Faits-divers

Perpétuité pour Mamodtaky

Le verdict est tombé hier soir. La Cour d’assises de Paris a condamné Mamodtaky et Babar Ali à la réclusion criminelle à perpétuité. Crozet écope de 20 ans fermes, tandis que Damdjy prend dix ans.


Perpétuité pour Mamodtaky
Il aura fallu plus de huit heures au jury pour délibérer sur cette affaire. L’atmosphère est tendue, presque palpable, dans la salle, alors que tous attendent le retour des jurés.

Mamod Abasse Mamodtaky, prostré, pâle, les traits tirés, garde la tête baissée pour cacher ses larmes. Jean-François Crozet reste la tête dans ses mains. Riaz Damdjy, le regard inquiet, garde la main sur la bouche. Quand enfin le verdict tombe.

La partie civile, habillée de blanc

Mamodtaky et Babar Ali, reconnus coupables d’assassinats avec préméditation, sont condamnés à la perpétuité, avec 22 ans de sûreté. Mamodtaky est également reconnu coupable de menaces de mort sur son ex-épouse, Anita Remtoula.

Jean-François Crozet devra purger une peine de 20 ans (contre 30 requis par l’avocat général), avec deux tiers de sûreté. Riaz Damjy, lui, écope de dix ans ferme pour complicité. Tous ont l’interdiction de détenir une arme pendant une durée de cinq ans.

Dix jours pour faire appel

La joie éclate chez les victimes, toutes habillées de blancs pour l’occasion. On pleure, on s’embrasse. "Je suis soulagée, confie Anita Remtoula, le visage baigné de larmes. Je suis satisfaite de la décision. Merci à la justice française." "Ce qui a triomphé, c’est la vérité, poursuit l’avocat de la famille, Me Rémi Boniface. Je souhaite aux Remtoula de connaître la paix."

Du côté des accusés, l’heure est à la réflexion. La défense a dix jours pour faire appel de cette décision. Me Louis Payen, avocat de Jean-François Crozet, ne se prononce pas encore sur une telle action. "Mon client a pris dix ans de moins que la peine requise, s’exprime-t-il. Comme il clame son innocence, nous allons réfléchir aux suites. Je laisse la nuit à M. Crozet pour réfléchir." Une nuit qui s’annonce difficile pour certains, mais heureuse pour d’autres.

Perpétuité pour Mamodtaky

Perpétuité pour Mamodtaky

Perpétuité pour Mamodtaky
Mercredi 24 Novembre 2010 - 07:20
Sandrine Coupat
Lu 2717 fois




1.Posté par noe974 le 24/11/2010 07:40
Enfin , il se termine ce roman ridicule .

Tournons la page !

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 24/11/2010 07:58
Une lueur d'espoir que la Justice, la Vraie, prenne enfin ses responsabilités dans d'autres dossiers tout aussi pourris, ici, à la Réunion... l'immunité, l'impunité, les dérives VIPistes ou institutionnalisées ont pris trop d'ampleur pour qu'on en reste là, qu'on aval tout ça...

3.Posté par JUBILATION le 24/11/2010 08:10
Honneur à la Police Nationale et à Mr le Capitaine de MALLARTIC qui a fait son boulot, au service des victimes, un exemple à suivre.
Honneur retrouvé pour la JUSTICE, avec cet excellent travail de l'Avocate Générale, oui , une Femme. L'avocat général de St DENIS qui a plaidé en faveur des collart et moretti, à sa place, je ne dormirai pas la conscience tranquille, à quand la responsabilité des magistrats, SARKO. Bien sur la notoriété de la justice souffre encore à l'Ile de la Réunion de cette aberration.
Bravo à Maître BONIFACE, vous avez fait un excellent travail face aux COLLART et MORETTI, qui ne voulaient qu'accentuer leur notoriété plutôt que de rechercher la vérité. Ils l'ont dans le ...
Enfin, toute ma compassion aux victimes et à leurs familles, qui malgré ce jugement souffriront encore et resterons traumatisées à jamais.

4.Posté par L.F. le 24/11/2010 08:15
Heu Mamodtaky va faire appel... donc... RDV dans 2 ans!

5.Posté par Cambronne le 24/11/2010 08:38
1.Posté par noe974 le 24/11/2010 07:40

Tragédie Malgache à l'image du Pays

6.Posté par Képidelest le 24/11/2010 16:09
Salutations et respects au Capitaine DEMMER du GIR de la Police Nationale à St Denis :
--- la bataille a été rude dans cette affaire mais la justice a triomphé et ton travail a été reconnu après bien des turbulences.

--Cette famille victime peut maintenant faire son deuil et recommencer à croire aux valeurs de cette grande France

--Chapeau Bas devant maître BONIFACE qui a été efficient et persévérant comme avocat de la Défense.

Bonne retraite Gérard.




Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales