Politique

Patrick Lebreton et Olivier Rivière marquent un point face à TAK


Le conseil communautaire de la Casud a subi un véritable séisme le 20 avril.

Soupçonnant un jeu d’écriture tronqué pour déséquilibrer volontairement le budget de l’intercommunalité, et donc faire porter le chapeau à l’ancien président Didier Robert, deux vice-présidents et leurs élus avaient désavoué publiquement le président André Thien Ah Koon.
 
Les délibérations s’étaient achevées sans le maire du Tampon et son homologue de l’Entre-Deux, Bachil Valy. Les deux camps s‘étaient quittés sur la certitude d’avoir respecté chacun le code général des collectivités territoriales.
 
Ce lundi 28 avril, une pièce importante vient d'être rendue publique, sous contrôle d'huissier, au siège de l’intercommunalité. Le compte-rendu synthétique des délibérations du conseil communautaire vient "attester du vote d'un budget équilibré, ligne par ligne, par la majorité des conseillers communautaires sous la présidence du 1er vice-président", fait savoir Patrick Lebreton.
 
Ce compte-rendu vient clore (pour un temps ?) la différence d’appréciation défendue par les deux binômes d’élus. Pour le maire du Tampon, dès lors qu’il avait prononcé la levée de séance dans la cacophonie juste avant l’affaire N°4 du budget primitif 2015, toutes les délibérations intervenues après demeuraient "nulles et non avenues".

En poursuivant le vote en présentant un budget équilibré et jugé cette fois-ci "sincère" par les élus encore présents dans la salle de conseil, le nouveau président de séance, Patrick Lebreton, avait donc défendu l’autre position aux côtés du maire de Saint-Philippe Olivier Rivière.

Mais André Thien Ah Koon n’a sans doute pas dit son dernier mot.
 

Mercredi 29 Avril 2015 - 05:31
LG
Lu 3671 fois




1.Posté par Jacob le 29/04/2015 06:45 (depuis mobile)
A quand une loi sur la titutirualisasion de tout le personnel communal pour qui nie est plus de pression

2.Posté par dédé le 29/04/2015 08:13
Avec Mr Carassou comme grand businessman la Casud n'est pas sauvé!!!!!

3.Posté par GIRONDIN le 29/04/2015 08:43 (depuis mobile)
Les 2 co responsables de la gestion de la CASUD avec DR ont ils intérêt à ce quelqu''un mette le nez dans les comptes?
En une heure on passe d''un déficit à un budget équilibré!!!Étrangre et génial en même temps!?!?!A transposer au privé absolument

4.Posté par ma sonnerie le 29/04/2015 08:43
1.
faut pas rêver..payer des gens à rien foutre comme il y en a légion à la CASUD..faut arrêter de tondre le contribuable !

5.Posté par Il s'est fait avoir le 29/04/2015 09:06
Quand même dommage, son sabordage a échoué. Il a joué, il perdu et TAK n'aime pas ça du tout. Maintenant la crainte est que va-t-il de nouveau faire. Il serait totalement hérétique de sa part en cas d'annulation des délibérations de présenter une nouvelle fois un budget non équilibré.
Encore que il serait capable de le faire de faire voter un budget en équilibre et de dire " c'est moi qui l'ai fait "

Vive TAK !

6.Posté par La claque à TAK le 29/04/2015 09:12
TAK attaque se prend claque ! Il est nuisible de vouloir s'en prendre de mauvaise foi. Dans les années 80 peut être que c'était possible mais dorénavant vous êtes finis TAK !

Détestable de voir comment il a voulu nous ni.... à son profit personnel comme toujours !

7.Posté par Echec et Mat le 29/04/2015 09:18
TAK est mat !

Rien à dire de plus que cette article. Sans surprise il a eu mal. Preuve à l'appui sur cette délibération, le budget à l'équilibre était possible, pardon est possible

8.Posté par dada le 29/04/2015 09:56
Avec Dodo de la Possession comme DGS, la CASUD va coulé, de plus si TAK se met à donner des coups de hache dans la coque du bateau lé sur la CASUD y tiendra pas longtemps

9.Posté par take detake le 29/04/2015 09:58 (depuis mobile)
Au début le budget est dit déficitaire.La comptable dit qu'on l'a obligé.Tak quitte la séance.La réunion continue,le budjet est ok.
Soit le budget a été fait sur un coin table. Crédible?
Soit la compta est dans la conbine et a pris les devant
?

10.Posté par LEBRETON, RIVIERE et la SINCERITE BUDGETAIRE le 29/04/2015 10:01
Patrick LEBRETON est tombé dans un piège tendu, bien malgré lui, par Olivier RIVIERE.
De l'alliance de la carpe et du lapin résulte une situation qui rend ridicule le Maire de Saint-Joseph.

En effet, sur la forme, lorsqu'une séance est levée par le Président, tout ce qui suit est irrégulier. N'en déplaise aux élites de Saint Philippe.

Sur le fond, Patrick LEBRETON, sur les conseils éclairés de Saint Philippe, a reconstruit un BP 2015 sur des hypothèses fantaisistes ou irrégulières qui aboutissent sur un budget des plus insincère !
D'une part des augmentations de recettes illusoires ( sans aucunes délibérations ni garanties ), pour certaines extrêmement préjudiciables à la population ( exemple : suppression de la carte libre circulation sur le réseau CARSUD ;
D'autre part des sous-estimations de dépenses parfaitement illégales;
Tout cela pour parvenir à "équilibrer" un budget.

En fait, la vraie question réside dans les motifs d'un tel acharnement à vouloir à tout prix afficher un équilibre au risque de travestir la réalité et privilégier l'insincérité à la sincérité.
Les réponses se trouvent peut-être dans la responsabilité des Maires de Saint Philippe et de Saint Joseph dans la situation financière de la CASUD, situation que dénonce TAK aujourd'hui.

La démarche du Président de la CASUD est pourtant des plus saines :
A défaut d'une validation définitive des marges de manœuvre issues de l'exercice 2014 ( qui ne sont pas de 13 millions, mais de l'ordre de 250 000 € - car on ne peut pas additionner des choux et des carottes ! ) le Président de la CASUD a opté pour la solution qui consiste à construire un budget à année 0.
Mécaniquement, il s'agit de comparer les dépenses - obligatoire et facultatives ( l'engagement de ces dernières relevant des Maires de la CASUD : subventions, emplois aidés, aides à la population .... ) avec les recettes disponibles ( sans augmentation des impôts, ce choix relevant, encore une fois, d'une décision collégiale des Maires de la CASUD ).
De cette comparaison ressort un déficit de 6,51 M€ !!! Pas besoin d'avoir fait l'ENA pour comprendre que la CASUD va droit dans le mur.
Le seul risque que présente cette méthode est d’aboutir à la saisine de la Chambre Régionale des Comptes qui se penchera alors sur le dossier.
Manifestement, certains ont tellement peur de cela qu’ils sont prêt à tout pour tenter d’y échapper. Cela est pourtant inéluctable !

Par ailleurs, Patrick LE BRETON affirme qu'il y a 13 Millions de disponible sur 2014 !
C’est intéressant, mais où sont ces excédent ?; et s'ils existent, alors pourquoi avoir supprimé des dépenses et surévalué des recettes pour construite « son » budget ?
La vérité est que ces excédents n’existent pas. Monsieur LEBRETON confond l’investissement et le fonctionnement : c’est parfaitement interdit. Il transfert des sommes d’un budget à l’autre sans soucier de la régularité des choses.
LEBRETON s’est laissé entrainer par le Maire de Saint Philippe, lequel, tellement haineux d'avoir perdu une vice-Président ( suite à une décision du Conseil Constitutionnel ) est prêt à tout pour extraire le fiel qui le ronge.

Ce qui est surprenant, c'est que le Député Maire de Saint Joseph se soit laissé aller à une telle erreur d'appréciation.

11.Posté par lol le 29/04/2015 11:01
A la retraite TAK, le pauvre ne comprends plus grand chose à part de se venger de Diddier ROBERT et vous post 10 si vous habitiez dans une des communes de la CASUD vous ne verrez pas les choses ainsi (impôts)

12.Posté par ALEXANDRA le 29/04/2015 11:44
très bonne analyse post 10, ce qui révèle la réalité de la situation
- la séance étant levée par le Pdt, tout ce qui suit est nul et non avenu
- un budget dans lequel on mélange l'investissement et le fonctionnement est interdit, même si c'est un Député qui l'écrit
Attendons la suite

13.Posté par GIRONDIN le 29/04/2015 11:54 (depuis mobile)
Encore une fois, une histoire incroyable!
Demandez un rapport à la CRC et on aura la vérité. Certes la CRC se n'est pas la vérité éternelle comme notre expert en finance publique(DR).....mais là.....

14.Posté par Le Jacobin le 29/04/2015 11:58
Bravo pour votre analyse poste -10, mais voilà même dans un club de chasseur de Tangue amateur ont n'a jamais vu un Président levé la séance d'une réunion qui n'était autre qu'un foutoir au départ, un vice président qui fait voter un budget à la bougie en rectifiant des lignes fussent-elles justifiés.

Je note dans votre prose que ce montage de parpaing financier présente un déficit de 6,51M€, pardonnez moi de souligner une fois de plus que ces fin limiers, manipulateur des impôts du contribuable du sud veulent en plus nous coller 6M€ sur le dos pour le montage de leur compagnie d'aviation à PIERREFONDS, (LA DODO NEWCO) en prenant soins de ne pas injecter 1€ de leur fortune dans ce qui est convenu d'appeler un BIDOUILLAGE.

Ne sachant même pas lire un règlement, il se glissent des peaux de bananes sous les pieds aveuglés par le pouvoir.

Il est bon de savoir si le préfet accepte la conclusion d'un budget qui à l'origine est irrecevable.

VOTER OUI, VOTER NON,VOTER BLANC!!!!!!!!!

15.Posté par Mwa la pa di le 29/04/2015 12:00
Ils me fond chier, sincèrement chier, tous ses élus de droite comme de gauche qui jouent à la guerre au lieu de s'inquiéter de la bonne gestion des collectivités ! Plus besoin de laxatif, nos élus s'en changent...

16.Posté par le Réunionnais le 29/04/2015 12:29
Bravo messieurs, il faudra marquer encore plus de point.

17.Posté par KLD le 29/04/2015 22:04
mars à Tak .

18.Posté par Qu''''on se le dise ! le 29/04/2015 23:09
La TAGADAGADAKTAKTIK de TAK c'est d'être toujours à ch'val sur le règlement !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales