Outremer

Patrick Karam va demander à être relevé de ses fonctions

Jeudi 17 Septembre 2009 - 10:45

Ce n’est pas sans émotion que Patrick Karam a présenté le bilan de son action, mercredi, lors d’une conférence-débat en présence d’associations, d’élus et de chefs d’entreprise. Le délégué interministériel à l’égalité des chances a en effet annoncé, à cette occasion, qu’il demandera prochainement à être relevé de ses fonctions.


Patrick Karam va demander à être relevé de ses fonctions
En introduction de la présentation de son bilan, Patrick Karam a annoncé mercredi qu’il demandera dans quelques mois au Président de la République de le relever de ses fonctions. Il explique ce futur départ par le fait qu’il existe désormais un Commissariat à la diversité, ce qui, selon lui, correspond à une sorte de second guichet de l’égalité des chances.

Parmi les élus, chefs d’entreprise et présidents d’association qui étaient présents, certains ont exprimé leur regret de le voir partir, considérant que "le combat ne fait que commencer" et qu’il privera l'Outre-mer de "sa pugnacité et de son pragmatisme". Mais le délégué, qui avoue avoir été "très heureux, et s’être beaucoup amusé en même temps qu’il a beaucoup travaillé", estime que quitter son poste relève d’une responsabilité morale et du bon sens. Il compte désormais sur la société civile et sur le commissaire à la diversité, Yazid Sabeg, pour reprendre ses dossiers et poursuivre ses actions.

Patrick Karam, guadeloupéen d’origine libanaise, a été nommé à la tête de la délégation pour l’égalité des chances en juillet 2007. En deux ans, il a lancé plus de 180 mesures en faveur de l’égalité des chances des français d’Outre-mer. Mercredi, il a présenté celles qu'il considère comme les plus emblématiques et celles qu’il souhaite vivement voir se concrétiser. Il affirme ne pas savoir encore ce qu’il fera après sa démission.

L'article sur le bilan de Patrick Karam
Bérengère Lefèvre
Lu 1733 fois



1.Posté par JUBILATION 57 le 17/09/2009 10:52

Je suis pas sur, qu'il est été extraordinaire, enfin, je vais pas pleurer, des surrémunérés pour pas grand chose !

2.Posté par Tantine Zaza le 17/09/2009 11:25

"guadeloupéen d’origine libanaise"
C'est à chaque fois ce genre de "détail" qui laisse supposer que les gens sont différents.

3.Posté par Basile le 17/09/2009 11:58

Le bilan risque de rester ses cris de vierges effarouchées contre le préfet Langlade, et son silence assourdissant contre "son" ministre Hortefeux !

4.Posté par Ulysse le 17/09/2009 12:19

Je ne connais pas les 180 mesures qu'il a fait adopter et il y en a certainement de très bien.
Je regrette toutefois qu'il n'ait pas pu obtenir de faire abolir celle-ci :
Rendre hors la loi la clause "réservé aux résidants en france métropolitaine" qui figure dans la très grande majorité des réglements de concours, offres diverses et variées, ainsi que pour les livraisons d'achats sur internet.

Pour ce qui d'imaginer que l'un de nos parlementaires puisse un jour s'y atteler et régler ça ... il y a longtemps que j'ai perdu mes illusions ! ...

5.Posté par thierry le 17/09/2009 13:16

t'as raison ulysse, situation anormale...comme le fait que ceux qui acceptent de livrer sont souvent incapables de faire une vente H.T., ou de rembourser la TVA métro lorsque l'on donne le justificatif des douanes Réunion...

6.Posté par Beauval le 17/09/2009 13:50

juste quelques propositions qui j'espere seront suivies:
* Pourquoi ne pas revoir les règles comptables des entreprises? C’est vrai que cela fera moins de prélèvements obligatoires mais il y aurait un développement de TVA et autres.
En clair : une entreprise qui fait de l’export paie un prix pour expédier ces marchandises. Cette somme ne rentrerait pas dans son bilan mais ferait l’objet d’un récapitulatif à transmettre aux impôts. L’entreprise fait sa marge sur le produit exporte et pas sur le prix du transport. Le consommateur y gagne car le prix d’achat est uniquement le produit (y compris la marge pour le vendeur) et le prix du transport règle a l’entreprise de logistique : pas de marge sur le prix transport.
Même chose pour la sous traitance : une entreprise A qui a un marche public ou prive peut faire appel a une sous traitance logistique et transport (entreprise B). La facturation des travaux se fait avec une marge bénéficiaire pour A. Mais la facturation logistique B se ferait sans marge pour l’entreprise A. Indirectement, cela permet de mieux rémunérer les sous traitants.
Globalement, toute action de logistique et de transport se retrouve mieux rémunérée; les entreprises qui font appel à de la sous traitance ne sont pas pénalisées. Pour la consommation courante, le client a une réduction sur le prix payé (export ou départemental, inter régions).
Tout le monde s’y retrouve sauf l’Etat avec une perte sur les prélèvements obligatoires… Compensée par une plus grande rentrée de TVA, de consommation de carburant. Cela augmente les échanges commerciaux et est adaptable à un niveau national.


* Dans le cadre de la réforme des CCI: pourquoi ne pas envisager une réforme des 3 chambres consulaires: Agriculture, Commerce et Métiers. Une mutualisation des moyens, une plus grande implication pour une meilleure coordination de deux acteurs supplementaires: Etat et Consommateurs.

A créer une chambre consulaire économique qui regroupe les trois chambres. Ce serait plus logique en terme d'efficacité et de synergie.


* Afin de privilégier et de protéger certaines productions de qualité: il faudrait une réforme des AOC. Certaines régions utilisent des labels qui ne servent pas en dehors de leurs frontières. Il faudrait de nouveaux labels AOC (vanille de La Réunion par exemple), une harmonisation et réglementer la création de labels inutiles.

Au même titre que les langues régionales, il faut une mise en avant et une protection des produits du terroir des Régions françaises. Avec un véritable cahier des charges, cela permettrait de distinguer les produits régionaux de qualité! Un label "Produit Régional Qualité": "Vanille Réunion Qualité". Cela peut englober des méthodes de production bio, respectueuses de l'environnement, développement durable...

* Instaurer une directive sur les codes postaux , le mot "France" sur les sites internet. France doit signifier "toutes régions". Le plus souvent France est utilisée uniquement à la place de "Métropole". Exemple: Un site internet qui vend en France signifie vente à toutes les régions françaises. Sinon utiliser Métropole ou Continent. Idem pour insertion de données avec un code postal outremer qui fait du service en France (impossible de le faire dans beaucoup de cas).

* Il faudrait aussi organiser le developpement durable. De la meme maniere que l'electromenager qui consomme et qui est note (A : moindre consommation electrique), il faudrait la meme chose pour le solaire (chauffe eau et photovoltaique). Ces classifications doivent permettre aux consommateurs de choisir les meilleurs produits au meilleur prix (reprendre une classification de A à E par exemple, A etant meilleur en production electrique ou de chauffage de l'eau et maintien en temperature, duree de vie du systeme). En plus du credit d'impot, un pack solaire devrait etre asocié au systeme de recuperation de l'eau de pluie. La mise en place devrait se faire avec une reduction d'impot ou un credit d'impot "reportable" s'il le faut sur plusieurs annees. Et en plus, par le biais d'un credit, permettre au consommateur d'avoir une garantie dans les trois premieres annees de ne rien payer en plus. La production du solaire et les economies d'impots suffiraient à rembourser le credit pour l'installation. En fonction du pack choisi : favoriser l'installation de produits avec des notes A par des incitations plus fortes (systeme bonus malus comme pour l'auto).

Desole de la longueur.

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/09/2009 14:14

si par cet acte, il compte se démarquer de la majorité silencieuse des ministres suite aux propos de brice de nice.. bravo ! chapeau...!

8.Posté par Harry POTHAIN le 17/09/2009 14:44

..et le Ministère d'Azkaban ?

Bon. Ce post est purement caustique.. et relève, avec ironie, ou à l'emporte-pièce, que certaines expressions ont le vent en poupe, ...que dis-je apparaissent à tout bout de champ, et se font publier ..comme des petits-pains.

Ainsi, les vierges effarouchées sont assez souvent de sortie, par ici, et à force de crier au loup, ..ou à ce qui effarouchent, ..elles vont finir par connaitre le supplice, ..ou le délice, les belles angoissées. C'est clair comme de l'eau de roche !

Toujours à propos des délices ...et de Capoue, on la lit régulièrement aussi, ..cette figure de style qui aborde le silence assourdissant. L'oxymore est habile, c'est vrai, et désormais renommée... car presque, elle pourrait faire oublier, celle de Kundera, qui décrivait lui... l'insoutenable légèreté de l'être.

Alors, branle bas de combat !! Les mots sont sur le pont, et vous m'en voyez ravi, ..moi qui travaille pour le roi de Prusse.

Alors, au diable vauvert l'avarice !! Usons et abusons de ces formules ...magiques !!

Le champion toute catégorie de l'usage immodéré... du proverbe ou de l'expression toute faite, reste l'artiste reggae AlPha Blondy. ...genre ?

Travailler c'est trop dur ...et voler c'est pas beau !!

9.Posté par Saint-Louisiens le 17/09/2009 18:17

180 mesures ? on ne rappelle même pas d'une ! ça devrait être des mesurettes. Il part ? Bon vent on ne va pas le regretter !

10.Posté par Bibiche le 18/09/2009 02:18

que du pipo des mesurettes qui ne sont quéphémères. le Neg s'est en core fait avoir. Et Karam dit franchement que l'on venut de débarasser de yoi

11.Posté par laetitia le 18/09/2009 10:26

Ici la Corse. Mr Karam sur cet article a été embaumé, est ce en vue d'une momification??? Nous sommes vraiment face à du 'politiquement correct' . Qu'est ce que ça cache??? 1er hic, il n'est pas parti qu'il est déjà regretté (en décodage psy, ça dit que personne va le regretter. Pourquoi??? ... :) ) . 2ème hic, On met en avant ses réalisations (trop nombreuses, qui semblent être diluées au point ou même Ulysse (commentaire + haut qui n'a pas fait que survoler le problème) reconnait que les mesures manquent d'impact, de poids , pour que l'on voit les différences qui marquent l'évolution. 3ème hic, je ne comprends pas qu'il y ait besoin d'un second guichet pour l'égalité des chances. C'est comme au loto (c'est une chance sur ... pour gagner un gros lot?) , ils ont placé un joker... payant en plus du ticket dit gagnant ??? Je fais partie de ceux qui ont une longue vue. En Corse, y a 6a, un préfet a bougé. Si vous saviez ce que j'ai vu de sa face cachée! Vous aussi, fusil à portée de main, vous tirez! Et bien l'article sorti, ne faisait état que de sa bonté, de son application au travail, sa générosité (orphelinat; hôpitaux ... etc... ). A savoir, lorsqu'un un bon élément est en place, qu'il est fertil , comme dans toutes entreprises, on ne le bouge pas, on l'entretient. En conclusion il y a ... possibilités de son départ: 1, raison familiale il ne peut pas faire autrement. 2, il est trop bon, et nous devons jouer son jeu et le prier de rester. 3, y en a qui ont vu sa toile de fond et qui le font bouger comme se préfet en Corse . J'suis sùre qu'on peut s'amuser à trouver les raisons du départ de cet homme. 180 mesures??? même les numérologues pourraient dire:"1+8+0= 9 , ça marque la fin d'un cycle". 180, ça fait trop lisse, C'est un politiquement trop trop correct , trop bien calculé.

12.Posté par Ulysse le 18/09/2009 19:29

Patrick Karam vient d'annoncer qu'il est encore en poste pour quelques mois.
Alors ne pourrait-il pas régler une fois pour toutes ce que j'ai évoqué dans le post 4.
C'est vraiment en plein dans le champ de l'égalité des chances et tant que cela ne sera pas réglé on restera mis à l'écart.

u[Alors M. Karam si vous lisez ceci il n'est pas trop tard pour faire cesser ces mesures discriminatoires.]u

13.Posté par Yoyotte le 24/10/2009 22:47

Bonjour,

En réponse à Tantine Zaza qui s'est élevée contre l'auteur de l'article qui disait "guadeloupéen d’origine libanaise", ajoutant alors : "C'est à chaque fois ce genre de "détail" qui laisse supposer que les gens sont différents."

Désolé ma chère Tantine Zaza. Je connais parfaitement bien ce Monsieur Patrick Karam puisque je faisais parti (avec ma fille) du fameux CollectifDom (qui ne comprenait en réalité qu'une dizaine de membres) dont il était le président.

Si vous saviez qu'il a déclaré au journal "Le Monde" qu'il était "fils de réfugié Cubain" vous vous offusqueriez certainement du fait que ce Monsieur - qui renie ces origines Syro-Libanaises - ne peut servir une cause qui ne peut être la sienne, c'est à dire la notre...

Si vous saviez qu'il a tenu des propos racistes à l'endroit des Africains qui, prononcés par Jean-Marie Le Pen, l'aurait envoyé devant un tribunal, alors, cliquez sur mon lien et découvrez qui est Patrick Karam...

Enfin, il paraît qu'il y aurait d'autres "choses" en gestation le concernant... Attendons...

Cordialement.

Un Martiniquais avec les Réunionnais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Novembre 2016 - 16:57 Guyane : Un cadre du parti Walwari tué par balle