Politique

Penchard vient faire le point sur le CIOM et la LODEOM

L'évaluation de la politique publique va peut-être enfin devenir une bonne habitude. Cette fois-ci, les élus locaux ne vont pas y couper. En effet, Marie-Luce Penchard, ministre de l’Outre-mer, présidera cet après-midi, le Comité de suivi du Comité interministériel de l'Outre-mer. Ce sera à la préfecture. Les décrets d'application de la Lodeom, seront sans doute au centre des débats.


Penchard vient faire le point sur le CIOM et la LODEOM
L’exonération de charges patronales, dont les décrets d’application datent du 30 décembre 2009, est une avancée essentielle pour les entreprises de La Réunion. Cette mesure contenue dans la Lodeom est venue renforcer les dispositifs déjà en vigueur. Sa finalité, à travers sa dégressivité, est de soutenir les petites entreprises. Un manque d’informations et de communication, auquel il faut ajouter une négligence certaine de certains artisans et de responsables de TPE, n’ont pas permis à un grand nombre de structures de bénéficier de cet allègement de cahrges sociales. 


Il en sera sans doute question cet après-midi à la préfecture lors du Comité de suivi du CIOM. La bonne application des décisions prises lors du Comité interministériel de l’Outre-mer inspiré de la Lodeom, sera aussi au cœur de débats. Marie-Luce Penchard n’a cessé de le répéter lors de son dernier séjour dans l’île : "Il ne suffit pas de réclamer sans cesse des mesures, il faut aussi les appliquer". Plusieurs TPE et travailleurs indépendants n’ont pas fait leur demande d’exonération de charges patronales, alors que le délai à été repoussé deux fois. 



La Ministre de l’Outre-mer n’échappera toutefois pas à la question suivante : "Combien de temps faudra-t-il patienter avant la signature des autres décrets d’application des mesures de la Lodeom ?" Cette Loi pour le développement économique de l’Outre-mer, est très attendue. Les mesures concernant la création des Zones franches d’activité, sont très attendues, tout comme le bonus "prime vie chère" qui ne doit pas excéder les 1.500 € (versement au plus tard au 31 décembre de chaque année). 

Autres décisions essentielles : les différentes supensions de poursuites (avec pénalités, majorations et amendes) menées par les organismes sociaux à l’encontre des entreprises qui ne sont pas à jour de leurs cotisations…

Plusieurs autres points seront abordés cet après-midi : l’état de santé du BTP, la continuité territoriale avec la création d’un GIP à la Région Réunion… Ce comité de suivi permettra sans aucun doute d’avoir une lisibilité l’évaluation de la politique publique contenue dans le CIOM, et les mesures du gouvernement en faveur du développement économique des Dom en général et de La Réunion en particulier. 



Le programme d’aujourd’hui :



08h40 : arrivée à l'aéroport Roland Garros à Sainte-Marie

10h15 : réunion avec le président du conseil régional, les conseillers régionaux et les partenaires institutionnels :

   - prises de paroles de Didier Robert, Président du conseil régional et de Marie-Luce Penchard, Ministre chargée de l’outre-mer

   - signature par la Ministre et le Président du conseil régional d’une déclaration d’intention commune relative au GIP "continuité territoriale" 

14h30 : Comité de suivi du Comité Interministériel de l'Outre-Mer à la Préfecture ; 

16h30 : visite de l'association REUSIT (couveuse d'entrepreneurs à l'essai) à Saint-André
Jeudi 20 Mai 2010 - 07:39
Jismy Ramoudou
Lu 1591 fois




1.Posté par Cambronne le 20/05/2010 07:59
Foutage de gueule à bisounoursland surtout lorsque l'on se prête à comprendre les répliques sur le sujet Tram train

2.Posté par le congo chez tintin le 20/05/2010 10:08
Aie...cas de conscience !!!

Ceux qui passent leur temps à gueuler contre les 53% de sur rémunération vont ils accepter cette prime de 1500 €....ou la verser à une bonne oeuvre ?

3.Posté par l'idiot international le 20/05/2010 12:23
J'envisage de verser ma prime , si j'y ai droit , a une association d'aide aux fonctionnaires qui
ont du mal à construire la piscine en même temps que la villa !

4.Posté par Cambronne le 20/05/2010 14:12
3.Posté par l'idiot international le 20/05/2010 12:23
J'envisage de verser ma prime , si j'y ai droit , a une association d'aide aux fonctionnaires qui
ont du mal à construire la piscine en même temps que la villa !
Faudra faire vite avant que le niche fiscales disparaissent , lorsque ces profiteurs de défiscalisations bidons auront fini de s'engraisser

5.Posté par Fabien le 20/05/2010 15:24
Moi je verserai ma prime aux profs stagiaires qui devront s'habiller chaudement pour l'hiver prochain. C'est ça la solidarité!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales