Politique

Paul Vergès: "Il faut arrêter cette politique d'analogie entre la France et les Outre-mer"

Le 26 février dernier, le Sénat a organisé un débat sur la situation des outre-mer à la demande du sénateur Paul Vergès. Une nécessité pour ce dernier, compte tenu de la situation économique et sociale dans les départements d'outre-mer, et plus spécifiquement à la Réunion.

Pour le sénateur Vergès, rien n'est fait par le gouvernement pour améliorer la situation des DOM et leur intégration dans leurs zones économiques respectives. Au contraire...


Paul Vergès
Paul Vergès
"Trois raisons ont été évoquées pendant la séance, la méconnaissance évidente du monde politique sur l'outre-mer, la gravité de la situation et le caractère spécifique propre à chaque territoire", lance le sénateur Paul Vergès. Une séance spéciale a été organisée au Sénat, le 26 février dernier, sur la situation des Outre-mer. Rien ne va plus, selon lui, et la politique actuelle menée par le gouvernement n'arrange pas la situation des départements d'outre-mer, la Réunion comprise.

"Le chômage est de 30% à la Réunion contre 10% en France. Je me suis adressé au ministre Lurel (présent au moment des débats ndlr) en lui demandant s'il ferait la même politique avec 10 millions de chômeurs en France", poursuit-il. Pour Paul Vergès, il ne faut plus "appliquer mécaniquement" les mêmes remèdes en France et dans les départements d'outre-mer. Des remèdes inefficaces pour le sénateur. "Il faut arrêter cette politique d'analogie entre la France et les Outre-mer", explique-t-il.

Une situation préoccupante pour Paul Vergès à quelques encablures des débats sur l'acte 3 de la décentralisation dès le mois d'avril prochain. D'où la volonté du sénateur de "différencier" chaque département d'outre-mer et d'y appliquer une politique différente, notamment en terme d'intégration dans son propre espace économique. Si la Martinique et la Guadeloupe ont récemment obtenu le statut "d'Etat associé" dans le cadre de l'association des Etats de la Caraïbes (AEC), rappelle le sénateur Vergès, la démarche risque d'être plus longue à la Réunion. "Eux peuvent décider et nous, nous sommes représentés par une ambassadrice (Claudine Ledoux ndlr)", lance Paul Vergès.

"Il faut une décision pour chaque territoire"

"Qu'est ce que le gouvernement propose ? (…). Dans tous les domaines, on nous montre une aggravation de la situation. Mais nous ne voyons pas dans la politique du gouvernement, des propositions réalisables dans le temps. Il y a un effort idéologique à faire, la Réunion est intégrée de façon trop mécanique à la métropole", souligne Paul Vergès.

L'objectif pour le sénateur est d'arriver à une double intégration, en Europe et dans la zone océan Indien/Afrique de l'Est où la situation sociale et économique est complètement différente. Une démarche approuvée par l'Union européenne, selon Paul Vergès, mais qui ne trouve pas sa concrétisation au niveau gouvernemental. "Que proposez-vous alors que vous pouvez avoir l'accord définitif d'intégration (…). Il faut une décision pour chaque territoire, et non pas une mesure commune à un groupe de territoire", rappelle Paul Vergès.

Cette séance aura eu le mérite de faire bouger les lignes à en croire le sénateur, même si la Réunion ne pouvait compter que sur sa présence. "Les autres étaient absents", relève-t-il. Et les sénateurs, tous bords confondus, ont décidé de mettre en place une séance annuelle sur la question des outre-mer. "C'est une initiative à prendre", conclut Paul Vergès.
Mardi 4 Mars 2014 - 17:05
Lu 1706 fois




1.Posté par SEVERIN le 04/03/2014 18:05
Yo,le vieux débris se réveille de son sommeil,il s’aperçoit qu à la Réunion a 30% chômage,
après 30%de contrat aidés contre 10%en France.Hors,d'après un des commentaires de zinfonautes
sur ce réseaux,il y a à la Réunion 348.000 pauvres sur une population de 800 et quelques milles.C'est que maintenant qu'il se réveille,on aura tout vu,je crois que c'est bientôt la fin,créole commencer a préparer le banquet mortuaire avec toute ma bénédiction pour ce grand homme venu de nulle part.Alléluia,in yab des Yvelines

2.Posté par fundisantim le 04/03/2014 18:14
N'est ce pas lui qui reclamait l'egalite a cor et a cri ce fut un temps?

3.Posté par ndldlp le 04/03/2014 19:11
Alinea 5 article 73.. comment se.fait il qu il ne tape pas sur jpv...l occasion est rêvé..

4.Posté par jean Jouhis le 04/03/2014 23:40
casses toi tu pues
et marche a l ombre !

ton sarcophage de la mcur t attend à st louis mon coco

5.Posté par david Vincent le 04/03/2014 23:58
Paul Vergès est un un politique déconnecté de 40 ans de l' idéologie communiste qui 'était avant tout de défendre les ouvriers , salariés et autres travailleurs , ce que j'approuve entièrement .Il a hiberné 40 ans et se réveille aujourd'hui . Or le communisme et le et socialisme n'existe plus aujourd'hui , ils ne défendent plus la classe du travail même s'ils le prétendent ...mais au contraire l'écrase en la faisant supporter la charge des parasites issus de l'immigration allergique au travail tout comme la Droite . Il suffit de regarder la Réunion il y a 40 ans et aujourd'hui , il y a un intrus parasite de plus . Il suffit de regarder la France il y a 40 ans et aujourd'hui , il y en deux de plus .Pourquoi se crever au travail quand les politicards généreux avec l'argent des autres distribuent bien plus en restant au lit à proliférer grâce à la sueur des couillons de travailleurs que ce qu'on peut espérer au travail ,et la question ne se pose pas pour les deux parasites universels déferlés sur la France entière et sur tous les fronts . Aujourd'hui l'évidence est que le seul parti qui tente de défendre la sueur du travailleur est le Parti Patriote Bleu Marine .

6.Posté par SIMPLE CREOLE LAMBDA le 05/03/2014 08:56
Monsieur Vergès , il y a longtemps que les Réunionnais ont compris qu'aucune analogie n'était possible entre la Réunion et l'URSS ,sauf vous qui croyez toujours à un retour vers le passé! L'ACTUEL NOUVEAU TSAR CAPITALISTE DE RUSSIE , POUTINE ( ex-chef du triste et funeste K.G.B. du bloc communiste )i a bien profité de l'ancien régime mis en place par Lénine . I est l'horrible dictateur prêt à réprimer dans le sang le peuple ukrainien qui veut se débarrasser complètement de l'oppression russe, post communiste . Vous avez depuis 1959 berné nos compatriotes qui ont compris où vous vouliez les conduire ; Et vous avez (ainsi que votre dynastie et vos proches camarades ) bien profité de vos mandats et postes électifs grassement payés ...Vous êtes discrédité : on ne vous écoute plus . ..Nos compatriotes, dans le cadre de la République française et de l'Europe, veulent tout simplement avoir les moyens de sortir de la crise actuelle avec l'ensemble du pays. Pour cela une "régionalisation modernisée ,mieux adaptée à notre environnement et nos potentialités est possible mais pas le statut ambigu que vous essayez de nous concoctez : ON NE VOUS CROIT PLUS !!!

7.Posté par Militant de la 1ère heure le 05/03/2014 09:06
Monsieur VERGES, arrêtez de prêcher dans le désert. Ne vous obstinez plus, et allez vous reposer en attendant le grand voyage.
Avec tout le respect que je vous dois, pour avoir partager de grandes luttes à vos côtés, je vous le dis je serais heureux d'apprendre que vous avez décidé de prendre votre retraite politique.
Les personnes qui vous critique aujourd'hui ne vous connaissent pas. Elles connaissent ce qu'on veut bien qu'elles connaissent.
S'il est vrai que le Parti à perdu ses valeurs à cause d'hommes qui n'ont pas su être à la hauteur de ses valeurs c'est-à-dire: l'intérêt général, combattre pour défendre les plus faibles socialement, droit au travail, droit au logement, et du fait pouvoir s'insérer socialement.
Il est vrai aussi qu'à un moment donné vous avez failli dans votre rôle de leader. Et cela on ne vous le pardonne pas. C'est vrai que si il est difficile de se faire une bonne réputation, il est très facile de la perdre.
Bien à vous Monsieur VERGES

8.Posté par les cocos n''''''''ont rien dans le coco. le 05/03/2014 09:06
pépé a appuyé sur la touche 3 du brasseur d'air . Attention au coup de chaleur pour les vieux amis de la Russie. Aujourd'hui c'est le mercredi des cendres du communisme.
Espérons que pépé tiendra assez longtemps pour assister à la mort du PCR et à l'implantation locale du FN.

9.Posté par polo974 le 05/03/2014 11:27
Pour se mettre au niveau des pays voisins (pour pouvoir amorcer des échanges commerciaux), il faudrait une déprime de vie chère...

La Réunion vit dans une bulle où la vie est de 25 à 50% plus chère qu'en Europe (sauf le gasoil sur lequel on fait tout un cinéma...).

10.Posté par Vivement le changement, le 05/03/2014 11:33
30/100 de chomeurs !!!!qui travaillent pour la plupart au noir ...
Préconisation: Arret total de l'assistanat: finis RSA, allocation parent isolé, prime de noel, de rentrée etc....Vous verrez si les bénéficiaires de qui vivent de l'argent des Contribuables, roulent carosse, dépensent en smartphones, cigarettes, alcool, loto, Pmu, ne courent pas ventre à terre pour aller chercher du boulot !!!!!

11.Posté par austrodoudou le 05/03/2014 12:07
Malgré son outrance le post 10 contient, hélas, une part de vérité

12.Posté par montrouge le 06/03/2014 22:23 (depuis mobile)
Monsieur Paul Vergès ,je le respecte ,si vous connaissez l,histoire de la réunion,vous ne parlerez pas comme ça ,fait ce qu''il a fait pour la réunion ,et là vous pourrez critiqué

13.Posté par Mogalia hermine le 10/03/2014 18:35
La Réunion ne mérite pas Vergès, Virapoullé et ses magouilles vous va si bien. Vous avez là un homme sensé, et vous êtes entrain de tout mélanger. Que celui d'entre vous qui n'a jamais pêché le jette sa première pierre. Mais moi, je respecte ses paroles à Monsieur Vergès, au moins il nous élève, ça change de the Voice.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales