Société

Pêche préventive de requins: Les surfeurs prêts à sauter le pas

Si la solution d'occupation des colonnes d'eau en amont des spots de surf fait son chemin, l'exaspération se fait sentir du côté de certains pratiquants loisirs mais aussi de moniteurs de surf qui ne vivent plus de leur activité. Des voix s'élèvent pour annoncer la riposte la plus ultime : la pêche des requins bouledogues et tigres de la côte Ouest.


La pêche préventive de requins n'est-elle qu'un discours d'intention ? (photo d'illustration)
La pêche préventive de requins n'est-elle qu'un discours d'intention ? (photo d'illustration)
 
Fin septembre 2011, le préfet autorisait de façon exceptionnelle ce qu'il appellera le "prélèvement" de 10 requins tigres et bouledogues, les deux espèces les plus menaçantes dans les eaux réunionnaises.

L'expérience n'a débouché que sur la pêche d'un seul prédateur, c'était le 29 septembre. Un peu plus tôt dans l'année, ce sont des particuliers qui ont décidé de procéder de la sorte.

Ces deux cas médiatisés de pêche aux requins ont tous deux pour point commun d'avoir répondu à chaud à une attaque sur un pratiquant.

Le 19 février 2011, un requin arrache la jambe d'un touriste de 32 ans à peine débarqué de Gillot le matin même. Une attaque qui s'est déroulée sur le spot de Trois-Roches. Sans tarder, le lendemain, un requin bouledogue est cueilli à Trois-Roches en fin de journée par des particuliers pratiquants de sports nautiques. Cette première prise augurait d'une année 2011 qui restera dans les mémoires.

Septembre 2011, l'attaque de trop, celle sur Matthieu Schiller à Boucan Canot. Cette fois-ci, c'est l'autorité préfectorale qui manoeuvre. Prise dans l'étau entre des données scientifiques qui, avouera le préfet, tarderont à venir, et les tenants d'une réaction immédiate, Michel Lalande prônera la solution intermédiaire des désormais fameux "prélèvements". Un seul requin sera pêché avec toutes les peines du monde le 29 septembre. D'initiative privée ou publique, dans les deux cas la pêche des requins sera critiquée par une frange de l'opinion publique, quant ce n'est pas des associations comme la Sea Shepherd Foundation ou d'autres associations écolos ou de protection des animaux.

Juste des prises sur des "espèces non menacées"

D'ateliers requins en réunions de crise dans les heures qui suivent les observations (Saint-Leu, Trois-Bassins après Roches Noires et Boucan Canot), certains surfeurs estiment ces derniers jours avoir atteint le point de rupture.

Le sujet est délicat, l'anonymat reste de circonstance. "La plupart d'entre nous a déjà arrêté nos activités", racontent des moniteurs de clubs de surf. "Disposer des drumlines en entrée de spots, et on en parle plus. Du moins, c'est peut-être la méthode la plus efficace pour éloigner quelques spécimens sédentarisés". Comme conséquence, ils espèrent que la pêche de deux ou trois prédateurs pourrait avantageusement alerter les autres requins. "Ils savent déterminer si l'un des leurs a été pêché, et ils s'éloigneront du site à nouveau fréquenté par nos lignes de pêche", prévoit un professionnel sur les dents et qui laisse planer le doute sur le fait que ces pêches préventives ont déjà eu lieu.

Devant le tollé suscité par ces deux exemples connus de pêche aux requins de 2011, les pratiquants se disent prêts à s'organiser pour mener des expéditions. "Le manque d'autorité des pouvoirs publics est consternante. Il y aura un autre drame si rien n'est fait", s'exclament-ils. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Les discours semblent en tout cas déterminés. Ne sont-ils que des discours d'intention ?

"Si l'on part sur le principe du pas vu pas pris, qu'est-ce qui nous interdirait d'aller pêcher les requins en toute discrétion ?", demande faussement l'un d'entre eux. Puisqu'après tout, disent-ils, "les bouledogues et les tigres ne font pas partie des espèces protégées".
Mercredi 18 Janvier 2012 - 15:15
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 5867 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

53.Posté par Léa le 22/01/2012 21:32
A quand la pêche préventive aux surfeurs?
Ca dépolluerait pas mal les plages de l'Ouest et augmenterait peut-être le niveau intellectuel global de ses visiteurs?

52.Posté par bob l'éponge le 22/01/2012 14:39
Je suis plongeur et moreyeur. J'ai plongé dans plusieurs eaux tropicales et à la réunion on ne voit pas de requins sous-l'eau. Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il y a énormément de requins.
J'ai aussi surfé dans d'autres endroits du monde et à la réunion il y a peu de prévention. A Hawaii, haut lieu des sports de glisse, les maitres nageurs scrutent l'eau et peuvent fermer la plage plusieurs heures lorsqu'un requin a été aperçu. Par ailleurs, de nombreux panneaux d'information préviennent des zones dangereuses... En Afrique du sud où en Australie des mesures similaire existent, sans compter les zones protégées par des filets...
Le fait qu'il y ait de plus en plus d'attaques doit être certainement à relier aux zones de pêches. Si les requins se rapprochent des côtes c'est vraisemblablement par manque de nourriture. Le surfeur ne constitue pas leur régime alimentaire premier.
Si les bonnes mesures peuvent être prises notamment quant à la prévention, la présence de requin peut servir le tourisme (cf. Ile Maurice, Maldives, Afrique du sud, equateur, chili ...).

51.Posté par ahamad farouck modjee le 22/01/2012 12:12
je veux tuer les requins avec mon groupe PRR,tout simplement PARCEQUE C'EST PAS BIEN LES REQUINS .iLS TUENT DES GENS,ASSES AVEC sa. on en a bien marre,on est a bout et on les tuera si les autoritesne nous aident pas a securiser notre terrain de jeux

50.Posté par Caton2 le 21/01/2012 13:18
49. Je suis pour la liberté d'expression mais elle a des limites fixées par la loi. J'ai suffisamment écrit sur ce site pour que tout le monde sache que je ne fais l'apologie ni du nazisme, ni du colonialisme, ni surtout de l'islamisme!!!.
Pierrot, je te demande de veiller aux propos diffamatoires...
Quant à l'ectoplasme qui croit me faire réagir en m'injuriant, je lui conseille la lecture de mes posts sur les sujets qu'il évoque. À défaut de lui prouver qu'il écrit n'importe quoi, ça l'instruira...

49.Posté par caton2 le vrai visage le 21/01/2012 09:44
Dévelopons la "pensée caton2"

Ce n'est pas parce que les nazis sont antisémites qu'il faut rejeter en bloc le national-socialisme
Ce n'est pas parce que les Talibans sont misogynes qu'il faut rejeter en bloc l'islamisme radical
Ce n'est pas parce que le colonialisme a pour fond le pillage, le meurtre et le viol qu'il n'est pas "positif"
Ce n'est pas parce que ...

Ce sont les arguments du "détail de l'histoire", l'invention des "Talibans modérés" et les "acquis positifs du colonialisme", un thème lepéniste et dux thèmes sarkozistes...voilà les sources de la "réflexion" de Caton2

48.Posté par elie le 20/01/2012 18:06
ce Caton 2 perd des occasions de se taire.Apres defendre la peche preventive et les battues punitives,il defend maintenant le colonialisme et la pensee territorialiste.C'est son vrai visage que tout le mode voit ,prenez et mangez en tous ,voici le vrai censeur Caton 2 LIVRE POUR VOUS, ON SAIT DEJA QUI VOTE FN ici les chasseurs de requins sont des fascistes appartenant a l'ancien regime colonialiste .Tristes tropiques.

47.Posté par Caton2 le 20/01/2012 12:04
46. Votre vision simpliste laisse mal augurer du vivre ensemble défendu par le RSKP auquel jusqu'à présent j'adhère. Ce n'est pas parce que des crétins emploient le mot krelle qu'il faut rejeter en bloc les zorey... À moins que vous ne soyez également un crétin.

46.Posté par caton2 le vrai visage le 20/01/2012 10:25
Tiens, cen'est pas le post 43 ni le racisme "communautaire" de Saint-Gilles qui gêne Caton2. Ce n'est pas qu'on dise "krelles" en souvenir de l'Algérie française. Non, ce qui dérange Caton2, c'est qu'on ne se laisse pas traiter comme des indigènes. Edifiant.

45.Posté par Caton2 le 19/01/2012 22:16
42. Jusqu'à aujourd'hui, j'étais en phase avec vous. Ce que je découvre dans ce post me rend perplexe. Vous écrivez:
"Assez de colonialisme les petites tetes blondes zamalees de boucan"
D'emblée une attitude de rejet qui frise le racisme.
"Assez de vouloir securiser un terrain de jeux,la Réunion voit aujourd'hui s'affronter deux visions culturelles. L'étincelle ayant été deux attaques de requins mortelles. D'un côté une vision traditionnelle de la mer où l'espace marin est un espace n'appartenant pas à l'homme Réunionnais. Le Réunionnais accepte donc lorsqu'il "prend la mer" de se soumettre aux lois de celle-ci et assume donc pleinement les dangers inhérents à cet espace. Et de l'autre, une vision nouvelle pour la majorité des Réunionnais, un mode de pensée où la mer appartient à l'homme et, implicitement, la non acceptation des multiples dangers liés à cet élément."
En quoi les surfeurs (y compris les surfeurs natifs de La Réunion?), puisqu'il s'agit d'eux, auraient une vision du monde où la mer appartient à l'homme? Pourquoi l'homme réunionnais penserait obligatoirement que la mer n'appartient pas à l'homme?
Vous croyez sincèrement que la majorité des réunionnais se pose ce genre de questions?
Vous simplifiez et généralisez, ce qui vous rapproche des pires indépendantistes.
Si c'est le cas démasquez vous.
Je vous croyais rationnels mais généreux, voire utopistes (pourquoi pas?). Je vous découvre manichéens, populistes, voire racistes. Est-ce bien le vrai visage du RSKP, ou seulement celui de Edmond Boyer?

44.Posté par écolo bobo pasteque le 19/01/2012 21:05
41.Posté par Rhum arrangé

un requin a été ******* ( prenez comme bon vous semble) hier et il nous a dit de tuer tout ses dalons bouledogues


C'est tres bien rhum arrangé. Si ca te fait plaisir, ca nous fait plaisir aussi. Il est important que tu trouves un rituel pour évacuer tes angoisses. Du moment que c'est hors de la reserve tu peux faire ce que tu veux. Tu peux meme appeler les pécheurs formosans pour remplacer Fred Buyle si tu as les moyens de leur payer le gasoil avec ou sans détaxe.

Penses à amener tes petits amis avec toi, ce sera l'occasion de faire un cercle de parole sur le bateau pendant l'attente. Pendant ce temps là les grandes personnes vont aller gagner leur vie en pechant du vrai poisson aux DCP et la reserve marine continue de tourner avec ses spot de surf. Vent de sud en ce moment c'est pas top


43.Posté par TETE PLATE le 19/01/2012 19:15
LES KRELS ON LES CALME AU CHAMP DE CANNE ,le surf c;est notre domaine,pas touche ou cela va chauffer les krelons ,ok ?

42.Posté par edmond boyer le 19/01/2012 19:14
Assez de colonialisme les petites tetes blondes zamalees de boucan

Assez de vouloir securiser un terrain de jeux,la Réunion voit aujourd'hui s'affronter deux visions culturelles. L'étincelle ayant été deux attaques de requins mortelles. D'un côté une vision traditionnelle de la mer où l'espace marin est un espace n'appartenant pas à l'homme Réunionnais. Le Réunionnais accepte donc lorsqu'il "prend la mer" de se soumettre aux lois de celle-ci et assume donc pleinement les dangers inhérents à cet espace. Et de l'autre, une vision nouvelle pour la majorité des Réunionnais, un mode de pensée où la mer appartient à l'homme et, implicitement, la non acceptation des multiples dangers liés à cet élément.

Ce ne sont pas tant ces deux points de vue diamétralement opposés qui posent problème. Nous pensons qu'ils peuvent progresser l'un vers l'autre. C'est plutôt la réaction d'un groupe social au mode de pensée homogène : la nébuleuse des "surfeurs". Ce groupe a consciemment ou inconsciemment appliqué la stratégie du choc. La mort du surfeur réunionnais Mathieu Schiller a donc constitué le choc. Le choc permet d'obtenir sous le coup de l'émotivité l'acceptation de choses qu'en temps normal les personnes extérieures au groupe n'accepteraient pas. Le choc peut donc, à ce moment là, servir des intérêts personnels ou, dans le cas présent, l'intérêt d'un groupe. Nous agissons ici typiquement dans la précipitation, l'émotivité et l'irrationnel. Quel comportement plus irrationnel que de vouloir éradiquer les requins des plages réunionnaises ? L'émotivité est une chose mais elle laisse surtout place à un sentiment de vengeance caractéristique d'une certaine manière de voir les choses. Il est d'autant plus surprenant de voir le représentant de l'Etat sur l'île, le préfet, cédé à l'émotivité et à l'irrationnel. La mort de deux pêcheurs sortis en mer et qui n'ont, eux aussi, pas eu de chance illustre, dramatiquement, ces deux visions de la mer. D'un côté, la famille des pêcheurs est sous le coup d'une émotion certaine. Pour autant cette émotion ne se transforme pas en vendetta contre la mer et les autorités réunionnaises. C'est, malgré la frustration, l'exemple même de l'acceptation des dangers inhérents à la mer.

Ce conflit larvé s'est transformé en conflit ethnique qui ne dit pas son nom. La République est basée sur l'égalité de traitement de tous ses citoyens que nous soyons pêcheurs ou surfeurs. Cependant nombre de groupes sociaux ont compris l'importance du lobby pour contourner le principe d'égalité républicaine. Le choc de l'attaque de requin amplifié par la médiatisation nationale a permis au groupe "surfeurs" d'obtenir satisfaction. Sans doute à raison. Cependant les "surfeurs" ne sont pas le seul groupe social à savoir utiliser le lobby. Les agriculteurs ou les commerçants en sont un exemple. Le problème fondamental de cette situation est ici l'égalité de traitement. L'égalité de traitement ne nous renvoie pas simplement à la différenciation sociale. Elle nous renvoie à notre histoire coloniale où la couleur de peau a été un élément fondamental de la discrimination. A l'aspect culturel et social vient s'ajouter le problème ethnique. Fantasmer ou pas, le mode de pensée renvoie dans l'inconscient collectif à l'ethnie et c'est bien là le fond du problème. Et lorsque Madame Bello répond à "assassin !" par "je connais mon pays", elle ne répond pas de manière rationnelle mais de manière irrationnelle à une phrase assassine trop souvent entendue : "On connaît la Réunion mieux que les Réunionnais". Ces accumulations de phrases, de comportements, nourrissent la frustration et une certaine souffrance silencieuse.

Ce mode de pensée, où les cultures sont hiérarchisées, effrite de jour en jour l'idéal de vivre ensemble réunionnais. Ce combat est avant tout un combat pour l'égalité de traitement de tous les citoyens devant la République et, son corollaire, le respect de l'identité Réunionnaise. Le pêcheur traditionnel représente une part de notre mosaïque identitaire. Que leur douleur soit aussi entendue.

Dans un contexte de mondialisation où l'identité est l'ennemi de la consommation de masse. Dans un contexte de mondialisation où l'enracinement est l'ennemi de la mobilité du facteur travail, il nous appartient de défendre ce que nous sommes. Il nous appartient d'affirmer notre identité. Et si affirmer c'est résister, nous creusons d'ores et déjà notre sillon.

RSKP

41.Posté par Rhum arrangé le 19/01/2012 16:35
un requin a été ******* ( prenez comme bon vous semble) hier et il nous a dit de tuer tout ses dalons bouledogues parce qu'ils bouffaient tous les poissons de la réserve et que y'en avait pas assez pour lui.... donc on va remettre ça incessament sous peu.. et les écolos bobos aretez de vous pissez dessus, vous risqueriez de nous servir prochainement d'appâts vu que les bouledogues nous bouffent tous les poissons... écolos de mes 2 !

40.Posté par bien vu le 19/01/2012 13:08
Post 34
Bien vu
C'est saint-Gilles dans toute sa splendeur.
C'est "krelle": un mot forgé par la "communauté" qui peuple saint-Gilles à partir de l'arabe "brelle" (âne), sobriquet dont leurs ancêtres colonialistes affublaient les Arabes en Afrique du Nord.
Ils l'ont combiné au mot "kréol" et nous appellent les "Krelles". Une belle bande d'humanistes hein?

39.Posté par TiMetro le 19/01/2012 12:38
@ Henri Zotto: Bien dit !
Je ne comprends pas les personnes qui, dès qu'on parle de pêche, pensent directement à éradiquer l'espèce ! C'est fou ça, c'est blanc ou noir ! Cela prouve bien là une étroitesse d'esprit !

38.Posté par Henri Zotto le 19/01/2012 09:02
Depuis le début, il y a ceux qui vont dans l'eau et qui sont pour là pèche des bouledogues dangereux qui trainent sur les plages et toute une palanquée de donneur de leçon qui ne mettent jamais un pied dans l'eau mais qui trouve là une belle façon de se lâcher sur les surfer et autres amoureux des plages et des vagues.

éradiquer la menace sur une bordure restreinte de plage ne veut pas dire supprimer les requins de l'océan indien.

et ceux qui sont contre la pêche se garde bien de le reconnaitre.
Ils serait alors obligé d'admettre l'évidence...

C'est pour cela que l'état autorisera bientôt la pêche des requins bouledogues dans la réserve marine car il est dans l'obligation de sécuriser le domaine public.....


A bientôt dans quelques semaines pour le décret et les pêches donc.

37.Posté par Beuhouwaaa le 19/01/2012 06:38
27.Posté par Henri Zotto le 18/01/2012 20:23

Faux....

tous les pécheurs digne de ce nom savent que la meilleure opportunité de capturer un requin responsable d'une attaque sur l'homme est de la faire sur zone et dans les heures qui suit....choses faite.


une grande zone puisque la limite de la reserve est à plus d'un kilometre au large de grand fond. Et si c'etait suffisant de pecher à la limite de la reserve pourquoi ca ne l'est plus aujourd'hui et nous casser les ouilles depuis tous ces mois?


Visiblement la chose faite n'a servi a rien puisque le requin n'avait rien dans le ventre, et surtout parce que le bodyboarder qui n'etait pas un newbie s'est fait mortellement attaquer qq temps apres.

Comment les esspecialistes qui ont lu les études de st pierre et ifremer de 1923, decortiquent les faits divers de google actu dans le monde expliquent qu'un pratiquant 974 affuté puisse se mettre à l'eau au coucher du soleil à proximité d'une ravine qui vient de couler sans supputation? alors qu'ils affirment des verités gratuites sur les "requins cruels qui viennent envahir et coloniser boucan"?

Pour ceux qui causent de peche preventive et drum line, n'ont sans doute pas entendu fred Buyle:

"Vous pouvez en tuer 3, 4, 6 (et encore faut les trouver !), vous aurez toujours derrière une population de remplacement. D'ailleurs qu'est-ce qui vous dit que après en avoir tué 200, le 201ème n'attaque pas parce que l'on ne l'aurait pas repéré ?"

36.Posté par galinette cendrée le 19/01/2012 05:21
la proposition n°32 de krapo de mettre un requin mort pour prevenir ceux qui approchent est excellente. On pourrait aussi mettre des panneaux sous l'eau "wanted dead or alive" pour leur faire peur.

35.Posté par Pas Etonnant le 19/01/2012 03:35
Et ben voilà, on aurait pu installer des drumlines bien entretenues, avec intervention rapide en cas de prise d'un requin, marquage puis relaché AU LARGE, et un taux de mortalité acceptable ( et accepté par des pays comme l'Australie et l'Afrique du sud ) et tout ça pour un coùt bien moindre que ce "programme charc" (12 marquages en combien de sorties, facturées combien ???).
Au lieu de ça, on patauge, on temporise, on s'entoure de peudos spécialistes (genre ce M. Clua qui compare les surfeurs aux alpinistes et qui nous dit de changer nos mentalités ) ça fait plus de 30 ans qu'on fréquente l'océan en acceptant le risque de 1 attaque / an en moyenne (risque déjà considéré comme élevé compte tenu de la taille de notre île) et ça se permet de critiquer nos mentalités ???
Tous les gens réellement concernés savent que la donne a changé et qu'on est sorti de la normalité.
On aurait pu faire les choses proprement, de manière raisonnée, mais quand les gens responsables ne prennent pas leur responsabilités, il est normal que ça dégénère.

34.Posté par Beach Boy le 18/01/2012 23:44
Tin mol, j'vais pêcher un shark avant d'aller défouler dans la wave, puis j'irai dépenser le fric de papa au "Chez Nous", 'tin mol, le shark c'est krelle c'est bredin on peut plus se mettre à l'eau trop nuuuul.
Quand j'aurai pêché le shark j'lui arracherai ses crocs pour me les mettre autour du cou c'est bon ça pour pécho la blonde au "Privé"...Enfin les gars, j'ferai ça quand je s'rai d'retour à la Reune, tu vois, là chuis RENTRE j'fais du ski & j'squatte le châlet d'papa tin mol...

33.Posté par Syndicat Unitaire des Requins de fond et de Surface le 18/01/2012 23:34
"Peche preventive des surfers: les requins prêts à sauter le pas".

32.Posté par krapo le 18/01/2012 23:03
Je Pense qu'il faut tous mettre en oeuvre: - PMT entre surfeur
- pêches au abord de la réserve (en discret)
- plus dur a être réaliser, mais mettre un requin mort qui pourrit non loin des spots de surf, baignade et plonger (aux dernières nouvelles ceci pourrait faire en sorte qu'ils se sentent menacés)
- augmenter nettoyage des ravines et des plages
et celles que j'oublie...

J'ai l'impression qu'on attend que quelqu'un trouve une solution miracle sauf qu'on n'en a déjà plusieurs as dispositions, assez patauger que chacun prennent celles qui lui conviennent le mieux

SURTOUT contre reste présent car pour moi ce bord de cote nous appartient autant qu'a eux car ok nous on na la terre qu'eux non pas mais eux il ont toute la mer
Assez fait les bizounours la!!

31.Posté par Caton2 le 18/01/2012 23:01
30. Je confirme. Les phoques, qui ont tous été endoctrinés par Paul Watson, attaquent les surfeurs.

"Chris Nel et Neels Engelbrecht surfaient sur le spot de Cape Cross à environ 130 kilomètres au Nord de Swakopmund.
Ils se trouvaient à environ 600 mètres du bord quand l’attaque s’est produite. Neels Engelbrecht a été attaqué par l’animal en furie qui lui a arraché un morceau d’oreille et l’a mordu à la tête, aux bras et aux jambes sous ses assauts répétés.
Chris Nel, venu à la rescousse, a essayé de mettre le nose de sa planche dans la gueule de l’animal mais il a également été blessé à la tête, au dos et aux bras.
Ils ont eu toutes les peines du monde à sortir de l’eau car le phoque les a poursuivis jusqu’au bord."

Où va-t-on papa? Les gentils phoques, oui, ceux de Sea Shepherd et de Brigitte Bardot, imitent leurs ennemis jurés, les requins. Où s'arrêtera le racisme anti surfeur des animaux préférés de Paulo Watson?

Mais... si les gentils phoques sont aussi méchants avec les humains que les gentils requins sont méchants avec les phoques et les humains et que les méchants humains sont méchants avec les phoques et les requins, alors nous sommes tous aussi méchants les uns que les autres et tant qu'à être méchant soyons méchants jusqu'au bout même si c'est pas gentil d'être méchant!
Soyons méchant avec les requins, parce que les phoques, il n'y en a pas à la Réunion... Sauf peut-être à Souris chaude, mais ceux là on ne leur veut aucun mal...

30.Posté par mangeur de glace miko à boucan le 18/01/2012 22:09
(source http://blog.surf-prevention.com)

Un surfeur victime d’une attaque de phoque en Australie

Quelques secondes plus tard, il se faisait mordre à la jambe et le sang coulait abondamment. Il s’est mis à crier ‘‘shark, shark !’’ pendant qu’il ramait de toutes ses forces vers le bord. Mais il n’a pu aller bien loin avant que le monstre marin ne revienne mordre sa jambe de nouveau…

C’est alors qu’au comble de la douleur et de l’angoisse, la tête de l’animal a fait surface et il a alors reconnu…un phoque !


mon dieu! mon dieu! mon dieu! qu'allons nous deveniiiiiiiir? les phoques aussi se sont ligués contre nous, c'est du hitchcock exponentiel. dans quelques mois qui sait si les baleines ne vont pas nous ramener des épaulards qui vont coloniser boucan une fois qu'on aura exterminé les bouledogues. On va pas attendre de finir en steack d'epaulard quand on peut acheter des lance roquette étanche au soudan.

29.Posté par Caton2 le 18/01/2012 20:33
(Source Daily Telegraph de Sydney)
En Australie, à Sydney, des requins bouledogues ont été équipés de balises, après que Paul de Gelder, un plongeur militaire, a été attaqué par un requin taureau en 2009 au cours d'un exercice d'entraînement. Ce plongeur a perdu une jambe et la main dans l'attaque.
Le relevé des déplacements des requins marqués a eu de quoi faire froid dans le dos aux nombreux habitants de Sydney qui se baignaient lors de l'Australia day.
Un relevé a révélé qu'au moins sept requins se sont baladés entre les nombreux baigneurs de ce jours férié, sans jamais avoir été remarqués.
On peut imaginer la panique si l'un de ces sept requins bouledogues adultes avait été observé. La carte montre le déplacement de ces requins au milieu des baigneurs dans plusieurs zones de baignades.
Tous les requins marqués sur ordre du gouvernement mesuraient plus de 6,5 pieds de long.
Les scientifiques du gouvernement disent que l'étude prouve que les requins et les humains peuvent co-exister en toute sécurité dans le port.
"On peut faire valoir que le requin bouledogue n'est pas le prédateur vorace que nous pensions" a déclaré le Docteur Amy Smoothey au Sydney Daily Telegraph."
Je crois plutôt que les baigneurs ont eu bien de la chance. En tous cas, baigneurs des bords de mer réunionnais, vous savez désormais qu'un bouledogue sait ne pas se faire remarquer, et qu'il se pourrait qu'il vous côtoie, vous ou vos bambins, sans que vous ne le voyiez!
Avez-vous désormais confiance dans les moyens de surveillance déployés sur les plages? Moi pas. Les puissantes jumelles des veilleurs ne servent qu'a frimer. L'animal sait se rendre invisible et silencieux. On se baigne? Comme tu veux, tu choises! Moi, c'est non...

28.Posté par Mlle Rose le 18/01/2012 20:29
19.Posté par MdR le 18/01/2012 17:53
envoyons les grévistes de l'arast expliquer aux requins la nécessité d'une grève de la faim !
MdR !


c'est vrai que pour soutenir Nassimah encore aujourd'hui il faut avoir une couche de connerie particulièrement garnie. Donc sur la question des requins on sait qu'on a affaire là à un spécialiste gratiné AAA+

27.Posté par Henri Zotto le 18/01/2012 20:23
26.Posté par Beuhouwaaa le 18/01/2012 19:46
(...)On a donc la confirmation que c'etait bien une peche punitive incantatoire et sans rapport avec l'attaque. A ce compte ils aurait pu tout aussi bien aller le pecher a ste rose. (...)

Faux....

tous les pécheurs digne de ce nom savent que la meilleure opportunité de capturer un requin responsable d'une attaque sur l'homme est de la faire sur zone et dans les heures qui suit....choses faite.


Le reste de votre post est comme le début ; un ramassis de supputations bêtes et méchantes....reflet de votre âme.

26.Posté par Beuhouwaaa le 18/01/2012 19:46
17.Posté par RD le 18/01/2012 17:18
Précision : Jamais JF Nativel ni Christophe Perry ni Cédric Bornarel n'ont été inquiétés par la justice du fait de cette pêche pour la bonne et simple raison que cette pêche ne constituait pas une infraction puisque 1. le bouledogue n'est pas une espèce protégée et 2. il a été capturé EN DEHORS de la réserve. Seul Monsieur Perry a été -injustement- tracassé par l'administration (amende) pour des questions d'équipement de son bateau pas tout-à-fait en règle. Et aujourd'hui, M. Perry est considéré comme l'un des interlocuteurs les plus fiables sur la question....par les autorités.


MDR, ainsi on apprend qu'apres l'attaque ou le boug s'est fait bouffer sa jambe, les 3 comiques sont allé pecher ....le premier requin qui leur ait tombé sous la main en dehors de la reserve. On a donc la confirmation que c'etait bien une peche punitive incantatoire et sans rapport avec l'attaque. A ce compte ils aurait pu tout aussi bien aller le pecher a ste rose.

On comprend mieux pourquoi le bodyboarder surfait qq mois apres a la tombée de la nuit apres la pluie a boucan canot: le boug a crut que ses 3 "dalons fanfarron " avaient nettoyé le site alors qu'il n'en etait rien.


25.Posté par FAF théatreux le 18/01/2012 19:34
Allez y les gars, nettoyez moi ça en misouk....la plaisanterie n'a que trop duré !

24.Posté par jyves974 le 18/01/2012 19:27
Les requins sont en voie de disparition. Les vrais amoureux du surf respectent les requins. Les moniteurs de surf devraient aussi etre chassé afin que cette vermine disparaisse, car incapables de construire et utiliser des piscines pour apprendre a surfer.

Dans la meme logique colonialiste et nombriliste... Vite !!! Il faut abattre des pans de montagne parce que cela peut generer des eboulement et gener l'activité des guides de montagne.

23.Posté par trop c trop le 18/01/2012 19:22
@19:ou c pas une merde de rien,mais bien un baille la taille !
On peut ne pas etre d'accord avec les ex Arast,mais de là à vomir vos dégueulis à chaque post !

22.Posté par Philippe CUVELIER le 18/01/2012 18:48
Tout à fait d'accord avec le post 17.

Et puis, le requin bouledogue ou autre est pêché tous les jours dans l'île. Faites le tour des ports de pêche, des restaurants, etc...

Il ne s'agit nullement de pêche industrielle, ou de destruction comme aux Seychelles qui en a dégommé une centaine après deux attaques mortelles sur des ... plongeurs PMT (et pas des surfeurs), ou ailleurs comme dans les pays asiatiques.


21.Posté par Marc le 18/01/2012 18:38
800 000 habitants a la réunion et moins de 1000 surfeur cela fait 0.0125 % de la population alors .... foutez la paix aux requins et aller surfer ailleurs ..... Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

20.Posté par Blackshark le 18/01/2012 18:14
Allez tuons tous les requins car le surf à la Réunion est une activité essentielle qui permet de payer mes impôts et de me donner à manger! En plus c l'atout pour attirer le touriste c connu de longue date...
j'ajouterai même que le surf réunionnais contribue à lutter contre la crise...
bref vive le surf et à mort les requins.
ps:Je peux pêcher des surfeurs??? Principe pas vu pas pris...

19.Posté par MdR le 18/01/2012 17:53
envoyons les grévistes de l'arast expliquer aux requins la nécessité d'une grève de la faim !
MdR !

18.Posté par edouard T le 18/01/2012 17:50
bravo 10, ,HONTE A CES educateurs sportifs de pacotille.La france est numero deux tueuse de requins et si ce groupe compose des 2 associations les plus nefastes ,lesplus peureuses ,indice ya le mot peur dedans:prr et opr,la per et lo per ,et en plus apres cela il va y AVOIR D AUTRES ATTAQUES,LA PECHE AUX REQUINS ATTIRE LES REQUINS ,AINSI ces rambos de poudre aux yeux agissent ,il faudra les sanctionner .Comme a dit kelly SLATER dans le dernier SURFING MAGAZINE,les surfeurs reunionnais sont irresponsables et veulent securiser un environnement qui montre que l'homme affecte l'equilibre de l'ocean.Pourquoi ces requins n'etaient pas la avant ? c'est la faute de l'homme et les surfeurs reunionnais ne sont pas fait du meme bois que les autres. Fin de citation ,tout est dit ,apres les stupides locaux de st Leu,les stupides revanchards body boardeurs de boucan qui veulent recuperer leur terrian de jeux.Prochaine attaque,on pourra porter plainte contre eux car ils sont responsables d'attirer les requins avec leur chasse qui ont deja commence.Comme par hasard ,il ya 3 jours ils ont dit voir un requin.Opportunisme de bas etage >Virez moI ces charlots hors de l'ocean.RIEN A Y FAIRE .

17.Posté par RD le 18/01/2012 17:18
Précision : Jamais JF Nativel ni Christophe Perry ni Cédric Bornarel n'ont été inquiétés par la justice du fait de cette pêche pour la bonne et simple raison que cette pêche ne constituait pas une infraction puisque 1. le bouledogue n'est pas une espèce protégée et 2. il a été capturé EN DEHORS de la réserve. Seul Monsieur Perry a été -injustement- tracassé par l'administration (amende) pour des questions d'équipement de son bateau pas tout-à-fait en règle. Et aujourd'hui, M. Perry est considéré comme l'un des interlocuteurs les plus fiables sur la question....par les autorités.

16.Posté par domino97436 le 18/01/2012 17:17
bien sur fo peche preventive sinon comment se remettre ds l'eau?! Les autorités se cachent derriere l'argent faut trouver pr "réfléchir" ms sak zot i vole ou ki dépense inutilment ben alors koi fé!!! nana pecheur ek bato dc lé pa cher koi.. i arrangerai tt le monde cette soluce, ici scientifik ek ecolo boubou kossa zot ve trouve encore su rekin bouledogu et tigre????? na pu rien po rien juste PECHE PREVENTIF i coute pa des millions et au moin c de l'action immédiat.. pu besoin d'attendr a part le prochain mort en eau clair gros soleil!!! Sak la pa content sak i cotoi pa la mer ferme zot bouche, zot 1er po euthanasi lo chien kan i morde domoune... alor zot kozmen i vo rien, alor assiz boir la rak ou bien paye plus zimpot alors ...

15.Posté par P le 18/01/2012 17:15
c'est bizarre les surfeurs en danger commencent à se poser la vraie question des prélévements , et tout ceux qui ne depassent pas 2m du bord sont plein de ressentiments envers le requin , pourtant ces memes personnes mangent comme nous de la viande pour la plupart , cette viande qui provient d'animaux élevés dans des conditions pas vraiment agréable et qu'on éxécute pourtant eux ne nous menacent pas , alors les hypocrites réflechissez svp

14.Posté par Henri Zotto le 18/01/2012 16:53
TOUT A FAIT OK A 100 0000 % bravo les gars....il est grand temps avant que d'autres morts ne surviennent.

13.Posté par TiMetro le 18/01/2012 16:08
Mais pourquoi n'y a t-il pas un vrai vote ! pour ou contre la peche qui serait mesurée de requins tigres et bouledogues ? pourquoi ne pourrait-il avoir un arrêté qui autorise et limite la pêche de requins sur les cotes de la réunion? c'est dingue ça ? Que fera t-on à la prochaine attaque mortelle ? hum?

12.Posté par zaigrettes le 18/01/2012 16:05
BRAVO les surfeurs!!! et pour tous les imbéciles qui sont contre cette pêche, je vous dis GOUT A NOU car les expéditions de pêche à requin ont déjà commencé depuis quelques semaines, ha ha!!!

11.Posté par Sylvain le 18/01/2012 16:03
Faut arrêter les frais et voir la réalité en face, nous sommes entourés de politiciens et scientifiques imcompétents qui sont incapables de trouvés des solutions à la fois écologiques et économiques pour régler ces problemes de requins sans avoir à tué ces animaux ou faire fuir les touristes, pourtant ce sont bien nos impôts qui servent à payer leurs salaires onéreux. Il ne sont déjà pas capable de régler les problemes de délinquances et d'agressions sur la terre ferme, comment voulez vous qu'il arrivent à gérer des attaques en pleine mer !!! En plus ils commencent à essayer de nous faire croire que les requins deviennent de plus en plus intelligents !!!

10.Posté par capitaine Sylvestre le 18/01/2012 15:41
souhaitons de la gardes de la reserve marine soient presents sur le terrain pour retirer leur merde et que les tribunaux verbalisent cette fois lourdement ces rambos de pacotille.

Peut etre que la jeunesse et sport devrait "preventivement" leur retirer leur brevet d'etat pour les empêcher de nuire

9.Posté par loin de chez moi le 18/01/2012 15:26
Si l'on part sur le principe du pas vu pas pris, qu'est-ce qui nous interdirait d'aller pêcher les requins en toute discrétion ?", demande faussement l'un d'entre eux. Puisqu'après tout, disent-ils, "les bouledogues et les tigres ne font pas partie des espèces protégées"

donc si le bouledogue croque l'un d'entre vous le requin dira " pas vu pas pris "

8.Posté par sebswin le 18/01/2012 15:21
mais non, personne ne se risquera à pêcher un requin a la réunion de peur de perdre son bateau.....nous restera plus qu'a faire construire un flowrider...

7.Posté par NEMO le 18/01/2012 15:20
" Devant le tollé suscité par ces deux exemples connus de pêche aux requins de 2011, les pratiquants se disent prêts à s'organiser pour mener des expéditions. "Le manque d'autorité des pouvoirs publics est consternante. Il y aura un autre drame si rien n'est fait", s'exclament-ils. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Les discours semblent en tout cas déterminés. "Si l'on part sur le principe du pas vu pas pris, qu'est-ce qui nous interdirait d'aller pêcher les requins en toute discrétion ?", demande faussement l'un d'entre eux. Puisqu'après tout, disent-ils, "les bouledogues et les tigres ne font pas partie des espèces protégées"...

Arrêtez les discours... Le temps de l'action est largement venu... AGISSEZ !!! en silence si possible ...

6.Posté par jean jouhis le 18/01/2012 15:18
"ils savent .."
ptet qu ils lisent zinfo ces rekins !

bon sur le principe suis OK
et on crée une asso pour subvenir aux frais de justice des interpellés eventuels

moi je vois un rod ds la rue je tire d'abord puis j'appelle LA BARDOT (celle qui castre les anes )

5.Posté par Fab le 18/01/2012 15:16
Ben voilà qui devrait raviver la polémique, et pas de la meilleure manière ! Provocation...
Pour ma part je dirais qu'au vu de la situation, les surfeurs doivent surfer en groupe, se relayer entre eux en palme/masque/tuba pour repérer les rôdeurs. Si on constate qu'il y a des requins manifestement agressifs alors à ce moment là on appelle les copains pécheurs pour capturer ces poissons mangeurs d'hommes (au comportement anormal).
Une action combinée entre surfeurs et pêcheurs me parait plus appropriée qu'une pêche à l'aveugle où l'on va tuer un peu n'importe comment avec le taux de réussite que l'on connait. Il faut cibler les individus dangereux et pour ça rien de plus efficace que de se mettre à l'eau et de guetter. En plus ça permet de continuer à pratiquer et ça coute pas grand chose !
Sinon c'est pas étonnant qu'en ce moment on observe des requins près des cotes vu qu'on est en pleine saison des pluies.

4.Posté par tic tac tic tac le 18/01/2012 14:59
pffffffff vous ete des froussard c tt,pourqu'oi vou changer pa la couleur de vo planche ou vous naver ka mettre kelke chose ki face fuire les requin ki nous sente a plusieur millier de kilometre.dite moi vou arriver a respirer dans l'eau sen vo bouteille?non, alor fouter leur la paie et je sui sur ke dans kelke annee le surf n'existera plus vu con aura trouver autre chose pour le remplacer,ou on nous dira de plus aller dans l'eau telment elle sera polluer.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales