Economie

Patel remporte une autre victoire contre Magamootoo

Révoqué du Conseil économique et social de La Réunion à la suite d’un arrêté préfectoral, Ibrahim Patel, président de la Commission commerce de la CCIR, “a été rétabli dans son droit”, suite à une nouvelle décision de la préfecture.
Le président de la Fédaction récupère ainsi le fauteuil dans lequel voulait s’installer Eric Magamootoo, président de la CCIR.


Qu’est-ce qui a incité Eric Magamootoo à évincer Ibrahim Patel du Conseil économique et social de La Réunion? Est-ce l'indemnité de 1.300 euros mensuels de la fonction? Certains n'hésitent pas à le penser en constatant que le président de la CCIR s'était discrètement auto-désigné pour remplacer Ibrahim Patel, profitant de l'attention attirée sur le mouvement des transporteurs, alors même qu'au moins trois autres élus lorgnaient sur la place...
Ibrahim Patel a répondu à l’arrêté préfectoral par un référé au tribunal administratif. Mais, ce n’est pas le TA qui a rendu son siège au CESR au président de la Commission commerce de la CCIR, c’est un autre arrêté préfectoral.
Pourquoi ce revirement de situation de la part de la préfecture ? Quelle qu’en soit la réponse, Ibrahim Patel a retrouvé de fait son poste.
A ce jeu de chaises musicales, les fausses notes se multiplient entre les deux hommes. Désormais, chacun joue sa partition et ce depuis quelque temps déjà.
“Ça a commencé avec le dossier Bébéland et Grande récré. La Commission commerce avait émis un avis défavorable pour leur installation à Saint-Paul. Eric Magamootoo étaitpassé outre et avait émis un avis favorable à la CDEC”, a rappelé Ibrahim Patel.
Ce scénario s’est répété pour la vente au déballage des fruits et légumes. La Commission commerce était contre, le président de la CCIR s’est prononcé pour.
“Eric Magamootoo a désormais défini sa position. Il est avec La Réunion économique, aux côtés du patronat, contre les petites et moyennes entreprises. C’est La Réunion d’en haut contre La Réunion d’en bas”, constate Ibrahim Patel.
Ce n’est pas la vision d’Eric Magamootoo. “Il faut désormais s’habituer à ce que la Chambre fonctionne avec une majorité et une opposition”, avait dit le président de la CCIR sur notre site.
Les élections pour la succession d’Eric Magamootoo qui veut rempiler, sont bien lancées alors que le décret fixant l’échéance n’est toujours pas paru.
Ibrahim Patel n'est pas encore officiellement candidat, même si personne ne doute réellement de ses ambitions.
Mercredi 17 Décembre 2008 - 08:39
Jismy Ramoudou
Lu 1338 fois




1.Posté par américano le 17/12/2008 08:34
Monsieur PATEL pensait-il réellement que monsieur MAGAMOOTOO défendra les petits lors de son investiture ?
Le poste est la seule chose à laquelle il rêvait, pour preuve le logement qu'il s'est octroyé.

2.Posté par Curebien le 17/12/2008 09:08
Tuez vous entre vous, il n'y a pas de mal, mais ne lésez pas les réunionnais.

3.Posté par ASSENJEE.M le 17/12/2008 11:56
Il faut une opposition forte à la chambre des commerces concernant certaines décisions prises par MrMAGAMOOTOO.
Comme le dit Mr PATEL, il ne s'oppose pas à Mr MAGAMOOTOO mais à certaines de ses décisions qui sont néfastes pour les tpme et pme.
Mr MAGAMOOTOO se laisse facilement convaincre par je ne sais quel moyen,à favoriser l'implantation à tout-va de grandes surfaces commerciales quand on sait qui sont les patrons de ces grandes surfaces.
Que deviendront nos petits commerces de proximité dans quelques années si tout le monde ne jure que par la grande surface?
MR MAGAMOOTOO s'est définitivement rangé du coté du grand patronat et n'a que faire des petits commerces qui ne font pas partie de sa priorité économique.
Que signifie CCIR Mr MAGAMOOTOO?

4.Posté par Cole Porter le 17/12/2008 16:02
Les limites du raisonnement de M. Patel atteignent enfin et déjà leur limites. A toujours opposer les "petits" aux "gros", il fait davantage le jeu du MEDEF que de la FEDACTION. En effet, comment développer le pouvoir d’achat local tout en préservant les intérêts des "petits" commerçants ? Quel dilemne. La FEDACTION a déjà" le cul entre 2 chaises" et peine a avouer qu’il faudrait que ces derniers se remettent vraiment en question. Les petits commerçants ont loupé le virage qu’on su prendre les stations services et les franchisés notamment en proposant aux clients des services, du choix ; de la disponibilité à toute heure et des boutiques dignes de ce nom, propres et attrayantes, de la sécurité et du parking. Pas comme la plupart de ces petits commerces locaux, crades, sans offres produits valables, sans devantures attrayantes et sans sourires. Ces commerçants doivent certainement gagner encore suffisamment d’argent pour ne pas bouger ou fermer carrément. Mais on sait bien que M. PATEL lui, saura rebondir. Lui qui mange à tous les rateliers politiques : UDF, UMP, et maintenant le voila satisfait de la politique de la ville de saint-denis (PS). Il est vrai qu’il calcule la présidence de la CCI voire de la Région. Alors Bougez vous les petits commerçants, arrêter de pleurer ou de nous faire pitié sinon disparaissez une fois pour toute. Vos enseignes, ou vos formats de magasins ne font pas partie de la culture péi, alors les réunionnais préfèreront plus de pouvoir d’achat que plus de petites boutiques et ce, quitte à ce qu’ils le trouve en grande surface ou en périphérie des villes. Il y a de la place pour tous les types de commerces mais il vous faudra muter pour survivre. D’autant que la concurrence arrive et bien au-delà de Leclerc. Attendez que la place laissée par Leader Price soit enfin prise par LIDL, ALDI, NETTO et vous prendrez alors "très cher" pour avoir voulu jouer "ti bras" alors encore une fois bougez vous ou fermez. Eric MAGAMOOTOO n'a certes pas un bilan parfait, mais il a su redonner à la CCIR une image forte et professionnelle au sein des instances économiques locales grâce à des principes et des valeurs. Eric Magamootoo à la tête de la CCI, cela a quand même une autre allure qu’un Ibrahim Patel quand même ! Ne serais-ce que pour le language et la syntaxe. Ne vous leurrez pas, la Fédaction n’est qu’une pompe à voix pour M. Patel dont les canines rayent déjà le plancher de l’hôtel consulaire de la rue de Paris ! Mais quels sont ses projets ? Où sont ces propositions ? Quel bilan retire t-il de la présidence de la commission commerce de la CCI ? Au-delà des simples commerçants petits, que proposera t-il comme politique économique pour Port Réunion, pour l’Aéroport, pour la Formation ? A-t-il une vision d’ensemble et la stature pour présider une telle institution ; je ne le crois vraiment pas. Alors, battez vous M. Magamotoo et continuez à démontrer que vous avez su faire reprendre à la CCI toute sa place dans le monde économique actuel.

5.Posté par Un Petit Commerçant le 17/12/2008 17:26

C’est à ne rien comprendre, PATEL se mets contre MAGAMOTOO mais il veut continuer à porter la voix de MAGAMOTOO au CESR, sûrement que la soupe la bas est trop bonne. Monsieur PATEL ayez les couilles d’assumer entièrement votre rôle d’opposition, vous ne pouvez pas porter la parole de la majorité de la CCIR à l’extérieur. A moins que votre société (...) ne vous permettre pas de subvenir à vos besoins, c’est pour cela que vous vous accrochez au CESR. MAGAMOOTOO est avec le patronat mais vous aussi apparamment puisque c’est le MEDEF qui vous a élu au RSI et avec eux mêmes que vous vous êtes associés au élections de prud’homme. Vivement qu’on mette en place aux prochaines élections les véritables défenseurs des petits commerçants car on parle ici de nouvelle victoire de PATEL, donc cela signifie qu'il y a une guerre, on aurait préférer que ces 2 élus se battent plutot pour nous qu'entre eux.

6.Posté par FRANCO le 17/12/2008 18:53
Cole porter votre anonymat ne permet à personne de comprendre les motifs ou les intérêts qui justifient votre soutien si affirmé aux frasques de "Magagnemesoo avec l'argent public" que vous qualifiez pompeusement "principes et valeurs" . Peut-être faites vous partie de ces gens qui bénéficient de nombreux billets d'avion, de nombreux voyages "tous frais payés et pas des moindres" sans jamais qu'on sache en quoi ces beaux voyages étaient justifiés et qu'est-ce qu'ils ont apporté à l' Institution et à ses ressortissants ?
M. Magagnemesoo a fort bien compris que pour garder sa somptuaire rente de situation et continuer d'appliquer "ses principes et ses valeurs" ( nous allons connaître dès que Pierrot a le temps de les mettre en ligne le montant de ses principes te de ses valeurs : combien de voyages et combien de "soo" publics il a englouti pour sa petite personne en n'oubliant pas "ses dalons comme on dit ici" voir pour cela "une petite histoire de prêt" dans le blog de Pierrot) il vaut mieux avoir l'appui des gros du Medef de la Réunion d'en Haut que celui des petits "à cul" de la Réunion d'en Bas. Il est évident pour Magagnemesoo que les moyens de la Réunion d'en Haut pour gagner les élections à la présidence et conserver sa belle machine à sous et à privilèges et avantages sonnants et trébuchants, seront bien plus conséquents et importants que ceux de la Réunion d'en Bas ! "Virer Ibrahim Patel" pour lui "piquer" les 1 300 € mensuels, voilà comment Magagnemesoo étale ses si beaux principes de Ghandi peÏ dont il se vante sur Freedom ou dans la presse !!!

Pour moi, contrairement à Cole porter je ne vois dans l'action de Magagnemesoo que sa capacité à profiter de la CCIR pour ses avantages personnels, ceux de sa famille, ceux de ses partisans qu'il "vire" s'ils ne sont pas dociles et complaisants en comparaison avec ceux dont il encourage la pratique des 3 singes (aveugles, sourds, muets) par des moyens que, j'espère, nous découvrirons sur zinfos974 qui ose lui révéler ce qu'il découvre grâce au civcisme de ceux qui l'informent. Heureusement, il reste des gens à la Chambre de Commerce pour qui le silence complice n'est pas à vendre. Dans le bilan positif de Magagnemesoo, je déplore amèrement l'absence totale de compagnies aériennes nouvelles qui viendraient enrichir la CCIR et la Réunion, et les conséquences de cette incapacité que sont les montants des taxes d'AREOPORT qui font de Gillot un exemple de prix si exorbitants qu'en basse saison ces taxes font plus du tiers du prix d'un billet ! Et oui, il faut bien entretenir le "train de vie du président de la CCIR qui a un si bon goût pour les belles choses" et celui de ses partisans dont la fidélité coûte elle aussi assez cher à l'Institution. Par ailleurs je comprends bien son soutien indéfectible aux dirigeants d' Air Austral qui eux aussi, pratiquent des tarifs "hors de prix" qu'ils refusent farouchement de BAISSER, tout comme lui avec SES taxes si juteuses. "Qui se ressemble s'assemble" !

7.Posté par papillotte au chocolat le 17/12/2008 21:37
Patel et Magamootoo, c'est du pareil au même. Enfin de nouvelles élections bientôt et on les enverra cueillir des pâquerettes ! Amis coquins d'hier et féroces ennemis maintenant. Changeons tout ça !
Place à de nouvelles têtes.

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/12/2008 23:12
Cole Porter, la question se pose de savoir si mieux que Maga-moud-tout, cela peut exister.
ça doit être pas difficile..

9.Posté par Trouillomètre au maximum le 17/12/2008 23:43
Place à de nouvelles têtes ?

Ne rêvons pas trop. L'électeur (métropolitain et réunionnais) ne veut voter que pour des représentants de partis mastodontes combien même sont-ils les pires des pires.
C'est pareil pour les organismes tels que la CCI.
Dans certains pays, un politicien arrive et disparait aussitôt. Tout est fait pour que les fonctions électives ne deviennent pas une profession. Dans notre pays, c'est un moyen de s'enrichir. Pas forcément en volant d'ailleurs (le vol et la corruption sont l'étape supérieure : Faire fortune). Ces gens là ont tellement d'avantages que leurs revenus sont du net à presque à 100%. Ils n'ont quasiment aucune dépense.
Que chacun regarde son propre cas et voit à quelle vitesse gonflerait son patrimoine s'il n'avait que ses impôts à payer.

10.Posté par Un Petit Commerçant le 18/12/2008 00:15
J'aimerai bien visiter l'entreprise de PATEL et de MAGAMOOTOO, quelqu'un sait c'est où?

11.Posté par darkalliance le 18/12/2008 07:51
Blanc bonnet et bonnet blanc

12.Posté par Cole Porter le 19/12/2008 14:06
L'important n'est pas Patel ou Magamooto. La question est surtout de savoir pourquoi les petits commerçants défendus par Patel ne font preuve d'aucune remise en question. La question est de savoir pourquoi la plupart de leur magasin sont sales, mal achalandés, sans services aucun. La question est d'éviter d'opposer systématiquement les "gros" aux "petits" , de proner le communautarisme, mais de proposer un développement économique cohérent pour tous. Je doute fort que M. Patel en soit plus intrinsèquement capable que M. Magamooto, ce dernier fut-il pas blanc comme neige.
Les réunionnais veulent avant tout plus de salaire et plus de pouvoir d'achat et ce, quitte à ce qu'ils le trouve dans des grandes surfaces de périphérie. Alors, M. Franco, cessez de vous poser en grand donneur de leçons qui a tout vu et tout compris. En 5 ans, vos coll'air auprès des compagnies aériennes ont-elles abouties à des billets moins chérs ? Non, bien au contraire; et pire encore, les avions sont toujours pleins tant à l'aller qu'au retour. Alors pourquoi baisseraient-ils les tarifs ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales