Politique

Perceval Gaillard : "Il faut nationaliser l'industrie sucrière"

Jeudi 8 Juin 2017 - 17:50

Hier matin Perceval Gaillard, candidat pour la France insoumise dans la 7ème circonscription, a tenu sa dernière conférence de presse avant le premier tour à La Saline les Hauts. Dans un premier temps il a rappelé son attachement profond au territoire de La Saline pour des raisons tant professionnelles que personnelles. Sa prise de conscience et son engagement en politique s’expliquent en partie par sa volonté d’améliorer les conditions de vie difficiles des gens dans les Hauts. Dans un deuxième temps, il est revenu sur plusieurs aspects de son programme :


Éradiquer la pauvreté

La France est la 5ème puissance mondiale. Elle a le record d’Europe de dividendes versés aux actionnaires et a doublé son PIB en 40 ans. Notre pays est suffisamment riche pour éradiquer la pauvreté. C’est une honte pour la France qu’il y ait 9 millions de pauvres en son sein et que la moitié des réunionnais.es vivent en dessous du seuil de pauvreté. Ce sera l’honneur de notre gouvernement, si nous avons la majorité, que de l’éradiquer en :

- Revalorisant tous les minimas sociaux (RSA, minimum vieillesse, AAH, APA…) au-dessus du seuil de pauvreté c’est à dire 1000 euros.
- Garantissant la gratuité des soins, des premiers m3 cubes d’eau, de la cantine, des transports scolaires…
- Contrôlant les prix sur les produits de première nécessité
- Créant la Sécurité sociale intégrale qui garantit le droit opposable à l’emploi
- Adoptant un plan national de lutte contre l’illettrisme à l’échelle nationale et régionale


Désenclaver les Hauts

5ème "micro-région" de l’île trop souvent délaissée, les Hauts regorgent pourtant de potentiel et de talent. Afin de permettre leur désenclavement nous proposons de :

- Réduire la fracture numérique pour permettre la création d’activités
- Développer le transport filaire (téléphérique), le plus propre au monde, qui est particulièrement adapté à nos reliefs montagneux.
- Assurer la gratuité des transports publics et scolaires
- Généraliser les plateformes multimodales administratives et de santé
- Mettre en place un plan de rattrapage des services publics (postes, écoles, médiathèques…)


Planifier la transition agricole
 
La crise actuelle met en exergue la fin d’un modèle : celui de la monoculture intensive de la canne, appuyé sur des subventions européennes et nationales massives. La multinationale TEREOS, qui voit La Réunion comme un gigantesque robinet à subventions, est la principale bénéficiaire de ce système. Les planteurs en sont les principales victimes. Non contente de pomper les subventions, TEREOS organise sa propre concurrence en étant propriétaire de champs de canne à Madagascar et de champs de betterave en Europe.

Afin d’aider les planteurs à se libérer de la tutelle de TEREOS et de leur permettre de vivre dignement de leur travail, nous proposons de :

- Nationaliser l’industrie sucrière afin que l’état ait la main sur ce secteur hautement stratégique à La Réunion.
- Permettre aux planteurs d’être rémunérés sur les dérivés de la canne (rhums, sucre) et pas uniquement sur le prix de la tonne
- Organiser des filières d’excellence pour les sucres spéciaux, les rhums agricoles et les rhums d’excellence. A titre d’exemple, pour une tonne de canne la valeur ajoutée crée est 50 à 80 fois plus importante pour le rhum agricole que le prix actuel payé par TEREOS.
- Instaurer des dispositifs de soutien aux agriculteurs en vue de favoriser les petites exploitations vivrières
- Développer des circuits de distribution publics ou en coopérative
- Planifier la transition agricole à travers des filières d’excellence (cacao, café, vanille, ananas, plantes médicinales, cannabis) pour l’exportation dans le monde entier
- Mettre en place un accès privilégié pour les produits ultramarins sur le marché hexagonal
- Créer des AOC et développer les alternatives vertueuses (permaculture)
Zinfos974
Lu 824 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 08/06/2017 19:23

Je suis déçu de ces candidats insoumis... Je voterai pour eux pour Mélenchon, mais je ne pensent pas qu'ils aient le charisme pour incarner la rupture pour de nombreux électeurs. Dommage, nous avions avec le projet, une ferrari...au final, la montagne accouche d'une souris.
Charlotte Girard aurait dû être parachutée dans son île.

2.Posté par tonton le 08/06/2017 21:44

Salade AOC Mafate :]

3.Posté par Antipode le 09/06/2017 07:06

L'idée de nationaliser est intéressante, ainsi il en serait fini des planteurs qui seraient aux aboies !

4.Posté par KUNTA KINTé le 09/06/2017 10:33

Léger le programme , du rêve en hologramme

5.Posté par Antipode le 09/06/2017 10:54

Léger ? C'est le programme connu pour être le plus riche en propositions et le seul fondé sur la pérennisation du vivre ensemble : l'humain dans son milieu https://www.laec.fr/

6.Posté par Légrillard le 09/06/2017 13:58

Les planteurs sont propriétaires terriens. Tout le monde l'oublie! Alors on nationalise?
Par contre transition agricole, surtout vers le zamal, là RESPECT l'insoumis!

7.Posté par Hgetggh le 10/06/2017 10:01 (depuis mobile)

A l attention de ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, dès qu on leur parle de la culture du zamal: http://dailygeekshow.com/colorado-taxe-cannabis/


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter