Faits-divers

Pendant Dumile, un voilier saisi sème des dégâts sur d'autres bateaux


Pendant Dumile, un voilier saisi sème des dégâts sur d'autres bateaux
Le Port Ouest ne parle que de ça. Balloté par les vents de Dumile, un voilier a semé la pagaille dans le tranquille port de plaisance. L'un des propriétaires de bateau le plus touché raconte sa mésaventure.

Le voilier Ounafassi avait déjà fait parlé de lui en octobre dernier. Saisi par les autorités dans le cadre d'un trafic de stupéfiants, il s'est rappelé au bon souvenir des autres plaisanciers au plus fort du passage du cyclone Dumile. Le bateau, mal amarré, s'est détaché pour voguer au gré du vent dans la darse du Port Ouest.

"Il a touché sept bateaux en tout sur la darse, sans compter les bateaux situés jusqu'au fond de la marina", raconte Olivier Allex, un plaisancier normalement en transit à la Réunion. Il est bien parti pour prolonger son étape.

"Je venais de Thaïlande pour rejoindre ensuite les Antilles", mais avec ce qui est arrivé, son voilier, le Cosinus, devra subir un carénage. Les dégâts, qui semblent à première vue ne pas nuire à la navigabilité du vaisseau, nécessitent pour autant une réparation. Les chandeliers en inox qui assurent la sécurité sur le pont ont été arrachés, le flanc gauche du bateau abimé, sans présager de la partie immergée qui ne pourra être évaluée qu'une fois le bateau en cale sèche.

Après les dégâts, la colère gronde chez le plaisancier. "J'avais particulièrement suivi ce bateau puisqu'il avait été amarré à couple d'un autre bateau dont j'assurais le lien avec les autorités puisque son propriétaire ne parlait pas français. Les gendarmes m'avaient dit qu'ils allaient revenir dans 2, 3 jours mais ils ne sont jamais revenus pour solidifier l'amarrage. Le propriétaire du bateau les avait prévenu que le bateau était dangereux. Moi j'ai huit cordes et pas deux bouts en plastique comme ils l'on fait sur le Ounafassi", dénonce Olivier Allex.

L'expert mandaté par son assurance devait passer ce jeudi après-midi. "Entre 20 et 25.000 euros", c'est le coût total qu'il estime à la volée. Le propriétaire du Cosinus voit son planning chamboulé. "Je dois attendre pour régler ce problème des assurances, sortir le bateau de l'eau" et envisager, enfin, un départ de Port Ouest Réunion. Un Port à la réputation qui s'étiole de jour en jour.

Jeudi 10 Janvier 2013 - 18:04
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 9087 fois




1.Posté par noe2013 le 10/01/2013 18:12
Il a été mal amarré par des soit-disants professionnels de la Police maritime , paraît-il ...avec des cordes hors-normes , pourries ....et le roulis aidant il est allé fracasser les autres bateaux ..Il ne leur reste aux proprios que des larmes à verser ....

2.Posté par Jeff le 10/01/2013 18:15
Enfin un article qui correspond à la réalité et non comme les deux articles basé sur les ladilafé du JIR. Par contre que signifie : Un Port à la réputation qui s'étiole de jour en jour.

Bien au contraire, alors que le port était signalé sur les instructions nautiques US et anglaises que c'était un port à éviter, il est maintenant recommandé et même considéré comme le seul "trou" à cyclone (abri sur) de l'océan indien.

Il est bien difficile de savoir ce qui c'est réellement passé concernant Ounafassi. Ce bateau a été saisi par la justice, il y a je crois à peu près un mois. Il a été amarré à couple d'un voilier de passage appartenant à un britanique. Que s'est-il passé au cours de l'alerte rouge du passage du cyclone, il semble qu'un enquète soit en cours ce bateau étant sous la responsabilté de la Justice.

En tant que marin, la seule chose que je puisse dire, c'est que la situation a du être très difficile pour l'équipage de la goelette anglaise à couple de Ounafassi, des vagues formées par la forte houle entrant dans le port et soulevées par les très violentes rafales de vent ont du balloter les deux voiliers. Toujours est-il qu'Ounafassi c'est trouvé à la dérive probablement au plus fort du cyclone en entrainant ses amarres. Bien qu'en principe personne ne doit être à bord au cours d'une alerte rouge, des équipages de passage qui étaient resté sur leur bateau malgré les consignes ont réussi à amarrer Ounafassi.

Il semble que le journaliste est oublié de souligné qu'en cas d'alerte rouge seules des personnes nommément désignés par la préfecture sont autorisées à se déplacer et uniquement en cas de danger de vies humaines, aucuns plaisanciers n'auraient du être présent au Port, nous avions tous été prévenus de verifier nos amarres quelques jours avant le passage du cyclone.

Un de mes bons amis, probablement le plus vieux voileux du port a eu son bateau endommagé comme six autres.Aux assureurs de prendre le relais, c'est leur boulot.

Au journaliste je voudrais lui poser une question. Le port peut amarrer environ 480 bateaux sur les pontons et le long des quais, il y actuellement plus de 520 bateaux dans le port (y compris sur le terre plein) et des tourdumondistes arrivent régulièrement et on ne peut les refouler, il y a des reunionnais qui légitimemnt veulent acheter un bateau, il n'y a plus de place.

Espérons que la nouvelle darse de 60 anneaux verra le jour très bientôt.

3.Posté par Caton2 le 10/01/2013 19:33
Il est curieux que ce monsieur, qui avait repéré l'amarrage défectueux du bateau saisi n'ait pas, avant la tempête, renforcé les "deux bouts en plastique" par de solides haussières. Lorsqu'on voit d'où peut venir le danger, on anticipe, lorsqu'on est un bon marin. Quant à l'estimation des dégâts, elle me parait bien fantaisiste pour quelques chandeliers arrachés. À 25 000 euros ils doivent être en or!

4.Posté par WQS le 10/01/2013 19:56
post 2 Jeff

""" Espérons que la nouvelle darse de 60 anneaux verra le jour très bientôt """"

Je me suis inscrit sur la liste il y a maintenant 18 mois , on m'annonçait alors une attente de....18 mois
maxi avec la construction de la nouvelle darse. Heureusement pour moi , je n'ai pas commis l'erreur
de croire ce que l'on m'a dit alors et je n'ai pas acheté de bateau ici car je n'avais aucune envie de poirauter à couple le long du quai pendant...des années ? Le chantier n'a toujours pas démarré !
En attendant , je loue un bateau pour mes vacances , c'est nettement moins compliqué...
Car il y a un vrai problème dans ce port , des tas de bateaux pourris qui ne servent jamais encombrent des places alors que l'on ne peut récupérer la place des bateaux en vente , enfin en théorie...
Car j'ai vu pas mal de bateaux se vendre et rester à la même place...mistério grande !

5.Posté par Jeff le 10/01/2013 20:20
Il a beau jeu de baver sur je ne sais qui Olivier, il est bien content d'être à l'abri, surtout qu'il prolonge son séjour, non pas pour des réparations qu'il ne fera probablement pas faire par des entreprises locales, mais parce que son co-équipier est malade et ils pouvaient déjà pas reprendre la mer avant six mois. Maintenant ils ont une bonne raison d'être scotché au quai en reportant la responsabilité sur d'autres.

Contrairement à ce qu'il dit, les gens du port connaissent bien les bateaux, la mer, les amarrages, etc. Qu'aurait-il dit si le Prefet avait effectivement obligé à faire appliquer le réglement des ports qui est que tous les bateaux doivent être sans personne à bord et si c'est le cas, il aurait pu donner l'ordre de les faire quitter le port manu militari.

Encore un yakafokon.

6.Posté par Jeff le 11/01/2013 05:29
Pour ton info, le houlographe du port a enregistré des creux de 11m lors du passage de Dumile.

Tu as raison WQS, c'est un vrai problème les bateaux pourris, bien souvent le statut juridique de ces bateaux est loin d'être clair et on ne peut pas les détruire car il n'y a aucune entreprise de la réunion qui veut le faire. C'est déjà un très gros problème en métropole alors imagine ici.

Tu me surprends WQS, tu sautes à pied joint dans le ladilafé. Fait donc la liste des soi-disant bateaux vendus et qui reste à la même place. Il y a une liste d'attente, va la consulter et demander des explications, il doit surement y en avoir. Le port a dépassé le niveau d'asphixie, je pense que les maitres de port doivent passer leur temps à jongler avec les places. Imagine un parking de 500 places, eh! bien tu ne peux pas mettre 501 voitures.

De plus il y a une dizaine de "coucous" qui je pense payent le port mais n'ont pas de place attribuée, ce sont bien souvent des bateaux métro de passage qui venaient pour un mois et en faite restent là 1 an voir plus. Bien souvent d'ailleurs se sont ceux là qui passent leur temps à se plaindre. Il y a même une des grandes gueules qui avait pris la place du bateau en carénage d'un de mes copains et qui n'a pas voulu lui rendre, et il semble qu'il n'y ai aucun moyen juridique. C'est inextricable, c'est la même histoire que celle du couple à qui un gentil propriétaire avait prêté sa maison et qui ne peut plus la récupérer, le squatter a même changé les serrures.

Concernant la réputation, il faudra m'expliquer pourquoi des dizaines bateaux de St Gilles et de Sainte Marie viennent se réfugier au Port des galets en cas de houle et de cyclone. Il faut le gérer cela, cela ne doit pas être évident.

7.Posté par zanchoi la peau le 11/01/2013 07:09
A caton 2 au lieu de parler de chose que tu ne connais pas, tu ferais bien de passer voir le cosinus et les dégats et de parler avec olivier cela te donnera une tres grande leçon d'humilité a ton ti clavier et a ta grosse tete........Si tu savais ce qu'a fait olivier pour proteger tous les bateaux concernés alors que tu devais ecouté free dom cela te calmerai......Sais tu ce qu'est un rail de farge, un liston un flan une joue peut etre que la tu comprendras que les réparation de ce bateau c'est plus de 30 000 euros allez bye et bon jardinage

8.Posté par WQS le 11/01/2013 09:13
post 6 Jeff

Ne t'énerves pas ! Bon ok , le rôle des maître du port n'est pas simple , mais ma remarque sur les bateaux qui conservent leur place tenait plus du moucatage que du ladilafé...Je n'irai certainement
pas dresser une liste et aller " balancer " , ce n'est pas mon style et je n'ai pas de bateau à placer
pour le moment puisque j'ai opté pour la location en attendant.
Je suis plus mécontent sur le délai pour la construction de la nouvelle darse qui ressemble à une arlésienne , que l'on nous dise clairement où en est le projet !
Tes remarques sur les squatters me surprennent et me scandalisent à la fois , je pensais naïvement que le maître de port était la seule autorité après...Dieu ? LoL !
Sur la réputation du port , si il est incontestablement l'un des plus sûrs de la zone pour ce qui est de
la protection de la houle , ce qui explique que pas mal de bateaux de st Gilles y soient venus se mettre
à l'abri durant Dumile , il semble que par contre il y ait beaucoup de problèmes de sécurité concernant
les vols sur les bateaux. Quand on voit que l'accès aux pontons et aux quais est ouvert à tous , on comprend qu'il doit y avoir un souci , mais c'est peut-être l'inconvénient d'un port dont les tarifs sont
particulièrement bas comparés à la métropole par exemple , ce qui est selon moi , l'une des raisons
pour les quelles on y voit autant de " clodos des mers " !
Des tarifs plus élevés permettraient de meilleures prestations concernant la sécurité et opèrerait une
sélection parmi les plaisanciersce qui pourrait donner un peu d'air niveau places disponibles.
Dernier point concernant le Cosinus , son proprio ( article ) prétend qu'il était là que de passage sur sa
route vers les Antilles ? Je passe souvent au port et j'y vois son navire à quai depuis des mois !

9.Posté par Jeff le 11/01/2013 11:02
zanchoi, je connais bien caton2, et je peux te dire qu'il connait bien la mer, tu te trompes. Normalement Cosinus doit être assuré, alors il lui reste à discuter avec son assurance, c'est d'autant plus facile que le bateau qui a créé les dommages n'est pas un bateau X mais Ounafassi.et cela ne retarde en rien le périple d'Olivier car il n'était pas près de partir., c'est un bon marin c'est certain, mais ici il y a beaucoup de bons navigateurs locaux. J'ai beaucoup d'amis créoles, bien réunionnais, qui pourraient lui en apprendre, plus d'un à fait de la hauturière.

L'histoire des vols est à prendre avec précautions, car j'ai demandé aux maîtres de port, il semble que cela auraiit plutôt baissé mais les victimes font rarement une déclaration, alors ?. Améliorer la sécurité ne semble pas évident, les uns veulent des camèras, les autres crient qu'il n'en est pas question cela mettrait leur droit à la liberté en cause.

Je peux te raconter ma propre histoire. Mon bateau était sur un ponton, les serrures électroniques en panne lle port avait mis un cadenas à 17h et fournis des clefs à tout le monde, à 18h quand je suis retourné sur mon bateau, un PLAISANCIER avait coupé la chaîne et jeté le cadenas à l'eau, ce n'était pas un portois comme bien trop souvent on leur fait porter le chapeau, il faut dire que les systèmes électroniques étaient fragile et je crois savoir qu'ils ont coutés une fortune car à chaque fois il fallait changer les cartes et même les entreprises locales d'électroniques s'y sont cassé les dents.

La seule solution serait de fermer le port mais la ville à semble-t-il toujours refusée, et c'est son domaine, alors?

10.Posté par Jeff le 11/01/2013 12:21
Au fait zanchoi, un rail de farge, ce doit être du créole, car le terme marin est un rail de fargue, maintenant je suis sur que catons2 va comprendre ce que tu as voulu écrire., allez zanchoi, au boulot va apprendre les termes marins adequat.

Et puis dis_toi bien qu'olivier ne devait pas être sur la goelette du british (son copain) quand les amarres ont été libérés. Solidarité du marin oblige, il a bien du tenter d'aider une fois que le Ounafassi l'a percuté, sinon il n'aurait rien entendu dans le vacarme qui devait régner.

Toujours délicat de prendre parti, la seule chose qu'il faut défendre c'est la solidarité des gens de mer.

11.Posté par Caton2 le 11/01/2013 12:30
7. Zanchois la peau nous la joue "le mépris" pour le béotien que je serais. Mal tombé le hareng saur. D'abord ce n'est pas rail de farge mais de fargue, le flan c'est vous, et la joue vous me la tendez pour que je vous file un coup de faubert.
Vous devez être un de ces clodos des mers qui se fait le look marin-baroudeur-fort-en-gueule-barbu et qui croit que les Antilles sont dans l'Océan Indien. Comme Olivier qui vient de Thaîlande et voulait faire route vers les Antilles. Un de ceux qui sont bien heureux qu'on ait inventé le GPS parce qu'ils n'auraient jamais su se servir d'un sextant.
Ce genre de matamore est en général mort de trouille après sa première traversée, et cherche le moindre prétexte pour ne pas repartir. Ce qui lui permet de raconter ses exploits à tous ceux qui trainent autour des pontons pour nourrir leurs rêves océaniques.
J'aurais tendance à croire mon ami Jeff: "maintenant ils ont une bonne raison d'être scotché au quai en reportant la responsabilité sur d'autres." Dommage que je ne sois pas à la Réunion en ce moment car j'aurais eu plaisir à aller au bar du Forban, histoire de me régaler des ladilafé.
J'oubliais: aucun marin n'utilise le mot corde ("moi j'ai huit cordes"). Il faudra le dire à votre pote Olivier.

12.Posté par Jeff le 11/01/2013 13:31
Erreur caton 2, il y a une corde sur un bateau, une seule corde, celle de la cloche, c'est peut-être pour cela qu'Olivier connait ce mot. LOL

13.Posté par Caton2 le 11/01/2013 13:49
12. Ouaf! ouaf!

14.Posté par zanchoi la peau le 11/01/2013 14:30
C'est bien de plonger sur le "u" de farge a fargue, dslé pour l'erreur de frappe c'est ce qui vous a permis de plonger dans la tite faille othographe.........Etes vous allez voir de prés l'etat de cosinus, j'espere que oui......vous aurez alors moin l'air d'un flan en ragardant sa joue...........je ne suis pas un clodo, je suis un petit plaisancier qui prends son pied et qui ne se la pete pas, je suis rasé et propre...... mais je vois dejà le délit de sale gueule, aussi je vous laisse a vos tres grand savoir mieux que tout le monde de la pointe des galets....Tu parles d'olivier et du sextan quelle estime cher ami..........je pense que tu dois avoir le meme palmares que l'histoire de olivier, enfin tu dois pas le connaitre , c'est pour cela que tu ecrit cela..je ne suis pas l'avocat d'olivier mais a moi il m'a parlé d'aussiere, peut etre parle t il de corde aux terrienx ??? allez bon vent bon kozman ladilafé bon makrotage ek gro ker...........Pour finir olivier etait sur le boat du britanique pour rajouter des pneu lorsqu'il y avait les 90nds allez bonne bourre bon vent et je vous laisse dans votre concours de celui qui a la plus grosse.............

15.Posté par Jeff le 11/01/2013 14:56
Caton2, C'est quand même étrange que quelqu'un qui se dit expert maritime n'utilise pas les termes marins adaptés, les compagnies d'assurances sont très pointilleuses sur le sujet

16.Posté par Jeff le 11/01/2013 15:34
Zanchoi je prends bonne note de tes remarques et sache que je ne tiens jamais de propos sur la tête des gens. Par contre je n'aime pas que l'on l'on soit donneur de leçon ce qui est malheureusement le cas de beaucoup des bateaux de passage. Il y avait même eut une mode qui était que pour apporter "la bonne parole" le nouvel arrivant créait une association de fokonyaka, il savait tout. Le dernier en date ce disait le Président des amodiataires, tu cotises toi à cette assoc. Ils sont combien 3 sur les 500 bateaux, voir plus. Il y a une assoc de plaisanciers et pêcheurs.qui fonctionne très bien.

Comme toi je trouves très triste de voir un bateau endommagé et je ne minimise pas les avaries de Cosinus, mais tant qu'à jeter l'opprobre sur les uns et les autres ce n'est pas très constructif, Il est inutile de rappeler qu'un cyclone est une situation exceptionnel, tu dois admettre que les installations ont tenus le choc. C'est un malheureux accident dont on ne connaitra probablement jamais l'origine, les hypothèses ne sont que des ladilafé.

Un tout petit point que je comprends pas bien : si Olivier avait donné un coup de main au british pour mettre des pneus, pourquoi n'en a-t-il pas profiter pour ajouter des aussières plus costaudes à Ounafassi, en bon marin amoureux des bateaux pret à tout faire pour les préserver..

M'enfin dans l'action on ne pense pas toujours à tout.

17.Posté par Caton2 le 11/01/2013 15:55
14. Si les haussières du Onafassi consistaient en deux bouts de plastique, les pneus ne servaient à rien!
Quant aux 90 nœuds de vent (166.68 Km/h = force 12 +) , c'est du domaine de la fiction. En rafale peut-être, mais pas en vent moyen. Des rafales de cette vitesse ont effectivement été enregistrés dans les hauts de Saint Denis, mais c'est à cause de l'effet Venturi...

18.Posté par Jeff le 11/01/2013 15:59
Zanchoi, je continue mon interrogation. Pour glisser des pneus entre deux bateaux ou entre un bateau et un quai, il est impossible par très fort vent et sur un bateau instable par les vagues, de le faire sans desserrer les aussières, je sais je me suis trouvé dans cette situation. Si c'est le cas, on peut s'interroger.

19.Posté par WQS le 11/01/2013 16:19
16 Jeff

Je te trouve fort aimable de répondre à zanchois , pour ma part , mon radar olfactif me signale une forte
odeur en sa présence...voyons voir ?...ça y est ! de zanchois émane une énorme odeur de FAKE !
LoL !

20.Posté par zanchoi la peau le 11/01/2013 16:41
Merci jeff pour cette échange..........les pneus ont servi a limité le raguage (c'est le bon mot ???) le bato et ils ont réussi à en mettre qqu'un...pour caton qui sait tous, il y a eu 75nds dans la darse et un peu plus sur le venturi entre les deux quais ....c'est bon ??? ceci dit, je vous laisse a vos procés d'intention et mépris.........je trouve cela bien dommage, un cyclone a esquinté plusieurs bateau il y a des dégats et c'est la faute a pas de chance...ceux qui causent comme cela c'est ce qui regarde constate cause mais au final ne sont pas concernés. classique quand a wqs voila une mouche qui a trouvé un sujet merdique pour s'y coller

21.Posté par Jeff le 11/01/2013 17:12
Tu vois zanchoi, je suis très concerné par mon vieil ami Robert, qui lui n'a pas les moyens de faire réparer son bon vieux bateau, il ne mérite pas à son grand âge (87 ans) d'avoir de tels soucis, lui qui rêvait de faire la course des mascareignes. J'ai été sur un bateau depuis mon plus jeune âge et naviguer parout, j'aime la mer, les gens de mer qui respecte les autres et bien sur pardessus tout les bateaux.

En conclusion je déteste les ladilafé et les yakafokon. Bon vent

22.Posté par Caton2 le 11/01/2013 17:49
Zanchoi. Qui sème le vent récolte la...? Si vous n'aviez pas attaqué sur un ton arrogant, en mésestimant vos interlocuteurs, vous n'auriez pas pris la bôme en pleine tronche dans un empannage sauvage! Sans rancune!

23.Posté par Caton2 le 11/01/2013 17:55
J'oubliais. Entre nous, la meilleure (mais incivique et non marine) manière d'éviter qu'un bateau qui est (mal) amarré au votre ne défonce votre coque, c'est de... larguer ses amarres. Ceci expliquerait-il cela?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales