Culture

Patrick Manent partage sa vision du Maloya

Vendredi 27 Octobre 2017 - 17:43

À l’occasion de la semaine créole, un atelier autour du maloya avec pour invité cette année Patrick Manent s’est déroulé pendant deux jours à Saint-André.


Les regards sont attentifs et studieux. Projeté au mur, les paroles d’une chanson de Patrick Manent analysées sous toutes les coutures. L’artiste est là pour répondre aux questions de la dizaine d’élèves sur son processus créatif, sur sa vision du maloya, mais aussi sur ses valeurs. Des messages de tolérance, au delà du combat politique du maloya.

"La jeunesse a besoin de repères. C’est important de ne pas enfermer le maloya, le message est universel. Dans le kabaré, le respect passe avant tout. C’est un message à faire passer aux jeunes pour la Réunion de demain" explique l’artiste.

Des jeunes à l’écoute, en demande de repères justement. "On estime être héritiers d’une culture de l’oppression et de la domination. Nous avons besoin de nous recréer nos propres mythes, nos propres héros, un panthéon littéraire, artistique, poétique.

Ce que je lisait chez Baudelaire en poésie, en prose, je le retrouve chez Patrick Manent. On a des Baudelaire chez nous"
explique Alexandre Lai-Kane-Cheong, membre du Kolektif Lékol Lémansipasion.
 

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 2893 fois



1.Posté par klod le 27/10/2017 18:03

"Nous avons besoin de nous recréer nos propres mythes"

nous avons surtout besoin de continuer la tradition "rebelle" du maloya .

"recréer" mi koné pas trop !

2.Posté par klod le 27/10/2017 19:15

créole partout , tout le temps ! bravo Patrick Manent , ca meme nout péi ! zarboutan un jour , zarboutan toujours comme dit l'autre , et LA , POUR DE VRAI !

3.Posté par sylvia le 29/10/2017 11:34

super top! encore svp! mi té coné pa !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter