Politique

Paul Vergès : “Pose de la première pierre de la Maison des civilisations en 2009”

Le président de la Région Réunion indique que l’année 2009 sera prolifique. Paul Vergès confirme la livraison de la route des Tamarins et la pose de la première pierre de la future Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise…


Paul Vergès : “Pose de la première pierre de la Maison des civilisations en 2009”
Prudence est mère de sûreté. C’est sans doute l’une des bonnes résolutions de Paul Vergès pour 2009. C’est en tout cas, le sentiment que l’on a en lisant les vœux du président de la Région Réunion, mise en ligne aujourd’hui sur le site internet de la collectivité locale.
Comme à son habitude, le président du Conseil régional excelle dans son exercice préféré : le constat alarmant, l’analyse fataliste, les réformes en point d’interrogation et l’avenir incertain.
Et au milieu de cette réalité grise pour 2009, heureusement, il y a les actions de la Région Réunion pour sauver La Réunion et l’environnement : le tram-train, la route des Tamarins “la preuve de la capacité de La Réunion, à vaincre des obstacles, jugés au départ insurmontables”, la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR)…
Paul Vergès annonce ainsi “que 2009 sera marquée par la pose de la première pierre de la MCUR” évaluée à 80 millions d’euros. Un événement en 2009 qui fera sans doute plaisir à tous ceux qui cherchent un logement ou comment finir leurs fins de mois…
Quant on a vu tout le cinéma qu'a fait le Conseil régional avant d’accorder 2,5 millions d’euros aux transporteurs dans un contexte économique difficile, espérons que la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise leur donnera du travail par la suite…
A défaut d’une bonne année, bonne santé à tous !
Lundi 12 Janvier 2009 - 17:04
Jismy Ramoudou
Lu 6259 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

121.Posté par julie le 19/06/2009 13:51
tout ça me rappelle étrangement la 1ère pierre du zenith, et nous le monde connait comment ça a fini !!!! ça porte la poisse de faire ce genre de truc avant l'heure et ça s'appelle du passage en force, du foutage de gueule !

mais bon, on connait l'énergumène.... vivement 2010 que ce mec et toute sa dynastie dégage, les réunionnais sont devenus cultivés et intelligents, ils ont compris à qui ils avaient affaire ! OUF !!!!

120.Posté par Trouillomètre au maximum le 23/04/2009 20:15
Il suffirait d'enlever la première pierre !
A chaque fois qu'une autre première pierre sera installée, on l'enlève !
Au lieu d'emmerder le peuple à faire des blocages de routes, il faudrait faire un blocage de chantier ...
Que chacun apporte sa barre à mine ! et qu'une rotation soit assurée 24 heures sur 24 jusqu'à l'élection du prochain président de région. Le prochain saura à quoi s'en tenir. Si les réunionnais se mobilisent on trouvera facilement des spécialistes en retournement de veste. Il n'y a que ça. On trouvera alors sans mal des gens virulents. Leur comportement actuel de carpettes sera remplacé comme par miracle par une belle détermination.

119.Posté par Georges de Lourtioux le 28/02/2009 15:03
moi je parle pas malgre toute les dificulete que j'ai pour aporter une chose qui permet de faire tout se qui il y a a fait je galere seul alors que fait t'il faire faite un tour la dessus et vous comprendrez (Note de Pierrot Dupuy : Je suis désolé, mais je ne puis permettre d'utiliser les espaces 'Commentaires' de Zinfos pour faire de la publicité commerciale gratuite. Il y a des espaces spécifiques pour cela, payants, que ce soit sur Zinfos ou ailleurs. Si Zinfos vous intéresse, je ne puis que vous inciter à vous rapprocher de notre régie publicitaire au 0692 67 81 12. J'espère que vous comprendrez notre position...)

118.Posté par DURIEUX Vivien le 27/02/2009 22:44
Au nom de LA RES PUBLICA , de LA CHOSE PUBLIQUE , du tourisme premier employeur de notre île, disons non, aux magouilles de droites spéculatives, pour rendre inconstructibles des terrains constructible à TROIS BASSINS pour développer le tourisme, où il y 68% de chômage parmi les jeunes de moins de 25 ans !? Mais également disons non ,à des magouilles de l’oligarchie VERGES, de vouloir exproprier des Réunionnais à ST PAUL, pour cacahouètes, pour rendre ces terrains constructibles pour eux, pour réaliser un Mausolée à leur gloire, avec l’argent public et non un Musée !?



Musée des civilisations et des peuples, pour quoi pas, mais dans l’intérêt alors de LA RES PUBLICA, pour développer le tourisme, plutôt que ce Mausolée en forme d’escargot, tout béton de l'extérieur, dans un contexte de spéculations foncières, de corruptions "cancer généralisé", de non respect des Droits de l'Homme à la REUNION que je dénonce devant l’EUROPE, à travers l'affaire Jeanne SIMON,voulant réaliser un petit hôtel RELAIX & CHATEAUX", avec sa case devant être classée et bien victime de cette corruption comme LA RES PUBLICA, BAND ZOT TOUT!?



Notre île de la REUNION, est une parcelle de notre « terre prêtée par les générations futures » selon Antoine de ST EXUPERY reprenant un dicton Indien, une des compositions de notre peuple à la REUNION.






117.Posté par DURIEUX Vivien le 27/02/2009 03:08
(Note de Pierrot Dupuy : Je suis désolé mais je ne peux publier ce post car il doit faire l'équivalent de 6 ou 7 pages Word, d'autant que ce n'est qu'une compilation d'articles dont je n'ai aucune preuve qu'il ne s'agit pas de hoax , avec notamment un article recopié en deux exemplaires et une liste interminable de destinataires, ce qui prouve que l'auteur n'a même pas relu son post... Désolé)

116.Posté par DURIEUX Vivien le 26/02/2009 08:26
M. le Président Paul VERGES , citant Boris VIAN 'Je Vous écris une lettre, que vous lirez peut-être' aujourd’hui, dernier jour de l’enquête publique à la Mairie de ST PAUL sur la MCUR, un de vos gadgets, celui là de 80.000.000 €, sans oublier votre hippodrome à ST PAUL, dont la Présidente sera Mme Paul CARO, dont notre Députée Maire , Mme Huguette BELLO du PCR ne veut pas !? Notre Députée de l’île Bourbon au Palais BOURBON, notre Première Magistrate de ST PAUL, depuis Vendredi Saint 2008, devrait mettre son VETO également au MCUR, dont le concours d’Architecture devrait être déclaré infructueux, si comme , nous l’espérons tous par Amour de LA RES PUBLICA, de LA CHOSE PUBLIQUE, Mme Huguette BELLO est une Démocrate et refuse en 2009 que :PAUL VERGES, notre Président, pose de la première pierre de la Maison des civilisations en 2009 à ST PAUL, en cette année Pauline selon le Pape BENOIT XVI, trouvant « la fille aînée de l’Eglise bien malade” le 15.09.08 à LOURDRES où le capitalisme international s’effondrait avec la chute de la banque LEYMAN BROTHERS !?Notre Président de la Région Réunion, M. Paul VERGES indique que l’année 2009 sera prolifique. Paul Vergès confirme la livraison de la route des Tamarins et la pose de la première pierre, de la future Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise… La Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR)… Paul Vergès annonce ainsi “que 2009 sera marquée par la pose de la première pierre de la MCUR” évaluée à 80 millions d’euros. » La Maison de l’Unité du Peuple de la Réunion, risquant non être la maison de l’unité mais de l’explosion à la REUNION, d’un nouveau CHAUDRON en 2009 !?Car il est à noter que M. Renzo PIANO, le plus grand architecte de Centre Culturel, comme le CENTRE POMPIDOU ou le centre DJIBAOU à NOUMEA, ne sachant pas faire de Mausolée, a décliné de participer, pour la MCUR, à une mascarade de concours d’architecture, où sans attendre les résultats d’une contestation, la Région REUNION avait imprimé des plaquettes aux frais des « VEAUX » chers à de GAULLE de contribuables !?Contribuables payant déjà depuis plus de 2 ans, sa fille Françoise VERGES, Présidente de la MCUR 6.000 € par mois, comme emploi fictif et comme nos Députés sortants au Palais Bourbon, touchant un chômage de 6.000 € par mois, durant 5 ans payés, en toute discrimination, par leur caisse noires, financée, en partie, sans doute par des marchés publiques truqués, comme ceux des Lycées l’île de France du temps du Président Charles PASQUA !? A la REUNION , sous Paul VERGES, les Lycées à la REUNION, étant bien passés selon le JIR et LE RAPIDO, Journal du syndicat des architectes de la Réunion, de 35.000.0000 F à 35.000.000 € et .55.000.000 € à l’exécution, payés par l’EUROPE 'BONNE VACHE' parait-il, selon un de mes confrères architectes voulant à LA POSSESSION, pour le collège de LA RIVIERE DES GALETS, le beurre, l’argent du beurre et la crémière, un 1 avril 2001 dans le JIR, en falsifiant par erreur la Loi ,selon réponse de l’administration à l’EUROPE!?L’EUROPE en 2009, devant ouvrir « GRANDS SES YEUX » sur les gaspillages de notre Timonier péî , Paul VERGES, qui sait allant financer son Mausolée, par les Lycées à la REUNION, pour relancer le bâtiment, allant perdre 20.000 emplois directs et indirect à la REUNION en 2009!?Mais en « république oligarchique »,M. Nicolas SARKOZY ayant bien fait l’apologie en 2007, de M. Paul VERGES, notre amnistié de la V république !?, (Note de Pierrot Dupuy : j'ai supprimé la fin du commentaire car beaucoup, beaucoup trom long. Par ailleurs, vu le style, j'avoue avoir eu du mal à comprendre. Enfin, ça n'avait plus aucun rapport avec le sujet évoqué. Encore une fois, faites court si vous souhaitez être lus...)

115.Posté par genevrier le 12/02/2009 16:43
La maison des civilisations, Ah! voila une idée quelle est bonne!
Et c'est utile ça!
La civilisation, selon Popaul il faut la met en maison, close de préference, avec le trousseau de clef dans la poche à fifille.
C'est pas pour me moquer mais bouh lala! y m'a fait pitié Popaul l'autre jour à la télé! Pas vraiment en forme pépère,.Si ça continue, a Air France y vont lui retirer sa golden à papy, ça devient trop risqué!
Allez laissons lui poser la première pierre, et après hop! on range les cubes, une verveine et au lit!
Vous n'etes pas raisonnables aussi! Pourquoi vous laisser trainer le porte monnaie de la région devant le vieux, vous savez bien qu'il ne resiste pas, c'est plus fort que lui .
Meme si il ne sait plus trop pourquoi, faut qu'il engrange.... Son coté agricole sans doute.
Faut comprendre aussi!quand on à été misereux tout petit, avec rien que le caviar de papa Raymond à manger de force tous les jours, c'est dur!.
Quand par chance on en est sortit grace à une cupidité de banquier Lombard et une capacité de tous les instants à se foutre de la gueule des gens, la peur du manque, quand ça vous tient .......Y parait meme qu'après plusieur générations ça devient génétique. Si si

114.Posté par Trouillomètre au maximum le 25/01/2009 09:55
Pour savoir combien aura coûté la MCUR, n'oubliez pas de compter le prix des locaux de la rue Jules Auber à Saint-Denis (en face du cordonnier et de la Croix rouge).
Une maison créole a été achetée (volée à ses propriétaires devrais-je dire ... mais là n'est pas le débat), puis détruite et reconstruite à l'identique. Imaginez le prix, rien que pour y installer quelques bureaux ...
En plus c'est totalement mal foutu et mal pensé : les bagnoles sont obligées de se faire garer sur le gazon. Le bâtiment par en guenilles car comme d'hab on crée, mais ensuite on n'entretient pas ...
Voila : c'était pour les dépenses "en amont". Pour les dépenses "en aval" c'est à dire les frais de fonctionnement une fois que le machin sera construit, on en reparlera. N'imaginez pas que ce n'est pas avec les tickets d'entrée que le mausolée Verge sera remboursé.

PS : mes félicitations pour la qualité de la prose de 112 et 113. On avait rarement atteint ce niveau.

113.Posté par Georges de Lourtioux le 24/01/2009 21:24
en tout cas Paul Vergès c'est un personnage

cas a son ages il en a dans la tete et a son caractere comme tout le monde vous penser faire mieux ?

112.Posté par Georges de Lourtioux le 24/01/2009 21:20
je tiend a dire que je voie que des critique mais je dit aussi que c'est facile en attendant Paul Vergès que je connais pas, a tout de meme fait pas mal de chose pour la reunion et c'est pas vous autre qui etait la quand il a fait des choix c'est pas evident je defend personne mais une chose est sur au moins il a les couille de le faire et reste pas la comme un con, beaucoup parle mais sont pas capable de faire deja des choses, entreprendre c'est deja pas mal et pour moi souvent je me rend compte que quand on essais de faire des chose c'est souvent critique mais quand les chose sont faite on dit ho cool ca c'est bien en fait on que des leches cul alors pourquoi vous vous rencontrez pas pour voir se qui me va pas quand la caravane passe les chien aboie essayer plutot de parle de se qui prenne le risque sans rien pour faire les choses et surtout aporter une ecomonie a la reunion la reunion c'est plus le trou du cul du monde elle est la est presente avec tout ces personne qui on fait les choses, qui a pas deja fait des connerie je voudrai bien voir ca mais au moins faire les chose ca fait avance les choses c'est comme un prototype on le regle les probleme avec le temps alors oui je pense qu'il faut faire


111.Posté par Albert Ebasque le 24/01/2009 20:04
ça bug, c'est passé? désolé s'il y a un doublon!

Par l'art seulement nous pouvons sortir de nous,
savoir ce que voit un autre de cet univers qui n'est
pas le même que le nôtre, et dont les paysages nous
seraient restés aussi inconnus que ceux qu'il peut y
avoir dans la lune. Grâce à l'art, au lieu de voir un seul
monde, le nôtre, nous le voyons se multiplier, et,
autant qu'il y a d'artistes originaux, autant nous avons
de mondes à notre disposition, plus différents les uns
des autres que ceux qui roulent dans l'infini et, bien
des siècles après qu'est éteint le foyer dont il émanait,
qu'il s'appelât Rembrandt ou Ver Meer, nous envoient
encore leur rayon spécial.
Proust, Le Temps retrouvé, 1922, p. 895.


110.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 24/01/2009 11:47
108: je te lirais quand ce sera lisible... Des majuscules de partout, surtout la ou il n'en faut pas, des numerotations de paragraphes sans paragraphes, des fautes de francais , ...

Neanmoins je precise juste deux choses: deja, a peu pres tout le monde est d'accord pour dire que la MCUR est une grossiere erreur, au moins dans ses modalites. C'est parce que tout le monde etait d'accord sur ce point qu'on a commence a se foutre sur la gueule sur autre chose, a savoir le principe meme d'une MCUR, ou la effectivement les avis divergent nettement plus. Ensuite, comme je l'ai dit, les modalites pratiques de la MCUR sont virtuellement incritiquables (hormis la nomination de fifille, mais bon... ) tant qu'on ne sait pas a quoi elle sert: le CCEE s'est fait virer? Oui, certes, mais comment ne pas etre certain que la MCUR est prioritaire sur le CCEE tant qu'on ne sait pas a quoi sert la MCUR? Dit autrement, ca pourrait parfaitement se justifier, a condition que la MCUR soit plus utile que le CCEE. Mais comme on ne sait pas en quoi la MCUR est utile...

109.Posté par FRANCO le 24/01/2009 08:44
Pourquoi tant de débats et d'écrits sur une question pourtant si simple.
Un grand timonier "communiste", qui a donné 63 ans de sa vie ( et peut-être pris en 1946 celle d'un tiers en symbole "révolutionnaire" pour bien démarrer cette si longue carrière ) n'est-il pas en DROIT et en DEVOIR au regard de l' Histoire de faire construire selon SES VISIONS géniales de grand guide de la société réunionnaise, en hommage et en reconnaissance des "grandes" choses et des "grands" bonheurs ( comptons les objectivement : ça ne pèse pas lourd ) qu'il a apportés à tous ceux qui vivent sur ces 2 500 km2 et qui donc doivent lui en être "éternellement " reconnaissants , y inclus et compris dans la foulée de toutes les erreurs et âneries que lui, et son fils Pierre le successeur imposé, nous ont apportées.
Jugeons en sur pièces :
avec le "tout" automobile pour le plus "grand" bonheur des Réunionnais ( et le malheur des "pauvres" concessionnaires condamnés bien tristement à s'enrichir ) ; avec bien sûr le "tout" bitume et le "tout" béton qui l'accompagne pour la plus grande fierté des Réunionnais ( et des pauvres capitaines d'entreprises locaux mais aussi internationaux condamnés eux aussi à s'enrichir sur ces si "riches" Réunionnais leur poule aux oeufs d'or ) ; à l'image du dossier aérien "Air Outre Mer", façon René Micaud, le beau frère du camarade Claude Hoareau, qui a coûté 1 milliards € à l'argent public et dont le trésorier de PCR d'alors, Raymond Lauret, aujourd'hui président de la commission économique à la région, était l'agent général ; à l'image des formidables dossiers Ecopipe et Bobine Réunion ; à l'image de la débandade de la toute récente filière pêche et ses faillites en chaînes ; à l'image du fiasco que l'on pourrait qualifier d'exemplaire fiasco du siècele dans la débacle du secteur tourisme avec Jocelyne Lauret hier ( avec en solde une ardoise de plus de 1 million € : l'argent i manque pas à nou !) et Pierre Vergès aujourd'hui avec sa valse des millions € de pub et de com inutiles et coûteuses ; à l'image de la gabegie de cette spectaculaire route des Tamarins lancée à 660 millions € et qui va coûter au final 1 100 millions €, presque le double à la cahrge pour plus de 90 % des "riches " CONtribuables réunionnais ; le tram-train et ses futures centaines de millions € à venir ; la route du littoral tant promise et tant attendue ... pour 2017 ou 2018 ....avec son futur péage ; en n'oubliant surtout pas nos superbes "danseuses" aériennes, nos 2 Airbus 380 pour la si modeste somme de 380 millions € aujourd'hui mais .... en 2014 ? Que d'argent ... Que d'argent ... Pour les braves CONtribuables réunionnis ne voila-t-il pas des lendemains qu'ils vont payer bonbon ?
N'y a-t-il pas là de très bonnes raisons d'honorer par le mausolée à 100 millions € de la Maison des Civilisations qui portera sûrement SON nom pour SA postérité, par cette si gigantesque oeuvre réunionnaise digne d'un Ho Chi Minh, d'un Lénine, d'un Staline, d'un Mao, d'un Pol Pot , d'un Ceaucescu ? Nous ne voudrions quand meêm pas être un peuple d'ingrats !
Enfin et ultime bonne raison pour cette oeuvre grandiose ( bien qu'un peu coûteuse ), la marque d'un amour paternel pour sa fille pour qui, par esprit de justice et d'équité, comme pour son fils Pierre avec ses magnifiques joujous financiers de la SR 21 et de l' IRT ( exceptionnelles machines à dilapider à gogo, non à pas à coco, l'argent public ), il a fallu concevoir un outil à l'identique pour lui permettre, par centaines de milliers €, de mener grand train de vie à travers le monde et jusqu'à l'intronisation d'Obama ( ce que même Jean Sarkozy, le fils de notre président Nicolas n'a eu le mérite et la gloire de faire ).
En conclusion :
VIVE la MCUR, éminent symbole et mausolée érigé de son vivant ( enfin presque puisqu'il n'est toujours pas sorti de terre ) du génie, de l'intelligence, de la grandeur, de la culture, de l'abnégation, de l'atruisme, de l'héroïsme, de l'amour paternel, du plus grand des Réunionnais auprès duquel les De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac et Sarkozy ne sont que du "pipi de chat" : Paul Vergès !

108.Posté par Mansour le 23/01/2009 23:24
Certains d'entre-vous ont sans doute des informations et des données que je n'ai pas (Jacky;aérofreins et quelques autres).Aussi sans négliger ,en l'etat,vos commentaires en quelque sorte sur La MAISON de La CIVILISATION (etc ,etc,) de vos Reves, c'est sur celle du Président de la Region Reunion,confiée à Marimootoo C et à Verges F que je vais m'interesser .
Ainsi ces Actes coordonnées par Verges et Marimootoo,publiés en 2003 par la Maison (etc,etc.)
L'avez-vous lu cet ouvrage?
Quelle est leur leur these aux deux responsables?Je CITE :
1) "Toute tradition est soumise à des réélaborations.Il en est de meme pour les traditions réunionnaises"
2)"Rien ne s'inventera à la Reunion sans un débat public et critique autour des propositions et des interets divergents pour inventer chaque fois le bien commun et l'espace public."
Mes commentaires:
sur le 1):
C'est jargonnant mais je suis néanmoins d'accord A CECI PRES QUE CES REELABORATIONS DE NOS TRADITIONS SE FONT A PARTIR DE QUOI? De quelle lecture de notre culture ? de nos conduites? De celle de Mr VERGES et de ses thèses sur la société réunionnaise exposées dans ses écrits (ILS EXISTENT BIEN EVIDEMMENT) ?Les Connaissez-Vous? Les AVEZ-VOUS LU?De celles de Mademiselle VERGES? Mais alors lesquelles? Elle qui dit-elle n'a pas à rougir de son CV?
sur le 2):
Je suis à cent pour cent d'accord.MAIS VOILA Il est où le débat PUBLIC et CRITIQUE Aèrofreins et Jacky,pour ne citer que vous deux?Interrogez ,seul exemple que je livre à votre méditation ce soir,les responsables du CCEE sur la Maison.Qu'est ce celà vient faire là me direz-vous?Le CCEE ,comme vous n'etez pas sans l'ignorer, est une instance de conseil aupres de lA région sur tout ce qui touche aux questions liées à la culture ,à l'environnement et à l'éducation,.C'est Le CCEE qui occupait les locaux de la maison Foucque demandez donc à leurs responsables comment ce respectable Conseil ,s'est retrouvé ,du jour au lendemain ,viré par la Région ,pour faire place nette à La Maison sans doute en application concrete de la thèse no 1? Pour ne rien dire de L'OMERTA qui pese,à La REGION, sur tout ce qui se rapporte à cette MAISON !Quand leCCEE et la commision Culture de la Région,pour ne mentionnez qu'eux (pourtant en ce qui concerne la Commission Culture issue de la Majorité du Président de Région) ont été saisis de ce projet?de ses orientations?de ses postulats?de ces theses? de ses moyens? de ses engagements programmatiques?financiers? etc,etc
Alors ,en attendant un prochain post,vos commentaires sur la Maison de Vos reves et Vos conceptions de la culture ,de ses rapports avec les créateurs ou l'Histoire(bien que Aérofreins si j'ai bien lu Capcap et Dupuy,ils ne sont pas contradiction et confusion,d'un article à l'autre!Mais laissons celà je vous l'accorde volontiers) ne sont pas forcément sans interet mais voyez -vous en l'etat ,je préfère pour ma part m'en tenir à des textes ,à des actes ,à des pratiques de leurs responsables(statut de MarimootooC et de Verges F, rapports avec les instances politiques délibératives,avec les acteurs scientifiques et culturels,etc etc).C'est celà qui nous engage pour le présent et l'avenir ,et non pas sans vous froisser vos idées générales, pas forcément sans interet ,à moins que bien évidemment vous etes un des dirigeants de cette Maison ,ce qui changerait tout ,mais qui vous me le concéderez,serait une curieuse mise en application de votre thèse2.
A bientot pour d'autres post peut-etre !


2)

107.Posté par Albert Ebasque le 22/01/2009 23:00
C'est vrai que la politique culturelle est, en générale un gros gaspillage...mais j'ai bien peur que le gaspillage soit un mode de fonctionnement de notre république...et là, on appuie encore sur votre accélérateur à fond....il faut donc reformer en profondeur cette partie là aussi....et tous réformer du coup....il y a du boulot!
J'ai une grosse interrogation sur la possibilité de quantifier le réel impact des politiques culturelles sur la société....comment faire? quoi mesurer et comment? on sait ce que cela coûte, mais l'impact lui même....???
Voilà un bon thème pour des études poussées..."De l'impact des politiques culturelle dans la société" hips...
On peut penser que dans deux ou trois cents ans, si la planète tourne encore, certains jeux vidéos d'aujourd'hui, feront eux aussi, partie intégrante d'un musée numérique ou d'un autre genre de lieu de ce style...car ils sont des créations de l'esprit...
Je me rend compte à l'instant que si toutes ces oeuvres et ces créations n'avaient pas été récupéré depuis des siècles, et proposé dans les musées, on ne saurait pas qu'elles ont éxisté...(ce sont les "regardeurs" qui font les tableaux) et que si les personnes qui m'ont emmené dans ces lieux ne l'avaient pas fait, donc, une éducation, je serais, je l'espère passionné par autre chose sûrement....l'économie peut être?
Quand j'y pense, j'ai du mal à m'imaginer un monde sans artistes...j'y arrive pas...ça doit être dans les gènes...
Pour les conséquences économiques et sociales que vous évoquez, certains artistes engagés travail dans tel ou tel domaine...mais il reste peut être à créer des emplois de personne débordants d'imaginations( encore des dépenses) pour travailler sur ce genre de problématique en particulier, c'est à dire, réussir à trouver, à travers la création, des solutions pour remédier aux travers et aux maux que cette société fait subir à ses concitoyens.
On nous écrabouille d'un coté et on nous invite à oublier de l'autre en se divertissant au musée....Finalement, pour le moment, à part se changer les idées....l'art ne sert à rien.......???...oh merde!


106.Posté par Pierre Dupuy le 22/01/2009 14:53
Au temps pour moi, il ne s'agit pas du fondateur de Nintendo mais de l'inventeur de Mario et Zelda: http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,3289918,00-gouvernement-rend-hommage-jeu-video-.html

105.Posté par Pierre Dupuy le 22/01/2009 11:05
"(...)-"Je ne trouve pas "inutile" le soutien aux artistes, je veux qu'il soit conditionnel et mesuré, qu'il fasse partie d'une politique publique dont on connait les objectifs pour ensuite pouvoir mesurer les moyens qu'on y met et en adapter les modalités.(...)
tu es en contradiction avec: (...)-" Oui mais pourquoi le ferait il? Qu'est ce que ça lui apporte?".... en parlant de ce soutien ...et je suis tout a fait d'accord avec...vous sur ce point. donc oui pour un soutien, mais un soutien "contrôlé" et "mesuré" "
Non, parce que le "pourquoi" en question rejoins le côté "politique publique dont on connaît les objectifs" de la citation. Ce que je veux dire c'est que pour l'instant la politique culturelle me paraît un fabuleux gaspillage car c'est une politique dont on ne sait pas trop pourquoi on la finance, à quoi elle sert et quels sont les objectifs mesurables qu'on veut la voir remplir. Ca me donne une impression d'amateurisme des décideurs publics. En revanche, comme je l'ai déjà dit auparavant, si on arrive devant moi avec une évaluation chiffrée de l'impact des politiques culturelles sur la société et qu'on me dit "voilà, comme cette étude montre que les politiques culturelles ont telle sorte d'impact sur la société, on va y mettre tant d'euros dans l'attente de tels résultats" , en fonction des objectifs affichés et des moyens investis, on pourra vraiment commencer à parler. C'est ce que je disais plus bas: on critique le tram train et la route des tamarins sur ses modalités mais on sait ce qu'ils sont sensés faire et en quoi ils vont améliorer le quotidien des réunionnais. Mais là, je ne peux même pas critiquer la Maison des Civilisations sur ses modalités et les moyens donnés car je n'en connais pas les objectifs (en terme d'impact sur la société , s'entend) et les conséquences... Dis autrement, je ne peux pas le trouver inutile tant que je n'ai pas les données: si j'ai une évaluation de l'impact des politiques culturelles, on pourra déterminer si oui ou non c'est utile. En attendant, se lancer dans des projets culturels pour le seul bénéfice de la culture me paraît limite stupide, le minimum serait de les lier à d'autres types de projets (sociaux, économiques...) , comme par exemple le tourisme ou les festivités populaires. On ne joue pas au casino avec l'argent des autres (je rappelle quand même que l'argent des impôts vient de personne qui travaille dur et dont les revenus sont ponctionnés en échange de services dont ils sont en droit d'espérer qu'ils sont utiles, efficaces, réfléchis: c'est là la base de l'éthique d'un agent de la puissance publique, fonctionnaire ou élu)

" "Quant aux créations anciennes, seuls subsistes pour la plupart les oeuvres, mais les noms des créateurs ont disparu (je parlait des cultures éteintes depuis des siècles...il ne reste plus que le travail)... " -"Et étudier ces cultures nous apporte quoi?"
Alors celle là...!!!...je préfère laisser à un historien répondre...parce que en ce qui me concerne, je trouve cela tout simplement passionnant....de découvrir ce que nos "anciens" créaient... "
Passionnant, oui, sans doute. Cependant, je trouve mes jeux vidéos passionants: est ce que je demande une politique publique de soutien à l'industrie des jeux vidéos? Après tout, on peut faire la même analyse sur les précurseurs et les découvreurs de talents à propos de l'industrie du jeu vidéo et le fondateur de Nintendo a été décoré "chevalier des arts et des lettres" par un ministre de la culture il y a quelques années (si j'ai bonne mémoire) ... C'est passionant, mais des passions font elles des politiques publiques? Je précise à tout hasard que je lis en ce moment un excellent bouquin qui explique pourquoi certaines civilisations se sont développées et pas d'autres au regard de la géographie et de l'histoire: moi aussi je trouve ça passionant, mais je ne fais pas une politique publique de mes passions.

"Quant à la "qualité du rapport entre l'art et la société", (si j'ai compris) je pense qu'il doit surtout exister dans une forme d'interactivité entre le public, les créateurs et l'état, qui doit fournir les moyens de cet échange...pour se cultiver et s'ouvrir l'esprit à autre chose..réver un peu, se questionner sur la société à travers un autre regard, un angle étrange et plein de questionnement, se cultiver quoi! et pourquoi pas créer des vocations? "
Je pensais plus à des conséquences économiques et sociales: lutte contre l'exclusion, contre la pauvreté, contre l'illetrisme, résultats au bac, discrimination, dynamisme de l'économie, des choses comme ça. Chiffrées, si possible, qu'on puisse en comparer l'efficacité avec d'autres types de politiques répondant aux mêmes problématiques.

104.Posté par Aero Freins le 22/01/2009 10:04
Ravi de pouvoir te faire rire un peu Pierre Frédéric. Vraiment... on commençait à douter... de cette possibilité...!!? Et pour une rare fois, je te vois tomber ds la provocation, preuve éventuelle d'une certaine humanité...

Et puis remarquez, qu'il vous a fallu être précis, en citant le post 28, première intervention de ma part, sur le sujet Villeneuve, et en réaction à de je trouve, trop vives et trop partisanes réflexions... justement.

Je ne pense pas être incohérent, mais c'est après tout possible, si lorsque je déclare, que d'autres "recoins" de l'histoire méritent que l'on s'y intéresse.... et puis, je dis histoire mais peut-être s'agit il davantage de sociologie ou d'enquêtes...(!!) tant certains de ces événements restent relativement récents... vraiment récents. Et je reste d'accord pour qu'on s'y intéresse consciencieusement, et tout autant, ni plus ni moins donc, qu'à ce drame, que constitue l'assassinat de Mr de Villeneuve.

Je ne m'élève pas contre la nécessité de faire la lumière, loin de là, mais ds ce cas, qu'on essaye de le faire, pour tous. Vaillant a cité d'autres cas de personnes disparus "tragiquement", et je constate que personne ici, reprend ses interrogations. (Impossible de remettre le curseur dessus ?!)

Mais je veux bien passer pour celui qui est de mauvaise foi. Notamment, par rapport au sujet ici débattu, à savoir la MCUR. J'ai rapidement répondu que je n'étais pas pour ce projet, en tout cas "physique" mais que l'initiative me semble, et reste intéressante. Voire cruciale... et bénéfique. J'ai peur que bcp ici sont contre le projet de la MCUR parce que c'est un projet porté par Vergès, ...avec ce que bcp y voient donc comme dérives.... certes...

Je souhaitais pouvoir débattre de cette initiative plutôt que du projet lui-même, car admettons le, de toutes façons, tout le monde est contre. C-LE-CLAN-VERGES-KE-VA-COK-A-NOUS..

Moi, je ne pensais pas l'Histoire inutile. Car c’est Ce qui pourrait éventuellement nous rappeler, que la Réunion, ce n’est pas QUE MR Vergès and co. C’est bien plus que tout ça. Franchement, bien au-delà de tout ça. Et il serait grand temps, justement qu’on sorte de cet amalgame politique, histoire et culture, grand temps qu’on en finisse avec cette période, digne de celle de la prohibition à Chicago, où il nous fallait des leaders, derrière lesquels s’aligner, leur confiant ainsi, lâchement mais surement …l'ensemble de nos responsabilités.

Et sur ce point, pardonnez-moi mais moi je ne compte pas m’abstenir.

103.Posté par Basile le 22/01/2009 09:36
Bientôt Pierre déposera Paul...

102.Posté par Albert Ebasque le 22/01/2009 09:07
Pierre Fréderique..."on dépense tellement d'argent pour des futilités, pourquoi pas pour des oeuvres? "
-"Parce que, pour commencer, on ne devrait pas mettre d'argent dans des futilités. Le fait qu'on va déjà dans le mur ne signifie pas qu'on doit appuyer sur l'accélérateur".......ben là, rien à dire..bien sur!!

(...)-"Je ne trouve pas "inutile" le soutien aux artistes, je veux qu'il soit conditionnel et mesuré, qu'il fasse partie d'une politique publique dont on connait les objectifs pour ensuite pouvoir mesurer les moyens qu'on y met et en adapter les modalités.(...)
tu es en contradiction avec: (...)-" Oui mais pourquoi le ferait il? Qu'est ce que ça lui apporte?".... en parlant de ce soutien ...et je suis tout a fait d'accord avec...vous sur ce point. donc oui pour un soutien, mais un soutien "contrôlé" et "mesuré"

"Quant aux créations anciennes, seuls subsistes pour la plupart les oeuvres, mais les noms des créateurs ont disparu (je parlait des cultures éteintes depuis des siècles...il ne reste plus que le travail)... " -"Et étudier ces cultures nous apporte quoi?"
Alors celle là...!!!...je préfère laisser à un historien répondre...parce que en ce qui me concerne, je trouve cela tout simplement passionnant....de découvrir ce que nos "anciens" créaient...

Quant à la "qualité du rapport entre l'art et la société", (si j'ai compris) je pense qu'il doit surtout exister dans une forme d'interactivité entre le public, les créateurs et l'état, qui doit fournir les moyens de cet échange...pour se cultiver et s'ouvrir l'esprit à autre chose..réver un peu, se questionner sur la société à travers un autre regard, un angle étrange et plein de questionnement, se cultiver quoi! et pourquoi pas créer des vocations?


101.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 22/01/2009 07:33
"97. Posté par Albert Ebasque le 21/01/2009 21:40

Pierre Frédérique, je vais tenter d'être un peu plus clair donc...
Soutenir les artistes qui font un véritable travail artistique oui! (Il y a des professionnels pour découvrir les vrais talents) mais pas soutenir des personnes se disant artiste, mais qui ne sont en fait que des imposteurs au bras long.....par exemple; je connais un sculpteur qui a un réel talent et qui crève la dalle..... et un peintre qui ne sais pas ce que c'est que de la peinture de qualité, mais comme sa famille est "placée"...devines qui décroche les aides et participe aux voyages pour exposer son "travail" dans la zone océan indien..... "
Le problème est que dans l'exemple que j'ai cité, ce sont justement des "professionnels" qui ont choisi le vainqueur du concours et écarté les vrais précurseurs. Au delà du népotisme, sur lequel je te rejoins, il y a le problème désormais classique de "la conjuration des imbéciles" : un précurseur à l'immense talent sera en avance sur tout le monde, y compris les professionnels, ce qui le condamnera à ne pas être connu de son vivant (en sciences, on pourrait prendre l'exemple , en sciences, du long mouvement vers l'héliocentrisme dont les premiers représentants se retrouvent aussi loin que vers 280 avant JC... ) . De plus les professionnels en question sont autant au service du public que du privé: les maisons de production ou les galeries d'art par exemple ne choisissent pas au petit bonheur la chance et les mêmes qui dans le privé auraient conseillé les mécènes se retrouveront dans le public à conseiller l'Etat. Passer du privé au public ne provoque pas une transfiguration de l'être humain... Après, je pourrais souligner le risque d'un arbitraire: le népotisme est aussi fréquent dans le privé que dans le public, la bétise aussi: pourquoi penser que passer ce genre de choses du privé au public rendra les choses meilleures?

"Ensuite, je comprends très bien qu'une personne qui ne s'intéresse pas à l'art trouve inutile le soutiens aux artistes..... "
Je ne trouve pas "inutile" le soutien aux artistes, je veux qu'il soit conditionnel et mesuré, qu'il fasse partie d'une politique publique dont on connait les objectifs pour ensuite pouvoir mesurer les moyens qu'on y met et en adapter les modalités. Je n'y connais rien à l'art, je ne me permet donc pas de juger la qualité des oeuvres mais je juge , en revanche, du rapport de l'art à la société.

"Je sais aussi que c'est bien plus le marché qui découvre les artistes, et l'état qui les "récupère"....mais je pense que l'état à plus les moyens de soutenir ces artistes...le marché fait plutôt du bizeness en les découvrant... "
Oui mais pourquoi le ferait il? Qu'est ce que ça lui apporte?

"Les impressionnistes, à leur débuts avait été refusé d'exposition lors d'une énorme
expo au grand palais(?)devant représenter l'art de l'époque.....ils ont fait le fameux "salon des refusés" un pont plus loin... attenant à la grosse exposition "officiel"... ...est ce que c'est de ceux la dont tu veux parler? ceux de la grosse sont oubliés, pour la plupart, et pas ceux du salon des refusés...(les impressionnistes entre autres) "
Possible. J'ai un souvenir assez vague de cette conversation avec mon prof d'histoire et comme c'était un sujet que je n'estimais pas capital, je n'ai pas fait de gros efforts pour m'en souvenir.

"Quant aux créations anciennes, seuls subsistes pour la plupart les oeuvres, mais les noms des créateurs ont disparu (je parlait des cultures éteintes depuis des siècles...il ne reste plus que le travail)... "
Et étudier ces cultures nous apporte quoi?

"Je trouve que l'art est une des choses les plus intéressante que les humains produisent.... "
Libre à vous. Je préfèrerais, moi, m'assurer qu'il reste des humains pour produire de l'art avant de m'assurer que ce qu'ils ont déjà produits soit sauvegardé. Quel est le budget du ministère de l'écologie et est il suffisant?

"on dépense tellement d'argent pour des futilités, pourquoi pas pour des oeuvres? "
Parce que, pour commencer, on ne devrait pas mettre d'argent dans des futilités. Le fait qu'on va déjà dans le mur ne signifie pas qu'on doit appuyer sur l'accélérateur.

100.Posté par FRANCO le 22/01/2009 06:55
J'imagine que tous ces posts doivent bien faire sourire, de son éternel sourire si narquois et si méprisant, notre grand timonier qui doit se dire que "les chiens aboient mais que la cavanane ... passera". Alors que Pierre Lagourgue a fait la pyramide inversée, Stella Matutina, notre grand leader maximo peï pouvait-il ne rien laisser à la postérité digne de porter son nom ? Ce qu'illustre ce projet grandiloquent, c'est le fait que notre île, bien qu'appartenant à la République Française sous un statut administratif départemental et régional, n'est en fait qu'une "démocratie populaire" façon ex-pays de l'est sous l'autorité d'un "grand timonier" façon Castro ou Kim Il Sum, entouré de tous ses "imbéciles idiots alimentaires" comme le souligne si bien Mansour.

Devant le péril de voir de plus en plus remise en cause l'emprise de SON régime, surtout après les "pitoyables échecs de l'héritier du grand timonier", tant au niveau du tourisme qu'au niveau de la gestion de l'affaire des transporteurs, le PCR doit tenter de remobiliser "les pauvres, les démunis, les laissés pour compte de la société à deux vitesses" sur les difficultés desquels il a bâti son régime et le bien-être de ses dirigeants.
Plus que jamais, tous ceux qui aspirent à une société fraternelle, solidaire, humaniste, dans laquelle l'intérêt général de TOUS les Réunionnais, et non plus seulement les intérêts égoïstes de la "Réunion d'en Haut" à laquelle les dirigeants du PCR et leurs familles appartiennent avec salaires, emplois et revenus à gogo, doivent se rassembler et s'unir au-delà des clivages politiicens artificiels, abusifs et mensongers qui masquent les collusions et les compromissions pour partager les pouvoirs et les rentes de situation qui minent notre société et son avenir pour tous.

99.Posté par Que dire ! le 22/01/2009 00:02
Je ne sais ce que sera cette fameuse maison des civilisations, ce que je vois déjà c'est qu'il semblerait qu'il y ait deux directeurs ( dont Melle Verges). Je n'invente rien ! On le comprend en tant que tel quand on regarde l'organigramme du super agenda 2009 de la Région. En regardant au plus près, la seconde tête pensante serait un membre très proche d'un haut cadre de la Pyramide et bien sûr proche du parti. Je vais finir par croire qu'il n'y a que des bons là dedans....
Par ailleurs, j'aimerais que Mr Dupuis fasse sa petite enquête sur le budget de fonctionnement de cette structure (en plus des 80 ME du Z'affair ). Si on fait un ratio par rapport au nombre effectif de personnel, ça doit être croustillant !
Quand on entend toujours le même discours alarmant du Big Chef, annonçant pratiquement la fin du monde chaque année....est-ce bien raisonnable et surtout responsable tout cela ?
Toutes les personnes qui rament comme moi au quotidien apprécieront.... et j'espère qu'ils sauront s'en souvenir au bon moment en 2010.
Sinon, que fait l'opposition mis à part s'abstenir ?


98.Posté par MANSOUR le 21/01/2009 22:41
On peut aborder le projet de MCUR sous plusieurs angles:rentabilité/opportunité/utilité./efficacité/culture/ muséographie/animation.De nombreux post mettent en avant des 'arguments renvoyant à ces différents items.Pour ma part c'est sous l'angle de son projet politique et de ses finalités que je souhaiterai m'avancer.Pour moi il y a une suite ,une histoire continue entre 1946 et la MCUR. Avec la MCUR la boucle sera bouclée (voir par ailleurs Ducap IL Y A 63 ans....) .
Apres la prise en charge de l'Histoire avec le cynisme si bien pointé par le gouverneur Capagorry (voir par ailleurs),puis notre Présent au nom de l'UNITE,l'UNITE,l UNITE tout en cultivant une politique de mépris,d'antagonisation, de peur,de chantage à l'explosion,, d'appocalypse tous les matins,voire de haine avec un machiavélisme affiché (voir par ailleurs Franco) il est temps de prendre en charge notre FUTUR .Il est temps de nous donner à VOIR ce que La FAMILLE aura décidé pour assurer et pérenniser sa Mainmise absolue en comptant ,comme en politique ,sur quelques alimentaires et aussi sur ce que LENINE a magnifiquement appelé des IDIOTS UTILES.Du coup on comprend que la conduite d'un tel projet soit FONDAMENTAL pour le Président de La Region.Ce n'est donc pas que le reve pharaonique de tout responsable soucieux de laisser sa trace dans l'Histoire(POMPIDOU et BEAUBOUR/MITTERAND et LE LOUVRE/CHIRAC et le MUSEE des ARTS PREMIERS) mais la pérennisation d'un système,d'une IDEOLOGIE pour la conservation du pouvoir quelqu'en soit les moyens et le prix au sens littéral bien sur .(d'où la célèbre comparaison de MARIMOUTOU avec Le cout d'une prison!!!!!!!,rectifié depuis !) mais aussi dans ses autres acceptions de cette belle expression si bien dénommée avec la FAMILLE.Des lors on peut comprendre pourquoi la conduite d'un tel projet ne peut etre confiée qu'à Françoise VERGES:rémurérations/avantages/défraiements que nombreux soupconnent d'etre scandaleux,certainement avec raison , ne sont néanmoins que des éléments subalternes en regard de l'enjeu véritable que constitue pour la FAMILLE l'ambition véritable de la MCUR .Apprendre à nous regarder ,à regarder nos réalités ,notre quotidien,notre ile avec les yeux de la Famille tel est l'ambition de ce projet. En d'autres termes il s'agira de coloniser nos esprits en mettant en avant la fragilité du modéle réunionnais dont on s'ingénie,par ailleurs, chaque matin d'en saper les bases. Voilà à mon humble avis le défi que pose ce projet dont les comparaisons ne sont pas à chercher en France ,ni au Canada, mais dans les ex-pays de l'Europe de l'Est ,de ce qui était appelé DEMOCRATIES POULAIRES autre fois.
Mais je vous laisse méditer et vous dit à un post prochain peut-etre!.

97.Posté par Albert Ebasque le 21/01/2009 21:40
Pierre Frédérique, je vais tenter d'être un peu plus clair donc...
Soutenir les artistes qui font un véritable travail artistique oui! (Il y a des professionnels pour découvrir les vrais talents) mais pas soutenir des personnes se disant artiste, mais qui ne sont en fait que des imposteurs au bras long.....par exemple; je connais un sculpteur qui a un réel talent et qui crève la dalle..... et un peintre qui ne sais pas ce que c'est que de la peinture de qualité, mais comme sa famille est "placée"...devines qui décroche les aides et participe aux voyages pour exposer son "travail" dans la zone océan indien.....

voilà pour la causalité incomprise....

Ensuite, je comprends très bien qu'une personne qui ne s'intéresse pas à l'art trouve inutile le soutiens aux artistes.....

Je sais aussi que c'est bien plus le marché qui découvre les artistes, et l'état qui les "récupère"....mais je pense que l'état à plus les moyens de soutenir ces artistes...le marché fait plutôt du bizeness en les découvrant...

Les impressionnistes, à leur débuts avait été refusé d'exposition lors d'une énorme
expo au grand palais(?)devant représenter l'art de l'époque.....ils ont fait le fameux "salon des refusés" un pont plus loin... attenant à la grosse exposition "officiel"... ...est ce que c'est de ceux la dont tu veux parler? ceux de la grosse sont oubliés, pour la plupart, et pas ceux du salon des refusés...(les impressionnistes entre autres)

Personnellement, j'aime beaucoup le livre de Jean Dubuffet intitulé "Asphyxiante Culture" qui, en gros, dit que les "professionnels " de la culture sont des imposteurs et que le seul vrai art, est l'art brut....c'est à dire dans l'idéal, un art crée par des personnes indemnes de toute culture...non "pollués" par elle. (certains créateurs dans les aziles pris comme exemple dans son livre)
Mais Dubuffet, anciens négociant en vin et fils d'une riche famille bourgeoise pouvait se permettre d'envoyer bouler le marché et la culture....qui lui ont courus après par la suite...
Quant aux créations anciennes, seuls subsistes pour la plupart les oeuvres, mais les noms des créateurs ont disparu (je parlait des cultures éteintes depuis des siècles...il ne reste plus que le travail)...
Je trouve que l'art est une des choses les plus intéressante que les humains produisent....
on dépense tellement d'argent pour des futilités, pourquoi pas pour des oeuvres?


96.Posté par Capcap le 21/01/2009 19:08
de rien Pierre-Frederic Dupuy .Comme j'ai du mal à comprendre la réthorique d' Aérofreins je m'y mets en général à plusieurs reprises et comme plusieurs commentateurs n'ont de cesse ,comme Zinfos d'ailleurs ,de faire le lien (avec raison ) entre les révélations sur P Verges et la Maison des Civilisations je me suis rapportée à et article et aux commentaires qu'il suscite;Et là ma générosité ,toute féminine sans doute, aidant je n'ai pas pu garder pour moi les savoureuses découvertes que constituent les écrits de certains d'un sujet à l'autre dont ceux d'Aérofreins.
Mais c'est la technologie internet que nous devrions remercier tous ,instantanément nous pouvons établir recoupements et liens ;Imaginer l'effort et le temps que celà nous aurait pris dans la version papier .!!!!!!
Maintenant Aérofreins pour ne pas se répeter il y a une solution toute simple s'abstenir !.Ce n'est pas la nature numérique de nos échanges qui amènent cet aspect répétitif que vous qualifiez admirablement bien, mais notre conduite et le temps que vous économiserez à mettre des post consacrez-le à lire ceux des autres(il y en a que je trouve par leur contenu absolument remarquables) celà pourrait ne pas etre unutile à vous bien sur et à nous tous !.



95.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 21/01/2009 17:04
Mwaaaah, effectivement je me marre, quand je lis le commentaire numero 28 d'aerofrein sur le sujet sur le meurtre d'Alexis de Villeneuve et quand je vois ce qu'il dit ici sur l'importance de connaitre l'histoire lointaine d'il y a quelques siecles, pour "connaitre nos racines" . Savoureux. Merci Capcap d'avoir porte a notre attention ce petit bijou de partisianisme...

Albert, je te reponds de suite:

" 94. Posté par Albert Ebasque le 21/01/2009 13:00
L'art est il vraiment inutile......? dans la mesure où l'on meure de faim, je ne vois pas pourquoi acheter un tableau, une sculpture, une photo, aetc....effectivement, celà n'a aucun sens....
C'est pourquoi l'art doit être impérativement soutenu par la société, car les artistes représentent cette socièté, à travers le prisme de leur imaginaire....(les bons, pas les tocards subventionnés par papa ou le cousin de sa mère)"
Je vois mal le lien de causalite entre la deuxieme phrase et la troisieme, mais continuons...

"Paul Gauguin, Van gogh (entre autres) mourraient de faim....mais leur pays sont fières aujourd'hui de pouvoir montrer au monde leur talentueux regards, et les témoignages graphiques et historiques que ces oeuvres véhiculent.....Et la collection Ambroise Vollart? un Réunionnais visionnaire, qui a su tout de suite que les impressionnistes, tant décriés à leur époque, étaient révolutionnaire dans leur approche artistique.........l'art c'est la culture d'un peuple....on doit la soutenir... "
J'ai l'impression de me repeter... On doit? Pourquoi? De plus la problematique ne se pose pas dans les memes termes pour un Etat que pour une collectivite locale, de part la dimension internationale du premier.
Je rajoute juste une chose cependant: je vois mal en quoi l'Etat serait plus a meme de distinguer les precurseurs que le marche... Ca me rappelle un truc que m'avait raconte un prof d'histoire un jour: qu'au debut du siecle (ou alors c'etait la fin du precedent) , un celebre peintre, en se voyant remettre une medaille a Paris par les autorites, avait parle d'un mouvement en peinture dont les membres etaient pauvres et affames pour dire que ca ne valait rien, que l'histoire retiendrait ses peintures et pas les leurs. Un siecle plus tard, il avait ete oublie et ce mouvement dominait... Malheureusement j'ai oublie les noms des protagonistes et du mouvement artistique en question mais ca demontre que les autorites, ayant remis cette medaille, ont bien fait la preuve qu'elles n'etaient pas plus clairvoyantes que le marche sur le sujet artistique. Ou alors faut donner de l'argent a tous les artistes, mais dans ces conditions tout le monde se declarerait artiste ... Autant garder le rmi...


" Réfléchissons à ce qui nous permet de connaître les cultures anciennes....à 80% l'art qu'ils ont laissé comme trace de leur génie...... "
Et ca nous apporte quoi de connaitre les cultures anciennes? Je prefere connaitre leurs auteurs... (il me semble d'ailleurs que Platon imaginait la cite ideale sans artistes)

94.Posté par Albert Ebasque le 21/01/2009 13:00
L'art est il vraiment inutile......? dans la mesure où l'on meure de faim, je ne vois pas pourquoi acheter un tableau, une sculpture, une photo, aetc....effectivement, celà n'a aucun sens....
C'est pourquoi l'art doit être impérativement soutenu par la société, car les artistes représentent cette socièté, à travers le prisme de leur imaginaire....(les bons, pas les tocards subventionnés par papa ou le cousin de sa mère)
Paul Gauguin, Van gogh (entre autres) mourraient de faim....mais leur pays sont fières aujourd'hui de pouvoir montrer au monde leur talentueux regards, et les témoignages graphiques et historiques que ces oeuvres véhiculent.....Et la collection Ambroise Vollart? un Réunionnais visionnaire, qui a su tout de suite que les impressionnistes, tant décriés à leur époque, étaient révolutionnaire dans leur approche artistique.........l'art c'est la culture d'un peuple....on doit la soutenir...
Réfléchissons à ce qui nous permet de connaître les cultures anciennes....à 80% l'art qu'ils ont laissé comme trace de leur génie......

93.Posté par Pierre Dupuy le 21/01/2009 10:50
"91. Posté par Aero Freins le 21/01/2009 08:28

Je confirme : " Ce qu'il y a d'emmerdant avec ces "échanges numériques", c'est qu'on a vaguement l'impression de se répéter, et on se demande toujours si l'ensemble de ce qu'on a pu raconté, est bien apprécié. Et s'il y a, justement, avancée du discours...? "

...Parce que sauf "erreur de lecture", je ne t'ai pas lu évoquer la Fêt' Caf... avant le post 52, ...me trompe-je...?! "
Non. Je ne l'ai pas fait avant parce que ce n'était pas le sujet. Tu remarqueras cependant que déjà avant je disais que des fêtes populaires seraient préférables à un musée et ce dès le post 37...

"En ce qui concerne, ta définition "parasitaire"... de l'Art pour l'Art... je suis consterné. Tant qu'à une démonstration scientifique... d'un intérêt culturel... (!!!) c'est comme faire de la sociologie... sans solides considérations historiques... (!!!) cela reste digne de la sorcellerie... en effet. "
La sociologie considère l'histoire, le plus souvent, sur des intervalles de quelques décennies. Au delà, c'est encore un autre champ d'études, sur lequel je me pose aussi des questions...

Pour ce qui est de l'art inutile, je précise une chose: libre à eux de faire de l'art, même si ça n'apporte rien à la société. Mais dans ces conditions, qu'ils ne s'attendent pas à ce que la société les aide... Il est logique qu'il y ait ici une réciprocité: si l'art n'apporte rien à la société, la société n'aidera pas l'art. Ca paraît au demeurant un minimum, tant que la société aura des problèmes plus terre à terre de violences, d'illetrisme, de sdf, d'affamés... Le rôle de la société n'est pas de permettre à certains de faire ce qu'ils ont envie ou aiment faire au détriment de la survie et des besoins d'autres personnes. Je suis navré d'avoir à le dire, mais si l'art n'apporte quelque chose qu'au seul artiste, les affamés, les indigents, les personnes agées, les enfants, les écoliers et j'en passe devraient être toujours prioritaire et ce jusqu'à ce qu'il n'en reste plus un seul... On avait à l'époque joué à un jeu avec Nicolas de Launay de la Perrière en convertissant les dérapages budgétaires de certains élus en logements HLM. La politique culturelle, aujourd'hui, combien de HLM?

92.Posté par capcap le 21/01/2009 08:33
Il est tres interssant de voir d'un thème à l'autre les commentaires! Lisez les commentaires des memes sur "il ya 63 ans en mai 1946 ......" et sur La Maison des Civilisations Edifiants!!!
Je crois comme l'ont écrit sur l'autre textes de nombreux internautes o n ne peut dissocier Cette "Maison" des événements de Mai 1946 .
Merci donc à zinfos d'avoir relié les deux à travers le sondage q'uil propose. Je trouve que les argumentaires de plusieurs internautes sur "Il y a 63 ans....." fournissent des élements implacables (scientifiques et ethiques ) pour combattre ce projet de "Maison
Les avez-vous lu et qu'en pensez-vous?

91.Posté par Aero Freins le 21/01/2009 08:28
Je confirme : " Ce qu'il y a d'emmerdant avec ces "échanges numériques", c'est qu'on a vaguement l'impression de se répéter, et on se demande toujours si l'ensemble de ce qu'on a pu raconté, est bien apprécié. Et s'il y a, justement, avancée du discours...? "

...Parce que sauf "erreur de lecture", je ne t'ai pas lu évoquer la Fêt' Caf... avant le post 52, ...me trompe-je...?!

En ce qui concerne, ta définition "parasitaire"... de l'Art pour l'Art... je suis consterné. Tant qu'à une démonstration scientifique... d'un intérêt culturel... (!!!) c'est comme faire de la sociologie... sans solides considérations historiques... (!!!) cela reste digne de la sorcellerie... en effet.

Mais bon. je te crois, aussi têtu que moi... si ce n'est plus... alors just do it man... the show must go on !

“ Il n'y a rien de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid ; car c'est l'expression de quelque besoin ; et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme nature. - L'endroit le plus utile d'une maison, ce sont les latrines.
Moi, n'en déplaise à ces messieurs, je suis de ceux pour qui le superflu est le nécessaire ; - et j'aime mieux les choses et les gens en raison inverse des services qu'ils me rendent. Je préfère, à mon pot de chambre qui me sert, un pot chinois, semé de dragons et de mandarins, qui ne me sert pas du tout. ”

Théophile Gautier , Préface de Mademoiselle de Maupin.

90.Posté par Pierre Dupuy le 21/01/2009 07:48
"87. Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 21:23

je fais pas un complexe, la crise financière actuelle est bien la conséquence du jeu qu'ont fait les financiers et banquiers, dont beaucoup sont diplômés d'école supérieure de commerce et haute grande école d'ingénieurs...Comme quoi, au regard de la crise financière et économique et des déficits de l'Etat, on se demande finalement à quoi sert cette culture de l'élitisme que l'on développe et prône au prétexte que, "sans études = moins de chance de s'adapter à l'environnement et d'affronter l'avenir".. "
En fait, pour être plus exact, ils savaient parfaitement ce qu'ils faisaient mais s'en foutaient. C'est moins leur compétence qui est à remettre en cause que leur honnêteté ou leur sens pratique. Mais c'est un tout autre débat.

"nous sommes d'accord à priori sur le fait que le développement des outils permettant l'étude de la société réunionnaise dans son ensemble (passé, présent et futur) mérite d'obtenir un écho favorable auprès des ministères ou collectivités et établissements d'enseignements supérieurs, afin que ces matières puissent trouver un enseignement et une recherche...dans le but de participer à l'éclairage de la décision politique (et à la prise de conscience du citoyen par incidence, pour peu qu'il y ait une communication et une capacité de mise à disposition des travaux de chercheurs sur leurs thématiques, auprès du plus grand nombre) au delà de la prise de pouls d'une population à un moment donné, par les sondages.. "
Oui et non: avant ça, je veux d'abord une étude sur l'apport de l'histoire à l'efficacité des décisions publiques (sauf dans certains cas, par exemple les décisions internationales, où la connaissance de l'histoire récente est une condition sine qua non de la prise de décision vu que les décisions diplomatiques "d'envergure" se portent souvent sur des conflits historiques dont les racines sont anciennes: le cas de la bande de Gaza est assez explicite. Mais en l'occurence les conséquences de l'histoire ne sont pas psychologiques mais physiques...) . Mais si c'est démontré, donnons leur du pognon, ça me gêne pas. En fait, à mon avis, là où des musées et autres produits culturels du genre sont importants, c'est dans les relations internationales, lorsqu'elles se confondent avec une stratégie d'influence. J'avais lu un article il y a quelques temps dans l'excellent magazine "diplomatie" sur l'impact de la production culturelle sur l'influence diplomatique d'un Etat, s'appuyant sur l'exemple de l'exception culturelle française et brésilienne. La question posée est après: la Réunion a t'elle une vocation internationale? La MCUR est elle une réponse nécessaire et suffisante pour peser sur les relations mondiales?

"mon propos était sans doute réducteur sur l'outil que constitue l'Histoire, mais je te rejoins sur la nécessité de connaître et de mener des travaux sur la société réunionnaise... sans doute des vérités trop souvent partagées seraient mises à mal ou amendées, grâce à cet investissement utile... "
Tu parles bien de travaux de sociologie ou d'économie politique là? Si oui, on est d'accord.


88. Posté par jacky le 20/01/2009 22:08

"ceux qui sont contre le projet de MCUR manquent totalement d'ambition culturelle pour la Réunion. "
Ca fait un peu dogmatisme non? On a pas le droit de critiquer sinon on manque d'ambition pour la Réunion... J'ai de l'ambition pour la Réunion, y compris au niveau culturel, mais la MCUR n'en fait pas partie, c'est tout.

"N'est-il pas insultant pour les Réunionnais de disqualifier le projet au motif que les musées existants attirent peu de monde aujourd'hui ? "
Personnellement, je serais d'avis que ce qui sera insultant pour les Réunionnais, c'est quand l'argent de leurs impôts servira à combler les déficits de ce machin quand ils tireront encore la langue en fin de mois et alors qu'on en a déjà un certain nombre, tout ça pour faire plaisir au vieux Paul... Mais je crois que tu ne m'as pas compris: je ne dis pas qu'il faut qu'il attire des gens à tout prix, je dis que pour un truc dont l'utilité n'est pas scientifiquement démontrée et qui coûtera 80 000 000 d'euros, le minimum est quand même l'équilibre budgétaire... Vous avez deux moyens de me convaincre: ou vous me démontrez que même si la MCUR est déficitaire, elle répond à un besoin de la communauté dont on ne peut pas, de toute façon , se passer. Dans ce cas on a le couteau sous la gorge et on est bien obligé de financer son déficit. Ou alors vous me démontrez qu'elle sera bénéficiaire, même si elle est mis à part ça inutile, et donc qu'elle apportera du pognon à la communauté. Mais d'une manière ou d'une autre, bordel, qu'on me démontre qu'elle apporte quelque chose (en valeur monétaire ou en immatériel) à la communauté et qu'elle est la meilleure solution pour ça!

"Oublions Vergès, oublions sa fille : la MCUR peut devenir un outil magnifique au service de l'histoire de l'ile et de l'ouverture de nos enfants au monde. "
Paradoxal: dans mon cerveau, je fais mal la connexion entre "étudier ma propre histoire" et "m'ouvrir au monde" . L'introspection n'est que rarement, à mon sens, le signe d'une grande sociabilité...

"La Réunion doit changer. Son développement passe par l'éducation et la cohésion sociale. "
Tiens, on est d'accord! Mais je vois pas le lien entre éducation et cohésion sociale d'une part et MCUR d'autre part.

89.Posté par FRANCO le 20/01/2009 22:31
comme elle est belle l'inconditionnalité de jacky : oublions tout et ce sera parfait !

88.Posté par jacky le 20/01/2009 22:08
ceux qui sont contre le projet de MCUR manquent totalement d'ambition culturelle pour la Réunion. N'est-il pas insultant pour les Réunionnais de disqualifier le projet au motif que les musées existants attirent peu de monde aujourd'hui ?
Oublions Vergès, oublions sa fille : la MCUR peut devenir un outil magnifique au service de l'histoire de l'ile et de l'ouverture de nos enfants au monde. La Réunion doit changer. Son développement passe par l'éducation et la cohésion sociale.
Avec 100 millions, on peut faire plein de choses, dont une Maison des civilisations. Tant mieux.

87.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 21:23
je fais pas un complexe, la crise financière actuelle est bien la conséquence du jeu qu'ont fait les financiers et banquiers, dont beaucoup sont diplômés d'école supérieure de commerce et haute grande école d'ingénieurs...Comme quoi, au regard de la crise financière et économique et des déficits de l'Etat, on se demande finalement à quoi sert cette culture de l'élitisme que l'on développe et prône au prétexte que, "sans études = moins de chance de s'adapter à l'environnement et d'affronter l'avenir"..
bref.
nous sommes d'accord à priori sur le fait que le développement des outils permettant l'étude de la société réunionnaise dans son ensemble (passé, présent et futur) mérite d'obtenir un écho favorable auprès des ministères ou collectivités et établissements d'enseignements supérieurs, afin que ces matières puissent trouver un enseignement et une recherche...dans le but de participer à l'éclairage de la décision politique (et à la prise de conscience du citoyen par incidence, pour peu qu'il y ait une communication et une capacité de mise à disposition des travaux de chercheurs sur leurs thématiques, auprès du plus grand nombre) au delà de la prise de pouls d'une population à un moment donné, par les sondages..
mon propos était sans doute réducteur sur l'outil que constitue l'Histoire, mais je te rejoins sur la nécessité de connaître et de mener des travaux sur la société réunionnaise... sans doute des vérités trop souvent partagées seraient mises à mal ou amendées, grâce à cet investissement utile...

86.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 20/01/2009 20:02
"Tu vois Pierre, je trouves que tu ne démontres pas grand chose... toi non plus... si ce n'est ton point de vue. Ce qui reste logique... et autorisé. -lol !- "
Je ne demontre rien, vu que ce n'est pas mon but. Je dis que les apports de ce genre de politique n'etant a ma connaissance pas demontres , il vaut mieux privilegier des politiques plus sures. De plus, les problematiques avancees auxquelles la MCUR est sensee repondre ne sont pas scientifiquement demontrees non plus. Du coup je n'ai rien besoin de demontrer: on n'agit pas sur la base d'une foi aveugle avec l'argent public.

"Je parle de l'Histoire comme elle devrait être considérée : La description la plus objective possible des faits du Passé. Et je souhaite accorder toute sa dimension à la discipline, et non pas, une lecture orientée, chacun voulant ramener la couverture, sur les honneurs ou mérites, ...de sa famille. Cette histoire d'indigènes, en étant une, de lecture, justement. "

Le probleme c'est qu'aborder la question creole montre deja une lecture de l'histoire. D'ailleurs vous affirmez que l'objectif de la MCUR est de repondre a un manque affectif des creoles: il y a bel et bien une lecture affective du probleme...

"Ensuite, et cette fois-ci à propos de l'idée que tu te fais de la Culture, et de sa raison d'être, je trouve que cela se rapproche beaucoup en effet, de que propose le pouvoir en place, à savoir rentabilité, retombées économiques, et développement.

C'est tout à fait utile, et bon gestionnaire, de penser comme ça, mais d'autres, des artistes notamment, trouveront ce cadre un peu limité, et dommageable, à leur créativité. "
En somme, ces artistes s'attendent a ce que la societe les nourrisse alors qu'ils n'y apportent rien? Le mot "parasite" n'est pas loin... Soit dit en passant, s'ils apportent un actif immateriel a la societe, je suis pour aussi, tant que la societe n'aurait pas gagne plus d'un actif immateriel equivalent en investissant ailleurs (par exemple, s'il s'agit d'un apport intellectuel, dans un soutien a l'education nationale)

" De même, un reportage sur une chaine de grande écoute, exprimait qu'en période de crise, les français retrouvait un certain gout pour la Culture, au sens large bien entendu, ce qui n'évince pas, tu le noteras, l'Histoire de la Réunion. "
Il s'agissait du cinema et le reportage expliquait que c'etait parce que crise economique oblige, ca permet de se detendre a moindre frais quand le restaurant ou autres commencent a peser sur le budget de familles devant se serrer la ceinture. Dans l'absolu, on retrouve la un cote divertissement populaire que je mettais deja en avant dans le cas de la fete kaf mais que j'identifie mal dans la MCUR...

"Qui plus est, le succès populaire (et donc avec les retombées qu'on suppose ou espère) vient parfois, là où ne l'attend pas. C'est en effet le cas de cette Fêt Caf, à laquelle tu n'adhères pas par gout personnel, mais qui justement, si tu étais décideur à l'époque où on l'a instituée (!!!) serait justement, tombée à l'eau, ...ou ds les cannes. "
Non, je localise deja mieux l'interet de la fete kaf. Je ne connais pas son bilan financier donc je donne mon avis en aveugle: je trouve que ce n'est pas une mauvaise idee car c'est coherent avec le positionnement touristique de l'ile et que c'est populaire.

85.Posté par Albert Ebasque le 20/01/2009 19:55
Jacky....tu ne sais donc pas lire......ouvre un peu tes mirettes....mais je sais que tu bosses pour un Grostidien...grosse nouille va!!!!!!

84.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 20/01/2009 15:06
Nicolas, si à chaque fois que tu me parles, tu me renvoies à ma formation, je vais finir par croire que tu fais un complexe d'infériorité... ;)

"Nous sommes une population née d'un brassage qui a débuté depuis peu et cette jeunesse doit nous permettre de nous reposer sur des assises solides de construction d'une société locale INTELLIGENTE, supposant que l'on puisse faire accepter le fait de notre différence, et cette affirmation passe par la reconnaissance identitaire"

Navré je vois mal le lien logique: en quoi les assises solides d'une société locale intelligente sont elles liées à un droit à la différence et à la reconnaissance identitaire?

"des relations inter ethniques est notamment né, le métissage..pierre...allons... ;-) "
Tu parlais des relations inter ethniques d'aujourd'hui... ca veut dire qu'aujourd'hui il faut lire la Réunion en termes ethniques... Marrant, donc au final, cette fameuse comparaison que je n'avais pas faite avec les indigènes de la République n'aurait peut être pas été si déplacée que ça: les problèmes d'aujourd'hui sont les conséquences de ceux de hier et doivent se lire en termes ethniques. A quand une demande de compensation monétaire pour les descendants des ethnies discriminées il y a 3 siècles Nicolas? Dans l'absolu on pourrait même aller plus loin étant donné que nos racines se situent sur plusieurs continents, je pourrais demander réparation aux Anglais pour la conquête de la Chine, par exemple..;


"Làs, la bonne parole portée par ceux là qui veulent donner du sens, à la dépense publique, semblent ne pas admettre les limites qui existent à la notion d'opportunité... La pyramide du Louvre ? la bibliothèque françois mitterrand à Paris, le musée des arts modernes du quai branly...? utiles ou pas ?? si ça existe ailleurs mais loin, utile de le faire à proximité ou pas ? "
Utile: c'est bénéficiaire globalement en attirant les touristes: même si le musée en lui même est déficitaire, il draine des touristes qui dépensent autour. Après, faut voir sur pièce pour chacun d'entre eux. Mais le positionnement touristique de la métropole n'est pas le nôtre.

Pour ce qui est de l'enrichissement individuel et collectif, comme je l'ai dit, les effets d'une politique sociale et éducative cohérente sont bien plus documentés. A ce titre, je les trouve plus légitimes pour des dépenses publiques.

"Quelle serait le niveau d'adéquation à retenir au regard de la fameuse "utilité" que revêt sa matérialisation, et son coût... 200 000 personnes vont à miel vert en quelques jours, 200 000 personnes iront elles dans le même laps de temps visiter la MCUR ...? si ce n'est pas le cas, alors démultiplions les opérations miel vert, elles sont plus efficientes que les opérations MCUR au regard de la fréquentation journalière qui peut être un critère d'appréciation objective de mesure de l'utilité d'une dépense publique... "
Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit: tout dépend des objectifs fixés à la structure. Ce que je dis c'est qu'à ma connaissance rien ne démontre l'apport d'un projet type MCUR au développement social. Miel vert ne répond qu'à une problématique financière et festive.

"à la limite, une solution simple consistant en la distribution d'une "lettre aux familles réunionnaises", ainsi que la communication de la dite feuille auprès de chaque touriste débarquant à Gillot, et sur laquelle serait détaillée en 4 paragraphes maximum, l'Histoire de notre île, ne serait-elle pas une solution qui éviterait le gaspillage des fonds publics dédiés au projet de la MCUR...? je gage que pierre serait favorable à cette solution, pour peu bien évidemment que l'outil "lettre aux familles réunionnaises" convienne à l'utilité qu'elle est censée procurer, à savoir un accès à la connaissance de l'Histoire de la population.. "
Et que l'accès à la connaissance de l'Histoire de la population soit considéré comme utile, mais oui... mais non. Je trouverais ça redondant avec le réseau d'offices du tourisme, en fait, mais faut voir dans le détail.

83.Posté par jacky le 20/01/2009 13:58
encore merci zinfos974 pour vos articles super bien informés et pas du tout partisans !

zinfos974 n'est que le pendant droitier et multimedia de Témoignages, un vulgaire site de ladi lafè populistes et tout sauf informatifs... Mon opinion me semble tellement objective...

82.Posté par Aero Freins le 20/01/2009 13:53
Tu vois Pierre, je trouves que tu ne démontres pas grand chose... toi non plus... si ce n'est ton point de vue. Ce qui reste logique... et autorisé. -lol !-

Et puis, ce qu'il y a d'emmerdant avec ces "échanges numériques", c'est qu'on a vaguement l'impression de se répéter, et on se demande toujours si l'ensemble de ce qu'on a pu raconté, est bien apprécié. Et s'il y a, justement, avancée du discours...?

J'ai reconnu ici même, qu'il y avait effectivement des priorités, en termes d'investissement de fonds publics, soulignant d'ailleurs ton intervention en ce sens.

Mais, plus loin, j'ai voulu réagir suite à tes propos, signifiant qu'il n'y avait pour toi aucun intérêt ou retombées intéressantes, à considérer notre Histoire.

Je parle de l'Histoire comme elle devrait être considérée : La description la plus objective possible des faits du Passé. Et je souhaite accorder toute sa dimension à la discipline, et non pas, une lecture orientée, chacun voulant ramener la couverture, sur les honneurs ou mérites, ...de sa famille. Cette histoire d'indigènes, en étant une, de lecture, justement.

Ensuite, et cette fois-ci à propos de l'idée que tu te fais de la Culture, et de sa raison d'être, je trouve que cela se rapproche beaucoup en effet, de que propose le pouvoir en place, à savoir rentabilité, retombées économiques, et développement.

C'est tout à fait utile, et bon gestionnaire, de penser comme ça, mais d'autres, des artistes notamment, trouveront ce cadre un peu limité, et dommageable, à leur créativité.

De même, un reportage sur une chaine de grande écoute, exprimait qu'en période de crise, les français retrouvait un certain gout pour la Culture, au sens large bien entendu, ce qui n'évince pas, tu le noteras, l'Histoire de la Réunion.

Qui plus est, le succès populaire (et donc avec les retombées qu'on suppose ou espère) vient parfois, là où ne l'attend pas. C'est en effet le cas de cette Fêt Caf, à laquelle tu n'adhères pas par gout personnel, mais qui justement, si tu étais décideur à l'époque où on l'a instituée (!!!) serait justement, tombée à l'eau, ...ou ds les cannes.

Enfin, pour justifier mes propos, voici les quelconques "possibilités" que j'imagine moi, si forts de notre Histoire, nous pourrions retrouver notre culture : Animation autour de sites historiques, Reconstitution, mise en place d'un réseau de guides, échanges culturels ( Angola, Brésil, Réunion) autour du "moringue" par exemple, Développer des passerelles culturels et musicales privilégiés (Chine, Inde), etc, etc...

Bref, il ne s'agit pas uniquement de "singeries"... ou autres grimaces... comme on pourrait le penser, ...en lisant zinfos974.

;] !

81.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 10:47
qu'est ce qui fait de la Réunion un territoire français...?

80.Posté par Ulysse le 20/01/2009 09:15
Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/01/2009
Cela doit il suffir à valider l'identité d'une population qui n'a de française que le statut, la langue et l'organisation administrative qui en découle au final.


j'avoue que le "que" m'interpelle, j'ai sans doute mal compris ou alors monsieur nicolas de launay de la perriere peut-être n'avez-vous de français que le nom ?

79.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/01/2009 22:56
et puis j'en reviens, désolé encore une fois, sur une évidence. nous ne sommes pas une population qui est née du brassage qu'a pu connaître la France depuis la fin du XVIIeme, mais du brassage liée à la situation de notre île.

Cela doit il suffir à valider l'identité d'une population qui n'a de française que le statut, la langue et l'organisation administrative qui en découle au final.

Nous sommes une population née d'un brassage qui a débuté depuis peu et cette jeunesse doit nous permettre de nous reposer sur des assises solides de construction d'une société locale INTELLIGENTE, supposant que l'on puisse faire accepter le fait de notre différence, et cette affirmation passe par la reconnaissance identitaire donc la faculté à chacun à la Réunion, pour ceux que ça intéresse, de pouvoir connaître son Histoire, celle du lieu où il a vécu et là où vécurent plusieurs générations, avec des arrivées de sang neuf provenant d'autres régions qu'il est tout aussi intéressant de découvrir et de connaître.

Cette faculté à nous soucier d'où nous venons, à affirmer ce que nous sommes, notre identité en clair, et bien sans doute qu'un projet type MCUR peut y contribuer par la prise de conscience peut être insuffisamment partagé dans une île connaissant plus ou moins un illettré sur 5...

78.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/01/2009 19:50
des relations inter ethniques est notamment né, le métissage..pierre...allons... ;-)

77.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/01/2009 19:46
je reconnais à nouveau la puissance de la rhétorique enseignée en iep... remercions ces fières instituts de procurer de talentueux fonctionnaires et politiciens, dont certains portent la responsabilité de la qualité de nos finances publiques et de la situation sociale en France...

Làs, la bonne parole portée par ceux là qui veulent donner du sens, à la dépense publique, semblent ne pas admettre les limites qui existent à la notion d'opportunité... La pyramide du Louvre ? la bibliothèque françois mitterrand à Paris, le musée des arts modernes du quai branly...? utiles ou pas ?? si ça existe ailleurs mais loin, utile de le faire à proximité ou pas ?

la MCUR se justifie essentiellement par la notion d'enrichissement individuel et collectif, vis à vis d'un accès à une Histoire commune partagée grâce à des ancêtres parfois communs à de nombreux réunionnais, dont on se demande ce qu'ils sont venus foutre là (qui sait parmi les réunionnais de souche, ce que sont venus foutre leurs ancêtres arrivés au XIXè siècle par exemple ?) au cours des siècles et années passées.

Quelle serait le niveau d'adéquation à retenir au regard de la fameuse "utilité" que revêt sa matérialisation, et son coût... 200 000 personnes vont à miel vert en quelques jours, 200 000 personnes iront elles dans le même laps de temps visiter la MCUR ...? si ce n'est pas le cas, alors démultiplions les opérations miel vert, elles sont plus efficientes que les opérations MCUR au regard de la fréquentation journalière qui peut être un critère d'appréciation objective de mesure de l'utilité d'une dépense publique...

à la limite, une solution simple consistant en la distribution d'une "lettre aux familles réunionnaises", ainsi que la communication de la dite feuille auprès de chaque touriste débarquant à Gillot, et sur laquelle serait détaillée en 4 paragraphes maximum, l'Histoire de notre île, ne serait-elle pas une solution qui éviterait le gaspillage des fonds publics dédiés au projet de la MCUR...? je gage que pierre serait favorable à cette solution, pour peu bien évidemment que l'outil "lettre aux familles réunionnaises" convienne à l'utilité qu'elle est censée procurer, à savoir un accès à la connaissance de l'Histoire de la population..

Budgétairement, on pourrait même rattacher au coût des dépenses publiques, les phases plus ou moins importantes de gestation des dits projets, au cours desquels différents spécialistes de la question et des spécialistes de la méthode, en plus des hyper spécialistes de l'art et de la méthode...se posent la question de savoir à quels objectifs doit correspondre la dépense future envisagée...

Tout ça pour dire que la dépense publique, quand bien même serait elle justifiée par des arguments qui mettent en avant son opportunité pour un public ciblé, renvoie ensuite au choix de sa matérialisation...et sur laquelle malheureusement ou heureusement, tout le monde n'a pas droit de décision. ce qui n'empêche pas la critique...

c'est le cas ici. 80 millions, 100 millions, combien ? la valorisation des sites éparses appartenant encore parfois à des privés ne serait elle pas plus intéressantes? quels sont ces sites ? sont ils recensés ? quelles animations mettrent en place pour valoriser ces sites ? quels projets en y associant les gens du quartier, dont certains gramouns sont détenteurs de tout un tas d'histoire...voilà des questions à se poser..histoire de justifier de l'intérêt de sauvegarder ce que l'on peut des traces de l'Histoire de la Réunion entre le 17e et le 20e siècle..Si cela a un intérêt bien évidemment...

76.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 19/01/2009 19:12
Nicolas:

" si les méfaits de l'Histoire ne concernaient que ceux qui les ont vécus et que ses méfaits n'auraient aucun impact sur leurs descendants...holà pierre, ressaisis toi ... !! ah quoi bon les conférences des rescapés de l'holocauste ...? "
Les conferences des rescapes de l'holocauste sont specifiques en ce sens que le probleme lie est encore tres actuel: les antisemites, les neonazis, sont encore plus que presents aujourd'hui (Russie, Etats-Unis, Iran pour ne citer qu'eux) et continuent de caresser les memes projets.
à quoi bon tout ce qui se passe entre les peuples du fait justement de l'Histoire...! Que je sache, l'esclavage est bel et bien mort , du moins en ce qu'il cible des groupes ethniques precis. De plus, l'identite juive est tres facile a isoler et identifier, et recouvrent bien plus de gens.
Pour ce qui est des peuples qui souffrent en raison de l'histoire, c'est souvent justement parce qu'ils s'en rappellent trop, de facon incantatoire...

"Les relations inter ethniques réunionnaises, ne peuvent s'expliquer aujourd'hui en occultant ce qu'elles étaient auparavant, en occultant les peurs et haines entre dominants et dominés, et des violences ou souffrances qui en découlent. "
Inter ethnique? Marrant, il me semblait justement qu'il s'agissait de promouvoir l'absence du choc des civilisations, le partage, la mixite... J'ai du mal lire.

Au demeurant, on peut les expliquer sans (c'est peut etre justement parce que tu vois des "relations inter ethniques" que tu as du mal a les expliquer sans l'histoire) : on peut l'analyser en terme de geographie ( les zoreils dominent car ils ont eu l'occasion de grandir pres des lieux de pouvoirs et avec les futurs decideurs, et donc de se creer un reseau a moindre frais) , d'education, de developpement urbain, ... Pour expliquer un probleme, je prefere la sociologie a l'histoire, ca a au moins l'avantage de fournir des solutions et de se preoccupper de problemes et de solutions concretes.

75.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 19/01/2009 17:50
C'est la que vous etes pretentieux et pas moi: je ne le sais pas, donc je ne le fais pas. Avant de mettre de l'argent dans un truc, la moindre des choses c'est d'en connaitre les consequences et ce qu'on en attend. Plutot que de me baser sur la foi en les consequences (ou en l'absence de consequences) d'un projet, je demande une expertise, surtout quand je ne joue pas avec mon argent. En l'occurence, aucun d'entre vous n'est en mesure de donner une liste d'avantages concrets, precis, mesures que la population pourra tirer d'une meilleure connaissance de l'histoire. D'autres presentations de l'histoire? Oui mais ca sert a quoi? Une reconciliation avec soi meme, un retour aux sources? Oui mais ca sert a quoi ? Et deja a t'on besoin d'etre reconcilies avec nous memes? Je ne dis pas que ca ne sert a rien, je dis que tant que je ne verrais pas a quoi ca sert, c'est a dire que ca aura ete scientifiquement demontre avec un peu plus que des beaux sentiments, je trouverais le projet ridicule. On ne fait pas de politique publique avec de beaux sentiments.

Je vais reprendre un argument que j'avais deja donne, ailleurs, a Nicolas de Launay de la Perriere: si demain je vais voir un elu en lui disant " je sais, je sens au plus profond de moi, que si vous ne tracez pas une route a cet endroit precis de telle facon, quitte a bazarder la circulation en centre ville, le vaisseau extraterrestre enfoui sous la ville va se reveiller" et que j'ai 500 adeptes, que ne dira t'on de moi et de l'elu si celui ci s'avisait d'accepter sur cette seule phrase? En revanche, si je me ramene avec des donnees topographiques, des etudes du sol, un dossier, en somme, prouvant mes dires, outre que je serais un genie et le sauveur de l'humanite, il serait legitime de m'accorder ma demande. C'est exactement ce que je demande: je ne dis pas que l'Histoire ne sert a rien, je dis qu'aucune etude n'a demontre son utilite, a ma connaissance. En plus, je vois mal le lien logique entre les problemes de nos ancetres et les notres, mais je n'attend qu'une demonstration etayee par des preuves.

En revanche, je vois parfaitement le lien, par exemple, entre la construction d'une ecole et le bien etre de la population ou entre la construction de logements sociaux et le bien etre de la population ou la construction d'un parc ecologique et le bien etre de la population, tous sujets sur lesquels les preuves et la litterature abondent...

Au demeurant, je precise quelques petites choses: autant, je veux bien que l'Histoire ne soit pas systematiquement recuperee politiquement, autant mon parallele avec les indigenes de la Republique ne visait pas a suggerer cela: il visait a expliquer comment on en est arrive a celebrer des identites quasi inexistante, si ce n'est inexistante, sous pretexte de retrouver des racines, en mettant en avant que les problemes d'aujourd'hui trouvent leurs racines dans un passe lointain et donc seront reglees via son etude. Il y a une parente entre la volonte de redecouvrir la creolite et celle de vouloir compenser les degats faits par la Republique aux descendants d'esclaves: l'idee d'un lien de cause a effet direct entre les problemes d'autrefois et ceux d'aujourd'hui, sauf que dans un cas ils sont psychologiques (ne pas connaitre le monde de mon arriere arriere grand oncle me rend depressif) et dans l'autre sociologique (les problemes d'autrefois m'ont rendu pauvres) . Je ne parle pas de recuperation politique, je parle d'un probleme de memoire obsessionnelle, que l'on peut comparer a ces descendants de nobles qui ont le blason de la famille dans le salon et continuent a fustiger la gueuse pour le mal fait a leurs lointains ancetres... Plus un air de famille qu'autre chose.

74.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/01/2009 16:57
si les méfaits de l'Histoire ne concernaient que ceux qui les ont vécus et que ses méfaits n'auraient aucun impact sur leurs descendants...holà pierre, ressaisis toi ... !! ah quoi bon les conférences des rescapés de l'holocauste ...? à quoi bon tout ce qui se passe entre les peuples du fait justement de l'Histoire...!

Les relations inter ethniques réunionnaises, ne peuvent s'expliquer aujourd'hui en occultant ce qu'elles étaient auparavant, en occultant les peurs et haines entre dominants et dominés, et des violences ou souffrances qui en découlent.



73.Posté par Aero Freins le 19/01/2009 15:35
Pierre Frédéric, ce faisant, tu fais toi même un procès d'intention, à ceux qui souhaitent ce travail historique, parce que formaté, et c'est dire si les clichés ont la vie dure, par des années, où évoquer l'Histoire de la Réunion, mais surtout l'Esclavage, ne pouvait susciter qu'émotions, récupération politique, discussions militantes...

Je crois d'ailleurs déjà avoir répondu à cette crainte qui est la tienne, en te répondant qu'une optique différente, davantage scientifique que "romantique", éventuellement étayé par l'exploration archéologique, pourrait permettre de nouvelles découvertes, ou en tout cas de nouvelles "présentations"...

Mais allons plus loin sur cette question d'utilité ou d'esprit pratique: Comment peux-tu avoir ne serait-ce que la moindre idée de ce que une meilleure connaissance de notre Histoire peut, ou pas, nous apporter ? Comment, peux tu derrière ton écran, imaginer un ensemble de conséquences possibles, à un rayonnement plus large, de ce qu'a été notre passé ?! C'est comme si, en apprenant à lire à un gosse, je pouvais imaginer quelles allaient être ou pas, ses lectures, mais surtout quelles allaient être ses actions.... futures ?

C'est effectivement.... une prétention.... "hors du commun".... !?!!

72.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 19/01/2009 12:06
Georges , tu n'as semble t'il pas lu jusqu'au bout: on a fait des propositions... Je remarque d'ailleurs que tu ne réponds ni aux critiques, ni aux propositions, te contentant de dire "les Vergès, eux au moins, proposent quelque chose , d'où la critique" . Oui mais la critique ici est t'elle justifiée? Quant au "il fait bon vivre" , as tu déjà jeté un coup d'oeil aux statistiques de l'illétrisme, du chômage, de la pauvreté, de l'alcoolisme et autres à la Réunion? On est plus proche d'un pays d'Afrique sub saharienne que d'un département français... Dans ces conditions, désolé, mais c'est pas comme si on n'avait pas été constructif ou que les Vergès l'avaient été particulièrement. Je critique Vergès sur la MCUR mais absolument pas sur la route des tamarins par exemple: je ne connais pas le dossier...

Aérofreins, je n'ai pas de désintérêt pour la chose collective. J'ai du désintérêt pour la culture cultureuse, n'ayant d'autre but que de satisfaire les visions prométhéennes et autocongratulatoire d'une frange de pseudos intellectuels persuadés que le rabachage d'une histoire (ou plutôt d'une lecture de l'histoire) va permettre de guérir les maux de ceux qui n'en sont plus partie prenante. En somme, j'ai le sens pratique et ne me demande, au sujet de l'histoire, que ce à quoi elle peut servir dans le présent (les historiens ont la méchante tendance à penser que l'histoire se justifie d'elle même, alors qu'elle n'a d'intérêt que dans ses effets présents et futurs) . Tu remarqueras d'ailleurs que, comme je l'ai dit, j'apprécie l'idée de la fête kaf, malgré mes goûts personnels: autant je ne pense pas que célébrer la créolité va guérir la Réunion de ses maux et je n'apprécie pas ce genre de fêtes, autant je vois l'intérêt pratique d'une fête susceptible d'offrir un moment de détente populaire et de fournir un atout touristique unique, puisque non reproductible.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales