Réunionnais sont trop attachés à leur auto ) mais au moins il argumente de façon
claire , construite et documentée...alors que l'autre crétin...
BLUESHARK TU N'AS PAS LE NIVEAU , CESSES DE POLLUER CE SITE TU N'Y COMPRENDS RIEN !

Il faut stopper ce projet NRL tant qu'il est temps et ne pas engager les Réunionnais dans cette galère !

7.Posté par Toto le 14/08/2014 14:51
J'adore les bobos écolos qui postent des commentaires contre la NRL... mais qui eux sont même pas cap de rouler en vélo et de déposer leur zourit poluant...

On est en démocratie... Kréol y veut la route littoral... la pas vote pou zot alors allez jouer cannet!

8.Posté par Dede le 14/08/2014 15:06
Pierre si ton papa était pas la tu serais rien, rien du tout. Tu ne gagnera plus aucune élection.

9.Posté par charles le 14/08/2014 15:37
bravo, merci de decortiquer les grands rapports et apporter la preuve que didier robert = politique du vide et danse du ventre ... à la merci des gtoi et sbtpc ...

10.Posté par BLUESHARK @ Jean-Jacques le 14/08/2014 22:44
Ah Ah Ah, tu me fais toujours rire avec tes commentaires!!!

Je n'ai peut-être pas ton niveau, mais ton arrogance, elle, elle vaut une monnaie!!!

Pourquoi, il faut avoir un niveau pour partager sur ce mur??? Tu te prends pour qui espèce de charles attend!!!

Je suis libre et resterai libre de m'exprimer tant que je veux, et ce n'est certainement pas un gars qui ne sait rien écrire sans consulter sa boule de cristal qui me fera la loi!!!

Alors Jean-Jacques, acharne toi tant que tu veux sur moi, cela ne changera en rien ma position et mes commentaires, bien au contraire!!!

Tu peux continuer à croire que la NRL est un projet, en attendant le chantier est commencé, et peut-être un jour tu sortiras de chez toi et tu verras la route et tu seras comme le petit garçon dans le film "La vie est belle" lorsqu'il a vu le char, un vrai à la fin du film et qu'il dit "Ben c'était vrai alors!!!" et là tu réaliseras que ce n'est plus à l'étape de projet mais bien réel!!!

Pour finir, je m'adresse aux lecteur afin de les informer sur les mensonges d'Armand Gunet qui tente désespérément de nous faire croire que le projet Limagne est le meilleur, sauf que le coût du tunnel est excessif, il suffit de voir celui qui a été livré cette année à Toulon où pour 3,2 km 900 millions d'euro ont été dépensé, je vous laisse calculer pour 12 km!!!!

Quand on est pas d'accord on peut trouver diverses raisons pour démonter un projet, et malheureusement les détracteurs de la NRL sont aller inventer un tissus de conneries et mensonges pour manipuler la population!!!

Que ceux qui ont de oreilles entendent!!!

11.Posté par jean-jacques le 14/08/2014 23:28
Ta "position" on la connait poissonbleu , à quatre pattes et de dos devant ton idole !

12.Posté par tram out train le 15/08/2014 08:46 (depuis mobile)
Ah Bon!! Les réunionnais trop attachés à leurs autos? Alors pourquoi les bus sont pleins tous les jours? Pourquoi beaucoup de travailleurs dont bcp de femmes prennent le bus car leur mari
partent au travail plutôt?

13.Posté par ? le 15/08/2014 13:40 (depuis mobile)
Ah Bon!! Créole y gagne pas laisse son l''auto ? Pourtant les bus sont pleins ts les jours et qui y peut dire que lu connaît ''ce que le pep'' y veut, tant la diversité de notre population, sinon qu''on nous laisse en paix et qu''on ne cause pas pr nous

14.Posté par polo974 le 15/08/2014 19:21
bah, qu'ils continuent la route en dingue jusqu'à la Jamaïque...

plus de pb à l'ouest de st denis.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales