Blog de Pierrot

Patrick Karam jette l'éponge

Lundi 28 Mars 2011 - 18:21

Je ne l'ai jamais caché : Patrick Karam est quelqu'un que j'apprécie beaucoup et je trouve qu'il a beaucoup fait pour la cause des DOMiens.

Profondément humaniste, venant du monde associatif, il avait rejoint l'équipe de Nicolas Sarkozy à la veille des présidentielles, à un moment où Nicolas Sarkozy était très impopulaire, dans le but de ramener vers lui le maximum de soutiens de l'outremer.

Une fois Nicolas Sarkozy élu à l'Elysée, il s'est vu confier le poste de Délégué interministériel à l'égalité des chances outremer. Doté de peu de moyens, il a su faire avancer un nombre incalculable de dossiers, grâce notamment à la présence très efficace de sa chef de Cabinet Samia Badat, une Réunionnaise.

A l'époque de la présence d'Yves Jego à la rue Oudinot, les choses n'étaient pas roses tous les jours, mais les dossiers avançaient. Et quand ça n'allait pas, Patrick Karam avait encore suffisamment l'oreille du Président pour le faire intervenir et débloquer la situation.

Les choses ont empiré depuis l'arrivée de Marie-Luce Penchard. Les relations se sont fortement détériorées. Par exemple, dans une interview donnée au Journal France-Antilles, Marie-Luce Penchard avait  imputé à son prédécesseur Yves Jégo sa lourde défaite aux élections régionales en Guadeloupe, ce qui avait fortement déplu à Patrick Karam, lui aussi Guadeloupéen, qui avait demandé à Marie-Luce Penchard "de se concentrer sur ses dossiers au profit de l'ensemble des outre-mer plutôt que de perdre son temps à tirer contre son propre camp".

Patrick Karam reprochait également à Marie-Luce Penchard de ne pas défendre le budget de l’outre-mer, en ne demandant pas l’arbitrage à Matignon ou à l’Elysée quand c'est nécessaire.

Dernier épisode de cette brouille, la non-participation de Patrick Karam au déplacement du Président aux Antilles en début d'année.

Cette gué-guerre connaitra demain son épilogue. Patrick Karam a décidé de jeter l'éponge et de démissionner de son poste et c'est lors du conseil des ministres avancé pour cause de voyage du Président en Chine que sera annoncé le nom de son remplaçant au poste de Délégué interministériel.

Marie-Luce Penchard aura eu sa peau...

On ne sait pas pour le moment ce que deviendra Samia Badat.
Pierrot Dupuy
Lu 2772 fois



1.Posté par cassepapaye le 28/03/2011 19:01

Tiens, tiens les loups commencent à s'entre-dévorer...
lu dans "Des dissensions au sein du PCR à St-Louis..."

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/03/2011 20:25

bof MLP ne doit son existence qu'à sa mère.

3.Posté par curebien le 28/03/2011 21:49

b[Marie-Luce Penchard aura eu sa peau...]b

Ou l'incompétence de NS.

4.Posté par Rhum arrangé le 28/03/2011 23:02

Si déjà entre eux, à ce niveau de responsabilité, ils n'ont pas su et/ou pu s'accorder (pourtant originaires de la même île), n'en parlons plus pour les autres DOM et en partuculier La Réunion. Totoche! Samia Badat, prépare out valise mon z'enfant!! artourn' vit' la case!!
Sinon pengar à Marie Luce Penchard!

5.Posté par ANIN le 29/03/2011 15:21

D'après ce qui a été dit dans la presse, il me semble que Samia Badat est depuis un mois secretaire national de l'UMP avec Copé, elle est donc déjà casée. Tant mieux pour elle car parait il, elle est très bien sous tous les aspects.....

6.Posté par berael le 30/03/2011 01:16

Tiens un nom qui me dit quelque chose: Samia Badat.Ce ne serait-elle pas la personne qui a eu des ennuis avec un policier une certaine soirée et à appeler Nassimah Dindar à la rescousse.Si c'est bien elle, le crime ne paie pas, si non je retire mes pensées.

7.Posté par La Vigie le 30/03/2011 15:23

Ce n'est pas en Chine mais au Japon que Nicolas Sarkozy se rendra jeudi 31 mars !!

8.Posté par La Vigie le 30/03/2011 15:25

Sarkozy pressé de se rendre au Japon

Il écourtera sa visite en Chine pour être le premier président étranger à se rendre, jeudi, au Japon.

Oubliés la Chine et les taux de changes. Jeudi, Nicolas Sarkozy écourtera sa rencontre avec le président chinois Hu Jintao pour se rendre au Japon. Ce voyage s'est décidé à la dernière minute mais il était ardemment désiré par le chef de l'Etat depuis quelques jours.
Sarkozy veut être le premier

Cela fait, en effet, une semaine que l'Elysée essaie d'organiser ce déplacement. Nicolas Sarkozy veut être le premier président étranger à venir au Japon comme Jacques Chirac avait été le premier chef d'Etat à survoler New York, après le 11 septembre 2011.

Le premier ministre japonais a donné son feu vert à la France au cours du week-end. Dans la foulée, un officier a été chargé en urgence de prendre les passeports des journalistes français qui accompagnent le chef de l'Etat en Chine pour gérer tous les problèmes administratifs et les envoyer au Japon.

Nicolas Sarkozy passera donc moins d'une heure à Nankin en Chine, au séminaire économique du G20 et sautera dans son avion en direction de Tokyo.
Les Japonais veulent de l'aide

Le président rencontrera le Premier ministre japonais ainsi qu'une délégation française à l'ambassade où il prendra la parole. Il reste encore environ 2.000 français sur place.

Jusqu'à présent, les autorités japonaises avaient fait la sourde oreille. Nicolas Sarkozy, qui avait proposé d’envoyer des robots développés par le Centre de l’énergie atomique pour nettoyer Fukuckima, avait même été vexé de voir son aide refusée par Tokyo.

Si les Japonais ont changé d’avis, c'est que la situation s'est encore aggravée côté nippon et les autorités japonaise demandent maintenant l'aide des français EDF et Areva qui sont les premiers nucléaristes au monde.

9.Posté par dignité le 31/03/2011 09:22

Samia Badat est cette petite réunionnaise de confession musulmane qui a rejoint le clan Sarkozy au lendemain de son élection. Sans mettre en doute ses compétences personnelles, je trouve que se rapprocher d'un pouvoir qui mène une politique plus favorable aux riches qu'aux pauvres montre que sa fibre sociale oscille plutôt du côté du CAC 40.
Quand on est jeune et diplômée comme elle on doit plutôt songer à participer au développement économique de son île au plus grand profit de sa population paupérisée plutôt que de parader à Paris dans les dorures du pouvoir.
Les lois répressives de Rachida Dati les a t-elle approuvées?
Le bouclier fiscal qui a permis de donner 30 millions d'euros à Mme Bettancourt l'a t-elle approuvé?
Le tribunal arbitral à la légalité douteuse qui a permis de remettre 200 millions d'euros à Tapie l'a t-elle approuvé?
L'accueil fastueux réservé à Khadafi par le pouvoir qu'elle sert l'a t-elle approuvé?
Oh! certains diront que cela ne la concernait pas. Non au contraire, quand certaines décisions ne sont pas en phase avec notre conscience nous devons absolument nous en démarquer.
Le courage c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant.
Je pense que cette jeune femme a eu un état d'esprit courtisan en ignorant peut-être que les courtisans ressemblent à ces jetons dont on se sert pour compter. Ils changent de valeur au gré de celui qui les emploie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >