Politique

Paul Vergès : "L'Outre-mer est dans l'impasse"

Les mêmes causes provoquent-elles les mêmes effets ? Paul Vergès, sénateur et ex-président du Conseil régional, prédit un avenir sombre à la Réunion et à tout l'Outre-mer en 2012. Pour le leader du Parti communiste réunionnais, la fin de la prime Cospar en janvier pourrait servir de détonateur, à la manière de la révolte de la vie chère aux Antilles il y a deux ans.


Paul Vergès : "L'Outre-mer est dans l'impasse"
Le parallèle avec les événements de révolte contre la vie chère aux Antilles en 2009 est vite fait pour le sénateur Paul Vergès. Celui-ci fait part sur son blog d'un avenir incertain pour les sociétés ultra-marines. 2012, année ô combien chargée politiquement, est aussi l'année d'un nouveau tour de vis budgétaire annonce Paul Vergès.

"Aujourd’hui, l’Outre-mer est dans une impasse. Et les événements semblent se répéter. La crise guadeloupéenne est née, en 2009, de la protestation de la population sur le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter. La crise s’est étendue à la Martinique, à la Guyane puis à la Réunion. Face à la mobilisation des ultramarins, le gouvernement français s’est vite trouvé débordé et a improvisé des solutions. C’est par exemple "la prime COSPAR" qui prend fin au 31 décembre 2011.

Deux ans plus tard, c’est à Mayotte, que les mêmes causes (le coût exorbitant des produits de première nécessité) produisent les mêmes effets (la mobilisation du peuple, depuis un mois et demi). Là encore, le gouvernement a été débordé, une ministre, un médiateur, un ancien préfet notamment s’y sont rendus et en sont très vite partis.

A ces crises touchant les Départements d’outre-mer, il faut ajouter les mouvements concernant la Calédonie et la Polynésie. Il n’en reste pas moins vrai que, même si les motifs sont différents, la crise atteint tout l’outre-mer.

A nouveau, face à la généralisation de ce mécontentement des outre-mers, le gouvernement actuel ne semble pas prendre la mesure du problème. Celles et ceux qui seront aux postes de responsabilités en 2012 sont-ils conscients de la gravité de la situation ?",
demande Paul Vergès. Pour lui, les mesures de rigueur annoncées la semaine dernière ne sont que les premières d'une longue série.

Un nouvel effort de 7 milliards prédit Paul Vergès

"Chacun a pu voir les signes avant-coureurs d’une aggravation de la situation. Le projet de loi de finances (PLF) pour 2012 a été établi sur l’hypothèse d’un taux de croissance de 1,75% ; le gouvernement vient de baisser cette prévision à 1%, ce qui s’est traduit par la nécessité de trouver 7 milliards de plus au budget. Mais selon les économistes, ce taux de croissance devrait être de 0,6%. Ce qui est probable, puisque le taux de croissance pour le dernier trimestre 2010, en France est de 0% !

Le gouvernement français a procédé déjà en deux fois à des "tours de vis budgétaires" : le premier d’un montant de 12 milliards, le second de 7 milliards. Et compte tenu du contexte, et du taux de croissance qui n’atteindra pas 1%, à la fin du premier semestre 2012, il y aura certainement un nouveau réajustement budgétaire de 7 milliards.

Ainsi, en 2012, la situation va s’aggraver avec la combinaison des crises grecque, italienne, espagnole et française créant des interactions qui ne seront pas de nature à stabiliser la situation"
.
Mardi 15 Novembre 2011 - 07:58
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1404 fois




1.Posté par cassepapaye le 15/11/2011 07:44
Résumé : La situation est grave et va s'aggraver en 2012
Ok ! ... et maintenant qu'est ce qu'on fait ?

2.Posté par donchoa le 15/11/2011 07:44
Merci Monsieur Vergès pour le diagnostic. Mais nous donner le remède serait beaucoup mieux, car quand on va chez le docteur juste pour se faire diagnostiquer, ça ne guérit pas la maladie pour autant.

3.Posté par muppets le 15/11/2011 07:47
Allez Popol, encore un peu d'huile sur le feu, la seule spécialité des cocos pei. Je ne me souviens pas d'avoir vu de grands projets économiques (autres qu'élitistes et rémunérateurs pour certaines officines publiques ou non ) pour la région durant votre règne. De toutes façons on ne revotera pas pour vous (ni pour votre famille). Il ne vous restera que les toutes petites élections locales sur vos possessions !!!

4.Posté par paulot le 15/11/2011 08:19
qu'il donne l'exemple, qu'il renonce son salaire de sénateur de la République, et qu'il demande à ses autres collègues d'en faire autant , cela pourrait couvrir la prime COSPAR pour tous en 2012, non ?

5.Posté par JOSEPH le 15/11/2011 09:00
Depuis 1959 ,date à laquelle monsieur Vergès décidait qu'il fallait abandonner la République française pour devenir " un État autonome démocratique et populaire "( phraséologie marxise -léniniste pour désigner l'indépendance qui aurait effrayer les Réunionnais ) ,il est convaincu qu'il possède une sorte de potion magique pour notre île. L'autonomie-indépendance 'ÉTAIT , SELON LUI , LA SEULE SOLUTION POUR ÉVITER TOUTES LES CATASTROPHES QUI ALLAIENT S ' ABATTRE SUR NOUS SI NOUS NE L' ÉCOUTIONS PAS .!!! Les Réunionnais ont refusé sa solution MAIS notre "grand visionnaire" est redevenu "le Cassandre " qu'il était en 1959 : LA RÉUNION va connaitre l’apocalypse dans les années à venir si on ne l'écoute toujours pas. Certes la situation du pays ( et de notre île) est inquiétante MAIS "le grand timonier du P.C.R. " ne possède certainement pas la solution qui nous permettrait de mieux nous en sortir !!!C'est un vieillard qui ne fait que délirer et qui a maintenant de rares moments de lucidité et , personne ,dans son entourage ne semble s'en apercevoir !!!

6.Posté par Gaston la gaffe le 15/11/2011 10:47
C'est pas Rahiba Dubois qu'on voit sur la photo?
Si tel est le cas, ou c'est une vieille photo, ou ce n'est pas malin de sa part avec les casseroles qu'elle traîne en ce moment...

7.Posté par philippe le 15/11/2011 11:36
Le diagnostique des anciens est a respecter,il n'est pas faux loin de là,il faut juste trouver les bonnes solutions!
Par contre LA CASSE ENORME faite par les sarko et consors nous mettent encore plus dans la merde,la raison est très simple ils ne cherchent qu'à s'en mettre plein LEURS POCHES sur le dos les pauvres!
Merci bande de salaud de sarko!

8.Posté par labri le 15/11/2011 12:56
Il n'y a vraiment rien de nouveau que l'on ne sache dans cette intervention du grand visionnaire,même pas cette habitude de noircir un peu plus le tableau.C'est vrai ,la situation est difficile mais elle ne concerne pas que les "Outre- mer".On aimerait qu'un homme qui fait de la politique et qui en vit consacre son temps à proposer et non à enfoncer des porte ouvertes!

9.Posté par ndldlp le 15/11/2011 16:50
vu les vieux croutons qui nous représentent.Faut il s'en étonner?

10.Posté par jipi974 le 16/11/2011 13:06
Le chaos n'est-il pas le leitmotiv du communisme quand il n'a rien d'autre à proposer ?
La maison de retraite ( non, je ne parle pas de son palais tant espéré qu'il avait nommé mcur avec comme aide soignante sa tit'fille ) lui ferait le plus grand bien, ainsi qu'à son collègue député européen...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales