Economie

Pénurie: Début de rupture sur la charcuterie pré-emballée


Pénurie: Début de rupture sur la charcuterie pré-emballée
Alors que le monde économique garde un oeil attentif sur le conflit des docks, les rayons des grandes surfaces se vident.

C'est le cas, partiellement, dans cette moyenne surface d'enseigne U du sud-ouest de l'île. "Il n'y a pas trop de rupture sur mon rayon car la plupart des produits qui y sont achalandés proviennent de la production locale".

C'est le constat que dresse Philippe, chef de rayon boucherie dans un Super U. Mais son jugement est déjà moins optimiste dès qu'il se tourne vers les liners du libre-service, à deux pas de la viande à la découpe.

"Voyez, il y a des vides qui commencent à se former. Ici, ce sont les lardons ou les saucissons qui sont en rupture". Tous proviennent de l'importation évidemment. "Les clients se dirigent plus vers le libre-service ou le surgelé, donc dans mon secteur je suis à l'abri avec du porc péi, du boeuf et les autres transformations de boucané des Salaisons de Bourbon".

Une explication est toute trouvée à ces rayons qui commencent à se vider dans le secteur charcuterie. "Il y a beaucoup plus de monde qui opte pour les produits pré-emballés, ils partent donc très vite. Il faut espérer que la grève au port se termine au plus vite", juge-t-il.

Un voeu peut-être exhaussé ce jeudi matin à l'issue de l'ultime réunion entre grévistes et direction de la Sermat au siège de la Dieccte à Saint-Denis. En cas d'échec, il est prévu que le préfet arbitre un conflit social qui rappelle à La Réunion sa fragilité insulaire.

Pénurie: Début de rupture sur la charcuterie pré-emballée
Jeudi 16 Mai 2013 - 07:44
LG
Lu 1103 fois




1.Posté par Jo le 16/05/2013 05:55
Achetez local !! Se sera bénéfique à notre île et arrêtera de nourrir c gros groupe qui s'enrichisse sur notre dos . Nous faisons venir 90% de notre consommation , se n'est pas normal vue qu'ici nous avons tout ! Viande , poisson , légume ... Si tout le monde achetai sa nourriture localement sa aurai une impact énorme pour notre économie , en passant pas la baisse du chômage , du coup de la vie et surtout écologique ...

2.Posté par ecolo bobo pasteque le 16/05/2013 08:05
excellent, c'est tres bon pour lutter contre le suremballage. Il va mieux préférer la decoupe. Ca va aussi pour le fromage. C'est bon pour le porte monnaie et la taxe ordure ménagère.

3.Posté par Goutanou le 16/05/2013 11:25
Je suis d'accord Jo, mais le fait est que pour le même produit (1 local,1 importé) l'écart de prix entre les 2 restent minimes de par ce fait je ne peut que pensez "mais de qui ce moque t-on"

Prenons un exemple sur les laitages surtout quand on sait que les yaourt sont fabriqué localement a l'usine "DANONE" au port ! Mais on les revends quasiment le même prix que si ils venaient de Métropole...

Vous dites aussi consommer local en achetant de la viande mais savez vous combien d’abattoirs il y a sur l'île pour une population de plus de 800 000 habitants? 1 seul et il se trouve à St-Pierre. Bien sûr au niveau du tarif n'en parlons pas... Merci de revenir polémiquer avec de "vrais" arguments cette fois. A bon entendeur.

4.Posté par Le porképik qui pète et qui pue le 16/05/2013 15:04
De toute façon c'est de la merde...consommons péï et arrêtons de donner nos euros à ces abuseurs de la grande distribution

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales