Politique

Patrick Karam : "Une loi-cadre doit fixer à l'État une obligation de résultats dans les DOM"


Patrick Karam, le président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CREFOM), est actuellement en visite à La Réunion pour s'expliquer sur le concept "d'égalité réelle" portée par son instance et sur sa nécessité afin que les DOM puissent faire leur retard sur la France métropolitaine.

Pour l'ancien délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, après l'égalité civique liée à la fin de l'esclavage en 1848, l'égalité politique avec la départementalisation en 1946 et l'égalité sociale obtenue avec l'alignement des prestations sociales, une dernière égalité reste à conquérir : l'égalité économique réelle.

En effet pour Patrick Karam, il est encore inconcevable que les territoires d'outremer soient encore en queue de peloton des territoires nationaux si l'on considère tous les indicateurs de l'indice de développement humain.

Il rappelle que le PIB (produit intérieur brut) par habitant en 2009-2012 dans les DOM représentait en moyenne 62% du niveau de l'Hexagone, soit 83,2% de la Picardie, la région de France métropolitaine ayant le PIB/habitant le plus faible. Sur le chômage, le président du CREFOM ajoute que le taux d'emploi dans les DOM est inférieur de 18 points à celui de la métropole. Patrick Karam n'oublie pas le taux de pauvreté dans les territoires d'outremer, entre trois et quatre fois plus élevé comparé à celui de l'hexagone. Il prend l'exemple de La Réunion, qui en 2010, avait un taux de pauvreté de près de 42% alors que celui de la Seine-Saint-Denis était de 24,8% en 2011.

Malgré ces nombreux retards, les territoires d'outre-mer sont encore victimes pour Patrick Karam d'une "imposture", à savoir qu'ils seraient "assistés" et qu'ils "coûteraient chers à la France". "L'État a dépensé en 2013 22,5 milliards d'euros pour l'Outre-mer sur les quelque 1.000 milliards d'euros de dépenses", rappelle-t-il, ajoutant que 2,2% des dépenses pour plus de 4% de la population nationale démontre le fantasme de l'assistanat".

Pour mettre en application l'égalité réelle, Patrick Karam et le CREFOM proposent deux mesures.

La première, que soit votée en 2015 une loi-cadre qui doit fixer à l'État une "obligation de résultats" sur des objectifs d'amélioration de la convergence avec le standard hexagonal.

La seconde, une autre loi permettant d'élaborer et de fixer des objectifs dans le temps, en concertation avec les élus et les acteurs économiques et sociaux de chaque territoire d'outre-mer concerné.

Samedi 4 Juillet 2015 - 16:37
SI
Lu 2349 fois




1.Posté par GIRONDIN le 04/07/2015 18:17 (depuis mobile)
....sur des objectifs d'amélioration de la convergence avec le standard hexagonal...

1- Oui et Le dafalgan, il sera toujours remboursé?
2- Il travaille aussi pour l'INSEE?



2.Posté par Abominablog le 04/07/2015 18:29
Cet homme est un imposteur qui vit aux dépends de ceux qui l'écoutent, et accessoirement à nos frais ... Ceux qui colportent ses propos sans les vérifier sont complices ... Par exemple ? Les 22 milliards qu'il évoque sont des dotations SPECIFIQUES aux Outre-Mer, ils ne prennent pas en compte les dépenses "normales" que fait l'Etat dans notre département comme dans dans tout autre département de France, comme l'enseignement, la justice, ou encore la péréquation du prix de l'électricité ....

Bref, .... Le débat sur l'égalité réelle vaut bien mieux que les gesticulation et les approximations de ce clown qui ne promeut qu'un entre soi mortifère, auquel, bien entendu, lui il échappera !!!!

Rentrez à Paris M Karam, dans votre petit cocon domien de métropole, là où ça brasse du coktail et de la conférence à gogo, mais ne parlez pas en notre nom, surtout aussi mal !!!

3.Posté par martin le 04/07/2015 18:42
Juste avant les réunionnais étaient dans "l'égalité illusion", c'est maintenant que monsieur Karam passent à "l'égalité réelle", mais il y a de l'espoir quand on sait que c'est l'Europe qui est à l'origine de tous nos problèmes.

4.Posté par maçonnerie le 04/07/2015 19:22
pipo..pipo..pipo...

un conseil ? va causer du côté de la perrière à ste suzanne .. y a déjà du vent, tu pourras soutenir comme il le faut cette activité !

5.Posté par maçonnerie le 04/07/2015 19:24
l'obligation de résultat est une utopie..l'obligation de moyen demeure plus raisonnable, réaliste, quantifiable et vérifiable.

que l'on arrête de donner crédit à ce CREFOM, qui n'est même pas foutu d'interagir au niveau ministériel quand on voit les avis de mutation des flics, ou les mutations de réunionnais vers les régions qui n'intéressent personne !

Halte à l'intox du CREFOM, tout ça parce que madame Karam est amie avec Pierrot Dupuy..

6.Posté par kafir le 04/07/2015 20:08
Doit- on fermer les yeux pour ses profiteurs de la république ?

Karam est un affabulateur atteint d'une maladie narcissique, avec jouissance du mensonge. Bien-sur qu'il ment comme il respire . Il raconte des histoires rocambolesque où il parait être tour à tour docteur Sarkochian,
Hollandaise, surtout ( profiteur ) il est le docteur des démunies ! tout en faisant tout en faisant fortune sur leurs dos. Ses mensonges sont son oxygène . Dehors !!!!!!!!!.

kafir

7.Posté par maçonnerie le 04/07/2015 20:19
karam semble faire l'unanimité contre lui..on l'a pas attendu sur ce sujet..

8.Posté par Pâtissier le 04/07/2015 20:28
Ce Karamel mou a-t-il été élu par les domtomiens? Non, donc il n'a aucune légitimité républicaine, redonc c'est un imposteur. Alors la prochaine fois qu'il vient nous enfumer, je propose qu'il soit accueilli par une tarte à la crème! Entarteurs de La Réunion, à vos fourneaux!

9.Posté par Ange le 04/07/2015 20:31
Je préfère rien écrire. Mince. J'écris. J'ai pas dis que c'était du vent. Nan , j'ai rien écris. J'ai pas dis que c'est c'est des (...) qui nik l'argent ta pa zot . nan g rien dis.

Explique d'abords ta vision de l'obligation de résultats. Je serais curieux de ta réponse.

10.Posté par R I P O S T E le 04/07/2015 20:41
Parfois pour détendre l'atmosphère surtout un samedi soir , la besoin d'un lo sukré que la blague

Combien li fa fé paye l'entrée ?

Joël Mongin représente qui dans ce machin ?

11.Posté par pierre le 04/07/2015 22:24
Moi je ne reconnais pas en Karam mon porte-parole, en revanche on sait qui ils fréquentent à la Réunion et donc pour qui ils roulent en réalité

12.Posté par kafir le 04/07/2015 22:44
Pourquoi à part quelques crève lad-ales en Gwada et Madinina personne veut voir le docteur Tournesol. Il est élu la personne non gratta de la zone Caribéenne ; créole prends out identité lève a zot !!!!!!!!!!!!!!!

kafir

13.Posté par Frigidaire le 05/07/2015 08:14
A la lecture des posts il est clair que ce président (encore un) qui vit au dépend des contribuables vend du vent.

Si devant chaque représentant élu ou nommé (préfet en tête) de la République on pouvait mettre un ventilo, je crois que la Réunion serait depuis fort longtemps indépendante énergétiquement vu le vent brassé.

La seule façon de parler d'égalité est de dire franchement plus d'indexation, plus d'abattement fiscal, plus d'aide aux usiniers et planteurs, plus d'aide aux monopoles (voir article sur TATI) et plus de représentant pour l'outre-mer ni de ministère des colonies déguisé.

14.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 05/07/2015 09:16
Ce pantin imagine d’établir l’« égalité » en pays de Réunion, en plaidant pour la juste promotion de la « Princesse Ericka » au poste de ministre de la République… (Interview de Karam sur Antenne). Il ne nous manque plus que ça ! – Beurk !

15.Posté par VOUS AVEZ DIT EGALITE POUR TOUS ??? le 05/07/2015 10:53
2.Posté par Abominablog

Entièrement d'accord avec vous sur votre analyse ....

Quand aura-t-on LE COURAGE de supprimer la scandaleuse sur-rémunération perçue ceux qui ont le bonheur d'avoir un emploi à vie dans notre île, les fonctionnaires, actifs et retraités , Kréols et zoreils, dont sont issus la quasi totalité de nos élu-e-s cumulards, qui destabilise notre économie locale en tirant TOUS les prix vers le haut , ce qui permettrait sans nul doute , de créer plus d'emplois locaux après le départ, éventuel, de métropolitains et le retour, éventuel, de kréolitains ???

16.Posté par vartagan le 05/07/2015 10:58
enfin c'est le projet qui nous manque pour la Réunion
karam a raison d'être ambitieux et de nous défendre
et les posts que je lis qui sont fait par deux ou trois mêmes personnes haineux et impuissants qui ne font rien à part tenter de cracher sur tous ceux qui agissent ne changeront rien
Nous deovns soutenir et nous battre pour qu'un enfant réunionnais aient les mêmes chances qu'un enfant français sur n'importe quel partie du territoire

17.Posté par vartagan le 05/07/2015 11:02
REUNIONNAIS nous devons maintenant nous battre pour que l'égalité réelle soit notre mot d'ordre et notre priorité
Nous devons tous être derrière et avec le CREFOM

18.Posté par vérité le 05/07/2015 11:03
j'espère que nos politiciens seront à la hauteur de l'enjeu pour la Réunion. C'est une occasion à ne pas manquer car comme l'a dit Karam c'est maintenant ou jamais

19.Posté par ZOT TOUT le 05/07/2015 11:05
IL FAUT QUE LA REUNION AILLE AUSSI VERS L'EGALITE REELLE
nous devons maintenant réclamer à la République de nous traiter comme tous les Français
Karam et le CREFOM font du bon boulot, nous devons être avec eux

20.Posté par Pierre Balcon le 05/07/2015 17:07
Est on enfin décidé à s'attaquer aux vraies inégalités , plus que réelles donc presque pornographiques, qui ne sont pas tout à fait celles dont P Karam et E Bareigts veulent nous persuader pour faire tourner leur fonds de commerce .
J'en ai une première liste ;
- la surrémunération des fonctionnaires ;,
- la défiscalisation avec son plafond relevé pour les DOM ;
- le taux réduit de TVA , parfois récupérable alors qu'elle n'a pas été acquittée ;
- la réduction de 30% sur l’ IRPP et l’ IS ;
- l'octroi de mer et ses effets inflationnistes, ainsi que le code des douanes qui fait de La Réunion un territoire d'exportation et constituent un frein aux échanges ;
- le FIRT et la taxe spéciale sur les carburants qui renchérit le coût des produits pétroliers , notamment pour les professionnels , et qui n’a jamais contribué à améliorer ni l’état de nos routes ni la qualité de nos transports publics ;
- les conventions collectives nationales non applicables de plein droit ;
- les congés bonifiés des fonctionnaires qui perturbent le fonctionnement des services publics ;
- le régime spécifique d'aides au PME qui pervertit la concurrence et qui le plus souvent n’est absolument pas proportionné aux handicaps structurels réels en tout cas non démontrés auxquels sont confrontées nos entreprises et qui contribue le plus souvent à asseoir les marges et positions de certains groupes monopolistiques ;
- les dérogations à la politique agricole commune et à la pêche qui maintient un modèle dépassé et transforment agriculteurs et pêcheurs en agents de services publics ;
- la majoration des frais notariaux ;
- la facturation téléphonie et internet ;
- la tarification bancaire ;
- le prix du livre dissuasif contraire au principe posé par la loi Lang ;
- les prix des médicaments qui assurent de confortables rentes à nos pharmaciens mais plombent les comptes de la CGSS ;
- le contrôle des prix obsolète et inefficace ;
- le régime spécifique des aides au logement et celui des allocations logement ;
- le régime des visas d'entrée hors espace Schengen
- les dérogations à la loi Littoral qui vouent notre littoral à la spéculation immobilière avec la complicité , souvent active ,des pouvoirs publics ,
- le calendrier scolaire et les congés des enseignants.
- le comptage des chômeurs dans les statistiques nationales ;
- la préférence régionale discriminatoire à l’embauche ;
- une organisation institutionnelle incohérente , coûteuse et inefficace qui ne répond pas aux enjeux de notre développement , alors qu' une assemblée unique ou un congrès irait dans le sens de la rationalisation promue en métropole , au delà du gadget de la suppression de l'amendement Virapoullé .
Toute l’ambiguïté vient de ce concept vide d’inégalité . En fait le sort des populations des DOM et des classes qui les composent en sont absolument pas homogènes . La plus grande pauvreté côtoie la richesse la plus insolente . A Paris les ROM qui mendient exhibent sur les trottoirs leur progéniture pour apitoyer les passants ; dans les DOM on met en avant les chômeurs , les jeunes , les bénéficiaires du RSA , les personnes âgées pour apitoyer la rue Oudinot ou Bercy mais je peux vous assurer que dans les DOM il ya une bonne partie de la population qui est beaucoup plus égale que leurs homologues métropolitains ( fonctionnaires , professions libérales , spéculateurs immobiliers , patrons de PME PMI , commerçants , pêcheurs , certains exploitants agricoles , rentiers et beaucoup d’élus qui désignent souvent la même chose ) :
- La proportion des contribuables imposés sur la fortune est tout à fait comparable à la métropole ;
- Si la part des ménages imposés parmi celle des ménages fiscaux est à La Réunion globalement deux fois moindre qu’en métropole , dès qu’on arrive dans les niveaux les plus élevés de revenus le standing des contribuables est ici plus confortable que sur le continent , d’ailleurs le revenu net imposable est supérieur à celui de métropole ( 38 500 € contre 34 300 €) et grâce à la réfaction de 30% l’impôt moyen acquitté est plus faible qu’en métropole ( 2 000 e contre 2 500 €).
Ceci pour dire que l’enjeu est d’abord un ré-équilibrage interne des revenus .
Mais de cela ni M Karam ni Mme Bareigts vous parlera parce que les intéressés font partie de leur clientèle.

21.Posté par kafir le 05/07/2015 18:49
Serait-il mercenaire et apatride ? La terre de Bourbon a donné à la république plusieurs ministres et un grand Premier ministre ! Un conseil : allez voir ailleurs à Mayotte il a été boudé par les élus de la droite puisqu'il roule pour Hollande et Lurel Victorin plutôt pour son " portefeuille "

kafir

22.Posté par corrossol le 05/07/2015 19:30 (depuis mobile)
Pendant que karam défend l''outre-mer avec un vrai projet d''avenir qui va changer notre vie, des insignifiants salissent derrière l''anonymat lâche . Nous avons besoin de nous rassembler derrière un homme combatif qui n''a peur de rien

23.Posté par Bla Bla le 05/07/2015 19:33
C'est quoi ce type ?
C'est quoi ces déclarations ?
Dans un langage de jeunes, j'aimerai dire qu'il est ouf ou noc !
Je suppose qu'il essaye de bouger un peu pour se placer un jour ... Faire croire et laisser croire est odieux. Basta

24.Posté par maçonnerie le 05/07/2015 20:00
21.
la préférence régionale n'est pas mise en place ...

25.Posté par maçonnerie le 05/07/2015 20:32
23.
Karam n'arrivera à rien.
que ce soit dit.

il manque au bas mot, 6 milliards d'activité à la Réunion, pour arriver à absorber le chômage.
dans le même temps, les entreprises bénéficient déjà d'un peu plus de 300 millions d'exonérations qu'elles n'utilisent pas pour l'emploi..

bref, quand on connaît les chiffres, ce qui n'est pas le cas de Karam, on mesure que le discours foireux d'un Karam ou d'un Lurel, ne servent qu'à insuffler un espoir irréaliste dans l'esprit des électeurs, pour préparer les paroles "qui n'engagent que ceux qui les entendent", de la prochaine campagne présidentielle.

26.Posté par Réunionnais le 05/07/2015 20:41
Je suis d'accord ave ce Karam, parachuté d'on ne sait où, et qui a le privilège de rester à la une de Zinfos depuis trois jours : Les réunionnais doivent être des français à part entière, et non pas des français entièrement à part! Pour y arriver, il est de toute première urgence de mettre aux poubelles du folklore socio-politique tout ce qui fait la "spécificité Kréole" dont se réclament nombre de "réunionnais de souche" , entre autres: arriver en retard au boulot et en repartir en avance "pour éviter les bouchons", se mettre en grève pour un oui ou pour un non, ériger l'assistanat en religion, compter sur la CAF pour vivre sans bosser, dépenser plus pour sa bagnole que pour l'éducation de ses enfants, resquiller dans les files d'attente, considérer les zoreils, les chinois, les zarabs et les malbarais comme des intrus, etc... Tout le reste, c' est du vent brassé par un imposteur aguerri qui nous prend pour des cons parce qu'il sait qu'on est cons, et que du coup son mandat risque de durer longtemps, de quoi bien se remplir les poches. Amen!

27.Posté par Gloseur sensE le 05/07/2015 21:09
La notion de l'obligation de résultat relève à l'origine du droit privé.
C'est l'obligation de résultat qui normalement lie une entreprise envers son client.

Ainsi, que l’État soit lui aussi désormais contraint de devoir respecter une obligation de résultat en matière d'économie réelle est une très bonne avancée pour l'Outre-mer.

Par ailleurs, au moins quatre principes simples et efficaces devrait être appliqués à l'Outre-mer :

- Il s'agit que dès son entrée en vigueur en métropole, une mesure comme, par exemple, celle du plan de relance économique, soit de droit et de fait appliquée immédiatement en Outre-mer ;
- Que toutes les mesures ultramarines existantes ayant pour objectif de réduire les difficultés ultramarines soient maintenues ;
- Qu'il y ait une stabilité des mesures favorables à l'Outre-mer, notamment, dans le domaine fiscal de la défiscalisation ;
- Que toutes les mesures actuelles défavorables à l'Outre-mer et qui constituent des freins soient supprimées.

28.Posté par Pierre Balcon le 05/07/2015 21:40
La préférence régionale est une escroquerie intellectuelle et morale.
Qui la portent ? Les sous chefs de bureau qui rêvent de prendre des raccourcis pour devenir chefs. Ils appartiennent déjà au système local et pestent de devoir attendre leur tour , quand il ne leur manque pas le sesame. Ils redoutent plus que tout qu’un aussi local qu’eux, mais plus diplômé , revenu de métropole leur grille la politesse. Ils évoluent dans la sphère publique où le mérite personnel s’efface vite devant des considérations politiques. Il y a aussi évidemment le ou la nouvelle professeur qui se ravise en mesurant les contraintes du statut et qui se découvre un attachement pathologique pour son quartier dont il ou elle voulait sortir quelques mois plus tôt . Le rapport Le Breton a d’ailleurs fini par considérer que c’était là l’enjeu essentiel . Dans cette « ile garnison » qu’est La Réunion il avait sans doute finalement vu juste mais avec un temps de retard
En quoi consiste-t-elle ? Ceux qui revendiquent la préférence régionale exigent non seulement de bénéficier d’une promotion , qui leur serait spontanément reconnue comme à tous les citoyens en fonction de leurs compétences, mais ils revendiquent surtout de s’affranchir des règles de mobilité qui s’imposent généralement aux cadres supérieurs .Ils veulent à la fois le jeu ouvert du concours pour entrer mais fermé aussitôt , juste le temps pour eux d’y faire leurs petites affaires.
Qui les soutient ? Les medias paresseux qui trouvent que c’est dans l’air du temps et tous les gogos qui s’identifient à leurs congénères comme on s’identifie à l’équipe locale de football , sans se rendre compte que ce jeu ne leur apportera rien d’autre que la satisfaction du valet du maître à qui l’on vient auquel on vient d’accrocher la légion d’honneur . Ils se recrutent le plus généralement dans la techno-structure administrative où l’on est sensible à ces vanités parce que l’on s’y ennuie et qu’on y cultive le ressentiment que nourrit l’oisiveté.
A quoi elle aboutit : à la promotion des médiocres et au désinvestissement des « non natifs ».Les dernières élections au Conseil Départemental auraient dû sonner comme un avertissement : 3 candidats zoreils sur 250 et au final pas un seul élu zoreil . On s’achemine vers le modèle bleu marine .
Tirer le portrait du préféré local est un exercice difficile parce qu’en général l’intéressé ne s’en vante pas . Au contraire il prévient d’emblée qu’il ne faudrait pas se méprendre et qu’il ne doit sa position qu’à son mérite. Mais on peut risquer une figure :
Le préféré local se distingue du réunionnais de base , je veux parler de l’ouvrier du BTP , de la vendeuse dans le commerce , de l’agriculteur ou de tous ceux qui travaillent dans l’économie dite marchande . Ceux là redoutent à l’occasion le plombier polonais qui va leur enlever son job . Mais beaucoup plus lucides et plus intelligents que celui ci ils trouvent ce débat plutôt comique et savent qu’ils ne peuvent se payer le luxe d’analyser la composition du capital social . Au contraire il se dit que les patrons venant de l’extérieur sont souvent plus cools et pas moins compétents.
Le bureaucrate promu préférentiellement rêve de son côté de rejoindre le comité de direction qu’on réunit autour du préfet ( zoreil ) lors des visites ministérielles ou aux grandes occasions. Mais il s’affligerait d’être mis en présence de trop nombreux compatriotes parce que ce qu’il cherche c’est la distinction , à l’instar du « sorti du rang » qui entend qu’on ne lui rappelle pas ses origines . Il s’attachera donc demain à effacer la marque du privilège dont il a bénéficié.
Sa véritable hantise c’est de devoir se soumettre après la durée admise dans le poste à la mobilité inhérente à la poursuite de son cursus . Il cherchera donc à trouver un point de chute , toujours local , une sine cure en quelque sorte où il deviendra généralement moins aimable . Parfois même dans un accès de lucidité il plaidera , après avoir empoché la recette, pour que cesse cette comédie .
Toute ressemblance avec un fonctionnaire de mes connaissances serait évidemment purement fortuite.

29.Posté par zndronis le 06/07/2015 13:20
Avis aux pollueurs qui à l'abri de l'anonymat postent 10 ou 15 posts avec des noms différents. ALLEZ CRACHER AILLEURS VOTRE VENIN
ZINFOS DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITES ET METTRE EN PLACE UN VRAI CONTROLE POUR EVITER LES INJURES ET LA DIFFAMATION DES MEMES TRISTES SIRES
uNE FOIS POUR TOUTES:
Oui nous avons besoin d'un vrai projet pour l'outre mer
Oui nous avons besoin d'ambition pour l'outre-mer
Oui nous avons besoin de revoir les curseurs qui nous maintiennent dans un sous développement
Et si l'égalité réelle permet de le faire: vive l'égalité réelle de Patrick Karam
Nous devons être acteur de notre destin et pas le subir
Que ce soit dit une fois pour toutes

30.Posté par Courage le 06/07/2015 13:25
Enfin un vrai projet pour la Réunion
enfin des hommes se lèvent pour refuser l'aumône et le sous développement
Nous devons tous nous battre pour l'égalité réelle
je regrette que zinfos n'ait pas donné les détails donnés par les autres journaux comme le JIR ou le Quotidien car on passe à côté de l'essentiel
L'égalité réelle est la seule vraie ambition qu'on doit avoir pour les outre mer aujorud'hui

31.Posté par ANIN le 06/07/2015 14:44
On voit que la campagne électorale a commencé pour certains ! Le crefom avec Patrick Karam mais pas seulement se bat pour qu'un plan territorial soit mis en place afin de rattraper les retards structurels des départements d'outre mer, les grands oubliés de la République !
N'écoutez pas ces agitateurs de la toile M KARAM, continuez votre combat avec les réunionnais, car vous menez une action noble avec la recherche d'un consensus politique et c'est ce qui nous manque cruellement ici.

32.Posté par alcane le 06/07/2015 15:13
Toujours des devoirs envers les DOM et jamais de reconnaissance réciproque... jusqu'à temps cette république va se laisser humilier ?

33.Posté par Antillais le 07/07/2015 04:07
Toujours la meme chanson avec vous jamais content le mec tente tant bien que mal de faire un truc pour les Dom et voila le resultat par contre si demain les Antillais on obtient un truc la ca fait son caca nerveux je vais vous dire un truc les Réunionnais vous ne faites que parler et critiquer mais ne faites jamais rien de concret .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales