Politique

Petite enfance : La guerre est déclarée entre la Droite sociale et les socialistes

Le président du groupe Droite sociale du Département riposte dans un communiqué suite à l'annonce du groupe socialiste de soutenir les professionnels du monde de la petite enfance. Ibrahim Dindar et ses collègues ne mâchent pas leur mot. Voici l'intégralité du communiqué:


Petite enfance : La guerre est déclarée entre la Droite sociale et les socialistes
"Le groupe Droite Sociale du Conseil Général dénonce avec vigueur l'attitude du groupe PS, qui une fois de plus, donne un coup de pied dans la nécessaire solidarité d'un groupe majoritaire, dans lequel il a maintenant un pied dehors mais le visage toujours dans la gamelle des subventions et emplois dont il bénéficie abondamment.

Tout en enjoignant le groupe PS à mesurer les responsabilités qu'il prend ainsi que les conséquences qui en découlent (le groupe Droite Sociale du conseil municipal de Saint-Denis ne peut dorénavant que se désolidariser de la gabegie des subventions, dépenses de communication et autres promesses non tenues...), le groupe Droite Sociale ne peut que souligner cette danse du ventre affligeante, indigne et relevant d'une démarche mensongère, démagogique et irresponsable.

En effet, contrairement à ce qui est écrit la construction, l'ouverture et le fonctionnement des crèches ne relève pas d'une compétence du Conseil général. La loi demande simplement aux Conseils généraux de contrôler la compétence professionnelle, l'hygiène et la sécurité.

Contrairement à ce qui est écrit, et bien que ce ne soit pas une compétence du Conseil Général, la petite enfance a fait l'objet d'un traitement privilégié de la part des élus. Les financements dédiés et politiques mises en oeuvre étant des facteurs de progrès.

Surtout, c'est sous la responsabilité du vice-président délégué socialiste en charge du dossier dit de Contrat de Solidarité Départementale que les inscriptions budgétaires fléchant sur la petite enfance les subventions du Conseil Général aux communes, afin de les responsabiliser pleinement et d'avoir
une vision communale du soutien à la petite enfance, ont été mises en oeuvre !

Ce fléchage et les inscriptions budgétaires correspondantes ont été votés par les Socialistes lors des séances du 2 novembre 2011 lors de la mise en oeuvre du Chèque Marmaille, du 29 juin 2012 dans le cadre des dispositions règlementaires du règlement départemental d'aides aux modes de garde et le 7 novembre 2012 lors du vote du rapport relatif au Contrat de Solidarité Départemental.

Ainsi ce grand écart, on ne peut plus déplorable, semble souligner que les maires socialistes,, dont la responsabilité du fonctionnement des crèches est une compétence légale, ne souhaitent pas orienter, comme ils l'ont voté, les sommes largement suffisantes que leur donne le Conseil Général au titre du contrat de solidarité départementale (cadeau non obligatoire) vers le fonctionnement des crèches. En clair, au lieu de rassurer et de s'engager a compenser l'aide transitoire départementale par des subventions communales (apportées par de l'argent départemental), le socialistes jettent de l'huile sur le feu et démontrent ainsi leur duplicité et leur double langage et ne pensent déjà qu'aux élections à venir...

Cela n'est pas acceptable !

Enfin, le groupe Droite Sociale ne peut qu'inviter les élus socialistes à être plus actifs auprès du Gouvernement qui doit au Conseil Général plus de 530 millions d'euros et qui est en train de réduire les dotations aux collectivités locales tout en leur mettant sur le dos des charges nouvelles.

Après la casse économique, faussement compensée par un crédit d'impôt à retardement, l'oeuvre de casse sociale s'accentue (l'augmentation du chômage et la baisse du nombre de contrats aidés étant 2 exemples parmi tant d'autres). Ce n'est sûrement pas en montrant du doigt le Conseil Général, pompier social que le Gouvernement s'évertue à priver d'eau, que les socialistes réunionnais, qui ont beaucoup promis, feront oublier leurs responsabilités et leur incapacité à sensibiliser un gouvernement qui manifestement n'aime pas l'Outre-mer."

Ibrahim DINDAR
Président du Groupe Droite Sociale

Vendredi 8 Février 2013 - 14:28
Lu 1536 fois




1.Posté par TEGO le 08/02/2013 14:16
Vive les municipales de 2014 , et le perchoir du Conseil Départemental ... Traduction mi èm pu ou allons fâche à nous devant les électeurs , une fois la campagne passée nous fé un mariage pour tous en mairie et au Conseil Départemental . DINDAR est un clown averti , tant qu'aux socialistes locaux " moi Président " ne savent plus où ils habitent depuis le 1er Janvier 2013 , en politique ! Dure ... Dure d' être ... iiiiiiiiiiiiiiii ?

2.Posté par vital le 08/02/2013 19:09
la droite sociale ,un emballage gros doigt pour parler d'un quarteron d'opportunistes qui a fait main basse sur le conseil général , avec les socialistes et les communistes les pseudo divergences entre ces partis , ne sont que l'expression d'une démarche electoraliste en vue des prochaines échéances electorales ; personne n'est dupe , ce sont bien les socialistes , les communistes et les vautours de la droite sociale qui ont été aux commandes du département .
vital

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 08/02/2013 20:28
la petite enfance a fait l'objet d'un traitement privilégié de la part des élus.... Tu m'étonnes....

Dans les "Pouponnières de L'OUTREAU Mère" c'est la seule chose qu'on exporte a grande échelle contre des subventions de Monoparentalité Féminine, qui valent aux 90% de Pères de se faire MASSACRER DE GENRE AUX JAFs... LE PLUS GROS BUDGET DE L'ILE ...

C'est pas pour rien qu'on fait autant de rond de jambes aux seules Ménagères de moins de 50 ans
comme au secteur de la "Petite Enfance RÉMUNÉRATRICE", n'est ce pas Ibrahim ?
Et c'est pas Nassimah qui dirait le contraire ?!... Hein?
Ni le Parquet d'ailleurs.... objectifs politiques et promotion personnelle obligent...

Le deal: ...Personne ne crache dans "La Soupe" celle qui rapporte tant.... On était d'accord pour que cela ne soit pas abordé publiquement, et ne se tirait pas dans le dos sur le sujet tabou...on se contentait de se partager la manne financière ... et les postes qui s'y rapportent...

Réunion (25% de Foyers Monoparentaux): la Plus grosse concentration Nationale de corporations fonctionnant autours du secteur de la Petite Enfance en France, avec la Guadeloupe (52% de Foyers Monoparentaux)...

N'est ce pas Huguette, Ericka, et toutes les courtisanes du Féminisme Infantile REMUNERATEUR ?

4.Posté par pseudo jetable le 08/02/2013 23:05
doit on comprendre que la majorité zembrocal ne finance que les projets des maires faisant partie du groupe "majoritaire du cg" les requins se mangent entre eux. magouille de la droite sociale et du PSpCR pour faire la fête avec le pognon des réunionnais.

5.Posté par Dignité le 09/02/2013 10:03
Cela veut dire quoi "droite sociale". Une partie de la droite ne serait pas sociale? L'UMP ne serait pas sociale?
Tous les partis politiques font du social, même le parti nazi en Allemagne du temps de Hitler. C'est pourquoi d'ailleurs que ce parti se faisait appeler "national-socialisme".

Dindar, à force de faire la navette entre la droite et la gauche est devenu un comique. Politiquement, il est complètement démonétisé. Toutes les alliances qu'il a nouées ces dix dernières années c'était pour conserver le pouvoir au Conseil Général. Un poste de vice président du Département rapporte gros: voiture de fonction de luxe , voyages illimités, indemnités colossales etc..sans compter ce sentiment de "hauteur" qui frise l'invulnérabilité et qui lui permet de passer pour un individu très important auprès de la gente féminine.
Ce mec est à la politique ce que le séga est à la musique de Mozart.

6.Posté par DROP le 09/02/2013 11:07
Entièrement d'accord avec Dignité, ce Ibrahim DINDAR n'arrête pas de surfer sur la vague du pouvoir au grès du vent politique. Et pourtant il sait très bien que seul il n'a aucune mais aucune chance devant l'électorat tellement il est imbu de sa personne. C'est une personne qui n'a aucune conviction politique et qui n'a de ligne de conduite que son intérêt personnel et le profit. Tant pis pour ceux qui sont tombés dans son piège. Beaucoup oubli que s'ils ont un pouvoir aujourd'hui c'est grâce à certains hommes politiques sur qui ils sont prêts a cracher.
MR DINDAR est un homme doué pour des petits arrangements et un très bon orateur mais très mauvais politicien.

7.Posté par REUNIONNAIS LAMDA le 09/02/2013 14:00
Qu'est-ce que la droite sociale ?? Quelques élues sous la houlette des DINDAR qui ont successivement soutenu des partisans de l'ultra libéralisme avec Sarkozy et l'U.M.P.,,qui ont fait "alliance avec le P.C.R. et les socialistes (avec comme mentor Paul Vergès ) ! Aujourd'hui, ils ont abandonné tous ces alliés et se rangent derrière BORLOO et ses centristes , après avoir été ,un moment ,séduits par BAYROU !!! AUTREMENT DIT DE VRAIES GIROUETTES !!!QU'Y-A-T-IL" de social" dans leur programme et leur attitude ??? SOUVENEZ -VOUS DU COMPORTEMENT DE NASSIMAH DINDAR LORS DE LA GRÈVE DE LA FAIM DES EX-ARAST !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales