Politique

Patrick Lebreton fait le bilan

A mi-mandat de député, Patrick Lebreton a souhaité présenter son bilan parlementaire à travers les actions menées depuis les bancs de l'Assemblée nationale. Mais c'est bien la politique gouvernementale de Nicolas Sarkozy qui interpelle le député-maire. Une politique qu'il compare à un démantèlement des acquis sociaux, à une faillite morale et qui contribue à l'abandon de l'Outre-mer.


Après un peu plus de deux années et demi de mandat, le député-maire de Saint-Joseph s'est entretenu avec la presse ce mardi sur les actions réalisées depuis son élection à la tête de la 4ème circonscription. Bilan d'étape et fin d'année oblige, Patrick Lebreton a présenté la lecture qu'il fait de l'action gouvernementale en 2009. Une action qui contribue, selon lui, à l'abandon progressif de l'Outre-mer.

Vingt-six interventions dans le cadre de commissions, 50 interventions dans l'hémicycle du Palais Bourbon, 1.108 amendements co-signés ou initiés et 87 questions orales : c'est ce bilan d'étape que le député-maire du Sud a mis sur la table pour l'exercice 2009.

Bouclier rural, station maritime, état de catastrophe naturelle et Aspa

C'était le 6 avril dernier, dans le cadre de la LODEOM, Patrick Lebreton défend le dispositif de "bouclier rural" en faveur de la défense des Hauts de l'île qui, selon le parlementaire, risquent une désertification. L'ensemble d'amendements relatifs au bouclier rural devait permettre aux entreprises installées dans les Hauts de bénéficier d'une fiscalité avantageuse.

Deux mois plus tard, le parlementaire interpelle le gouvernement pour lui transmettre les inquiétudes et la colère des pêcheurs concernant la fermeture de la station maritime de Saint-Pierre, occasionnant une réponse de Chantale Jouanno et un report de la fermeture de ce service public.

Il y a eu aussi des actions réalisées dans l'urgence. Après les pluies diluviennes du mois d'avril, Patrick Lebreton obtient l'état de catastrophe naturelle le 2 juillet dernier pour les villes de Saint-Philippe, Saint-Joseph, Petite-Île et Saint-Pierre. Villes qui avaient beaucoup souffert des inondations liées aux différents épisodes de fortes pluies dans la zone Sud de l'île, des centaines de personnes s'étaient alors retrouvées démunies face aux nombreux dégâts.

En dernier lieu, c'est un projet qui vise à réformer la récupération de l'allocation supplémentaire versée aux personnes âgées (ASPA) que Patrick Lebreton a présenté au Palais Bourbon. Des actions qui vont se poursuivre et qui marquent le décalage du député-maire avec la politique du gouvernement en 2009.

Le "bilan décevant de Nicolas Sarkozy"

Des différentes actions menées cette année par le gouvernement de François Fillon, c'est le projet de découpage électoral qui a particulièrement irrité le parlementaire de la 4ème circonscription au point qu'il qualifie ce dernier de "charcutage" électoral. Les communes de Sainte-Rose et plus particulièrement de Saint-Philippe devant être rattachées à une autre circonscription du département : "Ces découpages ne tiennent absolument pas compte des réalités locales" confiait Patrick Lebreton, présent à Saint-Pierre ce matin.

La crise traversée par la France avec les mouvements de contestation de l'Outre-mer et ses conséquences sont aussi des points vivement critiqués par le député-maire : "Yves Jégo était assez ouvert dans sa démarche. Il a été remplacé par Marie-Luce Penchard à qui je ne peux pas dire bravo. Sa crédibilité tient à peu de choses. C'est un remplacement surprenant. Le chef de l'État n'a pas pris la mesure des besoins de l'Outre-mer" explique-t-il.

Quant aux décrets d'application de la LODEOM, ils n'ont toujours pas été publiés explique le parlementaire qui ajoute que les Etats généraux et le Conseil interministériel de l'Outre-mer n'ont mené à "aucun engagement pris sur les problèmes fondamentaux".

L'action de la majorité politique représentée par l'UMP n'est pas plus épargnée : "L'état de déliquescence de la France ne pousse pas à l'optimisme avec plus de 1.254 milliards d'euros de dettes. Alors l'Outre-mer abandonné dans une telle situation, cela nous fait craindre le pire. C'est ça la politique du gouvernement en place".

Pour 2010, un des chevaux de bataille de l'élu du Sud sauvage, concernera, entre autres, la privatisation de la Poste. Une privatisation décriée par les Français et sur laquelle le député s'apprête à travailler, tout comme sur d'autres dossiers d'importances pour la Réunion et l'Outre-mer : "Présence constante sur le terrain, opposition irréductible à l'entreprise de casse sociale opérée par le gouvernement (...) tel a été le fil conducteur de mon engagement de parlementaire, telle sera la matrice de mon engagement de ces prochains mois..." conclut le député-maire.
Mardi 8 Décembre 2009 - 15:15
Ludovic Robert
Lu 1691 fois




1.Posté par kawa le 08/12/2009 15:30
Bravo pr ce bilan et les combats pour la justice sociale que vous menez. Avec Mme Huguette BELLO et M. Jean Claude FRUTEAU nous sommes fières de votre dynamisme et de l'image que vous donnez de La Réunion contrairement à MM. ROBERT et VICTORIA qui ne foutent rien (voir www.nosdeputes.fr) et ne font que cirer les pompes de SARKOZY.

2.Posté par kayamb le 08/12/2009 16:51
et toi kawa tu cires les pompes de ki ?

3.Posté par gloups le 08/12/2009 18:35
Peut-être que comme député / maire , il touche sa bille , mais comme dirigeant "D'espoir à gauche" , lui et son pote Vlody ont été lamentables de baisser leurs culottes devant Anette. En faisant cela , ils non seulement soutiennent Anette et sa cour de truands , mais font retourner le PS à l'époque des gromagnons. En réalité "espoir à gauche" n'est qu'un leurre pour assoir leurs pouvoirs . A quand la 1° gamelle ?

4.Posté par Rosée du matin le 08/12/2009 19:42
Tout à fait d'accord avec "Gloups" post 3

5.Posté par luther king le 08/12/2009 20:53
Mister le DM LEBRETON,
il est a ton honneur de vanter ton bilan sur tes interventions à l'assemblée sur;
- la fermeture de la station maritime de Saint Pierre,
-les pluies dilluviennes,(si ou té fé out travaille de reconnaissances des ravines obstruées nou té pas la ),agard qui sa la detourne band ravines a zot avantages,
-ASPA y existe depuis bien lomgtemps( ou la pris du temps), presque deux ans,
et concernant le bilan de out président malgré que ou vé pas d'lu, au moins lu fé des réformes constructives pou tout un pays (LA FRANCE) mais out parti à la réunion associé la contribué a la plus grande casse sociale que n'a jamais eut à la réunion,
Pour les elections régionales, fé en sorte que out bille lé bien pollie et quiarret pas brillé parce mon femme y vien perde son travail à l'ARAST par manque de positionnement du CG ( ou néna deux CG pour St Joseph A.T; A.V.) SA SE LA CASSE SOCIALE.
Moin l'été socialiste et lo pire moin la vote pou toué pou député. Ma faire en sorte revnir en arriére ek tout mon band famille pou dire quossa zot y vaut et quossa zot y attend.( cumulard)
A soir ou doit etre en france ek out l'equipe mé lorsque moin nora l'occasion dire a ou sa mi généra pas moin.
Ti lamp,TiLamp y tard pas..........

6.Posté par Punisher le 08/12/2009 21:54
Réponse 5 : L'exemple typique de la personne frustrée qui vote seulement pour que ses proches aient un travail. Avec ce genre de personnes, comment faire en sorte que la Réunion se dévellope.
A force de prendre les politiques pour l'ANPE, on en revient à l'esclavage version contemporaine.
Et tout ce petit monde fera la fête de l'abolition de l'esclavage le 20.
Risible quand on voit la situation actuelle. L'esclavage existe encore bel et bien, les maitres étant les politiques de droite comme de gauche.

7.Posté par St josephois le 08/12/2009 21:54
Soyons juste et constructif. Un député quelqu il soit ne peut changer à lui tout seul un pays ou la manière de mener les affaires. Sans pour autant être socialiste, je reste très satisfait du bilan de M Lebreton tant à l Assemblée que dans sa commune. Tout le monde ne peut être satisfait, la politique consiste à traiter de l intérêt général et non de l intérêt individuel. Il y aura toujours des mécontents, mais ce qui compte c est le gain du travail du Député pour sa circonscription en particulier et pour les français en général. Si la Réunion avait des députés et maires aussi concensieux, aussi travailleurs que M Lebreton les choses seraient largement différentes. Personne n est parfait, à l impossible nul n est tenu, regardons simplement et objectivement le bilan du député. En compraison avec notre précédent député, (christophe payet) ce bilan parle de lui même, malgrè un contexte social et économique particulièrement défévorable. La population a voté honnetement pour un député qui faut son travail à son niveau et à son échelle. Ce n est pas un sur homme, c est juste un citoyen qui milite et ose "mouiller" sa chemise pour obtenir des avancées sociales importantes pour notre société. Cessons de nous regarder égoistement et de s interesser à notre cas individuel, voyons plutot l intéret général.

8.Posté par michel rvn blanche saint pierre le 09/12/2009 10:24
Ohhh mon cher dévoué député,
ohhh toi qui as tant fait pour le développement de notre Grand Sud,
Toi qui as pu "reclasser" et "recaser" les emplois dits de "complaisance du GHSR,
Toi qui as pu arrêter les pluies diluviennes et ravines en crues de ton territoire,
Toi qui fait tant pour être à l'écoute et disponible pour toute la population de ton Sud chéri....(au fait Patrick quand est ce qu'elle est ouverte ta permanence parle...menteur(e) de la rue des bons enfants !!!)
Quand je vois ton bide et ton visage de plus en plus GONFLE, je me dis que nous avons de la chance dans le Sud d'avoir un député aussi dynamique et dévoué que TOI !!!
Et c'est pour plein d'autres raisons que si tu te représente à la députation dans la 4ème circonscription tu n'auras pas mon...........bulletin !!!

9.Posté par jiji le 09/12/2009 16:12
Ce qui est sidérant avec nos petits barons locaux de tous bords, c'est de les entendre vilipender sans arrêt le gouvernement et le chef de l'Etat tout en s'autocongratulant, comme s'ils avaient réussi eux, à régler tous les problèmes qui se posent dans leurs collectivités.

Il faut croire qu'à Saint-Joseph il n'y a plus un seul chômeur et que tout le monde est propriétaire
d'une belle villa bien à l'abri des intempéries et des inondations que connait la ville régulièrement.

La casse sociale n'est pas une exclusivité de M. Sarkozy. La Réunion et tous ses hommes politiques qui rivalisent d'incompétence ne sont pas en reste. L'Arast en est le dernier exemple.

Si encore l'état de déliquescence dans lequel se trouve la Réunion était dû à un manque de moyen on aurait compris. Or l'argent de l'Etat et de l'Europe coule à flot et rien ne marche dans ce pays. C'est sans doute à cause de la grande clairvoyance de nos donneurs de leçons.

Alors, M. Lebreton et tous ses acolytes de droite, de gauche, du centre et de travers devraient balayer devant leurs portes au lieu d'essayer de jouer dans une cour bien trop grande pour eux.

Il y en a qui ne savent vraiment pas ce que signifient décence et humilité.

10.Posté par OPPOSITION EN FORCE A St-JO le 10/12/2009 15:04
je ne critique pas la politique de mr L Patrick même si ce n'est qu'une coquille vide. il explique les grands projet en haut lieu. mais qui dit deputé dit pres du peuple de la 4ème circonscription OU EST LE VISU dans ses commune que le deputé a fait. OU EST CES PERMANANCES TANT PROMIS dans une commune la plus australe du sud NOTRE CHERE DEPUTE EST UN FANTOMME je comprend mieu le projet du gouvernement pour la basculée a l'est APRES CA LU VE QUE LE PEUPLE DE SAINT-PHILIPPE Y MOBILISE A ZOT POUR GARDE A NOUS AVEC LA 4éme C. HE BIEN NON Mr le DEPUTE OU VE DE SAINT PHILIPPE Pou gaingne la deputation et bien ou va voir dans la 4eme ou 5ème C y change rien pou nou. MAIS NOUS VEUT PAS FONTAINE Aussi place au autre un ilustre inconnu en politique si la droite lé absent a st-jo frotte bien out mains ce ne duera plus longtemps rdv 2011 puis 2014.

11.Posté par grand sudiste le 11/12/2009 16:13
Et sinon Monsieur le député, kosa la fé out projet de grand sud que ou la promis à nou avec ot grand dalon Didier Robert ?

12.Posté par HERZOG le 12/12/2009 06:09
C'est de l'autosatisfaction Mr LEBRETON.

En trois ans, vos interventions à l'assemblée représentent à peine deux questions par semaine. Entre les voyages, vos petites affaires à régler avec le secrétaire du PS locale, c'est cher payé pour 80 questions, en gros, le résultat n'est pas brillant.

Pour le 3 prochaines années, celà va se corser car votre assistante parlementaire sera élue au Conseil Régional, mais celà ne vous posera aucun problème, puisque vous êtes "le GASPAROV POLITIQUE" de la Réunion, puisque vous vous êtes Député et maire deSt Joseph, Maire adjoint de Petite Ile, futur candidat à la mairie de St Phillipe, et futur Conseiller Régional adjoint.

Vous pouvez jouer une multitude de partie d'échec en même temps.
Vous oubliez, Monsieur le Député, que vos conseillers de la majorité de St Joseph, accessoirement Conseiller Général, viennent de licencier 1200 travailleurs de l'ARAST, et pour l'ADI c'est pour bientôt. Alors pour critiquer le Gouvernement, cela va être compliqué quand vos propres collistiers du Conseil Général, membre de la Commission Permanente(accessoirement "joueur de cartes"), laisse 8000 personnes dépendantes sur le carreau.
Le bilan social de votre équipe n'est pas rose.

Que dire de la liste PS pour les régionales. C'est une affaire de famille, tout pour nous. Les postes seront partagés entre les amis et les membres de la famille, avec à sa tête un VERGOZ dèjà prêt à signer une alliance au 2ème tour. Autant mieux voter VERGES au premier tour, on perderait moins de temps, et peut être que le trainarrivera à St Joseph .
Rendez vous le 14 mars 2010.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales