Social

Paul Junot : "Echec du Conseil général dans sa tentative d'instrumentalisation"

Paul Junot, hors du département pour des obligations syndicales, réagit dans un communiqué à la décision du Tribunal de Grande Instance qui s'est déclaré incompétent pour juger la demande d'occupation illégale du Conseil général par les ex-salariés de l'Arast.


Paul Junot : "Echec du Conseil général dans sa tentative d'instrumentalisation"
"Bonjour à tous, je viens de prendre connaissance à cet instant du délibéré du TGI concernant l'assignation dont j'ai été l'objet. Merci de publier ma réaction suite à ce jugement.

Le tribunal de grande instance se déclare incompétent, ce qui signifie qu'il n'y a pas voie de fait, contrairement à ce qui avait été affirmé par la Conseil Général. Nous notons une fois de plus que le Conseil Général est à coté de la plaque.

Par ailleurs, pour les syndicats qui jusqu'à maintenant se sont maintenus solidaires des ex-salariés de l'Arast (et ce malgré les pressions et les intimidations du Conseil général), nous pouvons considérer qu'il s'agit de la victoire de David contre Goliath.

C'est aussi la victoire du courage sur la peur, la victoire de la raison sur les ambitions et la victoire de la justice sur les abus du pouvoir politique.

D'autre part, il faut retenir l'échec du Conseil Général dans sa tentative d'instrumentalisation de la justice pour tenter de crédibiliser sa position de plus en plus difficile.

Enfin nous considérons que cette véritable claque judiciaire sera de nature à faire prendre conscience à madame Dindar de ses responsabilités.

Vous remerciant pour votre travail, je vous adresse mes cordiales salutations".
Mardi 2 Février 2010 - 15:52
Lu 1422 fois




1.Posté par lionel payet le 02/02/2010 16:30
On ne parle que des élections régionales. Mais il me semble que bientôt auront lieu aussi des élections professionnelles. Alors chaque syndicat se place

2.Posté par observateur le 02/02/2010 16:38
la vraie claque qui doit être infligée à ces elus sera de les déloger tous manu militari par voie de justice bien évidemment. Les diverses juridictions sollicitées par les salariés rendront leur verdict. Nous les verrons tous défiler tels les bourgeois de calais avec les chaines de la justice autour du cou. Mais on n'oubliera pas les gestionnaires arast , même celui qui déserté pour fuir vers la mairie devra défiler... devant le tribunal.

3.Posté par beverly, une réunionnaise le 02/02/2010 16:59
paul Junot est hors departement.S'il est en métropole, il devrait faire le plein d'informations, et le plein de comment agir, pour toucher ces indemnités, peut etre?

4.Posté par syndicaliste le 02/02/2010 17:22
la faim i fé mal....et le jeûne fait partie d'une vie de catholique, c'est normal pour le syndicat chrétien amen

5.Posté par Alex le 02/02/2010 18:13
ENCORE ET TOUJOURS DU GASPILLAGE

Payer des avocats de la trempe de Belot et Cregut avec l'argent de nos impôts pour ce résultat!!!!
moin mi dit nassimah lé fort. . .fort. . . ..fort

6.Posté par mamodo le 02/02/2010 18:59
a l'arrivée qui sort vainqueur de ce bras de fer.....la justice doit être saisi pour trouver les coupables de ce désastre.les ambitions personnelles des uns et des autres ....Mme benard et Mr junot pensent tirer des profits personnels de ce conflit.....pourquoi avoir ménager les AGS ...tout cela reste flou...attendons la suite de ce feuilleton .

7.Posté par Coucou le 02/02/2010 19:54
A MAMODO

- Je connais Monsieur Paul Junot depuis une trentaine d'années si mes souvenirs sont bons. Je puis vous rassurer, cher Monsieur ou Madame Mamodo que c'est un homme très intègre et à l'écoute. Il ne cherche nullement à tirer profit de la situation. Pour avoir déjà eu de longues conversations par le passé, entre nous, sur des sujets bien divers concernant la Réunion cette île que nous aimons tant, il nous plaisait de refaire le monde ! Je vous souhaite d'avoir l'occasion de rencontrer Paul et vous changerez d'avis. Bonne soirée, Monsieur ou Madame Mamodo.

8.Posté par pseudo jetable le 02/02/2010 21:39
Je travaille depuis mes 18 ans dans différentes structures. À + 45 ans, lors des manifestations de l’arast, j’ai eu l’occasion de rencontrer Mr junot. Apres plus de 20 jours en commun au palais je n’ai pas la prétention de le connaitre mais c’est bien la première fois que je rencontre un syndicaliste avec des réelles convictions et engagements. Au bout de +20 ans de vie professionnelle, c’est bien la première personne qui me donne envie de m’engager sur la voie syndicale.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales