Politique

Philippe Berne (Alliance) : “Nous avons six mois pour discuter du niveau d’intervention de l’Etat”

L’avenant ajouté au contrat entre la Région Réunion et le groupement d’entreprises retenu pour la construction du tram-train est également une garantie que le coût des pénalités ne sera pas élevé, si le projet ne devait pas aboutir ou pour le retard pris dans sa réalisation.


"Ce délai va permettre au gouvernement de travailler sur le plan législatif et règlementaire, et ainsi La Réunion pourra bénéficier de la dotation ferroviaire. Nous avons donc six mois pour discuter du niveau d’intervention de l’Etat. C’est une excellente chose. Nous pouvons dire que le tram-train est sur de bons rails”, a expliqué Philippe Berne.

Le conseiller régional délégué à l’environnement a indiqué que cette modification du contrat initial, est également une garantie nécessaire, en cas de retard ou de non réalisation du projet. “C’est normal, il y a déjà des travaux qui ont été déjà engagés par les entreprises”.

Paul Vergès a donc obtenu hier le délai nécessaire pour boucler son plan de financement. En effet, la Région Réunion doit revoir son budget et rendre son projet “plus rentable” comme l’a indiqué il y a quelques jours le président de la Région Réunion.

L’augmentation de recettes devrait intégrer le transport de marchandises. Un élément qui ne figure pas dans le projet initial. En effet, il n’était pas question d’inquiéter les transporteurs inutilement. La discussion aurait eu lieu pendant ou après la réalisation du tram-train.

Paul Vergès, président de la Région Réunion, et Pierre Vergès, président de la SR21 devront engager au plus tôt ce point important, surtout pour les professionnels du secteur…
Mercredi 2 Décembre 2009 - 11:12
Jismy Ramoudou
Lu 1336 fois




1.Posté par Caton2 le 02/12/2009 17:23
Monsieur Berne, renseignez le bon peuple au lieu de lui infliger une piqûre de votre optimisme anesthésiant:
Nous voulons:
1/un bilan prévisionnel du coût d'exploitation annuel du tram-train (une synthèse) ....avec les données actuelles ....sans dotation ferroviaire
2/copie de la lettre de Fillon

OUI au débat UTILE
NON au vote dans le BROUILLARD LE 14 MARS

2.Posté par bertel le 02/12/2009 20:01
Monsieur Philippe Berne est communiste ! Il a le droit de l'être, en citoyen responsable. Pourquoi s'en cache-t-il ?

Que les élus cessent de comploter et de manipuler le peuple.

L' "alliance" relève du démagogique autant que "la relève", "émergence réunion" ou "objectif réunion" et autres partis ou clubs de ceux qui ont toujours été au pouvoir depuis plus de quarante ans et qui nous ont conduits là où nous sommes.

Vivement l'étiquette... lol.. des listes qui se présentent... en 2010 aux régionales...

Pourquoi pas une liste "l' Arche... des noyés"... Lol... avec Saint Pierre en tête de liste ? Hein !?

Bertel de Vacoa

Bertel de Vacoa

3.Posté par bertel le 02/12/2009 20:05
Pour rigoler... quoique...

Parole de Dieu :

"Tu es pierre et sur cette pierre... je bâtirais ... des rails et de confortables revenus... pour toi et pour toute ta descendance..."

Amen !

Bertel de Vacoa

4.Posté par thibaud le 02/12/2009 20:47
OK Caton
Que M Berne , mais aussi zinfos communiquent :
1 ---Un bilan prévisionnel du coût d'exploitation annuel du tram-train ( une synthèse).....avec les données actuelles.....sans dotation ferroviaire !
2 ---Copie de la lettre de Fillon

OUI au débat UTILE , OUI au vote INTELLIGENT !
NON au vote dans le BROUILLARD LE 14 MARS

5.Posté par Caton2 le 02/12/2009 21:49
Extraits de la lettre de François Fillon, publiés dans le JIR:
« Le protocole de Matignon conforte la participation de l’Etat pour les grandes infrastructures de l’île (…). Dans le cadre du plan de relance, j’ai accepté que l’Etat apporte sa garantie à hauteur de 800 millions d’euros aux emprunts à souscrire pour le projet. À ma demande, la Caisse des dépôts a octroyé des crédits sous forme de prêts à des conditions préférentielles sur fonds d’épargne d’un montant d’environ 280 millions d’euros à la société de projet. À deux reprises, le Gouvernement est allé au-delà des engagements pris en 2007 (…). Vous souhaitez maintenant une dotation ferroviaire. Celle-ci compense le transfert des trains express régionaux vers les régions de Métropole.Vous comprendrez que l’Etat ne puisse se prononcer sur une demande nouvelle portant sur les montants annuels de plusieurs dizaines de millions d’euros à quelques jours de la signature du partenariat. Au surplus, la création d’un tel concours nécessite un texte législatif (…). En application du principe de libre administration des collectivités locales, l’Etat prendra acte de la décision de la Région, sur ce dossier, et ainsi qu’il l’a fait jusqu’à présent, il continuera à soutenir loyalement ce projet ».
On aimerait le texte complet pour être certain de bien interpréter cette lettre.
En préambule, François Fillon veut montrer que son gouvernement reste fidèle aux accords de Matignon (comment pourrait-il renier les engagements de l'État) et qu’il a fait preuve d'intérêt et de souplesse notamment en allant plusieurs fois au delà des engagements financiers prévus. Ce rappel fait, il précise clairement que trop c'est trop avec la demande de dotation financière à quelques jours de la signature, d'autant qu'il faudrait une modification de la loi. Je note qu'Il ne s'engage nullement ni a discuter d’un complément de financement ni à faire modifier la loi. Il invite ensuite la Région à prendre ses responsabilités, conformément au principe de libre administration des collectivités locales (et toc). Le rappel final sur la loyauté du gouvernement, c'est pour insister sur le fait qu'il n'y a pas eu de croche-pied, et qu'il n'y en aura pas. Cette précision ayant pour but d'éviter de mettre en porte-à-faux les élus locaux de la majorité présidentielle favorables au projet et de contrer d’avance toute propagande électorale sur un supposé « désengagement » de l’État.
Que Monsieur Berne, ose dire, après le vote de l'avenant permettant un report de signature: "Ce délai va permettre au gouvernement de travailler sur le plan législatif et réglementaire, et ainsi La Réunion pourra bénéficier de la dotation ferroviaire" relève de la méthode Coué.


6.Posté par PIM le 02/12/2009 23:28
M. BERNE vous imaginez un tram train à 5 milliards d'euros pour 40 km de projet ?
Il est temps que vous partez.

7.Posté par mymoza le 02/12/2009 23:50
Je suis très déçue par M. Berne, que je croyais beaucoup plus intelligent et plus honnête! Là je n'entends qu'un pauvre larbin répétant ce que lui a ordonné son maître! lequel, sacré menteur et cynique, devenu en plus sénile, se fout de la gueule des réunionnais (comme à son habitude)! Ce projet est irréalisable, ils le savent bien, et ne présente aucun intérêt pour La Réunion (ni son peuple, ni son environnement d'ailleurs)! Mais comme ils nous bassinent avec depuis qqes années, avec de belles images (réalisées par le copain de l'Institut de l'Image, qui s'est bien engraissé) pour faire rêver le créole, c'est devenu leur étendard pour entraîner leurs troupes au champ de bataille!
Pauvres réunionnais qui ne savent plus réfléchir... s'il se faisait ce projet, ce serait des emplois bien précaires (les ouvriers vont pas continuer en conduisant les trains qui vont d'ailleurs être automatiques!!), un budget colossal encore dépassant les prévisions (c'est systématique), et pour s'endetter pendant plus de 40 ans, pour une infrastructure qui sera déjà archi obsolète et rouillée!
Vos petit enfants seront toujours à payer pour un tram qu'ils n'auront même pas utilisés...

8.Posté par Jeff le 03/12/2009 06:31
Comme toujours, nos politiques ne savent pas se remettre en question.

Il est parfaitement justifié de réclamer un bilan prévisionnel du coût d'exploitation annuel du tram-train avec les données actuelles sans dotation ferroviaire ,car ceci engage l'avenir de nos enfants.

Qui va nous dire aussi :

Quel est le schéma directeur du développement des flux de la Réunion :
- Mise à niveau, aménagements et entretien des liaisons periphériques.
- Quelles sont les perspectives des moyens de déplacements à l'avenir pour définir une stratégie à court, moyen et long terme.

Il y a t-il eu un concours international pour appel projet pour une combinaison route littorale et tram/train?

Ces personnages peuvent-ils avoir une vue globale sur l'avenir del Réunion, ils sont en bout de course et ne semble pas très ouvert, leur seul soucis est-il que d'assurer l'Avenir de leur proches?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales