Société

Pêche illicite : Les opérations "coup de poing" du CRPMEM


© CRPMEM
© CRPMEM
Le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) de La Réunion a mené des opérations de survol aérien de la bande côtière - de l’Etang-Salé jusqu’au Sec de Saint-Paul - au cours des trois précédentes semaines. Des survols qui ont permis la prise de clichés photographiques sur les activités de pêche qui y sont pratiquées. Objectif : préserver le poisson de la bande côtière. 

Les opérations ont donné lieu au relevé de la présence illégale de nombreux navires, autour des dispositifs de concentration de poissons (DCP). "Il s’agissait essentiellement de navires de plaisance, dont l’accès aux DCP est limité par arrêté préfectoral aux seuls week-ends et jours fériés", précise le CRPMEM.
"Plusieurs actions interdites de pêche avec l’utilisation en semaine d’un ou plusieurs moulinets électriques par des bateaux de plaisance ont également été observées", ajoute le Comité. 

Le président du CRPMEM de La Réunion, Jean-René Enilorac, indique dans un communiqué : 

"Les constatations faites au cours de ces survols aériens viennent corroborer les nombreux témoignages sur les pratiques illégales d’exploitation de la ressource pélagique et démersale de la bande côtière réunionnaise par une frange de faux pêcheurs plaisanciers que le CRPMEM ne cesse de dénoncer auprès des autorités publiques en charge du contrôle des pêches".
Il "souligne une nouvelle fois à la lumière de ces opérations l’urgence de l’Etat à agir de manière impromptue et inattendue pour verbaliser les activités illégales de pêche". Jean-René Enilorac condamne "ce pillage délictueux de la ressource halieutique à des fins lucratives et au détriment de la pêche artisanale professionnelle".

Le CRPMEM annonce par ailleurs le renouvellement "autant que nécessaire ses opérations "coups de poings", en y associant l’ensemble des corps de contrôle à La Réunion, afin que ses constations donnent lieu demain à des poursuites, à des saisies et à de lourdes amendes".

Le président indique "vouloir prendre part activement à la chasse aux pêcheurs informels qui, sous-couvert d’une fausse activité de plaisance, inondent le marché local de poissons directement en concurrence avec la production artisanale sélective et raisonnée des pêcheurs professionnels."

© CRPMEM
© CRPMEM
Jeudi 2 Avril 2015 - 17:37
.
Lu 1946 fois




1.Posté par muppets le 02/04/2015 19:30
Et moi je propose que les plaisanciers organisent des opérations de survol des pêcheurs dits professionnels, cela deviendrait marrant. Encore que dans de nombreux cas, ces pros ne sortent jamais, sauf pour les subventions.

Quant à la pêche sélective et raisonnée des pros, mdr

2.Posté par Braconaze le 02/04/2015 21:39
Moi tout ce que je vois sur les photos, ceux sont des moulinets de pêches aux gros traditionnels, je veux dire non électrique. Et sur la dernière photo, un bac à vifs (poissons vivants servant d'appats)....

3.Posté par AMWIN MEME le 02/04/2015 21:41
je propose également de faire des photos des faux bons de carburant qui ont servi pendant des années a enrichir Enilorac et sa clique de crapules.

4.Posté par On fait pas n''''importe quoi n''''importe quand.. le 02/04/2015 22:27
Et bien moi je dis: la pêche en semaine autour des DCP par des non professionnels étant interdite: gout a nou!

5.Posté par Max CAZAL le 02/04/2015 23:45
je dirai à ce cher president s'il pouvait mettre un peu d'ordre dans sa maison ça irai mieux il serait credible
que ces chasseurs de subvention sortent au moins une fois par an pour justifier la prime intemperie 2000€
qu'ils declarent toutes leur prises aux poids et pas au volume par exemple et il y aurait encore à dire
faites un tour du coté du port de st leu vous serez bien surpris

6.Posté par Caroline le 03/04/2015 00:24
Le retraité peinard qui remonte sa ligne sur la photo 1 "inonde le marché local" ! J'en ai inondé ma culotte à force de me marrer!

7.Posté par walli le 03/04/2015 00:50 (depuis mobile)
Moi je dis que c''est facile de critiquer les plaisancier mais il faudrait déjà apprendre à faire des photos qui concorderai avec leur dire. Ici c''est pas des moulins électrique mais du manuel.

8.Posté par walli le 03/04/2015 00:53 (depuis mobile)
Après concernant les DCP il faudrai déjà vérifier que tout les professionnels qui y vont sont eux même en règle et si ils ont le doit d'y aller...Le mieux c'est qu'ils enlèvent tout les DCP..ça apprendrai à bcp à aller chercher du poisson

9.Posté par willman le 03/04/2015 06:39
ben je connais des pécheurs pro qui ne sont jamais en règle au nivaux papier qui profite bien du système pour avoir des subvention puis sur photo les trois gars la sont en règle avec leur moulinet de pèche au gros c'es pas électrique ça et c'est bien nous plaisancier qui entretien tous ça avec nos place qui nous font payé chère a l'année dans les port de plaisance arrête décorner les gars sinon allons lève un pti don laisse pas nou faire part des gens qui rien compris !!!!!

10.Posté par Zbob le 03/04/2015 07:13
Enilorac ? C'est pas ce mec qui a eu mailles à partir avec la justice pour de vilaines malversations au sein de son association de pêcheurs mais qui , malgré les condamnations a quand même été reconduit dans ses fonctions avec l'aval du préfet de l'époque?
C'est vrai qu'en ce qui concerne les services de l'état , il y a tellement de gens qui ferment les yeux sur tant de saloperies

11.Posté par La loi c''''est la loi, pour tout le monde! le 03/04/2015 08:52
C'est impressionnant le nombre de commentaires qui défendent les resquilleurs. A croire que leurs auteurs en sont.

Il y'a une réglementation prise dans l'intérêt général (moulinets électriques ou pas, et les photos ne correspondant pas forcément aux détails de l'article) que tout le monde doit respecter, que ce soit côté plaisanciers ou que ce soit coté pêcheurs (voir post 9).

Qu'elle s'applique! Car il y a des ressources limitées et un nombre croissant de pêcheurs et autres "non affamés" qui pêchent par loisir ou pour se faire de l'argent.

Alors, ceux qui se font prendre: GOUT A NOU! Point barre.

12.Posté par Mwa la pa di le 03/04/2015 09:50
Monsieur Enilorac n'est pas non plus très propre, il fut du temps de la magouille au carburant... ceci étant dit, il faut bien évidemment sanctionner les faux plaisanciers, dommage que les gendarmes maritimes ne s'aventurent pas dans le sud. c'est vrai que la mer y est moins accueillante, mais les pseudo pêcheurs existent aussi. Les gendarmes on limité leur zone à Etang Salé pays de ce défenseur des pêcheurs, au delà la mer est un peu dure pur ses marins galonnés...

13.Posté par Sirius le 03/04/2015 10:32
Attendez un peu là !!! On parle de pillage des ressources halieutiques en haute mer alors quand les ports comme celui de St Gilles les pros passe des filets pour prendre pêches cavale par tonne sous le nez des autorités sans être inquiété !!!

14.Posté par Pêcheur le 03/04/2015 10:34 (depuis mobile)
Depuis quand les plaisanciers vide la mer !!!
A la réunion nous le seul DOM à interdire la pêche en semaine
C ni les professionnels qui vide la mer
Faudrai voir côté band seineur qui ravage le thon en dépit des professionnels qui ramasse le reste

15.Posté par La mer se vide ... le 03/04/2015 11:29
13.Posté par Sirius le 03/04/2015 10:32

Je ne peux que le déplorer, et me demander pourquoi ils ne sont pas attrapés...!

14.Posté par Pêcheur le 03/04/2015 10:34

C'est tout le monde qui vide la mer, à plus ou moins haute dose.... Bien sûr, les industriels font plus de ravages, on est bien d'accord.

Mais pour moi, il y a une réglementation, tout le monde doit la respecter, sinon, pan, gout à nou!

Maintenant, oui, tout à fait d'accord pour sensibiliser les autorités au pillage industriel des mers...

Par contre, c'est mal barré pour reprendre la pêche des requins (toujours interdite à cause de la ciguaterra voire de traces de mercure trouvées.. Alors que, pourtant, ce serait une ressource ...

16.Posté par antique long line le 03/04/2015 11:32 (depuis mobile)
A lire que les ressources diminuent etc..moins de poissons bla bla bla....c''est pas nous les plaisanciers ou quelques professionnels (EN REGLE) qui exterminons le poisson.. voyez un peu le carnage que les long liner font déjà....

17.Posté par anti long liner le 03/04/2015 11:39 (depuis mobile)
Est ce normal de voir une palangre de long line à 8 milles des côtes ou de voir le bateau filer sa ligne à 8 mille. ... moi je dis non.... ils devraient faire ça à 25 ou 30 milles des côtes minimum..c'est pas nous qui tuons le poisson...mais eux....

18.Posté par jo le 03/04/2015 14:43
A post 13 et 15: la peche cavale avec un filet de maillage de 16 est autorisée; il faut simplement que tous les pêcheurs soit pro et enrôlé, ce qui est le cas...

19.Posté par AMWIN MEME le 03/04/2015 20:36
si quelqu'un détient un thermomètre anal, il peut vérifier le QI du dit Enilorac.

20.Posté par Enilorac et ses pêcheurs le 04/04/2015 23:45
Avant de critiquer qui que ce soit m enilorac ferait mieux de surveiller ses pêcheurs qui rachètent le poissons aux plaisanciers.
Na des braconniers partout.
Les vendeurs comme acheteurs doivent etre punis.
Mais comme par hasard un article sort sur les plaisanciers quand un autre article accuse un GIE d'acheter du poissons sans traçabilité.......

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales