Politique

Pierre-Henry Maccioni, homme de l’année 2009

Le préfet de La Réunion a connu une fin d’année 2008 et une longue année 2009 très riches en événements, et intenses sur le plan politique, économique et social. Pierre-Henry Maccioni a su faire imposer le droit et la loi, souvent avec diplomatie, parfois avec ruse et subterfuge, mais toujours avec fermeté. Le représentant de l’Etat a fait son travail, rien que son travail…


Pierre-Henry Maccioni, homme de l’année 2009
“Paul Vergès demande à Sarko, la tête du préfet”. C’était le titre d’un article que Pierrot Dupuy a mis sur son blog, le 8 novembre 2008. Le rédacteur en Chef de Zinfos974.com écrivait à l’époque : “C'est peu dire que l'on a atteint des sommets dans le bras de fer entre, d'un côté le clan Vergès et de l'autre le préfet, soutenu - et ce n'est pas la moindre des contradictions - par l'ensemble des autres intervenants, depuis les transporteurs jusqu'au MEDEF”.

Pierre-Henry Maccioni a également entamé l’année 2009 avec deux autres images. La première, c’est lui qui a insisté pour que Joël Mongin signe le protocole d’accord sur la baisse du carburant en décembre 2008. La deuxième, c’est un représentant de l’Etat debout sur le portail de la CCIR et s’adressant à ceux qui contestaient encore l’accord.

Cette fermeté mais aussi diplomatie, souplesse et ouverture, c’est ce qui a conduit l’action de ce préfet tout au long de cette année 2009. Pierre-Henry Maccioni a tout fait pour éviter le coup d’envoi d’un nouveau conflit sur la voie publique (ne pas refaire les Antilles à La Réunion). Il y a d’abord eu les débordements provoqués par quelques “excités” lors du premier rassemblement du Cospar (15 à 25.000 personnes dans les rues à Saint-Denis et à Saint-Pierre). C’était le 5 mars.

Le blocage de l’entrée de la route du Littoral, au niveau de la Redoute à Saint-Denis, n’a duré que deux heures. Deux semaines plus tard, ce même service d’ordre et de sécurité a repoussé – jusqu’au Chaudron - les assauts de quelques jeunes désœuvrés qui ont jeté des galets et incendié des poubelles sur le Barachois. Secrètement, les meneurs de ces exactions espéraient à nouveau enflammer le Chaudron. Pierre-Henry Maccioni, pompier de service, a mis les moyens, et a circonscrit ce nouveau départ de feu.

En marge des actions du Cospar, le préfet de La Réunion a dû également gérer un problème inattendu. La formation de groupes de jeunes dans les quartiers de Saint-Denis, Saint-Pierre et Saint-André, qui n’avaient qu’un objectif : casser et piller des magasins. C’est avec une grande discrétion que les différents services de police et de gendarmerie les ont découragé, autour du Score Chaudron, Carrefour Saint-Denis et Sainte-Suzanne, et l’ex-Leader Price de La Cressonnière à Saint-André.

Plusieurs fois partant, jamais parti

Pierre-Henry Maccioni n’a eu de cesse de protéger l’outil économique et de veiller à son bon fonctionnement (libre circulation surtout autour de la SRPP et de l’enceinte portuaire). Les différents syndicats et associations de transporteurs, d’entrepreneurs et d’artisans s’en sont rendus compte tout au long de cette année 2009. L’Aveca (Association pour la valorisation des entreprises commerciales et artisanales) a été la première à en faire les frais. Son objectif de bloquer l’ensemble des sites stratégiques et d’organiser des barrages filtrants, a été stoppé par un déploiement exceptionnel des éléments du peloton mobile. C’était le 26 janvier 2009.

Des protestations de syndicats et associations d’entrepreneurs et artisans, sur la voie publique, il y en a eu pas mal cette année, à chaque fois, elle n’ont pas duré. Soit parce qu’il y a eu un accord, soit parce que l’impressionnant dispositif de police et gendarmerie déployé par le préfet a fini par convaincre les plus courageux et les plus téméraires de “ne pas bloquer l’économie locale”.

Le dernier assaut des services de sécurité de l’Etat a eu lieu le 1er septembre à 3h00 du matin. Policiers et militaires devaient alors déloger les protestataires de l’Aveca, du collectif de terrassiers et de l’Unostra, retranchés devant la SRPP au Port. Cela s’est fait sans heurts. Il est vrai que certains avaient pris la poudre d’escampette avant l’action des forces de l’ordre. Une fois encore, Pierre-Henry Maccioni a su lier fermeté et souplesse.

Finalement, celui dont le départ a été plusieurs fois annoncé au cours de cette année 2009, a gardé le cap et a fait valoir la place et le poids de l’Etat dans ce département français. Et cela malgré toutes les pressions qu’il y a eu au plus haut niveau de l’Etat pour le faire partir de La Réunion.

Contre vents et marées, Pierre-Henry Maccioni a gardé et garde toujours sa ligne de conduite : remplir sa mission de préfet de région. Tout simplement faire son travail, rien que son travail…
Lundi 28 Décembre 2009 - 10:09
Jismy Ramoudou
Lu 3091 fois




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 28/12/2009 10:44
"Pierre-Henry Maccioni a su faire imposer le droit et la loi, souvent avec diplomatie, parfois avec ruse et subterfuge"... Quelle étrange manière de présenter un Préfet, 1er Magistrat de L'Ile et "garant d'institutions" à ce point bafouées...

1er Amendement quelque peu incompatible avec son refus de recevoir ou même de répondre a la seule Assiociation des Droits des Enfants et leur Père, tandis qu'il héberge la Seule "Délégation aux seuls droits des Femmes" (Enfants et Pères: NON)...

Non M'sieu Jismy, ignorer les Chiens géniteurs Payeurs de ses privilèges, de ses avantages "républicains" et le MOTEUR de l'Economie locale, n'est ni de la Diplomatie, ni un subterfuge, c'est du mépris, du dédain politique et partisant interressé, rien d'autre...

Alors oui M. Maccioni est plutôt un bon préfet, notamment lorsqu'il se constitut contre des "Abus de Positions Dominantes" d'Entreprises locales, mais beaucoup moins crédible lorsqu'il favorise autant qu'il le peut l'Intéret Supérieur de L'Etat (Pouponnières de la France), au SEUL PROFIT commun des Femmes et du repeuplement des départementys Français, au dépend des droits les plus élémentaires des Enfants et de leurs Pères...

Et encore moins, lorqu'il couvre les déviances Judiciaires qui les alimentent, et des Corporations qui en VIVENT... Qui mieux que lui pourrait confirmer l'obstruction systématique faite au SEUL SUJET TABOU DES ETATS GENERAUX DE L'OUTREAU MERE ?
M. MACCIONI aime certainement ses Enfants et doit apprécier le Droit de Passer Noel avec EUX
( multiples Accusés Récept à disposition)

2.Posté par Jeff le 28/12/2009 16:20
Monsieur Maccioni est un excellent Préfet et la Réunion regrettera son départ, plus qu'elle ne l'imagine. Il a su faire imposer le droit et la loi, souvent avec diplomatie, c'est Jismy et j'ajouterais ce qui était indispensable et périlleux devant certains politiciens qui sont sans foi, ni loi, sans parler d'un manque de correction inacceptable vis-à-vis de ce Haut fonctionnaire, n'est-ce pas Monsieur Pierre Vergès?

Papapio, ce n'est pas le Préfet qui écrit la loi mais il est le garant de son application.

3.Posté par Gilles Bayet le 28/12/2009 17:20
Allons, allons il faut savoir raison garder et personne n'est parfait.

4.Posté par erick le zoreil le 28/12/2009 17:40
Effectivement un Préfet qui en a ....
Il a su rester ferme face aux mauvais.

Il est vrai qu'on le regrettera quand il partira.

5.Posté par Pédro le 28/12/2009 18:46
C'est indiscutable, ce Préfet a de la carure. Dans bien des cas, il a montré qu'il était stratège, fin tacticien. Ce qui n'a pas manqué d'énerver quelques uns : particulièrement ceux qui voulaient se conduire comme des gouverneurs et faire la pluie (pour les réunionnais) et le beau temps (toujours pour leurs partis).

6.Posté par Roungoun le 28/12/2009 19:09
"Tout simplement faire son travail, rien que son travail"

son travail consiste t-il à bafouer les principes de la république? il semble en effet que cela soit le cas puisque cette année on a eu droit à :

- encouragement des transporteurs (mongin et sa bande, ceux qui ont écrit des panneaux "les élus sont des rats" mais pas sur que ce slogan fasciste en choque beaucoup par ici) à aller faire le blocus de la Région (élus de la république par le suffrage universel), sans qu'à aucun moment les forces de l'ordre n'interviennent. or, qui est garant de l'ordre public? le préfet Maccioni. extremement choquant pour le citoyen démocrate que je suis (quelque soit le bord politique de cette insitution)

- encouragement encore aux transporteurs, de bloquer le déplacement des élus de la Région (représentant le peuple par le voie de l'election au suffrage universel) lors de la visite du premier ministre françois fillon.

"Tout simplement faire son travail, rien que son travail".....

7.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 28/12/2009 19:12
Oui M'sieu Jeff, il en est le garant, mais silencieux et la, ça pose un vrai problème déontologique.
Peut on n'être garant que d'une partie de la population ? que d'une partie des lois ?
l'autre moitié de la population étant sacrifiée au profit de l'intéret supérieur commun de l'Etat et des seles Femmes ? Non M'sieu Jeff, le courage Politique passe par là...

8.Posté par mamodo le 28/12/2009 19:24
La Reunion à certainement un bon Préfet qui sert bien le gouvernement et les siens car il à un role politique.....de là à être 'homme de l'année c'est pas evident.......il affirme que le prix de l'eau à la Reunion est trop bas......a t il déjà analyser une facture de la CISE qui fait des gros PROFITS.Les Elus de L'UMP vont certainement le regrétter car il à tout fait pour coincer la Région sur quelques dossiers......après les régionales ont verra plus clair.

9.Posté par thibaud le 28/12/2009 20:13
Un excellent représentant de l'Etat.....non inféodé aux élus locaux !

10.Posté par l'irrévérencieux le 28/12/2009 21:38
POST 6 , 8
Le Royaume de Vergèsie ne peut être satisfait
oC'est plutôt le signe que ce Préfet a bien fait son boulot

11.Posté par jean le 29/12/2009 08:11
triste Réunion: comme quoi l'époque de la colonie est encore bien présente! alors que nous avons plein de réunionnais de talent dans tout les domaines (y compris en politique) qui va t'on élire homme de l'année 2009 à La Réunion: le Préfet! quelque soit ses qualités c'est un haut fonctionnaire de passage qui travaille pour l'Etat avant tout dans l'interet des réunionnais si les interets de l'Etat sont preservés!

12.Posté par partira tôt ou trop tard ? le 29/12/2009 08:22
Telle est la question ...... préfet tactique

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales