Société

PetFood Run se lance dans la production d'aliments pour chiens et chats

Premier opérateur 100 % réunionnais à se lancer dans la production d'aliments pour animaux de compagnie, PetFood Run ambitionne de conquérir un marché hautement concurrentiel et entièrement dépendant des importations. Ses activités de production et de distribution seront sources de développement local.


PetFood Run se lance dans la production d'aliments pour chiens et chats
PetFood Run est une industrie réunionnaise, située dans la zone industrielle de Cambaie/Saint-Paul. Celle-ci acquiert un nouveau savoir-faire porté par quatre coopératives agricoles : Coopérative Agricole du Nord-Est (CANE), Coopérative des Avirons, CPPR et Sicalait.

PetFood Run va désormais produire localement de la nourriture pour animaux de compagnie. Sa concrétisation vient renforcer la propriété collective des 1.300 éleveurs coopératifs et impulse une nouvelle dynamique à la production locale.

Ce projet s'inscrit dans une démarche de développement durable. L'activité de production de PetFood Run permettra la valorisation des co-produits de l'industrie avicole et sera créatrice d'emplois.

Le process de fabrication est moderne et de haute technicité. Il requiert de nouvelles compétences techniques, acquises par les huit salariés embauchés par la nouvelle entité. L'unité de production vient en réponse aux attentes du marché et sera adaptée aux contraintes climatiques de l'île.

Des aliments secs, "co-produits de volailles et céréales"

Les productions sont attendues pour septembre/octobre. La commercialisation sera précédée d'importantes phases de tests pour mettre sur le marché des produits de qualité. Il s'agira exclusivement d'aliments secs composés de co-produits de volailles et de céréales, scrupuleusement tracés et contrôlés.

PetFood Run s'appuie sur l'expérience de Néodis, filiale de l'Union InVivo, premier groupe coopératif de France. Néodis a une expérience de 35 ans en nutrition canine et féline, et produit chaque année près de 30 000 tonnes pour le marché national.

Outre ses activités de production qui avoisineront 3 000 tonnes la première année pour une capacité maximale de 6 000 tonnes, une force de vente propre à PetFood Run assurera la commercialisation des produits aux différents réseaux de distribution ciblés.

L'objectif affiché par l'équipe de PetFood Run est de concevoir et commercialiser 3.000 tonnes sur le premier exercice et d’atteindre 50% de parts de marché dans cinq ans. Le marché local compte aujourd'hui 12 000 tonnes de produits importés. Une partie de la production de PetFood Run sera commercialisée sous sa propre marque - 100 % péï. L'autre partie sera sous marques nationales, déjà présentes en libre-services spécialisés.

PetFood Run se lance dans la production d'aliments pour chiens et chats

PetFood Run se lance dans la production d'aliments pour chiens et chats
Jeudi 18 Avril 2013 - 16:56
Lu 1816 fois




1.Posté par Travis le 18/04/2013 19:04
Une entreprise 100% péi ? Pas de Nestle derrière ? C'est plutôt bien vu. J'espère que les prix seront honnêtes. La population comprend de plus en plus qu'il est important de consommer local !

2.Posté par Thierry le 18/04/2013 19:17
J'adhère ... Zioup ... j'espère qu'en tant que produit le prix ne sera pas prohibitif ... par rapport aux produits importés comme cela se pratique pour le reste et sur le dos du "produit péi" ... Un prix relatif et une qualité de produit au rendez-vous ...

J'espère aussi que la composition sera respectée ... quand on voit que pour les humains y a de la tromperie sur la marchandise (cf. affaire de viande de cheval par exemple) ... Pas besoins de rajouter sur les produits pour chiens importés la garantie n'existe pas non plus ...

Belle démarche ... pour nos toutous... et comme entreprise surtout ... l'économie a besoin d'initiatives...

3.Posté par J-L Gajac le 18/04/2013 20:17
Quand on sait que Pet désigne en anglais les animaux de compagnie, çà passe. Mais quand on ne sait pas et qu'on ouvre une de ces boites de viande pour animaux à 1 Euro pièce, çà dégage une sacrée odeur de coup de Pèt.

Espérons que leur production sentira meilleur que ce qui se vend actuellement, qui sent à peu près pareil quand çà rentre et quand çà ressort !

Bon appétit !

4.Posté par rantanplan le 18/04/2013 21:45
Ouaf ouaf! Ce sera rajouté dans le panier Lurel ?

5.Posté par Chat et Chien bien nourris le 19/04/2013 09:14
" Il s'agira exclusivement d'aliments secs composés de co-produits de volailles et de céréales, scrupuleusement tracés et contrôlés."

Comment peuvent-ils dire qu'il s'agit de produits 100 pour 100 péï ???

Les céréales viennent d'où ???

La publicité mensongère , même pour les animaux, est réprimée par la loi !!!

6.Posté par La vérité si j''mens le 19/04/2013 10:34
Encore une fois Cambaie, initialement prévue comme "zone artisanale" récupère une usine qui pue!
Après Holcim et sa fabrication de bitume, SFER et ses courses de voitures, la station d'épuration et Egata qui transforme les rives de la RDG en gigantesques entrepôts de voitures, voila qu'on parle de "développement durable" en enfumant une fois de plus les riverains...magnifique!
Bizarre, juste au moment où disparait la ferme aquacole...

7.Posté par shameless le 19/04/2013 11:11
Sous le couvert de faire des produits 100% réunionnais, avec des technologies dites de pointe, les 60 propriétaires du lotissement les Ylangs à Cambaie se voient encore mis devant le fait accompli : c'était dejà le cas avec l'URCOOPA à son installation, avec Ouest Concassage et sa centrale à bitume qui a finalement déménagé, avec SFER.
100% des résidents de ce lotissement vont subir les odeurs pestilentielles de cette usine qui se targue d'accorder un soin particulier au traitement des odeurs et de la chaleur, c'est vous dire comment ça va puer la chargogne. Merci La Mairie de St Paul, merci la Sous Préfecture

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales