Politique

Patrick Malet: "Il y a toujours eu des combats idéologiques très forts à Saint-Louis"


Aujourd’hui 25 août, fête de la saint Louis, et aussi bicentenaire de la commune. L’occasion de questionner l’actuel maire, Patrick Malet sur la situation économique et politique de la ville de Saint-Louis.

Quel regard portez vous sur l’histoire politique de la ville?
Saint-Louis est une ville où la population est passionnée par la politique. Il y a toujours eu des combats idéologiques très forts. Cela provient de l’histoire de la commune marquée par la production sucrière. La politique était régie par les producteurs qui avaient la main mise sur tout se qui se passait dans la commune. Une situation source de débordements. Aujourd’hui le débat s’est apaisé et cela tient aussi beaucoup à la personnalité du maire en place. 

Quelle politique économique pour la ville de Saint-Louis ?
J’hérite de conditions catastrophiques. La charge de personnel était insupportable. À cela s’ajoute la baisse des dotations de l’Etat et celle de la Civis. Je mène donc une politique d’austérité. L’important pour nous est de préserver l’existant à savoir l’usine sucrière et tenter de développer des zones industrielles avec des zones d’activités économiques.

L'avenir se semble pas s'annoncer sous les meilleurs auspices? 
La situation est compliquée, la mairie endosse une forte dose d’impopularité mais c’est un mal nécessaire pour que la situation se redresse.

Quels sont les atouts à valoriser ?
Il y a une forte potentialité au niveau de l’agriculture. Nous souhaitons davantage développer les cultures innovantes comme la ferme de spiruline au Tapage. Il y a aussi le tourisme. Beaucoup de lieux ne sont pas encore assez mis en valeur. Je pense à l’Étang du Gol, aux Makes et au Tapage...

Où en est-on de la création de la 25ème commune à la Rivière Saint-Louis?
La commission des finances est en train de finaliser son rapport et le rendra au mois de septembre. Les deux entités créées ne doivent pas commencer dans une situation financière handicapante, c’est pour cela que le travail de la commission est important. Ensuite la balle sera dans le camps de l’État.
 
Mardi 25 Août 2015 - 13:03
PB
Lu 1540 fois




1.Posté par hoarau le 25/08/2015 14:55
Mr Malet a embauché encore 7 gros contrats il n'y a pas longtemps.
Quelle politique d’austérité...!
Victoire Pouvoir Largent

2.Posté par darloute le 25/08/2015 15:59
Ce messieurs n'a que faire de st-louis et de sa culture. Un service culturel minable ,des gestionnaires à deux balles. Sans compter les secrétaires de dessous de table qui ne savent pas envoyer un mail. L'accueil faut les envoyer en formation. Comme le journaliste le dit , c'est le début de son calvaire qui commence.
A bonne entendeur.

3.Posté par GIRONDIN le 25/08/2015 16:29 (depuis mobile)
"...tenter de développer des zones industrielles ..."

Il parle de Bel Air? Avec sens interdit, impossibilité au gros camion d''y accéder?

Combat idéologique: la place des escrocs?

Il parle de lui a la 3 ème personne?

Pauvre st Louis!

4.Posté par noe le 25/08/2015 16:53
On sait très bien qu'à St Louis , la lang na poin lo zo et li bat tou le tant !

5.Posté par darloute le 25/08/2015 17:50
Elue a deux balles aucun respect pour la culture Kréol. Pilleur et fossoyeur à la fois.

6.Posté par REQUIN le 25/08/2015 23:04
"Je mène donc une politique d’austérité". comprend plus rien. la droite i moucate le gouvernement parce que i mene la politique austerité et un maire de droite lé autorisé faire pareil. ils sont ou les gros crieurs de droite...

7.Posté par Saint Louisien le 26/08/2015 00:35
b[La charge de personnel était insupportable]b
la faute à qui? aux deux derniers maires:
le Glaude qui a enrôlé des militants analphabètes jusqu'au dernier moment et le repris de justesse qui même une fois démis a continué à embaucher par dessus la tête de Malet qui ne pouvait que faire des cacas nerveux car Emile Carreau se moque de lui, et il revient encore et toujours.Comme il l'a fait il y a peu , malgré ses promesses de laisser St Louis souffler un peu...
Au fait, a-t-il toujours un bureau à la mairie comme il en avait un encore l'an passé après avoir été démis ?
Et qui le finance en misouk ?
Nul doute que ce nuisible va encore enfoncer un peu plus sa ville ( car dans le fond , c'est sa chose, la chose dont il pense bien tirer tout ce qu'il peut en tirer...et les habitants des "choses" aussi dont il se sert , qu'il jette comme des vieux PQ lorsqu'il n'en a plus besoin ,...

8.Posté par Corona le 26/08/2015 09:54
Exact post 1

On a même certains noms !
(Etang-Salé les Bains en force.....! birkkk)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales