Politique

Paul Girot de Langlade : "Je ne suis pas raciste"

Le préfet suspendu pour "injures publiques à caractère racial", Paul Girot de Langlade, jusque là niait en bloc les accusations dont il faisait l'objet après le dépôt de plaintes de personnels d'Orly. Interrogé par le Parisien, il reconnaît avoir évoqué "l'Afrique" lorsqu'il a été contrôlé.


Paul Girot de Langlade : "Je ne suis pas raciste"
"Je suis victime d’une cabale et je tiens à la dénoncer. Je ne suis pas raciste, je l’affirme haut et fort".
Le préfet suspendu, Paul Girot de Langlade, a été interviewé par le Parisien suite à l'affaire, très médiatique, des propos qu'il a tenu vis-à-vis d'agents de sécurité de l'aéroport d'Orly, lors de son retour de l'organisation des États généraux dans notre île.

Il se dit être victime d'une affaire orchestrée par Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur. Paul Girot de Langlade parle de "cabale" contre lui : "probablement pour faire oublier son passage au ministère de l’Intégration où il (Brice Hortefeux) a mené une politique plus sévère que dans le passé, et pour se refaire à bon compte une virginité de parfait antiraciste."

A la question sur son état d'esprit actuel, Paul Girot de Langlade répond : "J’ai été blessé par ce lynchage médiatique. Ma mère, mon épouse, mes enfants aussi. Cette 'affaire' ne repose sur rien d’autre qu’un banal incident."

En juillet dernier, les plaintes déposées évoquent deux phrases que le préfet aurait prononcé à l'encontre de personnels de l'aéroport d'Orly : "On est où là, on se croirait en Afrique", puis "de toute façon, il n’y a que des noirs ici".

L'intégralité de ses propos sont à retrouver sur le site du Parisien.fr
Jeudi 27 Août 2009 - 09:40
Magali Payet
Lu 2569 fois




1.Posté par Maronèr le 27/08/2009 10:05
Vu les propos de ce xénophile, on est en droit de se demander qu'est ce que le continent africain à bien pu lui faire idem pour les personnes qu'ils qualifient de noirs ? Quand on pense qu'il était le coordinateur des Etats généraux de l'Outre-mer à la Réunion. Pour plus d'informations visiter la page de l'encyclopédie libre Wikipedia.

2.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/08/2009 10:17
Ben on y arrive! Qu'Hortefeux saute sur l'occasion, à n'en pas douter (il y a d'autres raisons à cette réaction du gouvernement aussi, que j'ai évoqué sur le groupe facebook de protestation contre les propos du préfet) . Ceci dit, je ne crois guère à son histoire de cabale: la plainte déposée par l'agente de sécurité l'a été le 31 juillet PUIS elle a été convoquée le 4 août. Pour une histoire pareille, ça n'a rien de surprenant. Puis il y a eu la décision de le suspendre , qu'il estime oeuvre du complot car un secrétaire général adjoint du ministère savait qu'il était suspendu mais pas pour la plainte: en quoi est ce que ça indique qu'il y a complot? Ca indique simplement que ce n'est pas l'un de ses dossiers... Enfin, il y avait les deux autres plaintes, dont il estime qu'elles étaient téléguidées. par qui? Pourquoi? Hortefeux serait allé chercher des employés de Securitas pour leur faire porter plainte de manière à couler un type histoire de se refaire une virginité, le tout en profitant d'emblée d'une plainte mensongère? On dirait du Cambronne...

Quoi qu'il en soit, attendons le film des caméras de surveillance... On en saura plus , mais pour l'instant il n'y a pas grand chose qui plaide en sa faveur.

Un dernier rappel cependant: une relaxe ne signifie pas qu'on est innocenté. Il faut analyser les attendus du jugement pour savoir si le tribunal vous a estimé innocent. L'exemple type a été la première affaire pour laquelle il a été poursuivi et où il a été relaxé pour une erreur de procédure: ça ne signifie en rien que si la procédure s'était poursuivie il aurait été relaxé. D'ailleurs, il suffit de deux yeux et d'un cerveau pour lire ses propos de l'époque et se rendre compte qu'ils n'ont rien de modèles de tolérance et de valeurs républicaines.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/08/2009 11:00
s'il n'est pas raciste, il a tout de même tenu des propos à la con... qu'il attaque son ministre de patron pour décision infondée donc pour abus de pouvoir ..!

4.Posté par rose amer le 27/08/2009 11:06
C' est tellement facile de se mettre dans la peau d' une victime après coup. Etant que Préfet il doit etre un homme reflechis qui ne dit pas n' importe koi n' importe comment.
Ce qui est sortie de sa bouche n' est pas digne d 'un prefet qui reviens d'une Ile en plus pour traiter des Etat génèraux .
Pour ma part se n' est pas excusable ce qu'il a dit il doit en assumé less consequences maintenant.

5.Posté par thierry le 27/08/2009 14:12
un ministre réagissant vitement et bêtement à une affaire médiatique, juste pour se faire mousser et satisfaire opinion et médias ?

comme si ça ne s'était jamais vu...


heureusement la justice se rend dans le calme et loin des médias, la vérité sortira des tribunaux. .
En attendant, prétexter de ses deux relaxes précédentes pour prouver le caractère soi disant raciste de M . Girod est un exercice de style particulièrement nauséabond !
Ca me fait penser à ceux qui critiquent le conseil d'état lorsqu'un jugement ne leur convient pas !

Pour moi on pourra seulement dire s' il est raciste ou non le jour ou il sera jugé définitivement !
En démocratie, pas condamné signifie innocent...c'est une règle fondamentale !
Si tous ceux qui ont un cerveau et deux yeux se sentent autorisés à juger, ça risque d'etre un sacré bordel ! Pourquoi ne pas faire un sondage pour savoir si M . Girod est coupable ou non tant qu'on y est , ça économiserait des frais de justice ??

Les réactions sur le site du parisien sont intéressantes, le ressenti est bien différent ici ou en métropole sur cette affaire.

6.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 27/08/2009 15:14
"Je ne suis pas raciste", je suis honnête et très compétent, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai été choisi pour gérer les Etats généraux" : Voir synthése du SEUL sujet TABOU ???...

http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/faire-progresser-la-parite-hommesfemmes
http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/ouvrir-lecole-tous-sans-discrimination
http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/adopter-un-plan-de-prevention-contre-les-grossesses-precoces
http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/renforcer-la-politique-de-la-petite-enfance
http://www.zinfos974.com/Assez-aux-massacres-judiciaires-des-Enfants-et-des-Peres-!_a5997.html
http://www.acalpa.org/nouveaute.htm

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/08/2009 15:15
ainsi, thierry confirme le fait que le préfet est victime de son chef..qu'il porte plainte pour abus de pouvoir envers BH !

Mais bon, de là à imaginer que l'on peut dire n'importe quoi n'importe quand, à n'importe qui, sous n'importe quel prétexte et attendre patiemment que l'on soit jugé en cas de plainte, pour pouvoir laisser aux "critiques" l'art de faire leur exercice favori...ce serait bien mettre en peine les zones de commentaires pour beaucoup de web-journaux..celui-ci compris..

8.Posté par faldo_f le 27/08/2009 15:41
Et les fous disent qu il ne sont pas fou.Le 1er stade de la guerrison est l'acceptation! fais toi soigner.

9.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/08/2009 15:48
5. Ptet bien que ça s'est déjà vu, mais Girot de Langlade parle de "cabale" , de "plaintes téléguidées" ... A croire que toute la planète lui en veut! Son interview précise même que l'une de ses "preuves" est que le secrétaire général adjoint du ministère ignorait l'existence des deux plaintes arrivées sur le tard alors qu'il l'a interrogé... le lendemain de leur dépôts!!! En quoi est ce surprenant qu'un fonctionnaire du ministère, aussi haut placé soit il, ne soit pas omniscient sur un dossier et ignore des faits certes importants mais récents? En quoi est ce la preuve d'une "cabale" ???

C'est quand même difficile d'utiliser des relaxes pour démontrer un racisme supposé... Cependant , ce qui est facile parce que c'est vrai, c'est de dire que ce n'est pas parce qu'on est relaxé qu'on est innocent, surtout quand on est relaxé pour raison de procédure. Et qu'il est donc limite de se servir de ces relaxes pour se positionner en blanche colombe, faute de citer les attendus du jugement... Les questions de procédure , c'est trompeur : de la même manière que l'élection de Bello a pu être cassée sans que le moindre fait puisse lui être reproché, on peut être relaxé sans que le tribunal ne vous déclare innocent si la procédure ne va pas jusqu'à l'examen du fond et donc de la culpabilité... D'ailleurs, aurait il été relaxé sur le fond que ça n'aurait pas nécessairement démontré son innocence: il existe des failles de législation permettant de dire des choses racistes sans être condamné , en raison de la rédaction de la loi. Par exemple, si le seul crime raciste reconnu par la loi était "injure raciale" , le fait que quelqu'un ait commis une discrimination à l'embauche sur critère racial sans jamais injurier qui que ce soit lui permettrait de ne jamais être condamné pour racisme. D'où l'importance du libre-arbitre et de faire attention à ce qui est jugé et pourquoi.

A ce sujet, vous avez tort de dire que seul un jugement au tribunal nous permet de le qualifier de raciste ou non. On peut avoir une opinion sur cette affaire tant qu'on ne contrevient pas à une loi. Si l'on ne diffame pas et qu'on ne porte pas atteinte à la présomption d'innocence , le droit nous reconnaît le droit d'avoir une opinion sur cette affaire. Or, je ne le diffame pas (je ne dis pas qu'il a été condamné et mon appréciation sur les propos qu'il a tenu à l'époque, qui sont indubitablement racistes, je peux l'argumenter devant un juge si nécessaire (ce qui serait d'ailleurs le seul moyen de savoir si le juge l'estime bien raciste ou non ) et démontrer mon point de vue) et je ne porte pas atteinte à la présomption d'innocence (je ne dis pas qu'il est coupable, je trouve simplement son argumentation étrange et constate qu'il a peu d'éléments plaidant en sa faveur pour l'instant: il n'a pour l'heure que sa parole, n'ayant produit ni le témoignage de l'hôtesse de l'air ni les bandes de la vidéosurveillance: sa parole contre celle de 4 personnes, pour l'instant il est en mauvaise posture) ...

Bref, vous faites à mon sens une mauvaise interprétation du droit...

Quant au fait que les réactions sur le site du Parisien sont différentes de celles d'ici , en quoi est ce surprenant? Les rapports au racisme ont toujours été différent dans les DOM et en métropole, en raison d'une histoire quelque peu... divergente.

10.Posté par José le 27/08/2009 15:53
Il a sans doute raison : explication de manipulation médiatique et info que vous avez sans doute oubliée ou ... jamais eu.
Apparemment (entendu dans la revue de presse de France Inter) le préfet accuse Hortefeux de vouloir se faire une belle image d'antiraciste après son passage au ministère de l'immigration. C'est crédible. Il ne faut pas oublier l'affaire avec le directeur de cabinet au ministère de l'immigration sous Hortefeux et le vigile de Carrefour : énorme (plus de témoins..., plainte de Carrefour contre le vigile pour le plomber financièrement et faire un exemple ?)
N'oublions pas. En tout cas Hortefeux a été moins médiatisé à ce moment ...

Etant donné la différence énorme de réaction de Brice Hortefeux et même la médiatisation de cette affaire (les médias sont indépendants ?), je commence à croire le préfet.

Devenez le média : faites tourner l'info !

11.Posté par boyer le 27/08/2009 16:17
c’est l’hôpital qui se fout de la charité

12.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/08/2009 16:23
10. Non, mais qu'Hortefeux essaye de faire son beurre avec cette histoire, c'est plus que sûr. Il essaye aussi d'ailleurs de désamorcer une bombe politique (les évènements de l'année passée dans les DOM ont dû en échauder plus d'un ) . Par contre, j'ai quand même vachement de mal à imaginer que les plaignants aient inventé l'histoire pour servir une cabale quelconque, que ce soit le mrap ou Hortefeux: ça signifierait que la cabale en question savait par où Girot de Langlade passerait et à quelle heure, a pu trouver des salariés de Sécuritas volontaires pour leur opération et ayant les accréditations nécessaires sans que ça se sache qu'ils recrutaient (sans compter qu'ils en ont quand même corrompu 4! ) , s'arranger pour qu'ils soient au bon endroit au bon moment (et j'imagine que ça doit être facile comme tout de faire modifier les places et horaires de vigiles dans l'un des environnements les plus sécurisés du pays) , tout ça pour (rayez la mention inutile) permettre à Brice Hortefeux de se positionner en chevalier blanc/ permettre au MRAP de se venger de deux procès perdus (vachement revanchards les gars du MRAP... ) . Et si c'est Hortefeux, il a quand même pris le soin de bien choisir son gars pour cette affaire, en sachant que les déclarations précédentes du préfet joueraient en sa défaveur...

Non, sérieusement, l'idée du complot, ça fait trop film d'espionnage...

13.Posté par JUBILATION 57 le 27/08/2009 16:46
Qui va éteindre le feux?

14.Posté par thibaud le 27/08/2009 17:07
A Monsieur Dupuy junior!!!
Ce ne sera pas la première fois que nous serons en désaccord, y compris sur la façon de faire du droit.....mais là, vous dépassez les bornes en comparant l'arret rendu dans l'affaire des élections de ST-Paul ou les analyses se fondent sur une décision de justice ...et la situation de Girot ou vos commentaires reposent sur rien du tout...puisque les faits reprochés à l'interessé n'ont été qualifiés ni par une juridiction correctionnelle pour ce qui concerne une éventuelle sanction pénale, ni par l'autorité administrative (et le juge administratif à sa suite) pour une éventuelle révocation....j'ai déja évoqué le fait qu'une mesure de "suspension" (avec traitement d'ailleurs) N'EST PAS UNE SANCTION, mais une mesure limitée dans le temps dans l'intéret du service, contribuant à la sérénité en attendant l'issue de l'enquète...qui ne devrait pas etre longue!...suspension ayant sans doute également un coté politique sans interet à commenter!
Vos arguties consistent à faire valoir que 2 relaxes, dont l'une pour vice de procédure, dans des affaires précédentes, ne plaident pas en faveur du Préfet. pour la troisième affaire...mais cet amalgame entre 3 affaires différentes vous ferait prendre un Zéro pointé en deuxième année de licence, tellement il méconnait les principes fondamentaux du droit de la République.;...hélas, plus je vais, plus je considère que ce site n' a rien à faire de ces principes....et que la Réunion vogue vers tout autre chose ....sans vouloir le dire ouvertement!...C'est pour cela que personne n'accepte de dire "no comment" en attendant les vraies décisions qui ne vont portant pas tarder!
Le seul commentaire pertinent que j'ai lu sur cette affaire...émane d'un Guadeloupéen: "Coco des iles" , parfaitement au fait du mouvement de Février dans son ile, et parfaitement au fait de la plainte déposée par sa compatriote dans l'affaire Girot...sa mesure, la justesse de ses analyses dépourvues de passion, et sa dignité contrastent avec ce que l'on lit sur ce site!
Mais, Girot fait vendre ...on aura donc un article par semaine sur lui , avec 90 commentaires à la clef ...quand les délibérations du Conseil Régional et du Conseil Général d'hier n'en recueillent meme pas 10!...alors que l'avenir de l'ile s'y joue !
Appelez donc votre site..."Zinfos Girot"...(en plus, ça rime!!!)
Allez, ...une dernière fois,...VIVE LA REPUBLIQUE!

15.Posté par alain BLED le 27/08/2009 19:21
C'est normal qu'il soit parano, puisqu'il voit tout en noir !
un comble pour le pré-fait (comme un rat) : être trahi par un pur représentant de sa race, vu que plus blanc qu'Hortefeux, tu meurs (d'insolation).
Ou alors, c''est que Pierre Giraud de...l'Engueulade, trouve qu'il y a aussi trop de rouquins !
(pardon, on ne dit pas rouquin, on dit ex-maire qui a loupé sa teinture, tout au moins à St-Louis).
Plus sérieusement, quand il sert aux médias la phrase habituelle :" ma femme et mes enfants ont souffert aussi de ses accusations", il devrait penser à tous ceux qui ont souffert de son racisme ordinaire, au lieu de se servir de sa famille comme d'un bouclier compassionnel !

16.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/08/2009 20:19
14. Manque de bol, ma deuxième année de droit, je l'ai eu. Quant aux principes du droit, je vous recommande de relire vos cours... Enfin, pour la comparaison avec Saint-Paul, je vous signale aimablement que j'ai justement précisé les points communs et les différences: à Saint-Paul on a un jugement qui ne précise en aucun cas qu'un crime a été commis et qui se contente d'invalider le vote sur une question de procédure: on pourrait croire que Bello s'est rendue coupable de quelque chose mais ce n'est pas nécessairement le cas. De même, une relaxe sur une question de procédure ne signifie pas qu'on est innocent de ce dont on est accusé , juste que le juge n'est pas allé jusque là. Il est donc abusif de dire qu'il a été lavé des accusations pesant sur lui, le juge ne s'étant en définitive pas prononcé sur sa culpabilité dans la première affaire. Faute d'un jugement sur le fond, on ne peut se fier qu'à son intelligence... De plus, je vous renvoie à ce que j'ai dit sur le fait qu'on peut être un raciste sans être nécessairement jugé comme tel par une juridiction...

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/08/2009 00:27
Ainsi thibaud, vous confirmez que tant qu'une décision judiciaire émanant de l'autorité compétente n'est pas rendue, personne ne serait autorisé à faire de commentaires sur les plaintes, les propos ou actes supposés faits par tel ou untel... mais vous voulez la mort du "journalisme"..?!!! ;-)


18.Posté par erick le zoreil le 28/08/2009 07:11
Ah ouf la vérité est maintenant rétablie !
Tout ça c'était donc des mensonges......

19.Posté par fiuman le 28/08/2009 08:22
Je trouve étrange le traitement de cette affaire dans la presse, voici ce que nous pouvons entendre en ce moment sur radio festival qui a bien baissé depuis le départ de Pierrot :
"Le préfet a été suspendu pour avoir proférer des injures racistes...."
Quid de la présomption d'innocence quant tu es préfet, blanc et métropolitain. par contre mamode taki lui est bien présumé coupable d'assassinat.
Faut-il voir une absence d'éthique, faut -il voir là le travail d'un animateur et pas d'un journaliste, faut-il voir là un racisme ordinaire antiblanc, un racisme ordinaire antiétat ?


20.Posté par MANSOUR le 28/08/2009 10:15
POSTS 5 ,14 et d'aures à venir sans doute!!
-Que le ministre d'un gouvernement, dont la posture centrale est d'enchainer coup sur coup ,à l'exemple du patron,y a vu là une opportunité à saisir:c'est sans doute vrai!
-Que le préfet se défende et que la meilleure défense est l'attaque quoi de plus naturel!
-Que le préfet hurle au complot et médiatise sa défense en faisant appel à un conseil tres médiatique(c'est un constat objectif) et fasse appel à la presse je vois bien les bénéfices qu'il pourrait en tirer.
-Que le s coups ont leurs limites : éthiques/efficacité/responsabilité évidemment!

Ce que je ne vois pas et ne comprends pas c'est

-Les données qui fondent de la théorie du complot:depuis quand a-t-on besoin d'un complot pour pousser vers la sortie un préfet?
-Les piques(les leçons) adressées aux médias qui ont révélé l'affaire et continuent à la suivre d'autant que c'est le préfet qui se place aujourd'hui sur ce terrain!
-C'est la volonté de banaliser l'affaire et la ramener à l'énervement d''une personne ordinaire confrontée à la pesanteur de certains services ou à des conduites discutables. Malheureusement un préfet n'est pas une personne ordinaire!
Toute personne exerçant une fonction d'autorité se doit d'etre exemplaire car il engage son institution à travers sa conduite..Le préfet engage lui la République
.En clair ,Mr X peut toujours invoquer un grand énervement pour expliquer qu'il a coursé et en est venu aux mains avec l'automobiliste qui lui a fait une queue de poisson.Sans excuser le geste de l'automobiliste la conduite de Mr X n'est pas non plus acceptable
.Mais que dirait-on si ce Mr n'est autre qu'un Procureur général?.
-C'est de faire comme si les mots et le vocabulaire n'avaient qu'une dimension descriptive sans aucune charge et en ignorant le statut de celui qui les prononce et le contexte!
-C'est d'accuser les médias (et suivez mon regard:celui qui a lancé l'affaire) d'etre que dans la course à l'audience à tout prix.
-C'est la volonté de certains de voir là l'opportunité de délivrer une leçon de morale aux médias(prioritairement à zinfos) et aux zinternautes sur le choix de leurs articles et leur contenu.
Faut-il rappeler qu'il y a dans la conduite de ce grand commis de la République :un véritable problème :d'image,de responsabilité,de posture ?
Faut-il rappeler aux spécialiste en leçons en tout genre qu'il leur appartient AUSSI d'éclairer de leurs précieux apports,et hauteur de vue, les échanges qu'ils trouvent trop petits voire biaisés?
Car faut-il leur rappeler cette évidence: il y va des correspondances sur ce site comme il y va des lettres de lecteurs des quotidiens locaux :de différentes importances et profondeurs?

Au FINAL:
C'est à l'honneur de zinfos d'avoir sorti cette affaire.
C'est un problème pour le gouvernement d'avoir confié les EG à une telle personne.
C'est un problème pour la République de compter parmi ses serviteurs un tel individu!
C'est le droit de cet individu de se défendre.
C'est de notre interet de faire fonctionner de notre esprit critique pour ne pas tout gober des arguments de cette personne pour sa défense et des prétextes qu'elles peuvent donner à certains pour attaquer zinfos.



21.Posté par thibaud le 28/08/2009 10:36
A Nicolas -post 17
Non , je ne suis pas pour la mort du journalisme, sinon je ne souhaiterais pas un débat plus large sur les délibérations récentes de nos 2 collectivités sur l'avenir de la Réunion
De plus, je trouve sain que soit portée à la connaissance du public la plainte déposée par un agent contre Girot, avec mention des faits qui lui sont reprochés. dans la plainte...mais, s'agissant de faits , d'ailleurs contreversés (cf journal de France 2 d'hier soir), susceptibles de recevoir une qualification pénale ...la mission du journaliste s'arrete là...tant que les instances auquelles la République a confié le soin de trancher la question ne se sont pas prononcées ....il y va de l'honneur de 2 personnes...la plaignante et Girot
Je suis meme un lecteur assidu du "canard enchainé"; mais, ce journal a pris le parti d'etre "satirique"...il lance une info, fait "se marrer tout le monde", et attend que l'affaire évolue y compris devant la justice...de plus,il a une rubrique "pan sur le bec" ou il s'amende de lui meme lorsqu'il se trompe...et il n'entretient jamais une tribune de lynchage
Ici, rien de tel; c'est un lynchage à répétition, ...on n'apprend plus rien , si ce n'est à la marge par les dénégations des uns et des autres; ...et quand une rubrique à 90 commentaires s'épuise, on en relance une autre...ou Girot n'a rien à dire...il est raciste...circulez...meme si une juridiction venait à le relaxer sur le fond (ce que je ne sais pas plus que vous!)...le mal serait irrémédiable
...et si c'était le cas, la plaignante aussi passerait pour une c...tellement on a écrit sur la chose , alors qu'elle a pu agir en toute bonne fois
ça, ce n'est pas du journalisme!...et si l'on se comportait comme çà à votre égard, comment réagiriez vous.........c'est la première question à se poser....moi, je vous garantis que je ne laisserais pas passer
Relisez le commentaire de "coco des iles" sous une autre rubrique concernant Girot...je l'approuve totalement
Cordialement

22.Posté par Candide le 28/08/2009 14:26
Qu'il fait bon vivre dans ce pays, ou un gouvernement connu pour sa politique anti-immgration (5 lois depuis 2002 ! et l'instauration d'un ministère de l'Immigration dont l'ancien ministre s'est vanté d'avoir augmenter le nombre d'expulsion de 20000 à 30000 en 2 ans!) ses sorties verbales, jette l'un de ses représentant dans la fausse aux lions, tout en s'insurgeant contre son comportement dit "raciste" sans que rien n'ait été avéré, sans la moindre enquête... Et pas un pour dire, tient curieux... Personne pour remettre en cause ce qui ressemble fort à une propagande politique. Et pourtant, il faut être bien naïf pour ne pas avoir des doutes sérieux, quand on associe tapage médiatique, politique et gouvernement sans scrupule ! Et comme cette affaire tombe bien ! Alors, pourquoi ne continuerait-il pas sur cette voie. Il ne faudra pas s'étonner si à la rentrée une nouvelle loi sur l'immigration est soumise au parlement. Il ne faudra pas s'étonner si à l'avenir de nouvelles lois liberticides sont adoptées. Il suffira de trouver une nouvelle stratégie de communication, sur le dos de tel(s) ou tel(s) (peut-être vous ?), que nos chers concitoyens goberons comme toujours...

23.Posté par thibaud le 28/08/2009 16:44
A Junior--post16
Seule une intervention chez le dentiste, avec ses suites, m'ont empeché de vous répondre dans la foulée de mon post adressé à Nicolas....mais, rassurez vous je n'ai pas gardé de dent contre vous!
Je précise que je n'ai jamais dit que vous n'aviez pas votre seconde année de licence, mais que , si au cours de cette année ou l' on faisait du droit pénal, vous aviez traité un sujet , dans cette matière, en procédant à l'amalgame de 3 affaires , comme vous le faites ici, vous auriez eu un zéro pointé...vous vous placez souvent sur le terrain du droit....attendez vous à des répliques sur ce meme terrain!.....en outre, il m'a été rappelé souvent au cours de ma vie professionnelle, à un niveau bien postérieur à la licence en droit, (et j'ai écouté, figurez vous) qu'il n'y avait pas pire piège que les raisonnements "a contrario" , (du style : s'il a été relaxé sur une question de procédure , c'est donc que ....)....Que la République me préserve de me retrouver face à des magistrats qui se prononceraient par "amalgame"!....Quoique la collégialité permet de corriger certains errements
Méfiez vous tout de meme de certaines affirmations, telles que celles que vous avez eu l'occasion d' énoncer au cours de longs échanges sur la révocation de l'édit de Nantes (sous une autre rubrique) censée concerner les juifs, selon vous,...alors qu'elle concernait les protestants ou sur l'influence actuelle déterminante du christianisme sur le droit français (devant mes objections, vous avez fini par citer l'exemple de la monogamie) ou sur la possibilité de faire appel à la Cour Européenne de justice contre l'arret du Conseil d'Etat relatif aux élections de ST-Paul!
Pour en revenir à l'affaire Girot....je vous félicite d'avoir porté à la connaissance des Réunionnais les éléments de fait contenus dans la plainte de l'agent de "securitas"....mais, mes félicitations s'arretent là....Vous savez qu'avant guerre , les exécutions capitales se déroulaient en public....lequel accourait en nombre....la soif du sang sans doute....Brk!!!...ça vaut pour Girot, la plaignante et tous les individus laminés sur ce site , meme dans leur vie privée (je pense à Ponnin-Ballom ...meme si c'est une girouette politique par ailleurs)
Que voulez vous , je ne crois qu'aux jugements rendus au nom du peuple...pas aux pendaisons dans le "far-west

24.Posté par thibaud le 28/08/2009 16:53
A Junior....2 précisions encore
1---je ne vous ai pas vu commenter ce que j'ai écrit sur la mesure de "suspension" frappant Girot...
2---C'est une question, et non une affirmation....Est-ce vous qui avez initié une pétition demandant la révocation de Girot (là, c'est une sanction!!!...ce qui supposerait que vous le considérez comme coupable...sans autre forme de procès)
Ceci étant, après jugement, il sera peut-etre regardé comme ayant effectivement tenu des propos racistes...c'est bien possible

25.Posté par Elie ... depuis 1811 le 28/08/2009 19:30
M Girot de Langlade droit à la pésomption d'innocence... ne le privons pas de ses droits.... si on peut pas prouver qu'il est coupable ... il est donc non coupable !..... innocent ...je ne sais pas.... On se croirait en Afrique ... quand même.... pour un prefet , coordonnateur EGOM Réunion... ça le fait pas trop ! Vu le climat social fragile qui règne ses temps ci ! La question de l'identité Française na jamais été aussi soulevée !

(...)

26.Posté par Pierre Dupuy Junior le 28/08/2009 19:59

23. Posté par thibaud le 28/08/2009 16:44
A Junior--post16
Seule une intervention chez le dentiste, avec ses suites, m'ont empeché de vous répondre dans la foulée de mon post adressé à Nicolas....mais, rassurez vous je n'ai pas gardé de dent contre vous!
Je précise que je n'ai jamais dit que vous n'aviez pas votre seconde année de licence, mais que , si au cours de cette année ou l' on faisait du droit pénal, vous aviez traité un sujet , dans cette matière, en procédant à l'amalgame de 3 affaires , comme vous le faites ici, vous auriez eu un zéro pointé...vous vous placez souvent sur le terrain du droit....attendez vous à des répliques sur ce meme terrain!.....

Excepté que je ne fais pas l'amalgame des trois affaires sur un plan juridique. Il a été relaxé sur les deux premières. Cependant, au moins une des relaxes ne peut pas être invoquée pour qu'il se déclare innocent puisqu'il n'y a pas eu de jugement sur le fond: dans ce cas , il n'y a pas d'autres solutions que de se servir de son esprit critique. Mais il est évident que ces affaires ne pourraient être utilisées devant le juge pour l'accuser. Vous souffrez du problème de beaucoup de juristes, qui ont le malheur de croire que les règles du tribunal sont absolues et valables partout et en permanence. Ce qui est faux: on est ici dans un cas typique où le tribunal a statué sur un fait, ce qui empêche d'utiliser certains arguments devant les juridictions, arguments qui peuvent toutefois toujours être utilisé "dans le civil".

en outre, il m'a été rappelé souvent au cours de ma vie professionnelle, à un niveau bien postérieur à la licence en droit, (et j'ai écouté, figurez vous) qu'il n'y avait pas pire piège que les raisonnements "a contrario" , (du style : s'il a été relaxé sur une question de procédure , c'est donc que ....)....Que la République me préserve de me retrouver face à des magistrats qui se prononceraient par "amalgame"!....Quoique la collégialité permet de corriger certains errements

Un raisonnement à contrario? Du style? Où ai je dis que puisqu'il n'avait pas été "innocenté" mais uniquement "relaxé" , il était nécessairement coupable? J'ai uniquement dit que puisqu'il n'avait été que "relaxé" et non "innocenté" , on était libre d'avoir son opinion sur le sujet (dans certaines limites) . De plus, j'attends toujours votre analyse juridique contraire...

Méfiez vous tout de meme de certaines affirmations, telles que celles que vous avez eu l'occasion d' énoncer au cours de longs échanges sur la révocation de l'édit de Nantes (sous une autre rubrique) censée concerner les juifs, selon vous,...alors qu'elle concernait les protestants

J'avais confondu Louis IX et Louis XIV, à vrai dire... L'exemple était donc toujours valable: Louis IX avait bel et bien renvoyé les juifs de France pour s'approprier leurs biens et éviter de payer ses dettes. Simplement comme c'est un roi peu connu, j'avais mélangé avec Louis XIV et pensé que celui ci avait également ciblé les juifs durant la révocation de l'édit de Nantes.

ou sur l'influence actuelle déterminante du christianisme sur le droit français (devant mes objections, vous avez fini par citer l'exemple de la monogamie)

Je vous ai également renvoyé à un ouvrage reprenant d'autres exemples, que je n'ai malheureusement pas sous la main actuellement.

ou sur la possibilité de faire appel à la Cour Européenne de justice contre l'arret du Conseil d'Etat relatif aux élections de ST-Paul!

Parce que la CJCE ne peut être saisi sur des arrêts administratifs?

Pour en revenir à l'affaire Girot....je vous félicite d'avoir porté à la connaissance des Réunionnais les éléments de fait contenus dans la plainte de l'agent de "securitas"....mais, mes félicitations s'arretent là....Vous savez qu'avant guerre , les exécutions capitales se déroulaient en public....lequel accourait en nombre....la soif du sang sans doute....Brk!!!...ça vaut pour Girot, la plaignante et tous les individus laminés sur ce site , meme dans leur vie privée (je pense à Ponnin-Ballom ...meme si c'est une girouette politique par ailleurs)
Que voulez vous , je ne crois qu'aux jugements rendus au nom du peuple...pas aux pendaisons dans le "far-west

Judiciarisme, encore. La confiance aveugle en les tribunaux vous aurait mené à de drôles de surprise à l'époque citée... Des coupables innocentés pour "raison d'Etat" (ou parce qu'ils étaient trop importants) aux innocents incarcérés, la justice en laquelle vous avez une foi aveugle est limitée. C'est pourquoi elle nous laisse aujourd'hui encore la possibilité d'avoir notre propre opinion.

Sur la pétition, je vous conseille de la relire. Bien que je l'ai envisagé, elle ne demande pas la révocation du préfet. Elle s'insurge uniquement contre le fait qu'on lui ai confié la gestion des EGOM compte tenu de ses propos passés et demande la plus grande vigilance du gouvernement sur cette affaire.

27.Posté par MANSOUR le 28/08/2009 22:35
A Thibaud: posts 14,21,23,24
Et moi également je ne vous ai pas vu commenté ce que j'ai écrit!
Et à vrai dire je n'aime pas les donneurs de leçons .

4 posts pour exposer votre point de vue pourquoi pas? Mais pensez-vous un seul instant qu'une telle démarche aurait- été possible chez un quotidien de la presse écrite?
Si vous etes heureux de pouvoir bénéficier de telle tribunes ,ici, pourquoi les interdire aux autres? Pourquoi qualifier les leur de "lynchage"?
Si vous n'etes pas d'accord avec leur contenu libre à vous de répondre!
Mais de grace économisez nous vos lecons de déontologie!

28.Posté par thierry le 28/08/2009 22:49
outre le fait qu'on reste innocent tant qu'on a pas été condamné, personne ne sait vraiment ce qui s'est passé.... ceci est vrai pour tous, même pas les étudiants de troisième année de droit qui s'autoproclament juges !

les versions sont contradictoires, la suspension c'est juste le temps de l'enquête, spécialement dans des affaires difficiles ou médiatiques...

Il est normal qu'il soit suspendu, ce qui n'empéche qu'hortefeux s'en serve pour faire un coup médiatique !
Aucune raison pour que Girod porte plainte contre Hortefeux, le délit de récupération politicienne n'existe pas encore !

Je suis toujours prudent lorsqu'on désigne ainsi des coupables à la vindicte populaire, lors de campagnes de presse politisées.

Qui peut nous certifier que zinfos n'est pas un nouveau gringoire, et girod un nouveau Salengro ???

Je fais confiance à la justice, et à mon jugement...mais j'attends d'avoir tous les éléments pour me faire une opinion, et ces éléments... on ne les a pas !

J'ai signalé que les commentaires sur le site du parisien sont intéressants, et le ressenti très différent, ce que PDJ a mal vécu.....il s'agissait juste d'inciter les zinfonautes curieux à se confrontrer à un point de vue différent, ça ne fait pas de mal !

29.Posté par Pierre Dupuy Junior le 29/08/2009 00:13
outre le fait qu'on reste innocent tant qu'on a pas été condamné, personne ne sait vraiment ce qui s'est passé....

Exact, mais ça n'est valable que dans l'enceinte du tribunal et des média ou après un jugement, et encore il y a des nuances. Le juge ne saurait vous interdire d'avoir une opinion sur un fait avéré ou sur une procédure en cours, dans certaines limites: on peut pronostiquer mais pas assurer qu'il va perdre (par contre on peut assurer que l'accusé va gagner) ni considérer sans jugement qu'il est coupable.

Quant à savoir ce qu'il s'est passé, c'est ce qui est dit depuis le début: on a pour l'heure 4 témoins à charge s'étant exprimé (3 plaignants et une main courante) contre la parole du préfet, une hôtesse de l'air dont personne n'a contesté la présence mais qui ne s'est pas exprimée jusqu'ici et des caméras de vidéosurveillance dont personne ne connaît la teneur... (et tout ça, ce sont déjà des éléments dont on peut tenir compte! ) En somme, pour l'heure, on n'a que la parole des uns et des autres et ça se joue à 4 contre 1. Même avec le témoignage de l'hôtesse, comme elle est également accusée de propos similaires, son propos n'est pas plus neutre que celui de n'importe quel autre témoin actuel, ça ne serait donc que du 4 contre 2 : seule les bandes de vidéosurveillance pourraient donc renverser la situation ou alors d'autres témoins dont personne n'aurait encore entendu parler. Il n'est donc pas attentatoire à la présomption d'innocence de dire qu'il est mal barré en l'absence de nouvelles preuves à décharges...

Quant au ressenti des lecteurs du parisien, je ne l'ai pas mal pris (qu'est ce qui vous fait dire ça? ) , je vous signalais juste que ceux ci n'ont pas la même sensibilité aux questions raciales que nous (c'est pas ici que Le Pen aurait fait 20% des suffrages ou qu'un type promouvant un ministère de l'immigration et de l'identité nationale aurait été élu) : beaucoup des commentaires sur le parisien se contentent de dire qu'il avait bien raison de dire ça car il ne faisait que constater qu'il y avait trop de noirs à l'aéroport , sans tenir compte de l'accusation d'avoir lancé des objets au visage (et pourquoi ne retenir qu'une partie de l'accusation mais faire comme si le reste n'existait même pas? ) .

30.Posté par boucan le 29/08/2009 08:20
A THIERRY ///aux zinternautes///aux Responsables de ZINFOS

Prenant en cours cette information j'ai lu les posts qu elle a suscité et n'ayant pas eu accés depuis un petit moment à zinfos j'ai fait ma propre revue .Et j'en arrive à l'essentiel:
Certains posts ici ,m'ont mis comme à certains d'entre-vous plutot mal à l'aise car je ne comprenais pas (ou trop) le bien-fondé de leurs arguments .
Et dans cette rubrique il a ceux de THIERRY.

QUE NOUS ECRIT-il dans la conclusion son dernier post (28)?:
'se confronter à un point de vue différent ,cà ne fait pas de mal !'
Bravo qui s'en plaindrait car chacun sait combien nous pouvons apprendre de l'autre.
.
Mdes et Mrs les Zinternautes, Mdes et Mrs les responsables de zinfos, je vous invite tous à appliquer à THIERRY sa précieuse recommandation et d'aller lire ses posts à propos d'un courrier d'une étudiante intitulé : L'université au Mont-Blanc!
Vous serez EDIFIES par la teneur de ses propos et du coup vous pouvez relire à l'aune de ces post là bas ceux qu 'il a écrit ici

Voilà qui éclaire crument ses leçons de morale et qui donne la juste mesure de l'intégrité intellectuelle du personnage!

31.Posté par thierry le 29/08/2009 10:35
alors Boucan, les propos de kaflacour ne te posent pas de problème ???

je lui ai juste resservi ses arguments, ou est le problème ? pourquoi deux poids, deux mesures ?

32.Posté par thierry le 29/08/2009 10:55
alors Boucan, les propos de kaflacour ne te posent pas de problème ???
Tu aurais du nous citer ensemble, c'est un minimum...
Je lui ai juste resservi ses arguments, ou est le problème ? pourquoi deux poids, deux mesures ?

Dire que les profs zoreils viennent ici juste pour le soleil c'est normal, mais dire qu'un prof réunionnais est content de skier en savoie c'est du racisme.....ben voyons....je t'ai lu plus éclairé que ça auparavant.


PDJ, désolé mais on ne sait pas ce qui s'est passé..

Entre ce qui parait dans la presse et la vérité...il y a souvent un fossé !
Rien que dans l'affaire du petit grégory par exemple....quel délire !
A lire les journaux, ou à entendre tout ceux qui ont deux yeux et un cerveau comme tu dis....le cousin, la nièce, puis la mère auraient du être guillotinés !
Tous coupables à un moment ou à un autre, c'est pas beau ça ??

Finalement, 20 ans après, sait on ce qui s'est passé...non !

Pour les commentaires du Parisien, je n'ai pas juste lu qu'il y avait trop de noirs à l'époque....il y a aussi d'autres propos intéressants.
Refuser d'y préter attention car il y aurait du front national en métropole est aussi caricatural que de réfuter les commentaires de zinfos car le PCR est au pouvoir ici !

33.Posté par thibaud le 29/08/2009 11:28
Cher m Dupuy junior!
Dieu merci (meme si je suis agnostique)...cette République vit sur le principe de la séparation des pouvoirs....faute de quoi, on arrive aux dérives dont vous faites état dans votre dernier "mail"....et si je vous fais confiance pour donner librement des informations sur des faits ...et le plus possible...,et animer des débats portant sur des sujet d'interet commun (route du littoral, MCUR, evolution institutionnelle etc...) je ne vous ferai jamais confiance pour porter quelque jugement que ce soit sur les individus, tant les droits les plus élémentaires des personnes mises en cause me paraissent ici méconnus ( imaginez que je monte un site web et que je passe mon temps à vous brocarder à répétition...et à demander que vous soyez pendu par les c...., comme je l'ai lu ici....Vous verrez ce que çà vous fait....vous n'y résisterez pas longtemps, je pense!!) ....Oui,.... pour le jugement des personnes, il n'y a pas mieux que les instances juridictionnelles , qui seules permettent un échange d'arguments entre les parties et le respect des droits de la défense dans un atmosphère dépassionnée...je le maintiens plutot 10 fois qu'une!!!!
Pour l'affaire Girot, résumons :2 procédures distinctes sont en cours, toutes 2 de caractère contradictoire et respectant les droits de la défense...elles sont indépendantes:
-la première est administrative...elle aboutira à une éventuelle révocation ou mise à la retraite d'office du Préfet si les faits sont confirmés ( là, la vidéosurveillance va apporter des éléments importants) ou à la reprise des fonctions de l'interessé si les faits sont matériellement inexacts...et l'interessé pourra saisir le Conseil d'Etat!
-la seconde est judiciaire...elle peut aboutir à une sanction de caractère pénal (amende, prison), toujours si les faits sont établis ...et si le Procureur ne classe pas l'affaire en amont!
.....Si écrire cela, et s'en tenir là actuellement, (sauf faits nouveaux à porter à la connaissance du public, mais des faits uniquement) , c'est faire de la MORALE...., c'est "à tomber sur le cul"...c'est vraiment que nous n'avons pas les memes valeurs!!!...ce que je crois!
..Un mot encore sur la Cour de justice des Communautés Européennes, elle n'est compétente que pour les matières transférées par les Etats à l' Union Européenne.....en matière économique, environnementale etc....mais certainement pas en matière électorale!
...Si vous ne voulez pas que les internautes fassent du droit,....cessez d'en faire vous meme!...mais, j'avoue que ce serait idiot comme regle!

Quant à MANSOUR....je n'ai pas répondu parce que je ne voyais pas de désaccords de première importance entre nous....maintenant si vous considerez que je fais de la "morale"....alors là, il y a un profond désaccord.....mais qui n'ira pas jusqu'à demander que l'on vous pende par les.....j'ai trop en horreur ce type de procédé contre lequel je ne cesse de protester!

34.Posté par boucan le 30/08/2009 10:42
A Thierry :SUITE ET FIN
vos présents posts:5,28,31,32
vos posts faisant suite à au courrier intitulé :l L' UNIVERSITE AU MONTBLANC: 1,3,10,13

Je vous ai répondu sous la rubrique: l'UNIVERSITE
Je n'ai rien à rajouter à mon commentaire précédent surtout apres vos derniers posts.
je vous laisse à votre conduite ,à votre rectitude et à votre idéologie.
ici prend fin ce que j'avais à vous dire

35.Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/08/2009 01:15
séparation des pouvoirs...de plus en plus difficile à tenir... non ?

36.Posté par mansour le 31/08/2009 12:16
Merci
A tous ceux qui ont contribué à démasquer Thierry .
Pseudo ou pas nos posts finissent toujours par laisser entrevoir notre niveau et notre personnalité!
Nous savons tous maintenant à quoi nous en tenir à propos de ce personnage.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales