Politique

Patrimoine : Jacqueline Farreyrol estime avoir déjà rempli ses obligations


Patrimoine : Jacqueline Farreyrol estime avoir déjà rempli ses obligations
Sollicitée comme tous les autres élus par notre rédaction, la sénatrice, Jacqueline Farreyrol, a réagi à la question de la publication du patrimoine des élus. Elle estime qu'en ayant déclaré son patrimoine au début de son mandat, elle a rempli ses obligations et ne souhaite pas étaler publiquement ces informations.

"En France, comme élue de la nation, et comme le font aussi les candidats à l'élection présidentielle, j’ai eu à faire des déclarations de patrimoines à mon entrée à l’Assemblée nationale comme à mon entrée au Sénat. J’ai donc rempli, comme tous les autres élus, mes obligations. La question est donc non pas de dire à son voisin ce que l’on a mais d’être en règle avec tous et donc avec l’Etat", argumente-t-elle.

Pour Jacqueline Farreyrol, la question centrale est véritablement "de donner toute latitude à l’Etat pour qu’il contrôle efficacement et en profondeur, la situation patrimoniale des élus, mais aussi de tous les responsables de l’Etat qui sont à des postes clés", estime la sénatrice.

A la différence d’autres systèmes où la taxation sur les revenus se fait à la source, le système français lui est déclaratif. Il consiste donc en un contrôle à postériori. "Si ce contrôle existe c’est parce qu’il y a la tentation chez certains d’omettre de déclarer certaines choses, qu’il y a chez d’autres non pas l’intention d’omettre mais l’erreur involontaire. Personne ne doute du rôle essentiel des services des impôts, des brigades financières, des services judiciaires dans leur dévouement, leur vocation, leur engagement à remplir leur rôle de justice fiscale, et je suis pour ma part favorable à un accroissement de leurs moyens, pour qu’il ne puisse subsister aucun doute sur la probité de l’ensemble des élus et des responsables publics, et pour que ceux qui se rendent sciemment responsables d’omissions soient condamnés", poursuit-elle.

Dans une période économique difficile, "et parce que certains élus ou responsables publics pourraient avoir des patrimoines plus importants que d’autres", Jacqueline Farreyrol craint que ce "déballage public soit plus de nature à provoquer la convoitise, la jalousie, la suspicion sur l’origine de ces patrimoines, plutôt que de rassurer la population sur l’honnêteté de leurs possesseurs".

La sénatrice prône donc pour un contrôle plus poussé du patrimoine des élus afin de lever tous les doutes sur les élus, plus "que de savoir qu’ils ont un appartement ici, un livret A, ou une voiture qui a 300.000 km".
Mercredi 10 Avril 2013 - 17:14
Lu 1745 fois




1.Posté par oh my godf le 10/04/2013 17:52
Eh ben voilà,trois points c'est tout .

2.Posté par Lili le 10/04/2013 19:32
Elle est élue elle ??? Je savais pas !!!

3.Posté par Charles le 11/04/2013 00:55 (depuis mobile)
Elle me fait penser a un film : l argent de la vieille.

4.Posté par Antipode le 11/04/2013 08:52
"La question est donc non pas de dire à son voisin ce que l’on a mais d’être en règle avec tous et donc avec l’Etat"
Il serait bon Madame de ne pas séparer le Peuple de l'État ; l'État doit des compte au Peuple ! Et si les acquisitions vous semble indécentes à montrer au voisin, c'est alors qu'elles le sont !

5.Posté par nicole le 24/04/2013 02:36
C est affligeant ce débalage et je rejoins parfaitement les propositions de Mme FARREYROL. Déjà en France il faudrait se cacher d'avoir un bon salaire, ce qui pour la majorité des français n'est que le fruit que de beaucoup de travail, Le patrimoine même s il est acheté à crédit, au prix de sacrifice pour des familles comme la mienne serait presque une faute et susciterait des convoitises. Mais ces même personnes oublient que ce sont des années de travail et de sacrifice qui peuvent amener un couple à gagne 5, 6 ou 7000 euros a deux , et je le dis sans complexe car c est mon cas.

Vous avez raison poste 4 l'Etat doit des comptes au peuple ! et bien qu'il fasse son travail en contrôlant les fraudeurs dans leur declaration au debut de leur mandat, car tout le monde, senateur, depute ou ministre ne sont pas des fraudeurs !

6.Posté par Antipode le 24/04/2013 09:50
Pour rappel, 90% des français vivent et font fonctionner la France avec un revenu individuel mensuel maximum de 2600 euros ;) http://goo.gl/Uz2RA:// ; les 10% au-dessus seraient donc si précieux et compétents à prétendre valoir leurs émoluments ? Mais alors comment ce fait-il que nous soyons dans la panade avec des gens si bien payés ?! http://goo.gl/HkcVl:// ;
Il est reconnu que l'argent au-delà de 5000 euros (5 smics) par mois modifie le comportement et pas dans le bon sens, cela incite à la tricherie ; http://goo.gl/9AEm3:// ; les fraudeurs sont ceux qui ont l'argent à frauder ;) les comptes en Suisse et autres paradis-fiscaux sont pour les riches ;)
En suivant votre raisonnement l'argent serait pour atténuer la souffrance et le temps passé à s'échiner ^^ ; il y aurait donc des journées d'une semaine pour certains donc surémunération et les autres qui meurent prématurément de leur petite journée de 24h du fait de la pénibilité du travail doivent s'estimer heureux avec peu ? Non, l'argent ne dédommage pas ni du mérite, de la compétence, ni de la souffrance, son seul objet est d'établir une hiérarchie, une société de classe, de flatter l'égo et faire rêver les idiots ! Et en plus cela favorise l'incompétence http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter://
Un PDG du CAC40 touche en 29 secondes ce qu'un Smicard met 26 ans à atteindre ! http://goo.gl/i1Q0p:// Une société qui n'est capable de se flatter que par l'argent n'est pas viable ; pourquoi ne pas enseigner cela à nos enfants d'ailleurs, les adultes sont-ils menteurs et schizophrènes ? Mon/ma chérie, il faut prêter tes jouets... et une fois adulte on prône l'inverse, c'est affligeant !

7.Posté par nicole le 01/05/2013 03:59
C est vraiment avec ce genre de raisonnement que nous n evoluerons jamais en France, tous ceux qui gagnent correctement leur vie ne sont pas des PDG du CAC 40 et sachez que la Société est basée sur le marché de l'offre et de la demande. Un salaire haut rapporte hautement a son employeur, il n y a pas de cadeau, apres a chacun de choisir sa voie

Sachez que pour les pays qui evoluent, on arrete d envier le voisin qui gagne de l'argent mais on y travaille pour en avoir autant que lui. Continuez sur ce miserabilisme et l'ecart se poursuivra entre les riches et les pauvres car pendant que certains se plaignent de ce que gagnent les autres d'autres continuent à s’échiner pour avancer et a gagner plus, sans tenir compte des tricheurs des voleurs il y en aura toujours, on y peut rien ! mais il y a aussi des gens honnetes qui gagnent de l'argent.

8.Posté par Antipode le 01/05/2013 08:34
Affligeant et je suis tenté de rajouter, raisonnement d'une femme pourtant ^^ ; soyons content d'être en Ploutocratie, vivent les riches ils font le super monde dans lequel nous évoluons, ouvrez les yeux les gens ; soyez larbins, lèche-cul de nos maîtres parce qu'ils le méritent, ils donnent le meilleur d'eux pour toi pauvre peuple :D

J'imagine que vous n'avez pas pris connaissance des documents que j'ai fourni ?! Mais comme d'autres nous lisent ;) en voici encore http://www.dailymotion.com/video/xmie90_conference-d-yvan-blot-sur-le-pouvoir-irresponsable_news:// c'est un énarque qui parle ; et http://www.lazarus-mirages.net/democratie:// et encore http://jcfrog.com/blog/nouvelle-video-du-message/://

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales