Politique

Patrick Karam : "Je pars avec le sentiment d'un devoir accompli"

Le délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, Patrick Karam, quitte ses fonctions. Remplacé par Claudy Siar, il publie un communiqué dans lequel il revient sur ces trois ans à ce poste.


Patrick Karam : "Je pars avec le sentiment d'un devoir accompli"

"Je remercie tout d'abord le Président de la République d'avoir bien voulu accepter ma démission que je lui ai présentée le 6 janvier dernier.
 
J'ai en effet souhaité, au bout de 3 ans et demi à la tête de la délégation interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer, être relevé de mes fonctions.
 
Il existe désormais un cadre juridique et une jurisprudence au sujet des discriminations spécifiques affectant les originaires d'outre-mer et je pars donc avec le sentiment d'un devoir accompli.
 
Cette structure, créée ad hoc pour les ultramarins de l'Hexagone, je l'ai voulue réactive et efficace et je suis fier de ce qu'elle a été : une véritable interface entre les ultramarins et les pouvoirs publics.
 
De plus, le Président de la République m'ayant chargé de piloter les travaux pour le 5ème  DOM dans le cadre des Etats généraux de l'outre-mer en 2009, j'ai pu profiter de cette occasion unique pour proposer des mesures que les ultramarins attendaient depuis la départementalisation.
 
Au total, c'est plus de 250 mesures innovantes que j'ai mises en place et qui ont amélioré sensiblement la vie quotidienne des ultramarins de l'Hexagone.
 
Trois grandes priorités ont dominé mon action : la continuité territoriale, l'égalité des chances et la lutte contre les discriminations et enfin la promotion de l'identité, de la culture et la de la visibilité ultramarines.
 
La continuité territoriale avec la signature de chartes d'engagements volontaires avec les compagnies aériennes se traduisant par plus de 213 832 billets dits « Karam » vendus pour l'été 2010, et de 2 722 billets à tarifs préférentiels pour les familles endeuillées.
L'égalité des chances avec l'instauration - actée durant les Etats généraux - des circulaires du 23 juillet 2010 sur les modalités des concours de la Fonction publique et sur l'émergence d'une Fonction publique plus représentative du bassin de vie qu'elle administre, les mesures préconisées au Garde des Sceaux visant à promouvoir les magistrats originaires de l'outre-mer, la  création d'un critère de priorité au  logement universitaire pour les étudiants boursiers ultramarins ainsi que la mise en place d'un véritable statut de l'étudiant ultramarin pour lui venir en aide dès son arrivée en métropole.
La lutte déterminée contre les discriminations au logement et à l'emploi par la mise en place de testing et de sanctions contre plusieurs dizaines d'entreprises et d'agences immobilières, mais aussi la résorption des discriminations spécifiques concernant les cautions apportées de l'outre-mer, la lutte contre la drépanocytose.
Enfin, en matière culturelle et identitaire, la mise en place d'un certain nombre de mesures concrètes comme la création de la future Agence nationale des cultures d'outre-mer, l'enseignement du créole à l'école, l'extension de la diffusion de France Ô sur tout le territoire national, l'instauration officielle - via une circulaire du Premier ministre - de la date du 23 mai comme journée hexagonale du souvenirpour les descendants d', mais également la tenue de très nombreux évènements et colloques qui ont contribué à une meilleure visibilité de l'outre-mer et à une médiatisation de ses particularismes.
 
Ce bilan très positif pour les ultramarins de l'Hexagone est d'ailleurs une des promesses tenues de ce quinquennat au-delà même des missions qui m'ont été confiées et je suis très heureux d'en être à l'origine. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de rendre compte de ce bilan au Président de la République dans un entretien qu'il a bien voulu m'accorder le mercredi 23 mars 2011.
 
Je garde un excellent souvenir de ces 3 ans et demi passés au service de mes compatriotes ultramarins et je voudrais remercier toutes celles et tous ceux qui m'ont accompagné, soutenu, aidé durant cette période passionnante, avec une pensée spéciale pour mon équipe, les élus et les associations mais également pour la presse nationale et ultramarine qui a été un relai fidèle et indispensable de l'ensemble de mes actions.
 
L'égalité des chances et la lutte contre les discriminations de toute nature, qu'elles touchent les originaires d'outre-mer ou d'autres Français ont toujours été mes priorités. Je resterai toujours vigilant sur ces sujets qui me tiennent à cœur et je prendrai le moment venu des initiatives fortes en ce sens qui visent à répondre au désarroi d'une partie des Français signifié d'une manière inquiétante par les résultats des dernières élections.
 
Je voudrais enfin souhaiter bonne chance à mon successeur.

Patrick KARAM
Paris le 29 mars 2011"
Mardi 29 Mars 2011 - 17:08
Lu 1723 fois




1.Posté par ANIN le 29/03/2011 21:58
Bravo chapeau bas pour votre action

2.Posté par le congo chez tintin le 30/03/2011 12:34
Bravo à cet apôtre dhimmi du communautarisme et de la discrimination "positive", qui a su exacerber les racisme anti blanc aux Antilles à un niveau jamais atteint !


(...)

3.Posté par CAFIR le 31/03/2011 01:32
Promis -jurè sans regret part avec ta valise de mensonges quel dommage pour Sarko et surtout pour les ultramarins Rèsultat néant. Après le départ de cet anti musulman, voici un autre gauchiste ami de Dieudonné, Claudie Siart, je cite, dit qu'on peut être un peu antisémite, un peu raciste mais pas trop selon le Canard enchainé.
Est-ce une malédiction pour cette parodie de fonction un peu bidon?
L'outre mer mérite mieux.
Cafir

4.Posté par noe974 le 31/03/2011 07:43
Un bon débarras !
A force de s'occuper des Outres-Mers , le chômage augmente , les prix augmentent ...il y a plus de problèmes que de solutions ....
On est tellement "bébé" qu'on a besoin de NOUNOU pour nous torcher !

5.Posté par kaloupillé le 31/03/2011 13:34
Toute Vérité n'est pas bonne à dire sur KARAM
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§??????????????????

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales