Economie

Pierre-Henry Maccioni observe l'organisation de la filière fruits et légumes

Pierre-Henry Maccioni s'est déplacé dans le Sud du département pour la seconde fois cette semaine. Le but de cette visite était de constater la démarche de structuration et d'organisation des producteurs du département dans la filière des légumes. La jeune entreprise Tropilégumes, située à Saint-Pierre, est à ce titre un exemple d'organisation et a donc fait l'objet de la 1ère visite du préfet cet après-midi...


L'engagement de la filière fruits et légumes de la Réunion en faveur d'une meilleure organisation et structuration de ses producteur a mené Pierre-Henry Maccioni dans le Sud du département cet après-midi. La première étape de cette visite, réalisée en présence du sous-préfet de Saint-Pierre, Alain Gérard, du maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine et du président de la Chambre d'Agriculture, Jean-Yves minatchy, se situait dans la zone industrielle n°2 de Saint-Pierre à Tropilégumes, une unité de transformation de légumes en produits de 4ème gamme.

Vous avez surement remarqué la présence de ces barquettes de gratin aux chouchous ou à la citrouille dans les supermarchés et autres grandes surfaces. C'est, en réalité, une jeune et dynamique entreprise basée à Saint-Pierre qui transforme les légumes en gratins et autres salades.

Gratins, salades et achards au menu...

De la réception des différents légumes (chouchou, palmistes, tomates, laitues, carottes, ...) à la transformation, Tropilégumes transforme les produits frais en plats préparés à l'image de la gamme de gratins. Par ailleurs, des achards sont aussi fabriqués et de nombreux légumes comme la tomate ou la laitue sont revendus, entre autres, aux collectivités, représentant 60% de la production totale.

Regroupant 160 producteurs et transformant les produits de ces derniers en produits de 4ème gamme, Tropilégumes est née en 2005 et constitue une voix d'écoulement non négligeable pour les producteurs locaux. Répartie sur deux sites, Tropilégumes contribue grandement à l'équilibre dans les assiettes mais aussi à une meilleure structuration de la filière légumes. Les produits frais valorisés sont ensuite écoulés dans toute l'île.

Pierre-Henry Maccioni s'est ensuite rendu au Tampon afin de rendre visite au Groupement d'exploitation en commun (GAEC) Calistemon des frères Bègue. Ces derniers sont adhérents de l'organisation des producteurs "Fruits de la Réunion". Cette exploitation servira de cadre à la signature des statuts de l'Association réunionnaise des organisations de producteurs de fruits et légumes...
  
La filière fruits et légumes a donc de beaux jours devant elle...

Des légumes prêt à livrer...
Des légumes prêt à livrer...
Jeudi 16 Avril 2009 - 18:37
Ludovic Robert
Lu 2515 fois




1.Posté par papapio le 16/04/2009 20:22
"Pierre-Henry Maccioni observe l'organisation de la filière fruits et légumes"
Pendant ce temps là, au moins, il ne regarde pas le Courrier s'accumuler sur
son bureau, et détourne la Tête de ses obligations de 1er Magistrat de l'Ile...

Nous rappelons qu'il refuse de recevoir la Seulle association des Droits des Pères de l'Ile, refuse même simplement de leur répondre depuis sa Nomination, tandis qu'il héberge PARITAIREMENT, la Seule représentation Féminine...
La HALDE et la LIGUE DES "DROITS DE L'HOMME" , qui pourraient partager leurs frais généraux, eux restent SOURDS et AVEUGLES malgrés les promesses d'intéret formulées sur ce BLOG à ce SUJET... Avec ces gens là, même les écrits s'envolent.
Bravo, quel courage d'Hommes, quels exemples pour les Enfants...

2.Posté par etjosedire le 17/04/2009 06:21
Papaio. Votre souffrance me paraît évidente et vous semblez être incompris. Ne craignez vous pas que par votre comportement qui s'apparente à de l'apitoiement sur vous même, vous vous disqualifiiez ?

Pensez vous que vos enfants qui vous manquent, peuvent être fiers de leur père qui, dans un certain sens, n'assume pas les revers de la vie ? Vous me semblez submergé par votre affection frustrée, et vous confinez à l'irraisonnable. Vous vous posez en victime. Ne craignez vous pas que par votre comportement de gamin frustré vous confortez ceux qui vous ont "victimisé" dans leur opinion à votre sujet ?

Soyez mature, pour vous même et vos enfants ! Donnez leur l'envie de vous rencontrer !

N'importe quel psy qui analyserait vos interventions, tirerait des conclusions à votre désavantage. Est ce cela que vous voulez ?

Comment voulez vous que le préfet vous prenne au sérieux ?

N'avez vous jamais noté que personne ne relève vos analyses que vous publiez dans n'importe quel sujet de ce site ?

Je ne pense pas que c'est l'image que vous voulez donner de vous même. Cessez de vous laisser envahir par votre amour blessé.

Allez ! Je vous donne mon ressenti: j'ai l'impression que vous avez grandi dans un foyer où l'affection a occupé une très grande place, pour ne pas dire une trop grande place. Du coup vous n'avez pas été préparé à l'éventualité qu'en établissant des liens conjugaux, la source d'affection de votre conjointe puisse moins débiter que celle de vos parents. Quand vous avez pris conscience de cette réalité, vous avez tout gâché dans un désir de vouloir tout recommencer.

Votre démarche n'a pu que faire fuir celle qui voulait être votre épouse, mais en aucune façon votre mère.

Que DIEU vous aide !

3.Posté par etjosedire le 17/04/2009 06:36
Monsieur le préfet, je constate avec beaucoup de satisfaction que vous accomplissez vos devoirs sans vous laisser perturber par la présence des deux collègues venus pour faire la nounou.

Merci de montrer à ceux qui sont perturbés en ce moment, que ce n'est pas le moment de baisser les bras.

Vous avez été contraint de remplir votre mission auprès du COSPAR, ce machin inventé par Popol histoire de vous embêter et d'occuper ses alimentaires patentés.

Avez vous noté qu'à chaque fois c'est toujours un des ses rejetons qu'il pousse en avant ?

Au mouvement de Mongin, Ti Pierre le niais. Au COSPAR qui prétend représenter La Réunion aux EG, sa fille Françoise.

Il reste les petits enfants maintenant.

Soyez assuré de tout mon estime, car il n'y que les gogos pour ne pas détecter ses basses manoeuvres.

4.Posté par papapio le 17/04/2009 08:16
Etjosedire: "l'apitoiement sur vous même", "n'assume pas les revers de la vie", "gamin frustré", "Soyez mature"...etc... Bref, il semble que vous soyez POUR la VENTE de nos Enfants...
Vos hypothéses sur ma vie personnelle sont fausses, mais elles semblent vous plaire ainsi, alors...

Bin dit donc, vous seriez presque sur le point de me mettre la fessée ! Heureusement, des Gens mieux placés, tellement plus intelligents et sûrement moins INTERRESSES €, tel que b[M. Didier ROBERT, Le Député Maire du TAMPON, nous recevant hier, n'ont pas le même point de vue du tout]b... à vraie dire, il doit même être un peu vexé de vous lire.

Lui est POUR l'APPLICATION des Lois,
POUR le respect des DROITS DE l'Enfant,
POUR la PARITE entre Hommes et Femmes
CONTRE la COMMERCIALISATION de nos Droits
et sûrement CONTRE la PSYCHOLOGIE de COMPTOIRE

En fait, comme nous, il soutien le Président de la République dans ses combats Légitimes, contre les Dérives Institutionnalisées Graves qui pourrissent la Cohésion Sociale et font des Enfants, des OTAGES des Devises Perçues... Bref tout ce que votre Maturité restreinte à vos intérêts, vous empêche d'admettre... Vous réagissez comme l'ont fait les Hommes, au moment d'accorder le droit de vote aux Femmes. mais 15 ans plus tard... Acceptez d'évoluer, nous comprenons qu'il vous faudra du temps, beaucoup apparemment, mais nous ne pouvons attendre toutes les brebis boiteuses, alors faites un effort, pour vos Enfants et les Nôtres, pas pour moi. Et tant pis si cela contrarie les Prospects et Chiffres d'affaires en Cause...

5.Posté par etjosedire le 17/04/2009 09:21
Papaio. Votre cas est donc plus grave que je ne le redoutais. Vous seriez un simulateur obsédé.

Si vous pouviez prendre comme référence de vos soutiens, quelqu'un d'autre qu'un démagogue, ce serait plus crédible. L'intelligence ne se mesure pas à l'oreille prêtée à vos divagations. Vu le succès remportés par vos posts sur zinfos, j'en conclus que nous serions un ramassis de crétins.

Ceci dit, je ne retire pas mon opinion quant à votre immaturité. Des personnes "responsables" ne se comportent pas comme vous. Votre réaction ne plaide pas pour une opinion contraire.

N'ayez crainte ! La fessée ne peut avoir de vertu salutaire dans votre cas.

Nous ne saurons jamais ce que pense la mère de vos enfants. Dommage ! Car j'ai idée qu'elle s'est enfuie après avoir fait le constat de l'impossibilité d'évoluer, comme vous le dites si bien, dans votre proximité.

Je comprends pourquoi tout le monde vous ignore sur ce site, comme à la préfecture.

Je vous plains !

Je vous laisse continuer à divaguer, puisque c'est la seule activité qui vous apaise.

Le jour où j'aurais la conviction que vous avez mûri, je tenterai d'échanger de nouveau avec vous.

6.Posté par Jonathan et Jennifer le 17/04/2009 10:31
Si vous me permettez etjosedire, je trouve de m^me, une certaine récurrence... ...ds votre discours !!

Oh j'imagine que cette dialectique reste salutaire, permettant au lecteur de passage, perdu, inquiet et hagard, de saisir en un clin d'œil, l'essentiel de ce qui se trame et conjoncture... ds le secteur.

La Popol Connection donc... Ya pas grd chose d'autre apparemment ...si ce n'est un Préfet qui regarde... les chouchous qui chouchoient et les achards qui achoient... etjosedire... ne vois-tu donc rien venir ??!

;] !

7.Posté par papapio le 17/04/2009 10:27
En l'absence d'arguments, obsédé par les insultes gratuites, et les prétentions imaginaires de corrections à mon encontre, je sent bien que vous ne comprenez pas pourquoi:

1) le Président SARKOZY n'est pas un illuminé quand il en vient à transmettre aux Notaires l'application de la Parité Educative, à défaut de l'obtenir de la Magistrature et du Département.
2) Mme LAGARDE en vient à expliquer que passé 5 ans de monoparentalité, les allocations pourront continuer à être perçues par le Parent bénéficiaire
3) Les Sénateurs dénoncent dans un rapport le "Refus des Parquets d'instruire les Plaintes des Pères, dont dépendent leurs Droits bafoués avec leurs Enfants"
4) Le Préfet MACCIONI n'hésite pas à poursuivre des Entreprises pour "Abus de position dominante" alors qu'il le refuse aux ENFANTS tout en représentant les Seules Femmes...
5) Le Préfet est le 1er Magistrat de l'Ile, Garant des Institutions, du Respect des Lois par les Instances Publiques, de l'EGALITE des Chances et des Droits, de l'EQUITE de traitement des Citoyens, et de l'ordre Public qui en dépend...
6) PMI au lieux de PPI: Parentale et Infantile
7) Assistante Maternelle au lieu de Parentale: Les Parents Eduquent, pas les Mères
8) services de Victimologie et PMI fermés le Week-end aux SEULS PERES, ouverts à maman

Bref, j'arrête ici avec vous toute polémique qui consisterait à m'EXCUSER:
d'AIMER mes ENFANTS,
de refuser de les ABANDONNER DE FORCE,
d'avoir le droit de les présenter à ma Famille après 8 ans de démarches infructueuses,
qu'ils portent mon NOM,
qu'ils ne soient plus abusés chez leur Mère,
de ne plus être saisi des Rançons de l'Otage jamais libéré
de ne plus être condamné pour ma NATURE
que mes Parents aient d'autres droits que 2x2 h derrière les barreaux de l'UDAF avec ma Fille
que mon autorité Parentale soit reconnue à l'Ecole de la République
que les preuves fournies ne soient plus effacées par se qu'elles incriminent des Magistrats
etc...et...etc... Tout ces Documents sont à votre disposition, si vous accepter de les VOIR

Après cela, si vous refusez encore de comprendre, que pourrions nous pour vous ?
La désinformation n'est pas un argument de débat censé faire AVANCER la Société ou la Cohésion sociale...
Je vous propose de voir l'évolution se faire de toutes façons, malgré les réticences et de vous souvenir que vous étiez contre la Parité Votée par la démocratie Majoritaire (H et F)...

8.Posté par etjosedire le 17/04/2009 16:16
Papaio. Je constate que vous êtes dans une situation paternelle plus que délicate.

Je suis désolé pour vous, mais devant un tribunal, surtout en France, la préférence ira toujours du côté de la mère plutôt que du père. C'est ainsi ! Est ce dû au fait que la mère porte l'enfant pendant 9 mois et qu'ainsi on lui trouve une responsabilité augmentée ? Je ne saurai vous le dire.

Une chose est certaine dans l'approche de ce système tel qu'il est conçu, la parole de la mère compte beaucoup; celle du père: peu. Il est rare de voir une assistante sociale (encore le féminin) enquêtrice faire l'éloge du père contre la mère. Faut vraiment que cette dernière ait un grain.

Quand un père prétend qu'il y a maltraitance, prenons l'exemple de ce grief que vous faites à la mère de vos enfants, votre parole à ce niveau ne sert strictement à rien. Pour la justice française soit vous avez des preuves solides, soit vous êtes débouté. Un conseil: même si vous savez une certaine réalité que malheureusement vous ne pouvez pas démontrer, abstenez vous d'en faire état devant la justice ou l'administration : ils vous accuseront de harcèlement.

Par ailleurs vous savez très bien que les enfants ne seront jamais pour l'un ou contre l'autre; ils couvriront même les fautes de l'un si la justice doit s'en mêler.

J'ai idée que vous n'avez jamais accepté que votre parole devant les magistrats n'ait pas le même poids que celle de leur mère. Votre combat est héroïque. Mais vous savez face à ce rouleau compresseur, on vous accusera de toutes sortes de maux pour vous disqualifier.

Je connais des pères qui sont dans la même situation que vous. Ils attendent patiemment le moment où les enfants, à leur majorité, chercheront à renouer les contacts avec eux. C'est à ce moment là qu'ils peuvent se faire une opinion sur la véritable personnailté de leur père. Je ne peux que vous inviter à la patience. Le temps ne joue pas contre vous, bien au contraire. Je peux même vous assurer que vous serez fort probablement contraint un jour de vous transformer en avocat de la mère de vos enfants, le jour où ces derniers découvrant qu'ils auront été abusés quant à la réelle personnalité de leur père, tenteront d'instruire le procès de leur mère.

Tel que se passe votre droit de visite, entre les barreaux de l'UDAF, je conclus que la mère de vos enfants ne vous fait aucun cadeau. C'est à croire qu'elle vous en veut beaucoup.

Et si vous changiez de stratégie ?

Après tout c'est votre amour pour vos enfants qui vous mobilise autant. Pensez vous pouvoir par la loi obtenir gain de cause ? Permettez moi d'en douter. Je crains pour vous que si vous parveniez à obtenir quoique ce soit de ce côté là, vos enfants auront droit en retour à un lavage de cerveau en règle (c'est la mère qui en a la garde, elle a donc un gros avantage sur vous, c'est tellement facile d'accuser un absent !).

Je crois Papaio que lorsque je vous disais sur l'autre post que vous avez été élevé dans un foyer où l'amour a primé, ne le prenez pas mal, je ne me trompais pas de beaucoup, car à votre souffrance de père s'ajoute la souffrance de fils, vos parents souffrent de cette situation et de devoir rencontrer leurs petits enfants dans un cadre quasi carcéral, et ceci les rend malades.

Je devine que la mère de vos enfants les utlise et pense devoir vous ( vos parents et vous même) faire payer au prix fort les torts qu'elle estime avoir subis. Ce ne sont que mauvais calculs de sa part. Les enfants pour leur équilibre ont besoin aussi bien du père, de la mère et aussi des grands parents. Personne ne peut lui expliquer cela ? Serait elle à ce point inaccessible à cette réflexion ? Je ne pense pas qu'il faille l'affronter, car au point où vous en êtes tout ce qui vient de vous, ou de vos parents, est vécu comme négatif.

N'y a t'il personne dans vos connaissances communes qui soit capable, sans la braquer, de lui faire prendre conscience de certaines réalités ?

Je ne veux pas être long. Je n'ai pas besoin de consulter vos dossiers pour vous croire. La seule chose que je puisse vous dire, pour avoir dans le cadre de mes activités professionnelles, rencontré plusieurs préfets, P-H Maccioni est un cas à part, il n'oublie pas la dimension humaine des choses même si ses fonctions l'appellent à appliquer des textes de loi froids et durs (duralex sed lex). Ne lui en voulez pas pour cela. Il ne fait qu'exécuter des textes votés par le parlement.

Il est un père de famille comme vous. il a des rapports à partir desquels il prend des décisions.

Papaio, reconnaissez que vous êtes un cas atypique, car des pères qui remuent ciel et terre comme vous il n'y en a pas beaucoup. Vous comprendrez que dans ces cas là, le regard porté sur votre attitude n'est pas à votre avantage. La mère de vos enfants, vous connaissant mieux que vous ne le pensez, surfe à son avantage sur la vague que vous provoquez.

Je suis désolé de vous avoir heurté, mais les informations étaient plus que sommaires. Votre post sur une info concernant le préfet, positionne ce dernier comme victime et si j'ai pu par mes écrits précédents vous amener à expliciter votre problème, je n'aurais pas écrit en vain.



9.Posté par etjosedire le 17/04/2009 17:02
Posté par Jonathan et Jennifer le 17/04/2009 10:31
Si vous me permettez etjosedire, je trouve de m^me, une certaine récurrence... ...ds votre discours !!

Oh j'imagine que cette dialectique reste salutaire, permettant au lecteur de passage, perdu, inquiet et hagard, de saisir en un clin d'œil, l'essentiel de ce qui se trame et conjoncture... ds le secteur.

La Popol Connection donc... Ya pas grd chose d'autre apparemment ...si ce n'est un Préfet qui regarde... les chouchous qui chouchoient et les achards qui achoient... etjosedire... ne vois-tu donc rien venir ??!


ÒÒÒÒÒÒÒ

Il ne manquait plus que vous qui, à l'intitulé de votre pseudo, souffrez d'un dédoublement de la personnalité au point d'être ambisexué. Voilà pour ce que je vois venir !

Le site de Pierrot regorgeant d'infos mettant en cause la "Popol connection" comme vous l'écrivez, je n'hésite pas à dénoncer les méthodes employées par cette bande. A l'époque des politiciens courageux ont lutté de toutes leurs forces pour faire obstacle à cette connection, mais aujourd'hui en face de Popol il n'y a que des alimentaires renégats ou fellaghas.

Depuis qu'il a été donné un coup d'arrêt à la carrière politique d'Alexis de Villeneuve, il y a 63 ans, la Popol connection n' a eu de cesse de s'étendre. Je note qu'elle s'accomode trés bien des ors de la République Française tout en la dénonçant dans ses discours.

Donc si vous reconnaissez le droit de récidive prmanente à la Popol connection, le droit à Zinfos 974 d'en faire état, ne me le refusez pas. Les procédés sont les mêmes dans leurs principes. Pourquoi n'aurai je pas le droit de dénoncer et de faire appel à l'histoire ?

Au fait, ma demande d'indulgence s'adresse aussi bien à Jonathan qu'à Jennifer. il y aura bien un des deux qui captera le message.

10.Posté par etjosedire le 19/04/2009 21:05
Papapio: juste pour vous informer que j'ai envoyé à Pierrot un mail pour qu'il vous le transmette. Vue l'actualité je suppose qu'il n'a pas encore eu le temps de vous l'envoyer. Mais je pense qu'il le fera sans trop tarder.

(Note de Pierrot Dupuy : Tu peux me le renvoyer, ça ne me dit rien... Merci)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales