Actu Ile de La Réunion

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile

Après trente jours de mer, le majestueux Picton Castle, ce trois-mâts en provenance de Bali en Indonésie est venu tâter l'eau réunionnaise. A bord, une trentaine de membres d'équipage dont une dizaine sont des enseignants car l'objectif de ce voilier-école est bel et bien d'offrir à un petit monde de passionnés d'être en totale immersion. Le voilier devrait rester six jours au port Ouest. Le capitaine attend encore les ordres de l'armateur. Toujours est-il que ce sera largement suffisant à l'équipage pour découvrir l'île de la Réunion.


Il est des navires qui ne passent pas inaperçus. C'est le cas du Picton Castle, qui toutes voiles déployées nous replonge immanquablement dans les histoires de piraterie et autres aventures dont Hollywood a le secret. D'ailleurs, hier matin, à l'entrée du port Ouest, les badauds sur terre, et les vedettes, en mer, n'ont pas hésité à escorter du regard le vieux gréement tout de bois grinçant.

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile
Après une vie bien remplie depuis 1928 et sa construction du côté du Pays-de-Galle, il connaît pourtant un épisode plus trouble pour un chalutier d'origine : pendant la seconde guerre mondiale, il se transformera en dragueur de mines. Les siècles ont changé. Le vieux trois-mâts toute voile dehors est devenu pour ses matelots une aire de jeu, certes pas de tout repos.

"Une occasion inespérée d'apprendre"

Sophie Martel est canadienne, elle fait partie de l'équipage du Picton Castle. Pour elle qui a étudié la navigation pendant six ans, le vieux bateau représente une occasion inespérée de parfaire son instruction. "Le Picton Castle est une opportunité qui ne se représentera plus" avoue-t-elle, raison pour laquelle elle a saisi cette occasion rêvée. Au-delà de cet aspect, elle partage son expérience avec les nouveaux venus du navire école. Une vingtaine d'élèves en dehors de l'équipage d'encadrement.

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile
Véritable arche de Noé, le trois-mâts accueille en son sein une ribambelle de nationalités. Sud-américains, européens, américains, sud-africains mais surtout canadiens qui constituent le plus gros de la troupe puisque le navire coule des jours paisibles dans le port de Lunenburg au Canada lorsqu'il n'est pas engagé en mer. D'ailleurs, l'idée de le transformer en voilier-école vient tout droit de l'imagination mais surtout de la passion de son propriétaire et capitaine Daniel Moreland.

Tout le monde à la tâche

L'équipage passe à table à peine amarrées les cordes du trois-mâts et les voiles toutes bien enroulées, car l'orage gronde sur la Possession et le Port. Normal, il est midi. Avant de rejoindre ses compagnons, Sophie Martel évoque ce petit grain de sable sur la carte : "Je n'ai jamais entendu parler de la Réunion avant que l'on vienne ici donc c'est plutôt excitant de pouvoir découvrir". Avant d'imaginer déjà la suite : "En principe on reste six jours donc je pense qu'on aura le temps d'aller explorer l'île".

Partis du Canada en mai dernier, le voilier qui arrive tout droit de Bali poursuivra son périple en Afrique du Sud.

En attendant, six jours "intenses" attendent nos apprentis marins qui comptent bien combler leur méconnaissance de l'île toute aussi "intense".

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile

Picton Castle : Le voilier-école se dévoile
Mercredi 5 Janvier 2011 - 07:16
Ludovic Grondin
Lu 1771 fois




1.Posté par Jeff le 05/01/2011 07:42
Très bon reportage. Welcome to Picton Castle. Il faut aller le voir au Port des gallets Ouest -marina- côté mer.

2.Posté par noe974 le 05/01/2011 07:50
C'est trop joli !

Cela me rappelle quand j'étais arrivé dans cette île en l'an de grâce 1802 , le 18 avril , sur un voilier de ce type , un peu plus vilain , sans le confort ....

Une visite s'impose sur ce bijou ! si la route du littoral reste ouverte et moins de bouchons !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales