Faits-divers

Pétards et feux d'artifice : Attention à la réglementation

Pétards et feux d'artifices font partie du folklore réunionnais et en cette fin d'année, le nombre de vendeurs se multiplie dans les rues commerçantes des différentes villes de La Réunion. Mais au-delà de l'aspect festif, la vente est généralement interdite sauf en cette période de fin d'année où elle est tolérée, tradition oblige, mais reste très bien encadrée.


Pétards et feux d'artifice : Attention à la réglementation
Pétards, feux de Bengale, à mèche, mitraillettes, fusée, feux d'artifice… autant de produits synonymes de fin d'année dans l'esprit collectif réunionnais. A La Réunion, la tradition veut que l'on fasse exploser pétards et feux d'artifice. Mais attention, la vente est très réglementée et on ne peut pas faire n'importe quoi quand on utilise ces produits classés dangereux.

La préfecture et les forces de l'ordre veillent. On se souvient encore des épisodes malheureux de l'année dernière liés à l'utilisation intempestive d'artifices. Un champ de cannes à sucre avait brûlé dans le Sud et un cheval était mort effrayé par des explosions de pétards à Saint-Paul.

"A l'approche des fêtes de fin d'année, le préfet tient à rappeler la réglementation en vigueur en matière de vente de pétards et artifices de divertissement. La sécurité et la sûreté des vendeurs et de leur client est la principale justification. Les services de police et de gendarmerie y seront particulièrement vigilants", explique la préfecture de La Réunion.

Au-delà de l'assurance obligatoire et de l'extrait k-bis nécessaire à tout commerce, c'est la préfecture de La Réunion qui délivre les agréments aux commerçants. Ces derniers devront être capables - à tout moment - de présenter ces documents lors d'un contrôle des forces de l'ordre. En plus de l'agrément, les vendeurs sont soumis à d'autres réglementations. Ils doivent, entre autre, posséder un extincteur à proximité de leur étal pour parer à toute éventualité.

"Seuls les artifices de catégorie 1 et du groupe K1, qui présentent un risque minime sont accessibles aux mineurs de 12 ans et plus", souligne la préfecture, sinon la vente est strictement réservée aux personnes majeures pour les autres types d'artifice. "Les marchands ambulants ne peuvent proposer à la vente plus de 20 kg d'artifices de cette catégorie et 10 kg d'artifices de catégorie 2 et du groupe K2, qui doivent contenir un mode d’emploi. Pour la vente au détail ces artifices ne peuvent contenir plus de 2 kg de matière explosive", rappelle-t-elle.

Outre la dangerosité, la quiétude des riverains est mise à rude épreuve depuis quelques jours et pour encore au minimum une semaine. Pétards et feux d'artifice seront à leur apogée durant la soirée de la Saint-Sylvestre. Encore un peu de patience…
Mardi 25 Décembre 2012 - 08:51
Lu 1857 fois




1.Posté par Jiji2 le 25/12/2012 08:52
Pourtant pleins de marchands n'ont pas d'extincteurs et j'en ai vu que certains fument à coté de leur stand!
Il ya t'il des controles???

2.Posté par JD974 le 25/12/2012 09:02
Rapelez-vous le mardi 25 décembre 2007

En Guadeloupe, quatre mineurs ont été mis en examen pour "crime par destruction, homicide involontaire et tentative de vol en réunion" dans le cadre de l'enquête sur l'incendie qui a ravagé une boutique de Pointe-à-Pitre faisant sept morts et un blessé. Trois ont été placés en détention provisoire, le dernier placé sous contrôle judiciaire. A l'origine de l'accident, de simples pétards.


L'île est encore sous le choc. La violence de l'incendie qui a embrasé vendredi soir la petite échoppe tenue par des Chinois a marqué les esprits. Les personnes présentes au moment des faits dans la boutique - dépourvue d'issue de secours - n'ont pu échapper aux flammes. Il a fallu près de neuf heures aux pompiers pour venir à bout du sinistre, qui a totalement détruit l'immeuble de deux étages. Et le bilan est lourd : sept morts et un blessé dans un état grave, certainement les employés du commerce et des clients.


Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie aurait été causé par une "tentative de vol de pièces d'artifices et de pétards" dans le magasin au rez-de-chaussée, "mise en œuvre selon un plan préparé à l'avance par plusieurs jeunes gens mineurs, consistant en une diversion destinée à attirer l'agent de surveillance du commerce". Le corps du jeune auteur de cette "diversion" a été "ensuite retrouvé dans les décombres", précise également le parquet.

L'enquête continue

Trois des quatre mineurs ont été placés en détention provisoire, selon cette même source, le quatrième suspect ayant été placé sous contrôle judiciaire pour ensuite intégrer un centre éducatif fermé. La justice affirme cependant que l'enquête est loin d'être bouclée et que d'autres responsables sont recherchés.

Une cérémonie en hommage aux victimes doit avoir lieu mercredi après-midi, en présence du secrétaire d'Etat à l'outre-mer, Christian Estrosi. Ce dernier a prévu d'organiser deux réunions "sur les normes de sécurité et la question du logement insalubre en Guadeloupe" après avoir rencontré les familles.

Christophe ISRAËL - leJDD.fr

3.Posté par kinnack le 25/12/2012 09:13
Hier soir, j'ai vu une fusée finir sa route dans la tête d'un bébé (heureusement que c'est pas une qui fini en pétard)... La maman en rigole encore...
Ah oui, c'est super marrant!? ^^

Je comprends la tradition, mais l'inconscience!!!???

4.Posté par Thierry le 25/12/2012 10:13
Bizarrement ... il y a des faits qui évoluent et des traditions que l'on ne souhaite pas faire évoluer ... Ces explosions sont des atteintes aux personnes âgées, aux malades et aux animaux (chiens, chats, veaux, vaches, cochons, etc ... chevaux ) ... l'homme sait très bien prétexter la bonne cause pour se justifier ... des conneries ... mais bon, à ce rythme, je suis confiant... certains commerçants vont devoir arrêter de vendre ces saletés ... y en a tout de même de moins en moins ... sauf si une collectivité lui passe une grosse commande ...

5.Posté par laulau le 25/12/2012 11:15
S'il y a bien une tradition ridicule c'est bien celle de ces pétards bruyants et puérils... sans oublier que certains s'amusent à effrayer voire blesser les animaux volontairement avec... pathétiques !

6.Posté par citoyen ! le 25/12/2012 11:17
Les Mairies doivent contrôler d'avantage les marchands sur leur domaine respectif. S'assurer et faire signez un document sur la nature des produits et artifices vendue sous peines d'amende et de sanctions. A sin dni aucune réglementation appliquer au vue des marchands sur la rte. Pourtant seul le Maire est tenu pour seule responsable si accidents il y a.

7.Posté par noe le 25/12/2012 15:29
Avec un bon petard bien calé , on voit la vie en bleu !

8.Posté par Choupette le 25/12/2012 16:15
Ce sont les débiles qui affectionnent ce genre d'"amusements".

Ils n'ont que la culture du bruit à étaler. Alors, ils s'en donnent à coeur joie ... au détriment des autres.

Cependant, avec les restrictions budgétaires et les gosses qui grandissent autant que les allocs diminuent, on voit arriver la fin de ces instruments de torture.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales