Economie

Picardo candidat à sa succession à la Chambre des métiers

L'actuel président de la Chambre des métiers, Bernard Picardo, se représentera aux futures élections du 13 octobre prochain face à quatre autres candidats. Le dépouillement est prévu le 18 octobre 2010.


Cinq listes se présentent aux prochaines élections de la Chambre des métiers, dont l'actuel président Bernard Picardo qui revient sur ses 18 mois de mandature. Une période durant laquelle il a été question de "ramener la sérénité" après "la période judiciaire de 2008".

L'enjeu : "gagner sa vie"

Aujourd'hui, l'enjeu pour un entrepreneur du secteur de l'Artisanat est, selon Bernard Picardo, de "gagner sa vie". Sur le terrain, certains n'hésitent pas à avouer qu'ils envisagent de "fermer et de travailler au noir", regrette l'actuel président, car ils ne parviennent pas à joindre les deux bouts. "Aujourd'hui les chefs d'entreprises ne parviennent plus à payer leurs charges".

"La pérennisation des entreprises", et "la formation" sont pour Bernard Picardo les priorités pour que les entreprises réunionnaises restent compétitives. Mais pour cela, il faut que les chefs d'entreprises aient "plus de qualifications" en plus d'une meilleure gestion.

"Mieux organiser le secteur et mieux structurer la filière"

Son souhait pour la nouvelle mandature est de "mieux organiser le secteur et mieux structurer la filière". Sa liste, déposée le 10 septembre, comprend 42 candidats dont 11 élus sortants. La parité veut qu'un siège sur quatre soit occupé par une femme, avant la parité totale prévue en 2015. Une liste qui se veut éclectique. Les secteurs d'activités sont variés : BTP, métiers de bouche, service à la personne, commerce...

Mise en place d'une SIAGI avant fin 2010

Pour faire face à la situation économique difficile, une SIAGI, une société de caution mutuelle pluribancaire qui sera gérée par la Chambre des métiers, aidera l'entrepreneur dans l'expertise et la validation de son projet. Elle sera mise en place avant fin 2010. "La Réunion sera le premier département à en bénéficier". Ce nouvel outil, qui n'est autre qu'une "société de caution multibancaire" devrait "faciliter le financement pour les entreprises".

L'URMA en remplacement des CFA

Une URMA (Université régionale des métiers et de l'Artisanat) remplacera les CFA "qui ont une image péjorative" auprès des professionnels et du grand public. Ainsi, l'intitulé des prétendants ne sera plus "apprentis" mais "étudiants".

Bernard Picardo dit avoir favorisé "la proximité"

Durant sa mandature, Bernard Picardo dit avoir favorisé "la proximité". En 2009, ce sont "3.000 chefs d'entreprise qui sont venus nous voir et nous avons rendu visite à 2.000 autres".

Son défis a été également de renforcer la cellule du marché public. "500 chefs d'entreprise ont reçu de l'aide pour monter leur dossier" et obtenir des marchés publics.

Il a pu observer diverses problématiques qui sont "remontées du terrain", tels que "le travail au noir, les charges trop élevées, le problème des retraites". Bernard Picardo assure que "90% de ces problématiques ont leurs réponses à la Chambre des métiers. Mais il faut que le chef d'entreprise ait aussi la démarche de venir vers nous", insiste-t-il.

L'artisanat, 13.000 entreprises à La Réunion

L'artisanat, c'est aujourd'hui 13.000 entreprises à La Réunion. Mais Bernard Picardo craint que "7.000 entreprises disparaissent dans les cinq ans".

Quatre autres candidats sont aussi en lice pour les prochaines élections le 13 octobre prochain : Jocelyn de Lavergne, ancien président de la Chambre des métiers et ancien président de la Capeb, Yoland Lenclume, ambulancier, Hugues Atchy, taxiteur, et Franck Robert, artisans dans le BTP. 
Lundi 13 Septembre 2010 - 14:23
Karine Maillot
Lu 1899 fois




1.Posté par william f le 13/09/2010 16:35
moi j'avoue que monsieur picardo j'en ai jamais entendu parlé.
monsieur picardo pourriez vous nous parler des licenciements de personnes qui n'ont pas voulu vous suivre dans vote projet de réelection ou pardon pas de licenciement mais de non renouvellement bien que ces personnes vous ont montrés leur capacités dans leur travail

2.Posté par avatar le 13/09/2010 18:28
LA chasse aux facteurs et au boite au lettre est ouverte mr le directeur de la poste suivé vos agent et controlé vos retour de courriers beaucoup d artisan dans le passer na pas pu voté et lors des resultats il etait supris de voir leur enveloppe tiré dans l urne, il semblerais ceux qui n on pas d employer et qui son souvent sur la route on beaucoup de temps a ça . Quand on sait que la chambre na plus de moyen et es subventionnés par la region son patrimoine revendu au cg et qu il ne paye pas de loyer et les directeur sont suremuneré et les employer spolié et ces elus qui voyage a tous les occasions et des jetons de presence percu pour chaque reunion n on controlé et souvent depasse un smic plus le revenus des membres de bureau ,il vaut mieux etre elus d une chambre q un conseiller municipale ou certain n on pas un rond en fin du mois,on critique les assocs mais CA ces pires et on dit rien ; bonne ceuillette messieur n abime pas trop les boite aux lettres les impots arrivent bientot il faut bien payer pour vous engraisser;

3.Posté par OLIVIER le 14/09/2010 14:02
Réponse à "William" et "avatar"
Tout à coup vous découvrez l'existence du Président Bernard PICARDO qui a tant fait pour l'artisanat réunionnais. Ou vivez-vous ? A La Réunion ? J'en doute. Vous avez le droit de dire ce que vous pensez, mais il me semble que vos propos relèvent d'une grande malhonnêteté. Le candidat de la liste " Union des Artisans de La Réunion" est un homme intègre. Tous les artisans que je rencontre me disent qu'il est le seul candidat de l'avenir de notre artisanat. Regardez bien, les autres listes parues dans la presse de ce matin et vous constaterez les candidats du passé qui ont nui à nos artisans. Les électeurs artisants sauront faire la différence le 13 octobre 2010.
Bien aimablement

Olivier

4.Posté par william f le 14/09/2010 14:57
réponse à olivier
en effet je vis à la réunion.
moi ce que j'en pense surtout ce que j'en dis me viens directement des artisans, de plus je confirme ce que je que je disais je ne connais ce monsieur que depuis très peu de temps enfin quand je dis je connais, j'en ai entendu parler.
peut-être est-il bien mais dans ce cas il devrait modifier son entourage. pour ma part beaucoup d'artisans se plaignent moi je reste dans la position ou la base de l'artisanat réunionnais me fait savoir son mécontentement et donc voilà.
si vous me dites qu'il a fait beaucoup pour l'artisanat réunionnais je veux bien vous croire mais c'est pas ce que j'ai moi comme remonté en tout cas

5.Posté par MARIE le 14/09/2010 18:21
la chambres des métiers est avant tout un outil pour tous les artisans. mais par ignorance ou désintéressement, cet outil n'est pas utilisé par tous. l'information et la proximité, c'est ce que propose entre autre, Mr PICARDO, qui travaille déjà en ce sens. être auprès des artisans et pouvoir les aider, conseiller et les guider, ca c'est l'avenir. Mr PICARDO EST LE CANDIDAT DE L'AVENIR!

6.Posté par Eric le 14/09/2010 19:59
Ne pensez-vous pas qu'il serait temps de se poser les vraies questions!
Au lieu de diviser les artisans, comme certain tend à le faire de plus en plus, il faut au contraire chercher à les unir.
L'ARTISANAT est, et restera le plus grand employeur de France!
Il est temps de mettre en place une nouvelle vision de l'artisanat et le programme de la liste de Monsieur Bernard PICARDO L'UNION DES ARTISANS DE LA RÉUNION va dans ce sens!
Aujourd'hui LE MONDE DE L'ARTISANAT SOUFFRE est la seule solution est dans le REVALORISATION des ARTISANS tout cela passe par un programme d' EXCELLENCE!
Les artisans de la Réunion doivent s' UNIR pour mettre en place un véritable programme en commun.
Monsieur PICARDO nous montre la VOIE, depuis qu'il a pris les commandes de la CHAMBRE des MÉTIERS, toutes les personnes qui ont fait appel à lui ont eu une réponse et ceux dans les plus brefs délais, disponibilité, écoute et surtout recherche de solution. Parce que nous croyons tous à un avenir meilleur nous devons tous faire le bon choix: l' UNION DES ARTISANS DE LA RÉUNION.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales