Politique

Pau Langevin contre la remise en cause du droit du sol dans les DOM


Pau Langevin contre la remise en cause du droit du sol dans les DOM
La ministre des Outre-mer George Pau Langevin réagit à la proposition émise par des hommes politiques de droite et du centre-droit de modifier le droit du sol en France.

Dans une émission d’Outre-mer 1ère ce mercredi, l’ancien ministre des DOM Hervé Mariton expliquait une fois encore être favorable à l'abandon du droit du sol au profit du droit du sang, et cela sur l'ensemble du territoire national. Quinze jours plus tôt sur I Télé, Hervé Morin (UDI) s’engouffrait dans la polémique ouverte par le secrétaire général adjoint de l’UMP Eric Ciotti sur le sujet.

Pour l’ancien ministre de la Défense, l’instauration d’un droit du sang devrait s’appliquer sur des territoires spécifiques que sont la Guyane et Mayotte "où nous avons une immigration pour obtenir la nationalité française qui est massive".

La ministre des Outre-mer estime que cette proposition d’obtention de la nationalité française différenciée de celle applicable en métropole n’a aucune chance d’aboutir d’un point de vue constitutionnel.

George Pau Langevin a aussi voulu mettre un terme à la "fausse idée selon laquelle il suffit de naître en France pour être français. On est français si on naît en France de parents français. Sinon il faut attendre l’adolescence de l’enfant pour que, si cet enfant est resté en France jusqu’à 13 ans, il puisse demander la nationalité française", a rappelé la ministre au micro d’Outre-mer 1ère.
 
Samedi 30 Mai 2015 - 10:26
Lu 2168 fois




1.Posté par EKOLO le 30/05/2015 12:00
"Pau Langevin contre la remise en cause du droit du sol dans les DOM ..."

Peut-être elle est contre, peut-être pas, en tout cas c'est pas cet article qui nous le dira.

Car dans cet article, on apprend que :
- "La ministre des Outre-mer estime que cette proposition d’obtention de la nationalité française différenciée de celle applicable en métropole n’a aucune chance d’aboutir d’un point de vue constitutionnel."
Et elle n'a peut-être pas tort : en principe les lois sont valables sur tout le territoire national (enfin, on verra).
- "George Pau Langevin a aussi voulu mettre un terme sur la "fausse idée selon laquelle il suffit de naître en France pour être français."
Information intéressante : donc si les parents de l'enfant en question sont reconduits à la frontière, l'enfant les suit.
Information qui sera à tous les coups contredite par les malokis de service.

En tout cas, pas de trace dans cet article du sentiment personnel de GPL concernant le sujet.

2.Posté par Choupette le 30/05/2015 13:50
Soyez cohérent dans votre article :
"La Ministre des Outre-mer ... " (2 fois).
" ...émission d[des]’Outre-mer ..."
" ... au micro d[des]’Outre-mer ...

Ou alors, plus français : le Ministre de l'Outre-mer ou le Ministre des Régions ultra-marines.

Par contre, la radio d'Outre-mer, je ne connais pas.
C'est nouveau ?
Ça vient de sortir ?
Vous parlez de Radio Free Dom, peut-être ... ?

3.Posté par Gloseur sensE le 30/05/2015 14:12
La ministre de l'Outre-mer a raison lorsqu'elle dit qu'une telle discrimination est "contraire à la Constitution française".

En effet, en France le droit du sang aurait pour conséquences une rupture de l'égalité des citoyens dans la République, et une rupture de l'unité nationale.

Cela aurait aussi donc pour conséquence de former deux (2) peuples en France : Un peuple français privilégié issu du droit de sol, principalement en métropole (avec ou sans la Corse ?, la droite et le centre-droit ne le précisent pas) ; et un autre peuple français discriminé issu, lui, du droit du sang.

Or, sur ce point, citons par exemple, la décision n° 91-290 DC du 09 mai 1991 du Conseil constitutionnel faisant jurisprudence constitutionnelle, laquelle déclare contraire à la Constitution le terme « peuple corse ». Réaffirmant ainsi qu'en France, il n'y a qu'un seul peuple : le peuple français.

Le droit du sang est donc inconstitutionnel !

Remarquons qu'il est paradoxal pour des républicains de droite et du centre-droit, qui se prétendent être les héritiers de la Révolution française, que de demander que le droit du sol soit, en Outre-mer et pour certains, remplacé par le droit du sang.

Non messieurs, les français d'Outre-mer ne sont ni des citoyens sui generis ni des gueux de la République !

4.Posté par Dolly Prane le 30/05/2015 15:41
"George Pau Langevin a aussi voulu mettre un terme sur la "fausse idée selon laquelle il suffit de naître en France pour être français."

Euh ... pourtant certains Antillais contredisent Madame la ministre, allant jusqu'à parler de "génocide par substitution", s'agissant de l'installation de leurs compatriotes métropolitains sur leur île !
Cruel dilemme que celui d'être ou ne pas naitre dans un endroit ! ;-)

http://www.dailymotion.com/video/x305gn_martinique-le-genocide-par-substitu_news

5.Posté par noe le 30/05/2015 15:51
On sait bien que certains disent n'importe quoi après 5 pastis !

Vive les Républicains !

6.Posté par Jacob le 30/05/2015 16:26 (depuis mobile)
Et là titutirualisasion de tout les employés communaux pas seulement ce qui vienne de rentrer comme pour certains 6 mois et d''autres 1 ans les chefs on droit à des primes et les autres rien merci les élus droit comme la France ????

7.Posté par Zarbi le 30/05/2015 16:32
C'est une réalité indéniable : que n'importe quelle femme ( notamment comorienne et plus largement africaine ) fait des pieds et des mains pour venir accoucher à Mayotte - plus importante maternité de France avec 7.000 accouchements annuels .
La mère - bien que clandestine - se sait alors INEXPULSABLE ( génitrice d'un potentiel français ) et elligible à toutes les allocations et multiples aides sociales .
Evidemment croyez vous qu'un individu qui arrive à sa majorité va refuser l'elligibité au pays du pactole républicain ? Même s'il conteste par ailleurs - vu sa "religion" - les valeurs de cette république : il faudrait être idiot pour cracher sur l'el-dorado qu'ils veulent tous gagner .
Idem pour la Guyane : femmes du Surinam , brésiliennes font leurs sept possibles pour venir y accoucher ; pourquoi cet engouement frénétique d'après vous ?
La mise au monde est devenue une filière d'immigration de fait qui ne veut pas dire son nom ( et la Pau-Langevin le sait très bien )

8.Posté par kafir le 30/05/2015 17:52
Monsieur Marmiton est né en Algérie de deux parents étrangers sans aucune goutte de sang français. Il ferait mieux de s'en rappeler. S'agissant de Madame G Pau Langevin c'est le palais de l’Élisée qui tire les ficelles ! Vite les régionales !!!!!!!!!!!!!!!!!

Kafir

9.Posté par canardland le 30/05/2015 19:09
bah et la reun on fait quoi tous ceux qui parlent pas français on les virent?

10.Posté par 974 le 30/05/2015 20:00
Venant de cette femme après sat li la dit dssu l'esclavage kome quoi t un système de travail gratuit...mi donne pu de la valeurs de sat i sorte dans la bouche band humain là....

11.Posté par LOUISE le 30/05/2015 20:24
Monsieur Mariton est né en 1955 en Algérie de parents FRANÇAIS. Eh oui, post 8, jusqu'en 1962, l'Algérie était française et des millions de français vivaient et sont nés là bas.

12.Posté par KLD le 30/05/2015 21:03
les fondamentaux de ce qu'ils nous ont appris dans l'esprit républicains et civiques français :le droit du sol , le genre de truc qui fait admirer la République Française ................meme la grandeur de la République se perd à cause de deux trois certains , vive PAU ! la France est admirée pour ce genre de concept ..............

13.Posté par Lamolly le 30/05/2015 21:49
Naturellement en Algérie tout le monde était français sauf les algériens eux mêmes. Les maltais, les italos , les espagnoles et les autres. Très peu des français du continent à part les grands colons alsaciens, bretons et quelques fonctionnaires corses. J'aime bien Monsieur Mariton, homme brillant et intelligent, polytechnicien et ancien Ministre.

Kafir

14.Posté par KLD le 30/05/2015 22:56
concept , je voulais dire "éthique" .......... drôle d'époque !

15.Posté par JC le 31/05/2015 01:18
Référendum ! Référendum ! Référendum c'est ça la DÉMOCRATIE !!!!
Le Français ne comprend rien ! Il est manipulé de toute pièce par les politiques qui eux sont d'accord entre eux pour que tout resté en l'état !
6 millions de chômeur, on emprunte pour payer les retraites des retraités actuels, on augment le nombre de fonctionnaires, on licencie à tour de bras, on ne produit plus rien, on est assailli d'impôts pour encore plus dépenser, on ralenti les élèves à fort potentiel, on continue d'accueillir des gens qui n'ont même savais reconnaissance du ventre et qui veulent nous imposer leur us et coutumes.
C'est terrible et on continue de philosopher ... Quand est ce qu'on va se réveiller ?????

16.Posté par KLD le 31/05/2015 02:07
JC ????????? Jesus christ en mwin bien ............. lu la fin par le ventre ................ trop comique !

17.Posté par Gloseur sensE le 31/05/2015 11:47
Post-Scriptum :

Considérant que les citoyens ascendants des anciennes colonies Françaises étaient ou sont toujours de nationalité Française, en conséquence, leurs descendants peuvent légitimement revendiquer leur héritage d'une nationalité acquise par le droit du sol car né dans une ancienne colonie Française, et aussi du droit du sang car né d'ascendants français.

De ce fait, par extension tous les citoyens descendants des anciennes colonies européennes, c'est-à-dire principalement Françaises, Britanniques, Belges, Espagnoles, Portugaises et Hollandaises, peuvent obtenir la citoyenneté européenne de part leurs ancêtres.

Ainsi, le mode d'acquisition de la nationalité est en grande partie réglé en France et dans l'Union européenne.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales