Politique

Pierre Vergès : "J’avais – hélas – raison !"

Le Vice-président du Conseil général mais aussi candidat à la députation dans la 1ère circonscription Pierre Vergès s'offre une "tribune libre" sous le titre : "Produits solidaires : J’avais – hélas – raison !" Voici l'intégralité de son communiqué parvenu ce lundi 9 avril :


Pierre Vergès : "J’avais – hélas – raison !"
"Un communiqué de la Préfecture de La Réunion en date du 30 mars dernier vient  confirmer ce que je n’ai eu de cesse de mettre en avant depuis le début des discussions autour de ces produits solidaires :

La Présidente du Conseil Général n’avait pas à mettre sur la table des millions d’euros d’argent public pour aider à faire baisser les prix.

Pourquoi ?

Rappelons de quoi il s’agit : L’Etat provoque des débats autour de la baisse de prix de certains produits jugés de première nécessité pour sortir de la crise et des émeutes en février dernier.

Bien sûr, l’Etat ne met pas UN EURO sur la table des négociations.

Il ne mobilise même pas les dispositifs pourtant promis par le Président candidat UMP Sarkozy.

Et, grand seigneur, celui-ci s’est contenté de saluer vigoureusement l’esprit de responsabilité de Nassimah Dindar et de Didier Robert sur ce dossier…   

Dans la motion que le groupe PCR Alliance a présenté, en commission permanente du 7 mars dernier, pour mettre en avant des solutions plus efficaces afin de s’attaquer à la question de la vie chère, il était déjà précisé les effets volume qu’engendrerait une baisse sur des produits ciblés.

Les fournisseurs et distributeurs l’avaient bien compris. De ce fait, ils pouvaient  financer seuls la baisse maximale de 40% sur certains de ces produits, effort compensé par cette augmentation des ventes.

L’argent public n’avait donc pas à être gaspillé pour renforcer des positions économiques et de monopoles. J’avais par ailleurs alerté sur le risque d’illégalité de cette mesure qui entrave gravement la concurrence.

L’actualité nous le prouve par les faits :

Nous savons que des entreprises se plaignent des conséquences de ces mesures mises en place en dehors de toute logique de libre concurrence, contraire à l’esprit de la réglementation européenne.

Les consommateurs se plaignent de ne pas avoir le choix, et disent se sentir contraints de modifier leurs habitudes de consommation. D’autres jugent tout simplement inutiles ces mesures qui n’impactent en rien leur panier.

En moins de 3 semaines : les 60 produits ont vu leur ventes augmenter de 22 à 3000 %. Cet effet était prévisible tout comme le gain de productivité que ces hausses de chiffre d’affaires procurent aux fournisseurs et aux distributeurs.

Prenons le cas des désormais fameuses couches « Cabriole » :
 
Le fournisseur consent un effort de baisse de prix de 14% - le distributeur de 10%. Le Conseil général apporte alors 10% de subvention sur les ventes à la société qui fabrique les couches « Cabriole ». Résultat : les ventes ont été multipliées par 348% !

La démonstration est donc faite : l’argent public est dilapidé dans un système économique privé extrêmement rentable et profitable aux monopoles de l’industrie et de la grande distribution.

Nous ne cherchons pas à incriminer les profits. Mais la démonstration est faite que ces privés peuvent absorber sans problème la baisse des prix, baisse hélas assumée en partie par l’argent public, donc par les Réunionnais.

Les contrats entre les opérateurs privés et le conseil général n’étant pas encore en œuvre, les fournisseurs et distributeurs ayant assumé l’avance pour le conseil général, j’appelle la Présidente à reconsidérer sa position.

Ainsi éviterons-nous que  se concrétise ce scandale de l’argent public gaspillé au profit de privés.

Je réitère la proposition que plusieurs élus ont soutenue lors du débat sur ces mesures : mettre en place une aide directe à la population et sortir de la subvention aux représentants de la grande distribution."


Pierre Vergès
Lundi 9 Avril 2012 - 17:36
.
Lu 4019 fois




1.Posté par sagesse le 09/04/2012 17:57
c'est clair que ces mesures populistes à la DINDAR n'ont rien réglé et ne font qu'engraisser ceux qui sont LES PRINCIPAUX RESPONSABLES De la vie chère à savoir les importateurs et distributeurs...

2.Posté par Thierry le 09/04/2012 18:13
Ch'ui pas pro PCR mais je ne peux qu'être d'accord avec cela. C'est une logique LOGIQUE puisque l'on engraisse celui que l'on veut incriminer ... le tenancier du monopole de la grande distribution....

Il se trouve au final plus gagnant qu'auparavant sans la mesure... et le contribuable doublement plumé ... à la caisse et par ses impôts .... Il est, en ce sens, évident que la grande distribution ait sauté "pieds joints" dans ce dispositif ...

Et les 60 produits ne font pas parties de mes courses (à peine 15 % de mon panier)....

Malgré cela, je ne voterai pas pour le PCR..... ni pour dame D'in'd'..ar

3.Posté par méluche le 09/04/2012 18:23
Pourquoi ne pas nationaliser tout le commerce de la distribution ( alimentation et carburants ) de la Réunion pendant la durée de la prochaine mandature ???
cela bloquera les prix et créera beaucoup d'emplois en incitant les paysans à produire localement pour vendre au marché noir...

en plus les prix étant pareils pour tout le monde on pourra supprimer la surèm des fonctionnaires !!!

4.Posté par mazenbron le 09/04/2012 18:24
Tiens!Le Ver..miceau est ressucité ?

5.Posté par noe2012 le 09/04/2012 19:38
Tous les 3 jours ti Pierre nous sort un article fraîchement imprimé ...
A quand le prochain ?
Qu'a-t-il fait de l'argent détourné de l'endiguement de la rivière des Galets quand il était le maire du Port ?
Avec le décret sur "l'exit tax" , il aurait moins d'articles à écrire car ....

6.Posté par lariviere97421 2 zo le 09/04/2012 20:04
voila ce qui se passe lorsqu'une certaine politique qui atourné au centre, a droite, à gauche et se croit donc être le roi du pétrole. Je dis donc c'est vrai, il faut m'écouter et m'obéir.
C'est ainsi qu des acdres compétents ont quitté le CG974 en raison de ce genre de raisonnement.
Je ne suis pas fan du PCR ni d'aucun autre parti d'ailleurs, mais M. Pierre VERGES dit vrai.
Ces commerçants qui achetent un produit à 70 centimes et qui le revendent 2.10 euros, soit 200% de bénéfice. Et l'Etat n'intervient pas pourquoi. L'état au passage a récolté une première fois 8.5ù de TVA sur les 70 centimes puis, une deuxième fois 8.50 de TVA sur 2.10euros.
Les profiteurs abuseurs qui enrichissent l'Etat et détruisent les paniers et le budget des ménages.
Vivement une coopérative qui concurrence ces profiteurs.

7.Posté par mu''adib le 09/04/2012 20:18
c'est vrai que ta soeur recevait un gros salaire alors que la maison des civilisations n'était même pas construite, argent public bref argent des réunionnais; cqfd

8.Posté par Mika le 09/04/2012 20:42
toujours les pauvres consommateurs qui se font avoir! c'est scandaleux de payer les marges des producteurs qui voient leur chiffre exploser! une aide directe au consommateur serait effectivement mieux

9.Posté par lol le 09/04/2012 21:15
L'Etat c'est qui Mr fils à papa (bon à rien) , l'Etat c'est nous, que ce soit l'argent venant de Métropole, du conseil général ou du conseil régionale, L ETAT C'EST NOUS. Car c'est nous qui payons

10.Posté par Gajik le 09/04/2012 21:38
Comment espérer davantage de justice et des profits mesurés de la part de ces énormes sociétés privées, alors même qu'elles ont en leur faveur tout l'arsenal des lois ultra-libérales pour protéger leur liberté de fixer des prix, tout çà chapeauté et verrouillé par l'OMC qui fait Loi universelle sans que cet organisme mondial n'ai jamais été élu démocratiquement. L'Europe a relayé l'ultra-libéralisme mondialisé auprès de chaque pays européen sans qu'aucune élection ou referendum n'ait jamais autorisé ces technocrates à nous inféoder au diktat de l'OMC. C'est une dictature mondiale qui nous impose cette liberté de fixer les prix et non une décision démocratiquement contrôlée/ Le marché fait les lois fondamentales, alors que pouvons nous faire pour limiter les abus incommensurables des multinationales de l'agro-alimentaire ?

On a consacré comme principe fondateur de notre société la libre concurrence qui ferait baisser les prix et on prétend que toute autre solution serait du collectivisme et du stalinisme. Mais c'est la dictature du marché qui est du stalinisme. Les produits ont la liberté de circulation mais les hommes n'ont jamais été aussi contraints et enfermés dans leurs frontières respectives.

Pierre Vergès est pris dans cette contradiction de fond d'être obligé d'énoncer des principes de justice et de dénoncer les abus et d'être un gestionnaire équitable dans une société qui est livrée par la Loi au capitalisme le plus sauvage qui n'ait jamais existé auparavant.

Il développe de belles idées comme une raffinerai à Madagascar qui desservirait l'Océan Indien avec des produits de qualité tout en fournissant des emplois aux Malgaches. C'est super, c'est bien, c'est comme le tram-train, c'était LA solution aux transports et inclus dans le projet Gerri le tram-train pouvait s'auto-alimenter par des centrales solaires et autres non polluantes, etc etc ... . Mais comment imaginer que dans une société entièrement livrée au libéralisme totalement libre, comme son nom l'indique, de favoriser l'intérêt des plus grosses sociétés et un marché totalement dérégulé, eh bien, comment imaginer qu'on puisse arriver à développer des projets d'intérêt commun ?

Sans réformer en profondeur notre société et sans éradiquer le libéralisme sauvage en remettant en cause le diktat de l'OMC en votant des lois nationales règlementant les profits et les abus de ces énormes sociétés, on ne fera que parler, faire des moulinets à la Don Quichotte et rien ne changera.

Pierre Vergès n'est pratiquement plus communiste, pourquoi ? parce qu'il écrit " nous ne cherchons pas à incriminer les profits " ! Est-ce un déclaration non sincère lâchée par accident ou est-ce une phrase mûrement réfléchie ? je préfèrerais la première option, mais j'en doute.

C'est fort dommage que même ceux en qui nous avions confiance trahissent finalement les principes fondateurs du PCR en devenant à leur tour des socio-démocrates, des politiciens "réalistes". A force de fréquenter le beau monde, on perd son âme et on appelle à voter Hollande, le bonnet blanc du blanc bonnet du capitalisme.

Qu'attendre donc désormais d'un parti dont un des leaders affirme qu'il ne cherche pas à incriminer les profits. Pourtant c'est là la clé de tout, l'ennemi c'est la liberté de fixer des prix abusifs et de s'enrichir à milliards, de licencier ici pour rouvrir en Roumanie, etc etc .... Pourquoi critiquer à juste titre la dilapidation de l'argent public par le Conseil Général, puis bien prendre soin de dire qu'on est d'accord avec les abus sur les profits ? Le "réalisme" à force de fréquentation des puissants monopoles privés amène le PCR à devenir un gestionnaire social-démocrate. Il est urgent de changer le sigle du parti, et pas forcément pour les raisons qu'on croit.

11.Posté par ndldlp le 09/04/2012 22:57 (depuis mobile)
Allons pierre ne vous prevalez pas de l'analyse qu'aurait pu faire n'importe quel collegien.

Par ailleurs, qu'attends-tu pour demissionner du poste de vice president du departement? comment cautionnes tu a ce point un gaspillage d'argent public??!

12.Posté par papangue le 10/04/2012 09:36
faites donc une cooperative payez les employes au tarif melenchon et vendez moins cher

13.Posté par Ti poucet le 10/04/2012 12:42
Nous aussi, nous avons hélas raison quand ont dit qu'il faut mettre fin à la carrière politique de tout repris de justice en politique....
Je réitère la proposition que plusieurs élus ont soutenue et présentée au parlement : Une loi d’inéligibilité contre les repris de justice !!!

14.Posté par Fab le 10/04/2012 13:38
C'est sûr qu'il n'est pas le mieux placé pour donner des leçons aux gens celui-là, mais il faut savoir reconnaitre qu'il ne dit pas que des conneries.. N. Dindar fait vraiment n'importe quoi de l'argent des réunionnais.

15.Posté par ManzeMaPayer.com le 10/04/2012 14:31
Ah Ti Pierre Ti Pierre !!!
Commence par rende l'arzent l'endiguement aprés na voir si les couches les trop chers !!!
MANZE MA PAYER DONC !!!

16.Posté par polo974 le 10/04/2012 16:36
Où est le début de commencement de démonstration (une vrai, pas du pipo politique) ? ? ?

(et puis question argent public dilapidé, on a affaire à un connaisseur...)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales