Politique

Penchard réclame des sanctions contre un député UMP opposé à la loi "anti-française" sur l’esclavage

La ministre de l'Outre-Mer, Marie-Luce Penchard, a écrit au secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, pour lui demander de prendre des sanctions contre le député UMP, Christian Vanneste, qui a affirmé que la loi Taubira faisant de l'esclavage et de la traite des Noirs un crime contre l'humanité, était une "loi anti-française".


Penchard réclame des sanctions contre un député UMP opposé à la loi "anti-française" sur l’esclavage
Depuis quelques jours, Jean-François Copé, le secrétaire général de l’UMP se trouve dans une situation délicate. De nombreuses demandes de sanctions ont afflué suite aux propos de l’un de ses députés. Christian Vanneste avait qualifié la loi Taubira votée en 2001 qui reconnaît l'esclavage et la traite des Noirs en tant que crime contre l’humanité comme une loi mémorielle de trop. "La loi Taubira est une honte pour notre pays, une honte pour la liberté d’expression dans notre pays. Il faut la supprimer tout de suite. C’est une loi anti-française" avait-il déclaré le 3 mars dernier.

Le contre exemple du Parti socialiste


La ministre de l’Outre-mer précise dans son communiqué adressé à Jean-François Copé : "Ne commettons pas l'erreur du Parti socialiste qui aura attendu tant de temps, et tant de dérapages, avant d'exclure Georges Frêche".

Avant Marie-Luce Penchard, le Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CPMHE) avait lui aussi condamné vigoureusement les propos du député du Nord Christian Vanneste. "Le CPMHE considère que ces propos sont indignes d’un parlementaire. Ils révèlent non seulement une ignorance feinte mais surtout un mépris des idéaux de la République. Ils portent atteinte à l’honneur de tous les citoyens Français descendants d’esclaves. Ils sont insultants pour tous ceux qui ont combattu la traite et l’esclavage", avait affirmé le comité. De son côté, Marie-Luce Penchard a par ailleurs invité Jean-François Copé à prendre des sanctions contre le député du Nord qui avait déjà fait parler de lui en soutenant Eric Zemmour sur "le trop plein de normes" édictées par l’Assemblée Nationale sur le passé colonialiste de la France.
Vendredi 11 Mars 2011 - 07:54
Ludovic Grondin
Lu 2193 fois




1.Posté par noe974 le 11/03/2011 08:04
L'esclavage : un sujet tj d'actualité ...

On est esclave de tout :
-de sa femme , de son mec
-de son boulot
-de son patron
-de la vie , de la mort
-de l'alcool , cigarette , zamal
-du sommeil
-des infos
...

Alors pourquoi en faire un drame , dès qu'un imbécile pète les plombs ? Une râclée suffit !!
On regrette les lois religieuses .... avec fessée , bûcher , fouet , ...

2.Posté par Oeil-de-Lynx le 11/03/2011 09:48
Pendant qu’on parle, qu’on reparle et qu’on rereparle à temps et à contretemps d’un esclavage du passé qui a bien existé mais qui est mort depuis un siècle et demi et que de rarissimes personnes nient ou minimisent, on évite, tout simplement, de parler -un tant soit peu- d’esclavages du présent, bien plus réels encore.
Et, surtout, on ne fait strictement RIEN contre et l’on assure que l’on ne peut absolument rien faire contre !
Travail manuel d’enfants surexploités (Inde, Chine), « travail » sexuel d’enfants en Thaïlande et au Cambodge, prostitution d’adultes en France.
Normal : au lieu d’affirmer que la prostitution est le plus vieil esclavage du monde, on dit que c’est le plus vieux métier du monde !!!

3.Posté par S Lebon le 11/03/2011 10:08
Noe comment fais tu pour être aussi intelligent?

4.Posté par le congo chez tintin le 11/03/2011 10:14
Instaurer une loi mémorielle rétro active et inconstitutionnelle, permettre aux politiques de museler les historiens, ignorer nos propres morts dans toute célébration et imposer la repentance jusqu'à plus soif, oui ...ça pose problème.

5.Posté par Cambronne le 11/03/2011 10:28
3.Posté par S Lebon le 11/03/2011 10:08
Noe comment fais tu pour être aussi intelligent?

Perso je ne sais pas mais en tout cas il ne répondra jamais au questions qui dérange Noé le barde de zinfos

6.Posté par Eliane Coudepète le 11/03/2011 11:04
L'esclavage est aboli par les occidentaux depuis 162 ans. Il n'a pas été aboli suite à des révoltes d'esclaves mais sous la pression des consciences de contemporains de cette époque où, faut il le rappeler, un enfant de 12 ans pouvait travailler dix heures par jour dans les mines (cela pour souligner que les mœurs n'avaient rien à voir avec ce que nous connaissons aujourd'hui).
Or il est vrai que la "loi Taubira" apparaît souvent comme une condamnation de l'occident que l'on devrait plutôt louer pour ce qu'il a fait il y a déjà si longtemps. Cela surtout quand on sait que l'esclavage perpétré par les arabo- musulmans n'est pas déclaré crime contre l'humanité alors qu'il a porté sur un plus grand nombre d'êtres humains, qu'il a été aboli souvent beaucoup plus tardivement (Mauritanie 1982) et qu'il survit de nos jours aux confins de la Mauritanie, du Niger et du Soudan.
La traite d'êtres humains n'en demeure pas moins une tache sur l'humanité mais je ne crois pas une minute à la sincérité de ces lois mémorielles où le politique se substitue à l'historien. Pour moi c'est de la simple pêche aux voix.

7.Posté par concon le gaga ! le 11/03/2011 11:26
la buse congo se prend pour le zemmour de zinfos...et nous ressert ses théories révisionistes moisies à tout bout de posts , sur la collaboration , la traite négrière ou l'islam...plus " gros doigts " tu meurs !
mais quel concon le gaga !

8.Posté par trop le 11/03/2011 12:54
Pfff trop de loi sur tout, y change pas la façon de penser de certaines personnes, loin de là, même le noir lé raciste envers d'autres noirs. Combien de réunionnais lé en colère de voir un mahorais ou un comorien sur zot l'île? C'est pas une loi va force band' zoreil respect domiens...

9.Posté par Ded le 11/03/2011 12:59
Ces lois sont nécessaires mais ne restent que des lois , elles ne forceront jamais les gens à penser autrement.
Vanneste s'est de nombreuses fois illustré par ses prises de position fascistes et comme disait élégamment Chirac et que l'on pourrait mettre à l'actif de l'UMP dans son ensemble ou presque: " ça m'en touche une sans faire bouger l'autre"
Je n'ai jamais entendu Copé s'émouvoir des propos de Vannneste , l'UMP a invité Zemmour qui a fait un tabac en défendant les mêmes choses, Copé est pour le débat pourri sur la Laïcité car il veut , en fait , et avec le succès que l'on sait , piquer des voix au FN mais il a beau être quasiment d'extrème droite , il ne lui arrive pas à la cheville.
L'UMP vote en ce moment toutes les lois scélérates voulues par fascho sarko , tous le petit doigt sur la couture du pantalon dans lequel ils font lorsqu'ils sont devant leur grand chef!
A vomir!

10.Posté par PHYLLIE le 11/03/2011 13:07
La loi Tobira est une loi anti française, c'est une vérité. Elle stigmatise toute une infime partie minauritaire de la population française de Nantes à Bordeaux qui s'est enrichie sur ce commerce.
Ce n'est pas acceptable de stigmatiser les ancêtres de cette population.
N'oublions jamais que ce commerce très respectable à l'époque, a permis de réaliser de véritables chefs-d'oeuvres d'architecture dans le domaine des hôtels particuliers de ces villes.
Quand allons nous faire une loi stigmatisant les bénéficiaires des lettres de course du XVII et XVIII siècle. Véritable commerce de rufiants????????

La France fait face à une situation sérieuse pour ne pas dire dramatique. Elle doit être gouvernée par des gens sérieux et responsables. Plus par tous ces CONS qui nous gouvernent depuis maintenant trop longtemps.

11.Posté par vanne le 11/03/2011 13:46
Il s'agit bien d'histoire et du passe.Les américains reconnaissent leur passé colonial , les anglais le font, il enseignent même les "post-colonial studies" en angleterre, les français restent prisonniers d'une peur d'être mal perçus, il y comme une idéologie ethnocentriste dans l'écriture de la grande histoire de France.
Pourquoi a- t - on enlevé tous les passages sombres de l'histoire de France comme la colonisation afin de maintenir une image idéalisée de la France. Il faut choisir : soit on s'accorde pour dire que l'histoire enseignée doit être fantasmée, soit on décide que la vérité dans l'histoire est à rechercher.Il s'agit d'honnêteté intellectuelle, tant que l'hsitoire sera racontée de façon sublimée, en éludant par exemple 2 siècles de déportations et d'exploitation d'êtres humains, il sera difficile de prétendre à toute crédibilité

.Il faut écarter toute idéologie de l'histoire.Etre historien c'est avoir une approche objective, scientifique, pas idéologique.Retracer l'histoire des camps nazis comme celle de l'esclavage sont aussi importants.Il n'y a pas d'état d'âme à avoir sur ce sujet.Il faut prendre le temps de tout raconter surtout sans tomber dans le manichéisme mais sans verser dans le narcissisme nationaliste non plus.

12.Posté par payet le 11/03/2011 18:58
A quoi sert penchard? A rien
pour reprendre les reproches que sarkozy a fait à marine le pen, il devrait se les appliquer à lui même pour avoir osé nommer penchard : "comment a t il pu nommer une fille de ministre ministre parce qu'elle est fille de ministre

13.Posté par phyllie saka demer ! le 11/03/2011 21:32
"N'oublions jamais que ce commerce très respectable à l'époque, a permis de réaliser de véritables chefs-d'oeuvres d'architecture dans le domaine des hôtels particuliers de ces villes."
espèce de sombre abrutie de Me.de !

14.Posté par PHYLLIE le 12/03/2011 00:31
Post 13. je vois que l'intelligence n'est pas votre point fort. Que cela ne tienne nous ferons avec ou sans.
Vous semblez ignorer que les grandes familles des villes impliquées dans la traite se faisaient construire de très beaux hôtels particuliers. Cela reste un fait indiscutable. Il n'en reste pas moins vrai que cette architecture fait le charme de ces villes et de leurs quais.
Dans ce commerce honteux, et c'est le cas de toute entreprise, vous en conviendrez, le malheur des uns fait le bonheur des autres.
Sur un point moral, à cette époque, ce commerce était respectable. Vous oubliez l'édit de Las Casas. Mon cher niais.
Alors aujourd'hui, après quelques siècles de civilisation en plus, nous jugeons l'histoire. Très bien mais il n'en reste pas moins vrai que Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu écrivait dans l'esprit des lois: "On ne peut se mettre dans l’esprit que Dieu, qui est un être très sage, ait mis une âme, surtout bonne, dans un corps tout noir."Il ne pouvait souffrir l'esclavage, mais comment éduquer ces contemporains qui ne partageaient pas tous son point de vue?
Par la raillerie, mon cher, par la dérision, mais avec un peu de finesse tout de même. alors ne sortez pas la phrase du contexte.
a votre attention j'en reproduit ci-après une autre pour illustrer mes propos:
"De petits esprits exagèrent trop l’injustice que l’on fait aux Africains. Car, si elle était telle qu’ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d’Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d’en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié ?"

Alors certains hommes / femmes politiques sous des prétextes falacieux font commerce de l'histoire, c'est leurs droits. A nous de rester de faire preuve d'un peu d'intéligence et de pas nous laisser manipuler par leurs vérités.

Je vous invite à lire "l'esprit des lois" peut être comprendrez vous ce que vous y lirez. A la lumière de vos propos, il n'en semble rien, cependant, Cher Niais, je ne vous dit rien mais je n'en pense pas moins, comme le veut la formule consacrée.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales