Société

Pierre Gattaz à la rencontre du Medef Réunion

Retour en images sur le déplacement du Président du Medef (Mouvement des entreprises de France) sur notre île. Des photos signées Pierre Marchal (AnakaoPress).








Mardi 10 Novembre 2015 - 16:43
Lu 847 fois




1.Posté par La vérité vraie... le 10/11/2015 16:00
J'ai vomi...

2.Posté par kld le 10/11/2015 18:38
ce type , le Gattaz a des entreprises décentralisées à l'étranger et certains en sont fiers ...pov salariés français .où se situent le "nationalisme" galvaudé par certains ...............un "représentant "du patronnat ( je me marre..........) avec des entreprises à l'étrangers .pov France ..pov patronat à la Gattaz .honte !!!!! le s patrons sont heureux d'etre représenté par un type qui délocalise...................rien de nouveau chez "ces gens" .une certaine France ...........................................

3.Posté par Moussajee Salim le 10/11/2015 22:52 (depuis mobile)
Mon Frere et moi avons été sauvagement été DÉPOUILLÉS par un haut administrateur du MEDEF local qui est en plus President du syndicat des importateurs automobiles.
Il est mis en Examen dans une affaire de fadettes ayant violé ma vie privée !

4.Posté par Jean TRANSCÈNE le 11/11/2015 07:54
Pour ceux qui sont anti patron : COMPRENEZ QUE c'est l'entreprise qui fait l'économie, qui crée les mouvements d'argent vous savez vos salaires, ce sont les entreprises qui vont vivre la société, pas les fonctionnaires encore moins les syndicats.
Vous pouvez ne pas y croire mais c'est ça la vraie vie.

Vous critiquez les patrons qui sont plein de fric, qui ne redistribuent pas, qui n'embauchent pas alors OK dès demain allez à la banque prenez vos économies et investissez dans uns société, gérez la, faite du crédit à vos clients qui vous paieront quand ils pourront, Payez vos fournisseurs, payez les agios à la banque, payez les salaires, les impôts, les taxes sur les salaires, tout cela avec VOTRE argent, pas celui des autres le votre, celui que vous ne pourrez pas dépenser avec votre famille, vos amies.

Quand vous aurez fait cela vous pourrez faire des critiques (A mon vous direz l'inverse de ce que vous écrivez aujourd’hui) au lieu d'employer des idées toutes faites qui sont issue de gens qui ne prennent aucun risques, qui vivent sur le compte de ceux qui grâce à leur travail font l'économie de marcher.

Et si par bonheur dans un an quand votre comptable vous dira vous avez gagné 10 000 euros vous me direz si vous allez descendre dans l'atelier et distribuer ces 10 000 euros à vos salariés.

Si des chefs d'entreprises vont installer leurs boites à l'étranger demandez vous pourquoi ?
Peut être quand en France il n'est plus possible à cause d'un système politique qui n'a pas compris le monde de l'économie (A gauche comme à droite) on ne peut pas faire vivre une entreprise à cause des salaires, des charges, des impôts, des syndicats etc. Alors que nous avons des travailleurs brillants, volontaires, courageux, ingénieux !

Le doit du travail fait 1000 pages en France, en suisse 60 ! Les suisses sont-ils plus cons que nous ? j'en doute au vue de leurs économies je pense que c'est nous les Français qui sommes des cons.

Si "ces gens" .une certaine France n’étaient pas la, pour vous employer, vous faire vivre, générer assez d'argent pour faire vivre les fonctionnaires (vous savez ceux qu'on appel "les improductifs") où seriez vous.
Ouvrez les yeux regardez à Mada, à Maurice, regardez comment les gens se démènent pour pouvoir manger, se soigner en gros simplement vivre. La société Française est la risée du monde entier, faites un tour sur Internet et regardez se que pense les étrangers de nous !, La moi j'ai honte,
La France glisse au 32e rang du classement IMD des pays les plus compétitifs au monde l'Estonie est devant nous, la Lituanie est 28eme ça vous fait pas réfléchir ces chiffres ?

Et vous pensez que parce que des patrons ont investis à l'étranger il sont la cause de cette dégringolade, soyons sérieux.

5.Posté par Nono le 11/11/2015 07:55
@2 Tout à fait, voir Gattaz et de Prince cote à cote, je n'ai pu m'empêcher de penser à la vente de SFR, et des conséquences que cela a eu à la Réunion, en particulier les délocalisations à Maurice et Madagascar.

Prôner d'un coté la défense des PME locales, et de l'autre coté justifier les délocalisations par des arguments purement financiers, merci patron.

6.Posté par kld le 11/11/2015 11:15
oui , soyons sérieux , "ces gens" délocalisent , c'est bien , noon ? et ce n'est pas "etre anti patron" que de le dire , stop au manichéisme , si facile.

7.Posté par EKOLO le 12/11/2015 12:33
@ 4 :

Vous avez raison, les patrons sont au bout du rouleau. Les travailleurs (avec ou sans activité) aussi.
Or les travailleurs sont plus nombreux en France que les patrons.

Vous représentez bien la pensée des patrons qui disent aux travailleurs français : "il faut travailler plus longtemps, plus vite, parce qu'on veut rester compétitifs dans le monde".
Donc si en Chine les gens travaillent 14h par jour, 6 jours sur 7, pour des salaires de misère, eh bien il faut que les travailleurs français fassent pareil, pour qu'on reste compétitifs.

Vous marchez dans le jeu de la mondialisation. Vous n'avez pas encore compris qu'à ce jeu là, il n'y a que très peu d'élus pour beaucoup d'appelés.
La situation va toujours tendre vers encore plus de productivité, au fur et à mesure que des pays de l'ancien tiers-monde vont émerger sur le marché.
Et vous voudriez que les travailleurs rentrent dans ce jeu ?

La première des choses, ça serait d'arrêter avec cette compétition entre pays, dans laquelle il y a peu de gagnants et beaucoup de perdants.
Arrêter avec tous ces accords qui permettent tout ça, qui l'obligent même, faire en sorte que tout ce qu'on peut fabriquer soit fabriqué chez nous. Et ne plus importer ces mêmes produits venant de l'étranger.

Ce sera peut-être plus cher pour le consommateur au début, mais ça permettra de réduire considérablement le chômage, d'augmenter les contributions aux organismes sociaux, et donc de desserrer progressivement l'étau fiscal qui asphyxie les entreprises et les consommateurs.

Et le mieux du mieux, serait que toutes les grandes entreprises appartiennent à l'Etat, car c'est ce qui est normal, et devrait avoir toujours existé. Là où il y a de grands profits à faire, ça doit bénéficier à tout le peuple, pas à 2/3 personnes seulement. Les Français sont avides d'égalité sociale, c'est même pour ça qu'ils ont fait la révolution française : liberté, égalité, fraternité (sur ce dernier point par contre je me fais pas d'illusions).
Si l'industrie n'a jamais appartenu à l'Etat français, c'est parce qu'à l'époque où l'industrie est née et qu'on avait besoin de capitaux, l'Etat était trop occupé à se ruiner en guerres (ruine accumulée depuis le règne de Louis 13 jusqu'à la fin de celui de Louis 15, soit en 150 ans).

La question, seulement, c'est de savoir comment pouvoir fermer nos frontières tout en trouvant des pays prêteurs pour financer les nationalisations.
Mais c'est le seul moyen d'échapper à la spirale mondialiste.
Il n'y a qu'à Gauche (pas celle de Mitterrand et Hollande) qu'on propose ça.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales