Economie

Patrick Karam : “Gérard Ethève a l’occasion de remercier les Réunionnais”

Le délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer invite Gérard Ethève à prendre part, “à une décision historique : offrir aux Réunionnais et aux Domiens, des billets d’avion aux prix les plus de la grille annuelle” (hors promotion) du 15 juin au 15 septembre, pendant la période des grandes vacances.


Patrick Karam : “Gérard Ethève a l’occasion de remercier les Réunionnais”
Le plan proposé par Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, présente-t-il de réels dangers pour la viabilité et la pérennité financière d’Air Austral ?
“Oui, s’il y a une baisse de 40 euros du prix du billet d’avion”, a répété cette semaine, Gérard Ethève, PDG d’Air Austral, alors que parmi les propositions de Patrick Karam, il est prévu “un pourcentage de sièges lors des grandes vacances, juin à septembre, au prix le plus bas de la grille annuelle”.
“A l’exception de 25 kg de la bagage en soute, Gérard Ethève a rejeté toutes mes propositions. C’est une attitude incompréhensible de la part d’un grand capitaine d’industrie pour qui j’ai le plus grand respect. L’effort que nous demandons à Air Austral est le même que pour les autres compagnies”, explique Patrick Karam.
C’est vrai que c’est un effort financier, mais à terme, il sera bénéfique à tous. Air Austral doit y participer. D’une, parce que Gérard Ethève a fait d’Air Austral, une compagnie saine et solide. D’autre part, parce que Air Austral a été créé grâce à l’argent des Réunionnais”.
“Aujourd’hui, Gérard Ethève a l’occasion de leur prouver sa reconnaissance, de les remercier et d’aider les Réunionnais dans leur vie de tous les jours. C’est une opportunité qu’il ne peut laisser passer. Nous sommes à la veille d’une décision historique pour les Français d’Outre-mer”, souligne Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalités des chances des Français d’Outre-mer.
Jeudi 20 Novembre 2008 - 07:42
Jismy Ramoudou
Lu 1702 fois




1.Posté par en voici en voilà le 20/11/2008 07:42
“Air Austral a été créé grâce à l’argent des Réunionnais, Aujourd’hui, Gérard Ethève a l’occasion de leur prouver sa reconnaissance, de les remercier et d’aider les Réunionnais dans leur vie de tous les jours. C’est une opportunité qu’il ne peut laisser passer. Nous sommes à la veille d’une décision historique ”...faut pas réver!!!

2.Posté par David le 20/11/2008 08:12
Je ne comprends pas la volonté du gouvernement de fragiliser cette compagnie ; d'autres se sont cassé les dents. Le gouvernement continue sa campagne électorale pour les prochaines régionales. C'est lamentable.

3.Posté par cris974 le 20/11/2008 08:20
Comment voulez-vous que M Ethève prenne en compte les demandes des réunionnais et des associations pour la baisse des prix Réunion- Métropole ? S'il le faisait comment pourrait-il proposer des billets vers la Chine, l'Australie,..... peut-être demain le tour du monde..... à des prix défiants toute concurrence 908 € pour l'Australie ?
Comme pour les autres compagnies, Air Austral comble ses déficits avec la liaison Réunion - France, "la poule aux oeufs d'or" c'est VOUS, c'est NOUS !

4.Posté par condor le 20/11/2008 08:55
une baisse du prix des billets sur les lignes MAURICE et PARIS est plus que souhaitable
mais n'oublions pas que AIR AUSTRAL embauche! aujourd'hui c'est rare
"hier mercredi centre de formation à st gilles des futurs stew . annonce du formateur aux 24 candidats présents" si vous réussissez votre examen vous êtes TOUS et TOUTES embauchés par AIR AUSTRAL"

5.Posté par boyer le 20/11/2008 09:11
j'aimais bien les billets d'air austral a 2700 FF. Pendant 21 jours on pouvait panacher 3 destinations dans l'ocean indien a choisir entre Kenya, Seychelles, Maurice, AFS et Mayotte.

dommage que ca n'existe plus. Il faut nationaliser Air Austral

6.Posté par fabienne couapel sauret le 20/11/2008 09:30
J'ai lu dans la presse locale, il y a quelques jours, le témoignage du directeur des services d'Air Austral qui soutenait que la ligne Réunion / Australie était aussi importante pour les Réunionnais que la ligne Réunion / Métropole.
Du point de vue de la continuité territoriale, on reste sceptique face à tel argument.
Si en revanche la création de cette desserte permet aux élus, aux privilégiés, aux clans de faire du tourisme en Australie, alors évidemment, l'argument paraît légitime.

7.Posté par OLIVIER le 20/11/2008 10:04
David vient au secours de papy Vergès...Air Austral ne fait rien non plus pour faire baisser le prix du billet Réunion-Maurice...Le personnel est sympa mais son pdg tellement hautain et peu pédagogue...

8.Posté par Fonker le 20/11/2008 10:07
Les réunionnais devraient aussi avoir l'occasion de "remercier" Gérard Ethève !

9.Posté par Fonker le 20/11/2008 10:22

AA avait déjà fait le long voyage St-Denis St-Pierre en ATR72 pour un grand cocktail sur le tarmac de pierrefonds...

Bien demain soir est un grand soir aussi !
Par ces temps de crise c'est au tour du Groupe Bourbon Voyage à investir 150 000 euros dans une petite fiesta entre amis pour fêter leurs 40 ans. Ce groupe qui a fait main basse sur toutes les agences de voyage à la Réunion est en position de monopole total.

Où retrouverez vous les grandes familes Dupuis, Loupy, Vergès et Etheve demain ?.... au domaine De Chateauvieux bien sûr... Tant quà faire, fêtons çà en famille... non ?

10.Posté par Jay le 20/11/2008 10:49
Voici LA solution: Air Mauritius baisse tous ses tarifs de 20%? Très bien. Le gouvernement français "na ka" lui demander d'ouvrir une ligne Plaisance-Gillot-Paris" Et à Air Madagascar une ligne Tana-Gillot-Paris aux mêmes tarifs. Succès garantis pour une vraie concurrence à condition que Air Austral ne fasse pas main basse dessus comme elle l'a fait pour le Gillot Bangkok. Tant que des compagnies étrangères ne seront pas dans la place, il y aura des gérards éthèves pour empêcher les Réunionnais de voyager à un tarif décent.. Pourquoi aller chercher en Europe des compagnies alors qu'elles sont à portée de main? Juste une volonté gouvernementale suffit.

11.Posté par OLIVIER le 20/11/2008 11:47
Les Canabady, Moutoussamy, Carpaye etc ne sont pas à plaindre non plus...

12.Posté par David le 20/11/2008 11:55
David ne vient pas au secours de Papy Verges. David trouve que le gouvernement a instrumentalisé la grève des transporteurs, instrumentalise aujourd'hui Air Austral...pour des besoins électoralistes. Et j'aurai dit la même chose si les choses auraient été inverses, à savoir un Papy Virapoullé à la tête de la Région et un gouvernement de gauche qui le déstabilise par des moyens qui ne sont pas loyaux. A ce que je sache, nous sommes (encore ?) dans une démocratie et c'est le peuple qui fait et défait les majorités avec son bulletin de vote ; ce n'est pas le rôle de l'exécutif. Simple question de séparation de pouvoirs et de démocratie.



13.Posté par FRANCO le 20/11/2008 13:30
Le problème posé est bien celui avant tout de la baisse ou non baisse du prix des billets d'avion pour les Réunionnais. La démission M. Patrick KARAM de décembre 2007 car il ne pouvait conduire une politique en vue de tenir les engagements présidentiels, faire baisser "les prix invraissemblables des billets d'avion des Dromiens", s'est vu refusée par le Président Sarkozy qui l'a investi directement de la mission, avec l'appui du Secrétaire d'Etat Yves JEGO, de négocier avec les compagnies aériennes desservant les DROM, Air France, Corsairfly, Air Caraïbes, toutes trois privées et Air Austral, elle aussi privée mais dont une large part du capital est financé par les deux collectivités région et conseil général via la SEMATRA, et dont le Président du Conseil de Surveillance est par ailleurs Président de la région Réunion. Ce qu'il a entrepris activement dès mars 2008 en rencontrant chacune d'elles. Si les trois premières citées ont accepté le principe d'une convention formalisant les points d'accord, le PDG d'Air Austral qui depuis un certain temps avait affiché sa répugance à "toute baisse" des prix de ses billets ( ce qui est parfaitement logique avec un pétrole flambant à 147 $) a confirmé, à l'issue des négociations de ce début de mois, sa position de NIET catégorique. Alors que le pétrole a baissé de 147 $ à 55 $, que la compagnie mauricienne, malgré ses pertes, baisse ses prix de 20%, le PDG d'Air Austral se refuse à toute baisse des prix au motif que sa compagnie serait condamnée à disparaître. Air Austral est-elle donc en situation financière si difficile et critique alors même que son PDG se félicitait de sa bonne année 2006 et clamait assez récemment avec une fierté qu'on comprend, son exceptionnelle année 2007 avec des millions € de bénéfices et surtout sa "belle cagnotte" des reports à nouveau ? Où est la vérité ? Ne serait-il pas normal, et c'est tout le sens de l'appel solennel de Coll'Air à la sagesse et à l'autorité de M. le Président du Conseil de Surveillance, Président de région, pour que son PDG reprenne une négociation qu'il a rompue unilatéralement, quitte à revenir au-devant des Réunionnais pour exposer clairement les effets négatifs et préjudiciables, pour l'entreprise bien sûr, mais aussi et surtout pour l'intérêt général de tous les Réunionnais, des mesures envisagées par le Gouvernement qui justifient son refus. Sur ces bases clairement exposées et parfaitement justifiées, il est bien évident que le soutien et la solidarité des Réunionnais et y compris bien sûr de Coll'Air, ne pourraient que contribuer à la recherche commune de solutions conformes simultanément à la pérénité et la viabilité de la compagnie transparente parce que répondant pleinement aussi à l'attente de tous les Réunionnais et ainsi qu'à l'intérêt général de toute l'île.
Dans ce cadre et dans cet esprit due à l'intervention éclairée du Président Vergès, Air Austral pourrait alors effectivement devenir la compagnie de tous les Réunionnais sensible à leurs attentes et aspirations au Droit au voyage, au Droit à une vraie continuité territoriale, mesure d'aménagement du territorire de l'Etat et de l'Europe à laquelle notre île appartient en RUP 1 jusqu'en 2013.
u[

14.Posté par GRENADE 974 le 20/11/2008 13:41

Chiffres donnés par les ECHOS sur AIR AUSTRAL : (arrondis)
Chiffre d'affaires Résultat net
- 31/03/07 222 393 000 € 5 603 680 € bilan 2006
- 31/03/06 217 598 500 € 3 619 250 € bilan 2005
- 31/03/05 172 816 800 € 1 691 500 € bilan 2004
Qu'en est-il des bilans 2007 et 2008 ? Si la progression est la même, on peut s'attendre à des chiffres bien 'grassouillets 'au niveau des bénéfices.'.
Si on peut se réjouir de constater une entreprise saine et rentable, on peut aussi demander à son directeur Mr G. ETHEVE de faire preuve d'un peu plus de respect et de considération vis à vis des réunionnais.
J'aimerais connaître les indemnités touchées par les dirigeants (ETHEVE-VERGES-POUDROUX- I.DINDARD etc actionnaires)

15.Posté par Josette Brosse le 20/11/2008 14:28
Quelqu'un pourrait me dire si c'est exact, qu'un vol de Corse vers le continent coûte 9O euros ?

16.Posté par Fonker le 20/11/2008 15:18
N'oublions pas les 371€ de taxes sur un A/R Paris !

En partie pour payer certains logements de fonction ?

17.Posté par Ernesto le 20/11/2008 15:29

On peut avoir une occasion et la laisser filer, comme on peut préférer l'opportunisme à l'opportunité.
Mr. Ethève semble opter pour le 1er vocable; ça illustre mieux et plus fidèlement le personnage. Oser prétendre qu'une baisse de 40 euros du prix du billet d'avion mettrait en danger la viabilité et la pérennité d'Air Austral, c'est comme si on disait qu'un smic à 1500 euros entraînerait la faillite irrémédiable de l'Etat Français? Non?
Le parallèle est peut-être osé, mais mérite sa place. Avec un tel 'capitaine d'industrie', (le sieur Ethève), la population réunionnaise n'a plus qu'à envoyer aux calendes grecques la continuité territoriale; qui depuis le début de son 'effet d'annonce' n'est qu'un leurre. On continuera encore et encore de payer le prix fort pour avoir le (privilège ?) de poser son cul dans un zinc.
Isolés sur notre petit caillou, combien d'entre nous iront encore mendier quelques euros de ristourne à la région? Plus un kopeck, malheureux!! Les caisses sont vides, entendrIons nous sûrement comme réponse.
Alors, il nous reste 'l'été austral', 'l'hiver austral', et bien entendu 'Air Austral'.
Cette atmosphère là semble chaque jour plus lourde et irrespirable que: l'air boréal; dont seule une minorité parmi nous a 'le privilège' de respirer.
Disons Merci à Mr. Ethève, pour sa reconnaissance et son aide à la population réunionnaise qui pour lui; ne constitue qu'une bande de... cochons de payeurs.

J'allais oublier, de le remercier aussi pour ce 'geste honorable' de nous accorder, 25 kg de bagage en soute. Chouette on va pouvoir emporter plus de cochonailles.
Le cochon 'péi' est tellement bon et docile avec ça ....

18.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/11/2008 16:05
josette, un vol aller simple corse - marseille coûte 30 euros (hors taxes et hors tva) auquel tu rajoutes les taxes..un aller retour ajaccio marseille revient donc à peu près à 120/140 euros toutes taxes comprises. tarif uniquement applicable bien évidemment pour les résidents corses (conditions de résidence bien évidemment jamais vérifiées à l'embarquement...) et uniquement applicable dans le sens corse vers continent.. un corse souhaitant un aller simple pour son île, paiera le tarif non résident autrement dit....

19.Posté par denis le 20/11/2008 16:54
Corsair lance une promo à 900 euros pendant les vacances. Je parie que 80% sont pour "les petits copains" et que le reste a déjà été arraché.

20.Posté par FRANCO le 20/11/2008 17:39

David tu as entièrement le droit, et j'estime même le devoir, de défendre ta conception de la vie politique ( rappelons que la politique est le fait de s'occuper de la chose publique dans l'intérêt général) et de la démocratie. Etre à la Réunion en démocratie ? je crains, et je le dénonce beaucoup, que les pratiques politiciennes de l'exécutif national ( de droite aujourd'hui au plan national) ne sont pas son exclusivité puisque nous vivons l'équivalent dans notre île. Sur le dossier 'prix des billets d'avion' qui devrait être une préoccupation de TOUS NOS ELUS, de droite, de gauche, d'en bas, d'en haut, parce qu'il est la préoccupation (occasionnelle il est vrai puisqu'on ne voyage pas tous les jours, voire tous les ans pour les petits moyens) de la grande majorité des insulaires que nous sommes, de naissance pour beacoup, d'adoption pour d'autres, nous constatons que ceux qui devraient en fait s'en charger de par leurs mandats, 'oublient' de le faire. Où est la démocratie quand les élus ne s'occupent pas du tout du sort de ceux qui leur ont donné leur confiance ? D'où l'appel de Coll'Air au Président Vergès qui par ses compétences évidentes, son autorité, son statut et son autorité au sein de la société réunionnaise peut, s'il le veut, agir dans l'intérêt général de tous ses concitoyens, partisans comme adversaires. C'est à cette capacité de répondre aux attentes de la grande majorité de la population dans une île aux 80 000 chômeurs, aux 100 000 illettrés, aux 300 000 dépoendants de la CMU, que l'on peut juger de la grandeur d'un élu. C'est quand on met authentiquement en application le fameux 'Yes we can' de Obama en complétant 'oui nous pouvons' par 'oui nous voulons et oui nous faisons !' Je repense à la façade de l'UMP lors des présidentielles ' ensemble tout devient possible' espérons que pour la baisse des prix des billets d'avion il en sera tenu compte et que le fait que la Réunion n'ait pas voté pour le Président actuel ne sera pas le contre coup, ni de M. Sarkozy.... ni de ses adversaires qui ne lui souhaiteraient pas voir tenir ses engagements !

21.Posté par fabienne couapel sauret le 20/11/2008 19:03
Un vol A/R Beziers / Bristol : 30 euros !

Actionnaires, Président du Conseil de Surveillance perçoivent des dividendes, donc plus le prix du billet est cher, plus les bénéfices augmentent et plus les dividendes sont importants....voila pourquoi ils sont opposés à toute baisse.

Alors Pierrot, tu la publies quand la liste ?

Il faut admettre que jusqu'à présent seuls les élus de droite, UMP et apparentés se bougent pour obtenir la baisse du prix des billets dans l'intérêt des Réunionnais, alors que certains élus de gauche ont même refusé de recevoir le collectif et d'apporter le moindre soutien, au motif qu'ils ne voulaient pas déplaire à la "Région".

22.Posté par Josette Brosse le 20/11/2008 21:09
Nicolas, si justement il faut présenter une quittance EDF ou facture au nom du voyageur comme quoi il a bien une attache en Corse. Je ne sais combien il y a de mails entre Ajaccio et Marseille, mais on pourrait, ensuite, calculer le montant du billet avec réunion-marseille ?
Qui sait, nous aurions peut-être des surprises, (dans le mauvais ?).
Nicolas tu me semble doué pour les calculs, alors vas-y.

23.Posté par FRANCO le 20/11/2008 21:20
Je crains de devoir modérer la déclaration du post de "fabienne couapel sauret " dont je connais bien les convictions politiques d'adhérente UMP, comme d'ailleurs certaines des administratrices de Coll'Air, choix politique que j'ai toujours scupuleusement respecté (au cours de nos débats bien animés) parce que très profondément sincères et très soucieuses de la démocratie et de l'intérêt général qui dictent leur action et leur mobilisation au sein du Collectif pour l'Egalité des prix Réunion-Maurice ( une solution de baisse sur cette desserte si prisée), et au sein de Coll'Air depuis plus de 5 ans déjà .

En effet, s'il est vrai que certains élus de droite UMP et apparentés 'causent" de la baisse des "prix invraisemblables" constatés par le Président de la République et le Secrétaire d'Etat, c'est vraiment exagéré et trompeur d'écrire "qu'ils se bougent". En effet, quels élus, Maires, conseillers régionaux, conseillers généraux, de droite ou UMP et apparenté ont entrepris à la région, où ils siègent, au conseil général où ils siègent et qu'une transfuge préside, dans les mairies qu'ils gèrent, ont résolument signé une pétition, engagé une action publique, aussi modeste fut-elle, sont intervenus par une ou des motions sur les prix des billets sur la zone ou vers la métropole, excepté, il faut là pour le coup l'écrire, le Maire de l'Entre Deux et celui de Bras Panon ainsi que le Député Maire du Tampon et la Députée Maire de St Paul ?
En ma qualité de président de Coll'Air, avec le Docteur Gérard, depuis 5 années de combat, nous n'avons, à part les exceptions citées que nous remercions sincèrement, jamais vu de réelle mobilisation pour les Réunionnais ghettoïsés sur une base économique. Il n'est jamais trop tard pour bien faire et les anciens se souviennent que ce n'est qu'au bout de 8 longues années de luttes que l'association Echanges Sans Frontières, rejointe avec lucidité et conviction par un GRAND et REGRETTE REUNIONNAIS, Pierre LAGOURGUE, est parvenue à briser le monopole d'Air France et à ouvrir le ciel à la concurrence et à la formidable baisse des billets passés de 8 000 à 12 000 FF à 3 600 FF et moins !!!
Les élus de droite, UMP et apparentés, comme les élus de gauche, socialistes et communistes, et du centre, n'ont-ils pas aujourd'hui l'occasion rêvée de "VRAIMENT bouger" sur ce dossier de la baisse tant attendue des billets (grâce à la baisse du pétrole comme le font nos voisins Mauriciens), en intervenant résolument auprès du P.D.G. d'Air Austral pour qu'il s'asseoit à la table des négociations ouvertes par le Gouvernement, au nom de l'intérêt général ? Laisser un homme seul, au motif qu'il est PDG, faire capoter des négociations nationales nécessaires et incontournables pour mettre en place les bases d'une VRAIE continuité territoriale POUR TOUS qui ne soit plus un jack-pot d'argent public pour les compagnies, d'un marché ouvert et en plein développement pour satisfaire des offres de sièges bien trop insuffisantes ( on ne peut plus se rendre à Maurice : plus de sièges !!! ) malgré le contexte international actuel.
Coll'Air a écrit à TOUS LES ELUS réunionnais pour qu'ils en appellent à la sagesse de notre Président de région, par ailleurs Président du Conseil de Surveillance d'Air Austral, pour que la position inexpliquée et inexplicable de son PDG soit revue et que les négociations se poursuivent et débouchent sur les baisses tant attendues? L'égalité économique des Réunionnais avec leurs concitoyens métropolitains et Corses, Espagnols et Portugais qui bénéficient d'une authentique CONTINUITE TERRITRIALE qui assure la maîtrise des prix partiqués, surtout tous ceux financés par de l'argent public de toutes origines en cette période de crise. Je ne manquerais pas de signaler aux lecteurs de zinfos974 les réponses de nos élus, sachant que rine n'empêche que chacune et chacun, de droite, de gauche, du centre intervienne vers ses élus pour qu'ils fassent tout simplement ce pour quoi nous les avons élus : défendre l'intérêt général face aux intérêts privés, fussent-ils ceux d'Air Austral.

24.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/11/2008 11:58
Josette, je te confirme que la production d'un document attestant de la résidence en Corse, n'est jamais demandé aux guichets de la CCM lors de l'achat du billet, ni au comptoir au moment de l'enregistrement et encore moins à Paris.

Par ailleurs, les avions de la CCM proposent presque tous des sièges ultra confortables (simili cuir). J'ai utilisé cette compagnie pour plus d'une dizaine d'aller retour en 2007 et 2008 et n'ayant pas un nom à consonance corse, aucun document ne m'a jamais été demandé. sans doute le simple fait d'un aller retour sur la Corse suffit il à prouver sa résidence en Corse. Ce qui me fait dire que l'Etat est bien plus soucieux des procédures de gestion de la continuité territoriale du temps où elle était pilotée par la Région Réunion, que celles appliquées en Corse...

25.Posté par FRANCO le 23/11/2008 19:52
Nicolas puisque tu connais bien la Corse, tu sais combien il ne fait pas bon d'être un "fonctionnaire pinzuse" trop zélé dans leur île car cela risque d'être "chaud" pour lui.

26.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/11/2008 20:40
quel fonctionnaire censé irait en effet risquer sa carrière en Corse...!! ceci dit, cela reste une belle île, avec des gens attachants, même si certaines relations sont explosives..mais leur conception de la défense de leur patrimoine, de leur nature et des relations avec le "pouvoir central" demeure un exemple à suivre en partie (à mon humble avis), pour les DOM et les TOM..

27.Posté par gertie le 19/02/2009 14:34
je m'adresse a monsieur patrick KARAM

suite a l’émission sur France O du 18 février 2009, sur les billets d’avion pour les Antilles qui vivre en métropole. Je peux vous dire comme a dit un homme du plateau, il y a toujours pas de billets au prix que vous avait annoncé. Parce que je peux vous dire depuis le mois d’octobre 2008 je regarde tout les jours les prix des billets, il y a jamais eux des billets entre 700€ et 900€ sur Corsair ou air France juste a ce jours. Le plus petit prix que j’ai trouve est de 1050€ pour partir en Guadeloupe entre le 24 juillet au 20 aout 2009 en plus avec ma femme le billet me revient a plus de 2000€. Ou je peux prendre ces sommes. Et a quand les billets de 700€ et 900€. Merci de votre réponse

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales