Politique

Patrice Lauriol: "Philippe Robert pourra difficilement faire sans nous"

Il y a un peu plus d'une semaine, le conseiller municipal d'opposition PCR de la Possession, Philippe Robert, attaquait de front ses anciens collègues de la majorité Roland Robert. Publiquement, il déclarait n'avoir jamais apprécié collaborer avec Jean-Hugues Savigny et Patrice Lauriol. Ce dernier, ancien adjoint aux grands projets de ville sous la mandature Robert, réplique. "Pas rancunier", il confirme que La Possession pourra compter plus que jamais sur leur "opposition extérieure" à la mairie, si toutefois Philippe Robert ne revenait pas sur ses décisions d'ici là.


P. Lauriol et J-H. Savigny tendent la main aux 6 élus d'opposition malgré les remarques acides d'il y a 10 jours
P. Lauriol et J-H. Savigny tendent la main aux 6 élus d'opposition malgré les remarques acides d'il y a 10 jours
Zinfos : 

Avez-vous été surpris par les affirmations de Philippe Robert à votre égard ? 


Patrice Lauriol : Nous avons quand même été dans cette municipalité durant six ans et à ses cotés. Nous avons été de ceux à soutenir et porter les dossiers de la commune, parfois et pour lui rendre service, en lieu et place de Philippe Robert qui était le 1er adjoint, alors s'entendre dire ça vraiment, là moi je suis estomaqué. 



Que comptez-vous faire ? 


Nous lui avons tendu la main à maintes reprises. La situation est claire désormais, s’il ne revient pas sur ses décisions d'ici là. Nous, on va agir de l'extérieur et ne faire qu'amplifier le mouvement. Cependant, je ne suis pas rancunier, nous devons tous travailler pour La Possession. Nous lui avons lancé un nouvel appel, par l'intermédiaire d'un des six élus de l’opposition qui a participé à notre réunion de mardi (il y a 15 jours, ndlr), pour qu'il réfléchisse. Nous restons en contact. Pour nous, la porte est encore grande ouverte. Je précise bien qu'il s'agit des six car tout le monde aura compris qu'Eve Lechat et Marie Andrée Lacroix Faveur ne se sont pas mises en retrait de ce groupe d’elles-mêmes, mais on les a volontairement isolées. 



Vous continuez donc à réunir les colistiers de la liste Robert dont vous faisiez partie ? 


De notre côté, il nous a paru indispensable d’inviter depuis notre première réunion les 38 colistiers de la liste "Une nouvelle étape en confiance". Certains ont répondu présents, d’autres se sont excusés alors que quelques uns se sont désistés pour des raisons personnelles. Peu importe, nous respectons l’ensemble des colistiers et jugeons indispensable de leur faire partager notre action extérieure.
Déterminés, nous continuons à activer les réunions, nous étions 15 au lieu de 22 la dernière fois. Mais, in fine, les six élus qui ont décidé pour l’heure de bouder, savent qu'il leur sera difficile de faire sans nous, ne serait-ce que pour respecter la volonté d’union toujours voulue par Roland Robert. De toute façon, je me dis que chaque opposition œuvre dans le même but, c’est pourquoi je pense que nous serons plus forts en restant unis, c’est aussi ce que voulait Roland avant son départ pour les Comores.

Votre opposition extérieure se matérialisera sous quelle forme ?

Nous allons monter une association et sortir un journal dont le N°1 sortira au terme des cent jours de mandature de Mme Miranville. Notre prochain rendez-vous avec les Possessionnais, en présence des journalistes, sera donc le 8 juillet 2014.



Pensez-vous malgré tout que vous pourrez vous entendre à terme ?


Chacun prend, petit à petit, conscience que notre collaboration à l’intérieur ne peut que servir l'intérêt de l'opposition afin de reformer un groupe solide, un groupe de "guerriers" comme le souhaitait Roland Robert. Nous souhaitons que chacun d’entre eux prenne conscience des enjeux et que ces tractations puissent déboucher sur quelque chose de positif.

En quoi votre rapprochement avec Philippe Robert dans l’opposition peut-il être complémentaire voire indispensable ?

Nous apporterions une expérience que Philippe Robert reconnait lui-même. J’entends souvent dans la rue les Possessionnais regretter le fait que Jean-Hugues Savigny et moi-même soyons écartés des bancs du conseil. Les électeurs ne sont pas dupes et savent très bien que pendant les six dernières années nous étions à 100% investis pour La Possession parce que du travail, oui, nous en avons abattu. Nous étions souvent en première ligne sur les dossiers sensibles. Nous connaissons nos dossiers et nous sommes des hommes de terrain. Par exemple, aux côtés de Roland Robert et avec Jean-Hugues, nous avons été les porteurs des projets Cœur de Ville ou du centre d’altitude de Dos d’Ane, de la piscine... Ce qu’entend faire madame Miranville me rend plutôt triste pour ma Ville, plutôt triste pour les Possessionnais.

A quoi ressemblera-t-elle en 2020 ? Condamner ces projets conduira inéluctablement ma commune à être classée comme ville dortoir ! Tant que je serai là, je me battrai pour ma ville. Mais contre la politique de casse et l’absence totale de projet de madame Miranville, je reste serein. La vérité finit toujours par triompher. En politique, ceux qui colportent des allégations, des contre-vérités s’exposent à des retours qui peuvent les éliminer de la scène politique. Voilà en quoi notre rapprochement Jean Hugues Savigny et moi-même avec Philippe Robert peut-être salutaire pour construire une opposition efficace. Encore une fois : nous ne sommes pas rancuniers et la porte reste ouverte ! Saisiront-ils cette opportunité ?
Jeudi 12 Juin 2014 - 07:30
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1238 fois




1.Posté par dada le 12/06/2014 12:26
Oté lauriol arr^te pleuré. arrête dire mal des autres . ferme ton bouche in foi pou. toujours en trin dire ici la ba.
ti croi qué les autres les pli faille qué toué .

2.Posté par ron& le 12/06/2014 12:37
le dos d'ane ,ventre mou (pour ne pas utiliser un autre vocable) de la commune , totalement délaissé par l'ancienne municipalité , malgré les dénégations et les fameux "projets" fumants , village qui se dépeuple et qui crève dans une indifférence coupable des politiques . c'est pour cela que roland robert a perdu même dans ce fief qui lui était acquis

3.Posté par "Bravo" le 12/06/2014 12:48
Bravo Monsieur LAURIOL,

J'espère que Philippe Robert captera votre message !

Je vous ai côtoyé durant 6 ans à la fois dans vos fonctions à la Mairie et au TCO.
Vous avez toujours œuvré pour les Possessionnais au coté de Roland ROBERT, qui vous appréciait pour vos compétences, votre charismes et votre fidélité. Car oui, tout le monde peut en attester, bien qu'homme de droite vous avez toujours fidèlement servi la Possession aux cotés de Roland ROBERT PCR. Nous remercions Monsieur ROBERT d'avoir cru en vous ! Vous l'avez bien rendu à La Possession.

Aujourd'hui le seul regret que nous ayons est que vous ne siégiez pas au CM. Les 8 personnes de l'opposition sont courageuses mais gagneraient à être épaulées par vous. Vous nous avez fait de belles interventions lorsque vous étiez dans la majorité au CM. Des interventions plutôt techniques mais cela nous a démontré que vous possédiez totalement vos sujets et tout cela dans le parfait respect des uns et des autres (l'opposition).

Comme vous le précisez à quelques reprises, vous n'êtes pas rancunier ! Et c'est tout à votre honneur car le message que vous a lancé Philippe ROBERT dans sa conférence de presse aurait pu vous froisser à jamais.

Mais non, vous faites intelligemment fi de cet incident et vous retendez à nouveau la main à celui avec lequel vous avez travaillé pendant 6 ans.

Encore BRAVO à vous Monsieur LAURIOL et souhaitons que vous restiez au coté des Possessionnais pour défendre les seuls intérêts de La Possession comme vous l'avez toujours fait.

Christine, PCR

4.Posté par Ancien PLR le 12/06/2014 14:11
Post 3 . Je vois que vous considérez vraiment Philippe ROBERT comme un imbécile. Jusqu'à utiliser le nom du PCR . On voit que vous avez vraiment besoin de son nom pour avancer. Et surtout obtenir au moins une place dans le Conseil Municipal. mdr.

5.Posté par dada le 12/06/2014 14:38
Bien sûr M Patrice Lauriol est quelqu'un qui pense bien . mais le fait qu'il se soit associé à J H SAVIGNY pose probléme . De plus éviter de parler de Mme Lechat et de Mme Faveur Lacroix.
N'vez le TSR et maintenant, il y a LE TOUT SAUF SAVIGNY (TSS).

6.Posté par dada le 12/06/2014 15:39
Mr Loriol vous etiez un élu et vous marché au doigt et à la baguette d'un admisitratif, Mr Carassou Doris, comme l'avait encore dit Mr Tréport, c'est l'élu qui commande mais non l'inverse. Aujourd'hui vous êtes et représenté plus rien, la population a choisi, Bye Bye.....

Comme Mr Doris Carsassou Bye Bye et si il évite la prison, il aura bien de la chance.......

Personne n'est indispensable, est le cimetiére en est rempli.

7.Posté par JB le 12/06/2014 20:17
Sans remettre en question les éventuelles compétences du jeune Robert, je pense qu'il devrait effectivement s'appuyer sur des personnes d'expérience. Il veut s'affirmer en tant que leader et successeur de son père! L'histoire politique réunionnaise (famille Vergès, Virapoullé, Hoarau) nous montre que cela n'est pas si simple, d'autant qu'il n'est plus dans la majorité en place. Il faudra d'abord présenter un réel projet et essayer de fédérer comme son père l'a fait. Miranville ne se laissera pas faire quoiqu'il en soit. Le temps venu, il faudra peut-être qu'il arrive à faire un travail sur lui-même et admettre qu'il ne sera pas la tête de liste mais un simple colistier! Il en sortira grandi et ne sera plus considéré comme le "ti zenfant gaté de papa" mais un acteur politique de sa ville.

8.Posté par JP le 12/06/2014 22:46
Mr Lauriol
" opposition extérieure "  la formule est belle mais vous êtes plus à " l’extérieur " du conseil municipal que dans " l’opposition “
et si votre " porte est encore grande ouverte "  je pense que c’est surtout vous qui recherchez une porte d’entrée.
il me semble que la dernière fois que vous leur avez tendu la main c’était pour les sortir du conseil municipal j’espère qu’ils ont compris la leçon.
«  j’entends souvent dans la rue les Possessionnels regretter le fait….. » je crois que Jeanne D’arc souffrait du même syndrome.
pourquoi cherchez vous absolument à vous rapprocher de Mr Philippe Robert ?
Ayez du courage avec Mr Savigny , créez votre groupe politique ( " groupe de guerriers " est sans doute un peu fort vous ne partez pas faire la guerre il me semble ) et lancez vous à la conquête de la mairie !
Présentez vous devant les électeurs ! je ne veux pas dire 15e mais bien tête de liste ( puisque les Possessionnais vous regrettent vous êtes sûr de gagner )
Mme Miranville, Mme Ruppert , Mr Morel, Mr Hubert, Mr Robert, Mr Souprayenmestri, Mr Treport, , Ils l’ont eu ce courage
RDV en 2020

Intervenez plus souvent on adore

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales