Politique

Patrick Lebreton interpelle le ministre de l'agriculture

Suite aux actions de la CGPER et de la FDSEA cette semaine concernant les retards pris dans les versements de la prime bagasse, Patrick Lebreton a interpellé le ministre de l'agriculture sur le sujet. Selon le parlementaire un nouveau délai et une convention globale ne seraient pas compris par les planteurs réunionnais.


Patrick Lebreton interpelle le ministre de l'agriculture
Dans un courrier rédigé à l'attention du ministre de l'agriculture Bruno Le Maire, le député-maire de Saint-Joseph Patrick Lebreton demande une intervention rapide concernant le problème du versement de la prime bagasse aux planteurs de La Réunion.

Selon le parlementaire, les trois mois annoncés avant le versement de la prime n'ont rien donné, ce qu'il déplore. Près d'une semaine après le 21 mars, rien de nouveau donc sur les comptes en banque des agriculteurs : "A l'issue de ce délai, il faut déplorer que les planteurs n'ont reçu aucun versement. Il ne serait pas tolérable de justifier un tel retard par la non signature d'une convention analogue dans d'autres départements d'outre-mer" écrit Patrick Lebreton.

"Différents fournisseurs des exploitations ont déjà ajusté leurs tarifs en conséquence"

Le versement tardif aurait également des répercussions non négligeables sur les exploitations. Les factures impayées en eau par nombre de planteurs constitue à ce titre un exemple révélateur. Le député-maire de Saint-Joseph précise sur ce point que les "différents fournisseurs des exploitations ont déjà ajusté leurs tarifs en conséquence." Résultat, l'élu du Sud demande à Bruno Le Maire d'agir au plus vite pour que "les primes dues aux planteurs réunionnais puissent être mises en paiement".

Cette semaine, les deux principaux syndicats de défenses des agriculteurs à la Réunion, la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et la Confédération générale des planteurs et éleveurs de la Réunion (CGPER), avaient manifesté leur mécontentement cette semaine sur les retards pris dans les versements de la prime bagasse.

Il y a huit mois, le chef du gouvernement François Fillon annonçait à Bras-Panon la mise en place de la prime bagasse aux planteurs réunionnais. Le 21 décembre, le protocole d'accord relatif à cette prime donnait 11,05 euros par tonne aux planteur suite au décret du 29 octobre complété par l'arrêté ministériel du 20 novembre relatif à l'achat d'électricité produite à partir de biomasse issue de la canne à sucre. Selon les signataires du protocole d'accord, trois mois devaient être nécessaires pour la validation et le paiement des planteurs concernés.
Samedi 27 Mars 2010 - 11:00
Ludovic Robert
Lu 2558 fois




1.Posté par Polémique Victore le 27/03/2010 12:11
Est ce que quelqu'un peut, s'il vous plait, me dire si cette fameuse bagasse est actuellement revalorisé à travers un process industriel ou autre....
Parce que l'idée est belle mais est elle appliquée???
Merci.

2.Posté par Cambronne le 27/03/2010 13:57
NOS AGRICULTEURS FONCTIONNAIRES PEI ne sont donc pas suffisamment assistés par l'état providence combien est payé la tonne de canne ? Combien est elle sur le marché mondial ? Comment l'état peut 'il avoir un double langage,?
pourtant il n'y a pas si longtemps la rémunération de la bagasse à hauteur de 13 euros par tonnes de canne livrée, soit 5 fois plus qu'auparavant, François Fillon avait su redonné le sourire aux planteurs ?
Comment c'est gens peuvent ils encore demander le beurre l'argent du beurre sur un produit déficitaire qui en plus est une plaie économique à supporter avec un lobby rondement installé par une bande de fainéants ...

3.Posté par zembla974 le 27/03/2010 14:12
au moins lui il valorise etre payé 6000 euro par mois comme deputé et qui ne sert a rien si a donner des coup épé dans l'eau et brayé de temps en temps pour faire voir qu"il existe toujours

4.Posté par Orvile le 27/03/2010 15:53
à post 1: la "fameuse" bagasse est brûlée tout au long de la campagne sucrière dans les chaudières des centrales thermiques du Gol et de Bois-Rouge où elle sert de combustible. La vapeur produite par les chaudières alimente les turbo-alternateurs et génèrent environ 120 MW sur le réseau électrique d'EDF desquels il faut retirer 20MW pour le fonctionnement des 2 sucreries, ce qui laisse 100MW disponibles pour la consommation énergétique de la Réunion. Celà doit représenter environ 25 à 30% de la consommation de la Réunion pendant la campagne sucrière et 10 à 12% de l'energie totale annuelle. La bagasse consommée est autant de combustible fossile (fuel ou charbon) qui n'est pas à utiliser. De plus la canne qui va générer la bagasse va consommer au cours de son cycle de vie plus de CO2 de l'atmosphère que ce qu'elle produira lors de sa combustion, donc un effet bénéfique en terme d'épuration de l'air. Une VRAIE énergie verte, abondante et disponible pendant la coupe.

5.Posté par gueule d'amour le 27/03/2010 15:56
à force de cracher sur ces salauds de fonctionnaires zorey....faut pas vous étonner lorsqu'ils trainent les pieds dès qu'ils voient votre nom sur un dossier !

Acceptez vous l'argent venant des gaulois pour vos subventions, ou doit on provisionner de "préférence" sur les impôts prélevés auprès de Réunionnais ?

6.Posté par Lolo le 27/03/2010 18:52
Rien à voir avec une subvention!!
Il ne s'agit pas ici d'une prime bagasse, il faut arreter avec ce langage. Il s'agit ici de payer les planteurs pour la bagasse qu'ils ont produit en 2009, ni plus ni moins. Ce n'est pas l'état qui paye, mais EDF!
Tous ceux qui ont des panneaux solaires et qui vendent l'électricité à EDF accepteraient-ils d'être payés avec une année de retard?? Cela m'étonnerait.

7.Posté par Cambronne le 27/03/2010 18:54
zembla974 vous vouliez dire je suppose des coups d'épée dans l'eau, Lebreton selon vous serait donc notre Jean-Claude Van Damme péi sans le savoir question d'exister
"L'air tu peux pas le toucher... ça existe et ça existe pas... Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim."

8.Posté par Cambronne le 28/03/2010 09:23
5.Posté par gueule d'amour le 27/03/2010 15:56
à force de cracher sur ces salauds de fonctionnaires zorey....faut pas vous étonner lorsqu'ils trainent les pieds dès qu'ils voient votre nom sur un dossier !

Acceptez vous l'argent venant des gaulois pour vos subventions, ou doit on provisionner de "préférence" sur les impôts prélevés auprès de Réunionnais ?

Donc il faut faire quoi selon la sale gueule d'amour ? hein ? peut elle y répondre seulement ?
Car doit on nous étonner lorsque les fonctionnaires tatillons qui trainent des pieds , sur une simple appréciation d'un (contrôles particulier au faciès),Ce serait l'occasion de faire un peu cogiter ces "fonctionnaires". Qui ne réfléchissent qu'avec les textes souvent en contradictions, n'est ce pas une forme de discriminations arbitraire, encore une forme de pratique qui n’a jamais été une arme efficace.? faisant que ce pays de tarés marche sur la tête avec 130 000 chômeurs , il suffit d'un seul de ces fonctionnaires zélé censé faciliter la bonne conduite des choses puisse s'autoriser des droits à venir faire chier le monde , simplement parce qu'un citoyen plus couillu que la moyenne de masse moutonnante, aura eu le courage de leur dire sa façon de penser , de leurs frustrations et autre incompétence à ne pouvoir répondre plus rapidement en jouant sur des prétextes insignifiants ne justifiant en rien la manière de faire , si ces gens ne supportent pas leur condition qu'ils retournent dans le privé ...et arrêtent d'emmerder le monde ...à moins qu'ils opèrent ici espérant un petit avantage sous forme de corruption? avec moi il peuvent toujours attendre , pas genre de la maison ...
Quand à vos allusions de subventions , vous apprendrez que je n'ai jamais été de ceux favorable à la carotte ni à des défiscalisations bidons , n'aimant être redevable de rien à personne ...Connaissez vous la définition anglaise du fonctionnaire emmerdeur ?

" C'est un gentleman qui exigera toujours une place non-fumeur dans un canot de sauvetage du Titanic"...voilà l'état donc les catastrophes naturelles, de « La France en faillite ? ». avec un service public larmoyant se devrait pourtant d’évacuer pour proposer une motivation pédagogie libérale, autant dire de propagande Marxiste ce qui est à vous est à nous maintenant .
Alors qu’est-ce qui se passe ? Est-ce que j'ai l'habitude de dire n’importe quoi pendant que certains profitent du travail des autres et en plus pètent généreusement dans une arrogance sans fin dans la soie ? Là il va falloir faire un effort de pédagogie considérable dans un pays anti libérale ...Posez vous donc la question pourquoi la France n’arrive-t-elle donc pas à réduire ses déficits ?
J'ai bien un catalogue type 3 suisses pour vous apporter quelques premières réponses histoire attirer d’emblée votre attention :
- Le fonctionnement de l’Etat Providence coûte trop cher avec des institutions qui ne devraient plus exister comme ENA, le Senat , et quelques ministères comme celui des Dom Tom rattaché au ministère de l' intérieur et sous tutelle de l'Élysée...
- Il n’y a pas assez d’investissement dans la recherche et l’innovation, ni dans l'aide à la création d'entreprises
- Il n’y a pas assez de Français qui travaillent
- Les Français cocosocialococoécolo n’acceptent pas la réforme depuis des lustres
- Il y a trop de prestations sociales souvent en doublon
- Il y a trop de fonctionnaires , quand certains sont surchargé, d'autres roupillent sur leur crayons
- Les entreprises ne sont pas assez performantes , en raison de taxes arbitraires
évidement l'on reste pantois devant un tel florilège à la Prévert de « raisons » qui sont autant de lubies libérales, entre lesquelles les enquêtés sont invités à se déterminer « librement ».
Les entreprises françaises manquent-elles de compétitivité ?
Les dépenses sociales sont-elles trop élevées ou mal gérées ?
Le fonctionnement de l’État et des administrations territoriales coûte-t-il trop cher ? Bref, pourquoi la France fabrique-t-elle du déficit dans des proportions abyssales ? ».

9.Posté par polémique Victore le 28/03/2010 16:20
Merci Orville poste 4...voici ma lanterne éclairée....
une énergie non polluante....super!...

-Je suis étonné que l'on ne parle pas plus de la société "bioalgostral "qui travail sur un biocarburant "nourri" par les eaux usées des stations dépurations.
utiliser la polution pour créer un carburant propre...idéal non?



http://www.bioalgostral.com/

10.Posté par OZAK le 28/03/2010 18:41
5.Posté par gueule d'amour le 27/03/2010 15:56

à force de cracher sur ces salauds de fonctionnaires zorey....faut pas vous étonner lorsqu'ils trainent les pieds dès qu'ils voient votre nom sur un dossier !

Acceptez vous l'argent venant des gaulois pour vos subventions, ou doit on provisionner de "préférence" sur les impôts prélevés auprès de Réunionnais ?


Gueule d'amour vous êtes d'une violence dans vos déclarations. Et la tendresse bordel ? M^me un fonctionnaire ça aime....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales